Mon AlloCiné
    Batman, le défi
    note moyenne
    3,8
    21684 notes dont 740 critiques
    41% (303 critiques)
    32% (240 critiques)
    14% (104 critiques)
    8% (59 critiques)
    4% (27 critiques)
    1% (7 critiques)
    Votre avis sur Batman, le défi ?

    740 critiques spectateurs

    Anthony P.
    Anthony P.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

    2,0
    Publiée le 4 juillet 2017
    Suite nettement moins bonne que le premier opus. L'ambiance gothique est toujours bien présente mais la sauce ne prend pas à cause d'un scénario bancale et peu crédible (le pingouin qui fait campagne pour devenir maire lol). De plus les acteurs ne sont pas très convaincants : De Vito en fait des caisses et Pfeiffer tape sur les nerfs par son hystérie. Seul Michael Keaton et Christopher Walken tirent leur épingle du jeu. Bref ce Batman est décevant.
    youtube champions
    youtube champions

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    Le film est moins bien que le premier mais toujours aussi effrayant avec une belle vue de gotham . Mais le pingouin est vraiment hideux .
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 42 critiques

    5,0
    Publiée le 23 avril 2019
    Tim Burton est de retour, aux commandes de cette suite au film Batman de 1989 qu'il avait lui même réalisé. Les acteurs sont excellents notamment Danny DeVito, effrayant en Pingouin et Michelle Pfeiffer sexy et agressive en Catwoman. La BO est superbe, accompagnant chaque scène, chaque séquence avec la virtuosité si propre à Danny Helman. Il y a tout de même peu d'action pour un film de super-héros mais en fait, Tim Burton ne cherche pas à créer du spectaculaire comme le font les films de super-héros actuels. Il s'intéresse surtout à l'ambiance et aux personnages. Il prend le temps de s'attarder sur eux pour mieux les approfondir. Et il nous offre de ce fait une oeuvre puissamment sombre, gothique et torturée. Un de ses films les plus aboutis. Franchement, on dira ce qu'on voudra, mais je préfère les Batman de Tim Burton à ceux de Nolan. J'aime beaucoup les Batman de Nolan, y a pas de problème, et ces films regorgent de qualités. Mais je préfère ceux de Burton car je les trouvent plus envoûtants, plus réussis niveau direction artistique et surtout, je préfère un Batman gothique et mystique, à l'aura mystérieuse et inquiétante, partagé entre sa bestialité et ce qui lui reste d'humanité à un Batman réaliste et terre à terre. Donc pour conclure, Batman le défi demeure un chef-d'oeuvre, une oeuvre d'art au même titre que son prédécesseur.
    ludovic-50
    ludovic-50

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,0
    Publiée le 19 avril 2017
    Très bonne suite de Batman de Burton presque aussi bon que son premier. On passe encore un agréable moment devant ce film avec de nouveaux personnages que l'on découvre pour le coup : Catwoman, Le pingouin. Pas mal d'action, de rebondissement et un décor toujours aussi sombre. Le personnage de Batman (Michael Keaton) joue très bien. Burton prouve une nouvelle fois son talent et généralement je suis assez preneur et satisfait de ces films
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 17 avril 2017
    Surement le film le plus proche en terme d'atmosphère de ma vision personnelle de Batman et de son univers, sombre, poétique, gothique et enivrant. La musique de Danny Elfman est exceptionnelle, de mon point de vue la meilleure OST qu'il ait composé. La fin du film, qui a tant choqué les masses, est parfaitement logique, il n'y a pas de gagnant dans l'univers de Batman, et donc pas d'happy ending. Les méchants crèvent l'écran, le Pingouin, Catwoman et le milliardaire incarné par un Christopher Walken égal à lui-même. Ils éclipsent complétement Batman, ce dernier est d'ailleurs un peu trop invincible à mon goût, jamais il n'est mis en difficulté, c'est un des 2 gros problèmes du film, l'autre souci étant les trous énormes dans la narration à certains moments, ce qui laisse à penser qu'il manque des scènes. Félicitations au traducteur français au passage pour nous avoir pondu un titre complétement hors sujet, respecter le titre original était trop compliqué j'imagine. En plus la 1ère scène où apparait Michael Keaton justifie totalement le titre original, c'est du symbolique, la résurrection de Batman: Bruce Wayne est seul dans l'obscurité de son manoir, immobile, comme mort; Brusquement le bat-signal illumine la pièce, Bruce Wayne semble reprendre vie, il se lève et avance vers la lumière....Batman est de retour.
    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 890 critiques

