Mon Allociné
Le Château de ma mère
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,6
5025 notes dont 106 critiques
41% 43 critiques
26% 28 critiques
21% 22 critiques
8% 9 critiques
2% 2 critiques
2% 2 critiques

106 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
christophe M.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 45 critiques

2,5Moyen
• Publiée le 14/01/2017

un film nettement en dessous du premier. il ne se passe rien. L e film est meme ennuyeux les seconds roles comme jean rochefort ont accent marseillais lamentable. Seul la fin emouvante est interessante. reste à re decouvrir les paysages de notre magnifique decor provençal i

Ripley28

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 65 critiques

3,5Bien
• Publiée le 04/05/2016

Suite de "la gloire de mon père", il est un peu en deçà. Le récit tourne essentiellement autour du thème du déplacement vers le lieu de villégiature, rompant un peu le charme du premier. L'aspect burlesque de certaines scènes ou personnage rend l'ensemble plus fantaisiste. Néanmoins, l'essentiel est là. On retrouve les mêmes personnages attachants, le même ton narratif, et la même joie de vivre que le premier. La fin est assez surprenante, mais finalement bien dans l'esprit du film. Une réussite.

Bub ... Haut les flingues,

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 602 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 03/01/2016

Incroyable film qui sent bon les vacances et les premiers tourments des amours d'enfants. De 1966 à 1980, j'ai connu ce bonheur des vacances en famille, entouré de camarades qui ne grouillaient pas dans une court de récréation surpeuplée. Nous partagions la passion de la pêche, des bateaux, des explorations sur les berges des rias de la région. Là, j'ai passé les meilleurs moments de mon enfance loin des imbéciles et d'une ville tentaculaire devenue invivable. Enfin, aujourd'hui, je suis heureux car j'ai pu, comme Marcel Pagnol, vivre définitivement au milieu des beautés de mon enfance, la Bretagne. Ce film est un peu mon histoire. Ma maman, récemment disparue, était comme Augustine. Elle tricotait de magnifiques Pull-Over, Comme augustine tricotait de beaux costumes. Mais Maman vécut bien plus longtemps. Poésie, émotion, bonheur et mélancolie, quelle merveilleuse alchimie, pour un film extraordinaire.

dede50

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 278 critiques

3,5Bien
• Publiée le 30/12/2015

Aussi sympathique que la gloire de mon père, on retrouve avec plaisir les cigales, le sud et la simplicité du bon vieux temps. Un classique à faire découvrir.

Manu711

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 844 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 11/12/2015

A l'instar de son prédécesseur, ça ne m'a pas bouleversé outre mesure, sans pour autant être une purge. Un film plutôt banal et moyen, qui manque quand même légèrement de péripéties.

DAVID MOREAU

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 342 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 20/08/2015

LES PORTES DU PARADIS. Suite du roman autobiographique de Marcel Pagnol, ce deuxième volet est touchant. Et le succès est au bout pour tout ce joli petit monde.

Rictus1260

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 81 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 04/08/2015

Avec la gloire de mon père, le château de ma mère relate l'enfance de Marcel Pagnol avec une grande fidélité au roman auto biographique. Voilà un magnifique hommage rendu par Yves Robert et Marcel Pagnol le mérite amplement pour l'ensemble de son oeuvre inoubliable, ses chefs d'oeuvre incontestables tels que la Trilogie, Regain, Manon des sources..., le faisant figurer parmi les plus grands noms du cinéma. Avec le château de ma mère, nous découvrons la personnalité de sa mère au travers de l'excellente Nathalie Roussel, une femme et une mère telle qu'on peut en rêver, à la fois discrète, sensible, séduisante, aimante, à la fois bonne cuisinière et spirituelle, femme de foi, presque irréelle, presque un ange. On ressent également une incroyable sensibilité et une fragilité que la fin du film met en valeur avec force de manière inattendue. C'est à la fois touchant, tout empreint de nostalgie, avec des images magnifiques, toute la fraicheur et la saveur de cette région de la Provence. Mais le plus émouvant dans ce volet se situe dans les dernières minutes de ce film. On ressent comme rarement dans un film l'amour immense d'un fils pour sa mère, l'immense chagrin ressenti lors de sa disparition prématurée, la valeur inestimable d'une maman et le sillage de lumière indélébile qu'une telle maman peut laisser dans l'âme de ses enfants.

weihnachtsmann

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 864 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 02/08/2015

Toujours une réussite majeure que cette suite presque mélancolique avec une fin assez bouleversante quand le portrait de chaque personnage est brossé. Toujours l'ambiance provençale, toujours les paysages et les acteurs excellents.

Eselce

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 3 186 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 19/05/2015

La suite de "La gloire de mon père". Très beau et plus triste, mais d'une justesse toujours magnifique.

Roy Batty

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 213 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 15/10/2014

"Le Château de ma mère" est l'adaptation du deuxième roman (avec certains éléments du troisième) de Marcel Pagnol sur ses souvenirs d'enfance et ses séjours réguliers dans la petite maison de ses parents perdue dans les collines de Provence. Le second film d'Yves Robert est tout aussi réussi que le premier. On prend beaucoup de plaisir à retrouver ces personnages si attachants, à en découvrir d'autres réjouissants, à revoir les paysages somptueux des collines, à arpenter avec la famille Pagnol les berges du canal et à passer devant ce château si mystérieux qui intrigue tout particulièrement la jolie Augustine (Nathalie Roussel). Toutefois, sur la fin, le film va devenir plus grave, plus triste. C'est tellement émouvant d'entendre la magnifique voix de Jean-Pierre Darras (le narrateur) nous raconter le sort funeste de personnages qu'on a tant aimé, avant de nous dire ces phrases si belles et si justes de Marcel Pagnol : "Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Il n'est pas nécessaire de le dire aux enfants". Je ne peux m'empêcher de verser une larme à chaque fois. Comme dans le premier film, les acteurs sont tous excellents : Julien Ciamaca, Philippe Caubère, Nathalie Roussel (qui a un rôle plus étoffé), Didier Pain, Paul Crauchet et les petits nouveaux Jean Carmet, Jean Rochefort, Ticky Holgado, Geoges Wilson et Julie Timmerman, dans le rôle de l'effrontée Isabelle. La musique de Vladimir Cosma est une nouvelle fois superbe, avec un thème principal plus mélancolique, qui caractérise bien le personnage d'Augustine (notamment dans le très beau plan final).

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top