Mon AlloCiné
    Le Soldat bleu
    note moyenne
    3,8
    160 notes dont 41 critiques
    24% (10 critiques)
    34% (14 critiques)
    17% (7 critiques)
    12% (5 critiques)
    7% (3 critiques)
    5% (2 critiques)
    Votre avis sur Le Soldat bleu ?

    41 critiques spectateurs

    selenie
    selenie

    Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    2,0
    Publiée le 5 octobre 2010
    Quelle déception ! L'histoire vraie d'un massacre lors des guerres indiennes traitée bêtement de façon légère. D'abord le casting avec un Peter Strauss ridicule et si peu charismatique. Entre son personnage de soldat clownesque, une Candice Bergen sexy en diable la première partie du film n'est rien d'autre qu'un road movie entre nana sexy et humour facile. Pendant 01h30 on est donc dans un western sans consistance qui omet la dramatique de ce massacre. Lorsqu'arrive enfin le dit massacre on est surpris par la brièveté de ce massacre où la violence exacerbée des troupes dure en tout et pour tout 5mn maximum. Un western sur la rencontre improbable entre une blonde féministe avant l'heure (film de 70 oblige) et un soldat bleu idiot avant que Ralph Nelson (pourtant un réalisateur d'habitude talentueux) se rappelle qu'il doit parler du massacre ! Bref une déception pour un film qui râte un peu sa cible.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 364 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,0
    Publiée le 23 septembre 2012
    L’image que veut donner le réalisateur Ralph Nelson du génocide amérindien, qui est sans nul doute une métaphore des stratégies militaires américaines au Vietnam, est un spectacle très dur à la violence choquante, qui malheureusement ne se condense que dans les vingt dernières minutes du film. Avant cela, on ne fait qu’assister à un banal western dans lequel se rencontrent et vont s’aimer difficilement un soldat naïf et une jeune fille attachée à la communauté cheyenne, tout deux aussi caricaturaux que l’ensemble des personnages secondaires. Leur petit road-movie romantique est conté sut ton si léger qu’il frôle une candeur en totale inadéquation avec le sujet polémique du film. L’année suivante sortira "Little Big Man", qui lui prendra bien plus intelligemment parti pour le peuple indien.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    2,5
    Publiée le 30 juin 2014
    Malgré sa bonne volonté Ralph Nelson n'arrive pas à faire autre chose qu'une serie B moyenne. Le film à trop d’éléments mal maitrisés pour convaincre,il y a une tonne de défauts. Tel qu'une mise en scènes approximative,des plans pas franchement bons,des cadrages médiocres(les décors sont pourtant là),un vague jeu d'acteurs ,Peter Strauss(sa glissade forcé résume sont jeu), Candice Bergen,des dialogues pas extraordinaires. Le plus gros handicap du film est surtout que le parcours de ces deux personnages est bien plus long que de nécessaire,il ne raconte pas grand chose. Certaines scènes sont amusantes mais tout en plus caricatural qu'autre chose,tout cela pour arriver à un final sanglant de l’armée américaine massacrant les cheyennes. S'il on comprend bien les intentions du réalisateur,celles-ci sont trop mal emballées pour apporter la crédibilité nécessaire à l'histoire, la complicité des deux personnages amener de cette manière ne passe pas.
    Lord-Djiss
    Lord-Djiss

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 970 critiques

    2,0
    Publiée le 26 octobre 2011
    Une histoire classique avec de l'humour et de l'amour. L'univers du far west ne m'a jamais attiré. De plus le film a mal vieilli.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 4 846 critiques

    2,5
    Publiée le 9 décembre 2012
    Ni raté ni une réelle réussite Le Soldat bleu s'avère une déception, souhaitant voir depuis longtemps ce "western" dénonçant le massacre d'Indiens par les Tuniques bleues en s'inspirant d'un fait réel ayant eu lieu en 1864 le final du Soldat bleu est vraiment atroce n'hésitant pas du tout à montrer les horreurs commises lors de ce "combat". Mais il est étrange que pendant une bonne partie du film Ralph Nelson montre Peter Strauss et Candice Bergen, 2 survivants d'une colonne attaquée par des Cheyennes, traverser la nature de façon picaresque et parfois humoriste. Peut-être est-ce voulu mais cela dénature profondément la portée du Soldat bleu.
    Chevalier Noir
    Chevalier Noir