    1,0
    Publiée le 29 juin 2017
    Déjà pas très friand du 1er volet , j'ai trouvé celui-ci encore moins bon !! Pour commencer, j'ai l'impression que Batman passe au second plan dans un film qui porte son nom !! On le voit pas assez à mon goût, dépassé par les autres personnages !! J'ai pas, non plus, accroché aux personnages !! Danny de Vito m’exaspère plus qu'autre chose, Mickael Keaton très loin de la performance de Christian Bale et Michèle Pieffer très moyenne !! Le rythme est moyen, il se passe pas grand chose et les quelques scènes d'actions ne cassent pas des briques non plus
    PunkyConnors
    PunkyConnors

    Suivre son activité 1 abonné

    3,5
    Publiée le 1 février 2017
    Ce deuxième Batman, et le dernier, réalisé par Burton est un bon film. Je l'ai moins apprécié que le premier car s'il arrive à montrer la noirceur et la crasse de Gotham, il y a vraiment des choses qui m'ont gâché le film. J'ai quand même bien aimé comment il montre le solitude du Pingouin, il en est arrivé à nous le faire plaindre (dans sa phase séduction de l'électorat) et même si la scène finale spoiler: (les pingouins escortant Cobblepot mort) peut faire trop larmoyant. Cela contrebalance avec un charisme inexistant. Tout comme Catwoman est géniale en pychopathe délurée mais c'est grave abusé quand on passe d'une secrétaire empotée à une gymnaste de haut talent grâce à trois léchouilles de chat. Dommage que ces défauts m'ont bien moins fait apprécié le film car sinon il serait au niveau du premier film.
    Broyax
    Broyax

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 48 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2017
    Avec cette suite, Tim Burton nous a mitonné un bon mélange de kitsch et de grotesque, une commedia dell'arte sans retenue aucune, une espèce d'asile de fous à ciel ouvert sous les gratte-ciel de la ville baroque de Gotham. De temps à autre, on s'interroge : n'en fait-il pas un peu trop dans la gaudriole avec tous ces personnages de foire ?... Pourtant on adhère, car le tout forme un ensemble fou mais cohérent, une lutte de pouvoirs bien montée entre les psychos en collants et en latex, un vilain manipulateur et un certain homme-pingouin (sic !). Et dans ce jeu du chat et de la souris où chacun cherche à s'attraper entre alliance et mésalliance, les super-héros ou super-vilains sont avant tout de super-névropathes. Le pingouin par un Danny de Vito méconnaissable et stupéfiant est un méchant aussi admirable que le Joker en son temps, un être torturé, aussi torturé que la femme-chat campée par une Michelle Pfeiffer sexy en diable et qui crève l'écran. Batman dont l"interprétation de Michael Keaton est toujours aussi subtilement perturbée en perd carrément son latin et ses moyens. Si la musique de Danny Elfman est hélas en retrait (trop névrosée sans doute), la mise en scène de Burton demeure solide et sait garder le cap jusqu'à la fin, préservant un rythme fort satisfaisant au fil d'un scénario beaucoup moins loufoque qu'il n'y paraît. Loin de l'esbroufe qu'on verra de plus en plus dans les films du genre, Batman 2 se focalise à raison sur ses personnages qui se heurtent et s'attirent et qu'il nous rend attachants, car en dehors de la folie et du masque, il reste l'humain avant tout. Prenez-en de la graine, les autres !
    moaden
    moaden

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 55 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2016
    Un Batman bien délirant. Une vision particulière de Burton qui apporte une touche particulière. Une réussite ! A voir absolument.
    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 14 critiques

    2,0
    Publiée le 25 octobre 2016
    Deuxième volet du Batman de Tim Burton, à qui semble presque s'adresser le sous-titre. Et avant de passer au détail, il faut bien dire que le régisseur a plutôt bien su s'émanciper de la schizophrénie glauque, à moitié contrôlée du monde de l'homme-chauve-souris. Sa griffe (à Burton, pas à la chauve-souris) est présente et met - un peu - à l'aise au début. Mais hélas, c'est aussi une oeuvre très marquée par les codes du genre et qui n'a que faire des explications loresqu'untel devient un super-héros et fait tels trucs...Et de ce côté-là, Burton a encore plus donné dans le bizarre que ses homologues.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 112 critiques

