Mon AlloCiné
    Batman, le défi
    note moyenne
    3,8
    21654 notes dont 739 critiques
    41% (303 critiques)
    32% (240 critiques)
    14% (103 critiques)
    8% (59 critiques)
    4% (27 critiques)
    1% (7 critiques)
    Votre avis sur Batman, le défi ?

    739 critiques spectateurs

    Enzo R.
    Enzo R.

    Suivre son activité 3 abonnés

    1,5
    Publiée le 20 septembre 2015
    Y a rien a faire je n'accroche vraiment pas aux batmans de Tim Burton !!! Le monde qu'il crée est vide pas beau du tout !! Batman n'a aucune prestance les méchants sont vraiment a mourir de rire!!! la seule chose qui en vaut la peine c'est le pingouin qui est très bien joué par Danny Devito sinon le film est très mauvais !! Franchement avec un budget pareil ils auraient pu mieux faire que ça!! Non franchement Tim Burton tu as fait du très mauvais boulot 3/10 !!! Voila une suite qu'ils n'ont pas améliorée aussi mauvais que le premier batman!!!
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 199 critiques

    4,0
    Publiée le 19 octobre 2017
    Un grand film Batman et un grand film de Tim Burton, qui n'est toutefois pas sans défauts. D’abord le casting est vraiment très solide. Keaton est un Batman convaincant, pourtant clairement ce n’est pas l’acteur qui me vient en premier à l’esprit pour ce rôle. Il semble à l’aise, et dose bien la dimension humoristique de son personnage. Pourtant il se fait quand même voler la vedette par les autres protagonistes. Michelle Pfeiffer en Catwoman est très juste. Un peu laborieuse dans le rôle de la femme timide et réservée (ça sent la caricature), elle décolle littéralement dans la peau de la femme chat, étant tour à tour sexy, amusante, inquiétante. Ses miaous sont réjouissants ! Danny de Vito est exceptionnel en Pingouin. C’est sûrement là sa meilleure prestation. Totalement investi par le rôle, il est grimé de manière ahurissante pour un méchant répugnant certes, mais qui a aussi des moments "émotions" étonnants. Christopher Walken achève le tout, offrant un méchant parfaitement en contraste avec le Pingouin, et, bien que moins excentrique que le reste du casting, sa classe et son charisme percent malgré tout. On a de solides seconds rôles aussi. Le scénario repose sur ses personnages, et ça c’est une bonne chose. Les personnages sont travaillés, beaucoup moins manichéens que ce que l’on pourrait penser, et ils ont du relief, beaucoup de relief. S’ajoute à cela une histoire assez classique certes, mais parfaitement rythmé (le film est long pourtant), dosant habilement action et humour très léger alternant avec des phases plus sombres. Le seul aspect un peu faible c’est la dimension romantique de l’histoire, qui est assez mal imbriquée, et traitée superficiellement. Le gros problème du film est le personnage de Batman qui est juste cruel, froid, suffisant et détestable, et qui n'a aucun respect pour la vie. Mais enfin, c’est du solide. La mise en scène de Tim Burton est excellente. Sa réalisation se trouve dans le haut du panier de sa filmographie, avec une caméra qui sait faire dans le spectaculaire, en donnant de la majesté, de la grandeur, mais qui sait aussi faire dans l’intime. La scène finale par exemple en est un bon exemple, et l’on sent tout le style de Burton, dans ce petit coin de rue désert, silencieux avec la neige qui tombe dans la nuit. C’est fluide, lisible, et à la hauteur du sujet. La photographie est elle aussi très raffinée. Lumière froide, ambiance nocturne ultra-prédominante, éclairages soignés, c’est une très belle ambiance crépusculaire qui se dégage du long-métrage, avec parfois une teinte de film noir qui lui sied à merveille. Les décors aident bien. C’est certain aujourd’hui on doit pouvoir faire mieux, car ça sent souvent le studio, mais il ne faut pas oublier que le film n’est plus de première jeunesse quand même ! Malgré tout les intérieurs sont d’un grand raffinement, la ville fait parfois un peu artificielle mais la fidélité au Gotham City originel est bien là, le décor dans les égouts est original et audacieux… Bref c’est du lourd. Là-dessus il faut ajouter des effets spéciaux rigolos comme les affectionnent Burton, mais tout à fait adéquats ici par rapport au Pingouin qui se réfère à l’univers de la fête foraine, et une musique sublime. On a aussi une très belle bande-son, variée, exploitée intelligemment, bref, voilà une jolie cerise sur le gâteau. Au bout du compte "Batman le défi" est un film très agréable à regarder. Casting étincelant, scénario qui a le mérite d’éviter tout manichéisme et de mêler plusieurs tons avec finesse en bénéficiant d’un rythme enlevé, superbe mise en scène de Burton, décors et photographie de grande qualité, musique emballante... Ce film est un grand classique du cinéma
    Chris P.
    Chris P.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 28 août 2015
    En quelques mots, ce film est magnifique autant par les décors que par la musique enfin tout est magnifique( 2 fois en 1 seul commentaire)
    Lucas L
    Lucas L

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 32 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2017
    Batman Le Défi, La suite du film de Burton toujours réalisé par Burton est une suite aussi bonne que le premier à l'exception que Le Pingouin est un méchant bien moins intéressant que Le Joker, peut être plus sombre dans son ensemble, Batman est plus présent dans ce film, ou le premier film était plus un film sur Le Joker, ici non c'est un film Batman, La mise en scène de Burton est toujours aussi adaptée à l'univers de Batman, l'action n'est vraiment pas le point fort de Burton, les personnages sont intéressants surtout Selina Kyle qui est La plus développée, un climax dantesque et surprenant pour un film que j'aurais pensé moins bon que le précédent. 14/20
    FenêtreSurÉcran
    FenêtreSurÉcran