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 254 critiques

    1,5
    Publiée le 14 janvier 2014
    Mettant en scène un évènement des plus tragiques et violents de l’Histoire des Etats-Unis, le film de Ralph Nelson intitulé Le Soldat Bleu est un des plus mauvais westerns du cinéma et que j’ai vus de toute ma vie ! Le 29 novembre 1864, une unité de volontaires de la Cavalerie du Colorado, comprenant 900 hommes, attaque un paisible village Cheyenne à Sand Creek. Les indiens levèrent un drapeau blanc et un drapeau américain. La cavalerie attaqua néanmoins, massacrant sept cents indiens dont plus de 350 femmes et enfants. Plus de cent scalps indiens furent pris, des corps furent démembrés et de nombreux viols eurent lieux. Sorti en 1971, Le Soldat Bleu devait montrer ce qu’il s’était réellement passé le 29 novembre 1864 dans le Colorado : « Le crime le plus ignoble et le plus injuste dans les annales de l’Amérique ». Et le problème c’est que le film de Ralph Nelson est une catastrophe cinématographique sans précédent ! Vraiment quel dommage qu’un tel sujet, aussi tragique qu’il soit, ai été traité de cette manière ! Le Soldat Bleu est certainement un des pires westerns du Septième Art et je pèse mes mots c’est pour dire. Le violent massacre, censé être au cœur même du film, qui devait dénoncer la violence des Hommes n’arrive qu’à la toute fin ! Et lors de cette scène nous avons droit à des scènes de violence et de sadisme parfois insoutenables où l’on décapite, éventre, démembre, viol et massacre sans pitié femmes et enfants,… bref le réalisme et la cruauté sont là mais c’est tellement mal réalisé qu’on voit même les fausses têtes en bois ou plastique voler dans les airs ! La mise en scène de ce film est une pure catastrophe, on y croit pas une seconde aux batailles entre indiens et tuniques bleues qui ne possèdent aucune intensité. Le film est plat, mais alors très plat, très lent aussi et très mauvais. La première heure du film qui montre l’attaque d’une diligence, sans grand dynamisme en plus, et les « péripéties » des deux héros sont d’un ennui mortel ! Il ne se passe rien ! Mais alors rien du tout à par suivre dans un désert plein de cailloux, la « tumultueuse » épopée d’un soldat niai, mais alors quand je dis niai c’est qu’il est vraiment le roi des niais, et d’une superbe blonde garçon manquée toujours bien coiffée. Et donc pendant une heure on a ça : les deux amoureux marchent et marchent encore, se disputent des fois, s’embrassent aussi, rencontrent des indiens et se battent avec eux ou excusez moi danse avec eux tellement la mise en scène des combats est pitoyable, ils mangent des baies également, observe des chèvres qui ont des allures de moutons, tuent des lapins et là on se dit en tant que spectateur : « C’est quoi ce film ?! » ou cette daube plutôt. Les dialogues sont également mauvais et d’une niaiserie intersidérale comme j’en avais jamais vus : «  C’est une chèvre ! » « Hoooooo !!! ». Une heure comme ça tu meurs. La BO de ce western est ridicule, jamais vu une BO aussi minable, des musiques « joyeuses » pendant des moments tragiques, si vous voulez messieurs les scénaristes. Ensuite l’apothéose de la catastrophe du film : les acteurs. Peter Strauss alias « Le tunique bleue le plus niais du cinéma » est vraiment mauvais, Candice Bergen alias « Super Blonde du désert » est sexy mais incroyablement mauvaise, Donald Pleasence on sait pas ce qu’il fait dans ce film… ah si pour mettre une star au générique, et enfin John Anderson alias « Capitaine qui tue sans pitié » est pathétique. Finalement ce western est dans un premier temps un road-movie type nanar pour ensuite passé dans le film de guerre violent genre série B. Et aussi, juste pour vous dire chers lecteurs : je n’ai pas vu le film en entier. C’était tellement nul au bout d’une heure ou plutôt dés les quinze première minutes, que j’ai passé pour allé au massacre final qui ne relève pas non plus le niveau. Et au fait pourquoi j’écris cette critique moi ? … Ah oui pour vous mettre en garde de ne pas regarder Le Soldat Bleu de Ralph Nelson qui est sans doute, et je l’ai déjà dit, le pire western du cinéma. De plus l’interdiction aux moins de seize ans devrait vous arrêter si vous êtes quelqu’un de sensible car je n‘ai jamais vu un western aussi violent mais c’est le fait historique qui le veut. Ne dépensez pas la somme de 17 euros pour le blu-ray de ce film car ça ne vaut vraiment pas le coups, achetez un John Ford avec John Wayne plutôt. En bref, ce fait tragique aurait mérité un bien meilleur traitement afin de dénoncer les violences commises sur les indiens d’Amérique et d’aborder le sujet de la violence qui réside au fond de l’Homme ainsi que son besoin de sang et de sadisme. Mais l’Histoire aura voulu que le seul film qui ai traité de l’évènement du 29 novembre 1864 fut une daube démente où les acteurs sont niais, le scénario mauvais, la mise en scène catastrophique et la musique pitoyable. Oublions Le Soldat Bleu, naufrage artistique, pour lui préférer Little Big Man d’Arthur Penn, véritable chef-d’œuvre, certainement un des rares westerns du cinéma qui prend parti pour les indiens.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 449 critiques

