Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Horse
note moyenne
3,7
278 notes dont 42 critiques
14% (6 critiques)
43% (18 critiques)
26% (11 critiques)
12% (5 critiques)
5% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur La Horse ?

42 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 091 critiques

3,5
Publiée le 01/06/2016
La famille, on n'en a qu'une, et on y tient! Dans "La horse", Pierre Granier-Deferre nous le fait savoir avec un Jean Gabin impèrial! Mais jamais de famille dans les affaires car Gabin n'est pas du genre à plaisanter en paysan patriarche! il n'a jamais froid, il n'est jamais malade, il ne dort jamais! Ce vieux fermier normand règne en maître tout puissant sur sa famille et son domaine, avec des terres à gèrer et à dèfendre! il sait ce qu'il fait et les malfaisants n'ont qu'à bien se tenir! Le monde a changè mais pas lui! Une seule solution pour faire règner la loi : la sienne! D'une manière gènèrale, quand la police s'en mêle, c'est lui qui rèpond pour tout le monde! spoiler: On met le feu à une grange, on massacre lâchement des vaches en voiture et on viole la petite fille du tôlier! Du coup, on riposte en lançant des grenades dèfensives ou en tirant à la chevrotine! Rèalisè en 1970, "La horse" abonde en scènes violentes et souvent remarquables! En bon spècialiste de la musique de film ("L'eau à la bouche", "Cannabis", Les chemins de Katmandou", Je t'aime moi non plus"...), Serge Gainsbourg signe une partition qui colle parfaitement au cadre et à l'ambiance du film de Granier-Deferre! Solide...
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 528 abonnés Lire ses 4 333 critiques

2,0
Publiée le 27/04/2011
"La Horse"(1969)offre à Jean Gabin un rôle de patriarche loyal et autoritaire dont il s'est fait une spécialité.Pierre Granier-Deferre tourne son film à la manière d'un western rural.Pour protéger son petit-fils,poursuivi par des dealers qui veulent récupérer leur marchandise,Auguste Maroilleur,courroucé,fera ce qu'il faut pour protéger son clan,quite à se mettre hors la loi,et à user de stratagèmes expéditifs.L'ambiance est pesante dans cette ferme normande où personne n'ose s'opposer au patriarche.Gabin, impressionnant de charisme,de bestialité,dégage une aura qui fait frémir à 65 ans passés.Pourtant,son personnage de riche propriétaire terrien accumule les bévues.Mais pour lui,rien n'est plus fort que les liens du sang et la valeur du travail.Drame sobre,voire ascétique,qui condense une vengeance en 80 minutes tout compris.Le scénario est toutefois rempli de trous,et les autres membres de la famille sacrifiés.Le film a trop vieilli esthétiquement.La bande originale de Serge Gainsbourg reste une référence.Et il y a une scène assez choquante où les petites frappes écrasent des vaches.Intéressant.
Gonnard
Gonnard

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 925 critiques

2,5
Publiée le 11/10/2009
Le vieux coq fait régner l'ordre dans sa basse-cour. Un rôle qui sied à merveille à Jean Gabin. Il s'en donne à cœur joie dans son rôle de grand-père rabougri et rigide. Le scénario est assez plaisant, mais ne comporte quasiment aucun rebondissement, surtout il est mené à un rythme d'une lenteur soporifique. Le personnage incarné par Gabin casse très vite les bonbons : foutre des paires de tartes à tout va, parler aux autres comme s'ils étaient des larbins, prendre des initiatives à la con dont les conséquences s'avèrent catastrophiques, ... il y a un moment on a envie de lui dire d'arrêter les conneries. Donc un peu décevant au final.
landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 743 critiques

3,0
Publiée le 31/05/2013
Le ton et le charisme de Gabin font beaucoup voir son même est le seul intérêt de ce film. Car tout tiens sur les épaules de ce patriarche qui protègera son clan quoiqu’il en coute. Le scénario n'est pas très épais,et la réalisation date franchement. Cependant grâce à Gabin le film prend une ampleur qu'il n'aurait sans doute pas eu sans lui
Max Rss
Max Rss