    3,5
    Publiée le 10 janvier 2018
    Musique envoutante de Danny Elfman, univers (vraiment) burtonien pour une fois (pas comme le précédent...), personnages macabres voire sadiques et humour noir, vous tenez Batman Le Défi. Un très bon film d'action qui se mêle à une romance impossible (entre le Batman et Catwoman, qui ne s'aiment qu'en dehors de leur masque...), et un drame (l'histoire du Pingouin spoiler: comme enfant rejeté par sa différence, qu'un homme d'affaire manipule sans scrupules et qui meurt dans l'indifférence la plus totale... oui, la mort du Pingouin me tire toujours une larme... ). Les défaut d'inattention du film se remarquent vite : les pingouins volent, et oui... (attention à ne pas confondre avec les manchots...) donc quelques répliques du film sont à corriger, puis les pingouins qui tirent le cadavre, nous fermons les yeux dessus, mais le chariots que l'on voit rouler sous l'eau juste après... On aurait pu le dissimuler, peut-être ? Mais autrement, l'interprétation est royale : Michael Keaton semble bien plus dynamique et puissant que son dernier Batman, Michelle Pfeiffer est à la fois hautement sexualisée et dangereuse (voilà qui fait bon ménage !) et Danny De Vito est un Pingouin mémorable, aussi profondément pitoyable que comique (ou tristement drôle, pour résumer). Une comédie noire bourrée d'action, très sombre et sarcastique, qui n'épargne ni le rire ni la larme.
    Thibault F.
    Thibault F.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 150 critiques

    3,0
    Publiée le 26 août 2016
    Tim Burton revient avec un nouvel opus des aventures de l'homme chauve-souris, plus personnel, plus intimiste et davantage ancrée dans sa vision du cinéma. Autant vous dire de suite que cela devient une petite réussite visuelle avec un mélange de noirceur et d'éléments enfantins. On s'amuse même si on observe un engouement plus faible que pour le premier opus. Les nouveaux personnages sont encore une fois, sur le devant de la scène laissant Batman cantonné au second rôle : Le Pingouin par Danny DeVito est excellent, Michelle Pfeiffer en Catwoman, sensuelle au possible (même si ces personnages ne font pas oublier le Joker de Jack Nicholson). On ressent également une hausse des moyens vraiment profitables (notamment le décors des égouts ou de Gotham tout droit sorti d'un DC Comics) et une BO de Dany Elfman inspirée. Bref, Batman le Défi nous délivre une vision de Gotham sympathique, avec de nombreux enjeux (les inégalités sociales, le "véritable" statut des méchants et des gentils) tout en rendant l'ensemble divertissant (plusieurs allusions humoristiques et sexuelles renforçant l'aspect humour noir du film détonnant)
    Rubén L.
    Rubén L.