    4,0
    Publiée le 27 décembre 2012
    Western dont je n’attendais au départ pas grand-chose, et au final ce "Soldat Bleu" m’aura bien marqué les esprits. Il s’agit d’un western à la mise en scène particulièrement rigoureuse et qui se distingue par des séquences à la fois très romantiques (je parle évidemment de ceux concernant Candice Bergen et Peter Strauss) et d’autre bien plus violentes – comme en témoigne ce terrible et ignoble massacre de la cavalerie américaine qui tua hommes, femmes et enfants dans un village Cheyenne. Candice Bergen et Peter Strauss font preuve de beaucoup d’émotions concernant leurs interprétations, la photographie est superbe et l’histoire très prenante. Un grand western historique qui s’avère bien poignant à visionner.
    lilybelle91
    lilybelle91

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 842 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2012
    L'ancêtre de "Danse avec les loups"...un western réaliste, dur et cruel sur la véritable conquête de l'ouest, bien loin de John Wayne et des westerns Hollywoodiens des années 50 ! Un vrai chef d’œuvre...à déconseiller aux âmes sensibles !
    cbio
    cbio

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,5
    Publiée le 5 mars 2012
    Superbe western, nécessaire, bien vieilli, superbes acteurs, bon scénario avec de l'humour malgré le contexte dramatique, mise en scène fluide, belle photo, belle BO bien adaptée.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 364 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2009
    Librement adapté du terrible fait divers survenu en 1864, lorsque la Cavalerie du Colorado, comprenant 900 hommes, perpétua le massacre (ou plutôt le carnage) de Sand Creek et où près de 700 indiens appartenant aux Cheyennes (dont 350 femmes et enfants) furent massacrés dans des conditions abominables (plus de cent scalps indiens, corps démembrés, viols, etc). Lorsque Ralph Nelson s’attaque à la réalisation de ce fait divers, il souhaite, à sa façon, protester contre la guerre du Vietnam, en rappelant aux Américains, ce terrible génocide qu’ils avaient fait endurer aux indiens. L’histoire est originale, puisque l’on suit les déboires d’une jeune femme blanche ayant vécue auprès des Cheyennes pendant quelques années, et qui se retrouve obligée de suivre un jeune soldat (un bleu, comme on dit dans la profession, d’où le titre du film), afin qu’elle retrouve son fiancé, engagé dans l’armée. Le plus étonnant ici, c’est que cette femme, au fort caractère (et au langage de charretier), a plus de sympathie pour les Cheyennes que pour les blancs, d’où l’incompréhension du soldat. Une mise en scène tout en finesse, qui ne manquera pas de nous faire sourire quand Candice Bergen se met à jurer à tue-tête. Une œuvre hyper réaliste et qui ne manquera pas d’en choquer plus d’un avec la séquence final (celle du massacre) où femmes et enfants, se font étriper sous nos yeux avec un réalisme saisissant !
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 1 478 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2012
    C'est un western à part car il a été tourné plus pour des raisons de'' prise de conscience'' que comme une aventure ou un documentaire. On peut donc dire que seuls ceux qui s'intéressent aux guerres indiennes y trouveront un intérêt car en dehors du début et de la fin, fort bien filmés, le reste est d'une grande monotonie. Candice Bergen n'est guère crédible et force trop son jeu, Peter Strauss n'a aucune personnalité et les autres personnages peu travaillés mais tout est si dérisoire par rapport au fait réel. La force de l’évènement similaire à notre ''Oradour sur Glane'' fait de ce film un témoignage sur le massacre de Sand Creek en novembre 1864 durant la guerre de sécession donc bien antérieur à ''Little Big Horn'' de 1876. C'est d'ailleurs l'amnistie générale suite à cette guerre de sécession qui priva de sanctions le grand responsable du massacre, il n'en porta que la honte jusqu'à sa mort. Dire que 100 ans plus tard les américains remirent cela au Viet-Nam à My Lai.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    3,5