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 525 critiques

3,0
Publiée le 22/08/2012
Avec "La Horse" Jean Gabin retrouve le rôle de patriarche impitoyable et autoritaire dans lequel il s'était spécialisé depuis déjà plusieurs années. Granier-Deferre réalise un film aux allures de western rural. Pour protéger son petit fils devenu cible de dealers et pour protéger sa famille, le vieil Auguste va volontairement se mettre hors la loi et n'hésitera pas à avoir recours a des méthodes radicales voir expéditives. Il règne une ambiance lourde au sein de cette ferme normande dans laquelle personne ne s'oppose au personnage de Gabin dictant sa loi comme il l'entend. Un personnage pensant que seuls sont importants les liens familiaux et le travail. "La Horse" se présente comme étant un film sobre, austère narrant une histoire de vengeance durant un court laps de temps: une heure vingt cinq maximum. Même si ce film est redoutable d'efficacité et porté par un Jean Gabin plus bestial et téméraire que jamais, il n'empêche qu'esthétiquement, le coup de vieux se fait sérieusement ressentir... Et je fous mon billet que le caractère super réactionnaire de l'ensemble ne manquera pas d'heurter certains esprits.
James Cocody
James Cocody

Suivre son activité Lire ses 260 critiques

5,0
Publiée le 01/02/2019
Avis personnel. Un drame se joue pratiquement à huis-clos dans une grande propriété rurale dirigée sans partage par le patriarche Gabin/Maroilleur. Pour éviter la prison et le déshonneur à son petit-fils mêlé à une affaire de drogue, il va affronter de dangereux malfrats qui ne reculeront devant rien pour le faire plier. Gabin est ici énorme de présence, même et surtout quand il ne dit rien. Une atmosphère lourde détrempe tout le film et son rythme lent accentue encore l'implacable escalade de cet affrontement. Les seconds rôles sont tous remarquables, même ceux qui apparaissent très peu: impossible de les citer tous. Les personnages sont d'autant plus crédibles que sur le fond, ils représentent des mentalités et des comportements qui existaient vraiment dans nos campagnes, même s'il y a ici l'accentuation des traits due au fait cinématographique. Le scenario est très dépouillé mais nous propose un suspense presque permanent. Quel sera l'acte suivant des truands? Que fera le maître des lieux pour le prévenir ou quelle sera sa réaction? De longs moments de silence sont entrecoupés de brefs dialogues laconiques et par la BO lancinante de Serge Gainsbourg. Film très court mais très dense. J'ai totalement apprécié, même pour cette troisième vision.
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 269 critiques

3,5
Publiée le 10/07/2017
/!\ SPOILERS Une histoire de drogue, une intrigue policière à la campagne, Gabin qui y incarne le grand-père autoritaire, ferme et insoumis... A en croire les apparences, encore une oeuvre dans la lignée de sa carrière. C'était sans compter sut un traitement qui sort du moule français : presque glauque, mais surtout tellement impressionnant qu'il en frise l'épique. On ne s'en tient plus ici aux menaces timorées d'incendie criminel, de viol, d'abattage de bétail. Toutes ces scènes sont effectivement tournées et il n'y a pas de place pour les éléments modérateurs. Il s'agit là de représenter les forces de l'illégalité se démener contre un vieillard à la tête durcie par l'orgueil. L'histoire en elle-même était déjà rendue largement appréciable par ces perturbateurs, mais savoir tirer un happy end immoral de tout ça était juste magistral. c3porikrin.wordpress.com
ferdinand75
ferdinand75

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 695 critiques

3,0
Publiée le 16/09/2015
Un très bon polar à la réalisation classique mais efficace de Granier- Deferre. Gabin est au top et tient sur ses épaules , le rôle de ce vieux patriarche qui n' a pas peur des voyous . Ce n'est pas la première fois , sur la fin de sa carrière, que Gabin est cantonné dans ce rôle de propriétaire terrien, mais cet opus là est très bon , sobre , bien réalisé, bien joué.
willycopresto
willycopresto