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 25 août 2016
    A mon sens, meilleur que le premier Batman de Tim Burton. Et de très loin : le rythme est soutenu, l'intrigue se tient, l'action est bien de la partie... L'esprit comics suinte de toute part et est fortement souligné par l'univers gothique et absurde de Tim Burton. On pourrait dire que le film se passe quelques années après le premier spoiler: Vu que la sécurité de Gotham dépend de Batman, vu que Gordon et Harvey Dent sont plus là, vu que ce sont les élections, etc. Certains prétendent que le film est sombre, personnellement je le trouve drôle et complètement loufoque même si, je le conçois, certaines images pourraient heurter la sensibilité des plus petits spoiler: le corps carbonisé de Shrek à la fin, l"enterrement" du Pingouin Catwoman est complètement allumée et allumeuse spoiler: Miaou! et agit comme un chat : ses intentions sont peu claires, amie, ennemie, on sait plus trop spoiler: Pourquoi elle s'allie au Pingouin qui est pote avec son meurtrier... seul un chat pourrait le savoir . Le clou du spectacle est quand même le Pingouin : un film se définit souvent par son méchant et ici, il est pathétiquement efficace. Handicapé, laissé à l'abandon, il recherche juste l'amour... et pète un câble quand il est encore une fois rejeté. Et quand Pingouin fâché, lui toujours agir ainsi. spoiler: Un pingouin lubrique qui sécrète de l'encre par la bouche et qui a une armée de manchots-lance-roquette. C'est complètement débile, j'adore Après avoir vu ce film, on peut que se dire "WTF?" mais c'est très divertissant. Aucune comparaison possible avec le style "torturé et sérieux" des Batman de Nolan.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    4,5
    Publiée le 2 juin 2018
    J'ai beau ne pas trop être fan de la vision de Batman de Tim Burton, ce film reste pour moi très intéressant. D'abord je trouve la direction artistique encore plus aboutie que dans le précédent opus : un Gotham City gothique, burtonienne, glaçante et mise magnifiquement en scène (j'adore les passages avec la neige). Les costumes sont très réussis, même si on pourrait reprocher à celui de Batman d'avoir vieilli. Maintenant en ce qui concerne le film, on peut trouver certains passages ridicules spoiler: (Selina Kyle maîtrisant subitement l'acrobatie et les techniques de combat, le Pingouin qui pirate la Batmobile, les enregistrements de Batman sortis de presque nulle part...) mais pour moi il faut plus voir ce film pour ses personnages que pour son scénario. Burton capte ici l'essence-même du cinéma fantastique avec Batman Returns car il y représente à divers niveaux la monstruosité, et même la bestialité ; Max Shreck (Christopher Walken) est le politicien pourri que la société toute aussi pourrie adule, amenant le film à une critique politique et écologique de la société (là où le premier film Batman n'avait aucun réel propos), le Penguin (Danny DeVito) est l'enfant renié ayant trouvé refuge chez les manchots spoiler: qui va chercher vengeance mais va vite se faire manipuler par Max et tomber complètement dans son côté animal (lorsqu'il veut tuer des bébés) , Catwoman (Michelle Pfeiffer) était une femme innocente et ratée, spoiler: tuée par son patron, qui va renaître (grâce aux chats) et chercher à se venger de cette société qui l'a tuée (toute la subtilité du personnage réside dans le fait qu'elle hésite entre son côté humain et animal, car de son côté spoiler: Selina Kyle va tomber amoureuse de Bruce Wayne ). Batman, quand à lui, a trouvé cet équilibre et ne sert ici que de point de repère pour les autres personnages (c'est pour cette raison qu'il n'est pas très présent à l'écran, du moins c'est la vision que Burton a voulu). On peut constater cette sorte de gradation animale sur l'affiche du film : au bas de l'image, le Penguin, qui va sombrer totalement dans son côté bestial, juste au-dessus Catwoman, vengeresse n'étant toutefois pas dépourvue d'amour, et enfin Batman, le héros droit, parfois presque boy-scout, n'ayant en aucun cas sombré dans la monstruosité. Ces 4 personnages vont à la fois se contrarier et se compléter, entrant ainsi dans une sorte de cercle vicieux : spoiler: Le Penguin et Catwoman vont s'associer pour se venger de Max, mais vont aussi s'associer contre Batman en voulant le faire comme criminel aux yeux de Gotham (réel méchant du film, représenté par Max) . D'un autre côté, Batman et Catwoman éprouvent une attirance mutuelle l'un pour l'autre, entre sensualité et admiration. Si l'on aborde le long-métrage sous cet angle, il devient beaucoup plus travaillé en temps qu’œuvre de cinéma. En temps que fan de Batman, je trouve ce film moyen (Batman qui tue ses ennemis, ce qui va d'ailleurs à l'encontre de son image de héros droit) mais c'est un Burton tout à fait abouti (là où le premier film hésitait trop entre l'univers de Batman et la vision d'auteur de Burton). D'ailleurs, un plan représente parfaitement cet esprit : lorsque Catwoman lèche son propre costume, tel un chat se toilettant. Ce que personnellement je rechercherai dans un film Batman est un souci de réalisme (lécher sa panoplie n'a absolument aucun intérêt) mais par ce plan, Burton montre de façon très caricaturale la bestialité de Selina Kyle. Il faut prendre ces personnages comme des allégories vivantes pour apprécier pleinement Batman Returns. Pour les amateurs de contes fantastiques et gothiques, au ton plutôt sombre et pessimiste, et au traitement des personnages analysant la dualité humanité/bestialité.
    GuiguiSeduction
    GuiguiSeduction

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 7 août 2016
    La scéne d'ouverture axé sur le penguin est juste époustouflante autant pour sa photographie que pour la musique de Danny Elfman , le reste du film maintient cette qualité et a tous les ingrédients pour faire un bon Batman ... La scéne où Bruce Wayne tout pensif et broyant du noir dans son manoir se voit rappeler par le bat signal est également l'une des meilleures scénes du film Michael Keaton , Michelle Pfeiffer , Danny Devito et Christopher Walken sont vraiment bons , quel dommage que Keaton et Burton n'aient pas eu l'occasion de faire un 3éme film ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top