    Publiée le 11 mars 2018
    Western voulant dénoncer les horreurs de la guerre contre les Indiens, et plus particulièrement le massacre de Sand Creek, le film est aussi un parallèle clair sur la guerre au Viêt-Nam, comme le fera plus tard R. Aldrich avec son beaucoup plus réussi "Fureur Apache". Le film de R. Nelson n'est pas un chef d'oeuvre, c'est un film engagé, et comme beaucoup de films engagés, il se noie dans une démonstration trop ostentatoire, sans nuance. Le héros est donc un soldat benêt qui va découvrir la vie auprès d'une blanche qui a vécu en captivité auprès des Cheyennes. SI la dynamique du duo est sympa, la démonstration est lourde. Les acteurs sont bons, la mise en scène oscille entre comédie et action, avec des éclats de violence largement inspirés par S. Peckinpah, avant de virer au film d'horreur pur dans sa dernière partie. Une séquence d'ailleurs largement mutilée pour sa sortie, la présentation en screen test ayant viré à l'émeute, face à l'avalanche de plans gores. Un western toutefois pas inintéressant, bien mené et qui ne laisse pas indifférent. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 2 049 critiques

    3,5
    Publiée le 11 février 2019
    On retiendra évidemment dans ce soldat bleu la bêtise humaine et la violence gratuite de la colonisation dénoncée des états-unis par des européens ou récent natifs issus de l'immigration, massacrant à tour de bras les amérindiens et les chassant de leurs terres pour le profit et expansion. La scène finale du massacre de Sand Creek qui vu l'armée abattre femmes et enfants sauvagement et aujourd'hui dénoncé par l'administration états-unienne est d'une cruauté sans nom et qui nous fait réfléchir sur notre acceptation de l'autre plutôt que de le craindre et de le combattre à tout prix.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 2 564 critiques

    4,0
    Publiée le 8 avril 2009
    Western basique dans lequel les protagonistes, ne tolérant aucun cliché & libres au-delà de tout, combattent la constante médiocrité de riches propriétaires - le sang appellant le sang -; On regrettera juste que les Cheyennes occupent le + souvent des rôles de second plan... Grand film malgré tout.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    4,0
    Publiée le 25 août 2018
    Un film trop méconnu. Le soldat bleu est un des rares films américains à montrer le côté sale de la conquête de l’Ouest qui s’est faite sur le massacre des indiens d’Amérique. Le film se sert aussi de cette histoire pour dénoncer l’impérialisme américain et la guerre au Viêt Nam qui faisait rage au moment où le film a été réalisé. L’autre aspect très intéressant du film c’est le personnage de Kathy, une femme forte et déterminée qui rejette la cruauté des blancs mais qui ne trouve pas sa place auprès des Cheyennes. Du coup le soldat qui l’accompagne devient rapidement agaçant tellement il est transparent à ses côtés même si on comprend son intérêt scenaristique pour montrer le soldat endoctriné qui ne sait pas vraiment dans quoi il est engagé. Les décors naturels sont magnifiques et donne par moment au film un côté grandiose. Quel dommage qu il ait un gros ventre mou après un début spectaculaire et un final marquant . Mais rien que pour son sujet c’est un film nécessaire qu’il faut voir absolument.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top