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 389 critiques

3,5
Publiée le 01/09/2015
"La Horse" (1969) rediff sur France 3 le 24.08.2015 On s'ennuie rarement devant un film réalisé par Pierre Granier-Deferre, et "la Horse" (héroïne ou came si vous préférez) ne déçoit pas... Ce film m'a un peu fait penser à l'affaire Dominici (rôle joué aussi par Gabin) où l'on évoque le milieu de l'élevage et de l'agriculture comme un monde assez secret où l'on parle peu, et dans lequel la famille forme bloc autour du patriarche contre vents et marées. Christian Barbier joue très bien le rôle d'un beau-fils souvent silencieux refermé et bourru à souhaits. Un milieu rural que Gabin connaît particulièrement bien. Un bon film auquel il manque un peu de substance sinon de tendresse, bref dur et avec un casting qui eut été perfectible. Cerise sur le gâteau, la musique est de Gainsbourg : jugez du peu ! Quant au rapport entre la horse et l'élevage, je vous laisse le découvrir... willycopresto
WallyFunk
WallyFunk

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 552 critiques

3,5
Publiée le 21/07/2015
tres belle surprise,le film est noir et gabin est au top comme tjr!! un role tailler pour lui!! les scenes pour l epoque sont impressionnante,amateur de polar noire!! ce film est fait pour vous!!
mickael l.
mickael l.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 21 critiques

5,0
Publiée le 26/02/2015
le film est taillé pour Gabin : film tres noir , gabin dans role de paysan patriarche dur a sa facon qui a peur de rien moi j ai adoré petit bemol le film dur 1h17 dommage mais tres bon film j adore
Sinefil44
Sinefil44

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 985 critiques

5,0
Publiée le 24/09/2012
Pierre Granier-Deferre a réalisé une œuvre magistrale, tout simplement avec un Jean Gabin dont la présence écrase le film par son charisme et son immense talent. Il est l'un de mes acteurs français préférés, tant il a incarné des personnages très différents avec un panache rarement égalé. Le scénario est monté habilement et, s'il ne laisse pas la place au suspense, il existe toujours un évènement qui vient relancer l'action. Quant à la fin, elle est sublime dans la complicité retrouvée entre le grand-père et le petit-fils, tant lors de la phase d'accusation que lors de la tablée finale. Le chef de famille règne en maître absolu sur une maisonnée qui ne moufte mot. Dans les seconds rôles, je citerai principalement Christian Barbier (L'homme du Picardie) dans le rôle du gendre à la fois soumis et contestataire, André Weber dans celui de Bien-Phu et Pierre Dux en juge débonnaire. Gabin réalise une performance exceptionnelle équivalente à celle de l'affaire Dominici.
NeσLaiη
NeσLaiη

Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 4 731 critiques

4,0
Publiée le 29/07/2012
Touchez pas au petit Henri ! Avec ce film Pierre Granier-Deferre propose un western rural où l'on ne jure que par la vengeance. La violence y est omniprésente. On a pas trop de mal à se laisser imprégner de cette violence. Le responsable de tout ça ? Ce monstre de charisme qu'était Jean Gabin. Même si le film est adapté du roman de Michel Lambesc, le rôle d'Auguste Maroilleur semble avoir été écrit spécialement pour Gabin. Le visage fané et la démarche traînante, Gabin promène son regard glacial sur sa famille et sur ses terres. Patriarche ayant toujours tout contrôlé, il n'entend pas s'en laisser imposer par la pègre. Le mutisme imposé à sa famille renforce encore cette impression de toute puissance. Même quand son gendre prend son courage à deux mains pour venir lui parler, il est très vite réexpédié dans sa chambre comme un gosse mal élevé. Malgré un scénario vraiment léger et une mise en scène très conventionnelle, Pierre Granier-Deferre réussit le plus souvent à subjuguer le spectateur en faisant reposer tout son film sur les épaules de Jean Gabin. Les gros plans sont légions et semblent creuser les rides du vieil homme décidé à se battre, même s'il faut pour cela sacrifier du monde. C'est pas du grand cinéma, mais les amateurs de Gabin apprécieront à coup sûr.
LexZorb
LexZorb

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 57 critiques

2,5
Publiée le 18/12/2011
Auguste est très représentatif des patriarches de cette génération : autoritaire et dont les décisions sont toujours irrévocables. Le scénario sans surprise ne permet pas de faire gonfler ma note malgré une interprétation irréprochable des intervenants divers et variés.
el-anticuado
el-anticuado

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

4,0
Publiée le 26/05/2011
Un film réussi qui laisse une trace historique en montrant bien une campagne des années 70 tiraillé entre traditions et modernisme!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top