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 333 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juillet 2015
    J'ai trouvé ce deuxième volet moins intéressant que le premier. Le film réunit des atouts en plus par rapport aux premier : l'excellente Michelle Pfeiffer, l'exceptionnel Christopher Walken, une réalisation plus maîtrisée et dynamique de Burton, une profondeur psychologique encore plus intense. Malheureusement, l'abus de certaines scènes irréalistes gâchent l'ensemble. C'est bien dommage.
    Sylvain. V
    Sylvain. V

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 88 critiques

    5,0
    Publiée le 30 juin 2015
    Voila une suite digne d'un Batman, avec Tim Burton au commande, ce deuxième volet est une réussite en toute catégorie. Très différent du premier opus, cette histoire est plus sombre et plus rythmé, par un casting de choix et de scène d'action survitaminé et d'une qualité sans précédentes. Le scenario est original, on pourrait même dire transcendant, écrit par Sam Hamm, le scénariste du premier Batman de Tim Burton. Doté de séquences d'actions très satisfaisantes et spectaculaire pour un film des années 92. La mise en scène est impeccable, a part quelque faux raccord, elle est très réussite. Et par dessus tous, les effets spéciaux, très stupéfiant, inouï. Batman, le défi est un film phénoménal, d'une qualité technique épatante. Encore meilleur que le premier ! 5/5 *****
    Will Carlier
    Will Carlier

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2018
    Une bonne suite qui fait le job.L'arrivée du Pingouin et de Catwoman ajoutent un point en plus sur le film. Les films "Batman" de Tim Burton auront donc été très bien réalisés.
    Vos661
    Vos661

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 25 mai 2015
    Mon Batman préféré ! Avec une Catwoman et un Pingouin au top ! Le film est vraiment parfait selon moi, encore mieux que le Batman de 1989. Malheureusement, il reste souvent dans l'ombre de son prédécesseur...
    David D.
    David D.

    Suivre son activité 8 abonnés

    5,0
    Publiée le 12 mars 2017
    Très bon film de Tim Burton, on retrouve un Gotham sombre, un Batman chasseur de crime efficace avec cette fois çi deux demi animaux Catwoman et le Pingouin. C'est donc un univers familier pour Burton, ce film est un parfait divertissement, il est complet et fidèle à Batman. Si je veux faire découvrir Batman à quelqu'un, je le montre les deux films de Burton puis l'évolution mature de Nolan. Avec Tim Burton, il y a un univers tantôt comique, caricatural, mature, le tous dans l'ambiance sombre de Gotham. C'est un réalisateur très bon. Catwoman vole la vedette au patron tyrannique (et cliché) et au Pingouin (qui est fidèlement repris par la série des années 90). C'est aussi le seul film Batman qui traite du Pingouin.
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 280 abonnés Lire ses 160 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juin 2015
    Après le succès du premier "Batman" de Tim Burton en 1989, la Warner a décidé de lui laisser carte blanche pour réaliser le second opus de cette nouvelle saga pleinement lancé : "Batman : Le Défi". Par conséquent, nous avons retrouvé l’équipe principale du film précédent avec Keaton qui remballait son costume d’homme chauve-souris, Michael Gough en Alfred et Danny Elfman toujours à la musique. Autant dire que le public était très enthousiaste pour ce second volet. Toutefois, quand il est sorti en salle, les réactions n’ont pas été aussi positives qu’avec le premier film de la franchise : s’il a été un succès au box-office mondial, le public a critiqué la noirceur du film et l’aspect extrêmement sombre que Burton a adopté sachant que le public cible de la Warner était les enfants. Comme pour le précédent Batman, je l’ai revu pour pouvoir pleinement l’apprécier. Et malgré l’avis que les gens peuvent en avoir c’est très certainement mon Batman préféré, je le trouve même meilleur que le précédent que j’adore. Aujourd’hui le film a gagné un statut de film de super-héros culte auprès des fans, mais pour l’époque ça n’avait pas forcément plu à tout le monde et quand on le voit, on comprend pourquoi. Cela dit, l’avantage pour Burton d’avoir une liberté totale sur ce film c’est qu’il a pu mettre toute sa patte artistique dans l’univers du film et la mise en scène.Dés l'introduction du Pingouin lors de l’ouverture, on sent clairement que le ton sera beaucoup plus grave que dans le précédent, la froideur ainsi que la noirceur et la beauté de son univers et par l’occasion celui de Batman est rapidement retrouvé. Les plans penchés sont plus rares, les plans vus du dessus sont aussi moins nombreux mais visuellement et artistiquement le gothique reste un élément phare de ce Batman version Burton, ça se sent avec les costumes des personnages, ça se sent avec Gotham qui reste une ville toujours aussi menaçante et noire mais avec la neige en prime pour rendre la ville plus froide, et ça se sent également avec les décors. La musique de Danny Elfman aussi prend plus de liberté dans ses morceaux, en plus de reprendre comme il faut le thème principal du précédent film. Le thème de Batman est toujours aussi agréable à entendre, celui de Catwoman est très bon aussi et rend les apparitions de cette dernière assez fascinante, celle sur le Pingouin très envoûtante avec les chœurs qui viennent s’ajouter à certains morceaux. Une profonde mélancolie se fait sentir dans plusieurs morceaux et ça n’est pas plus mal. Encore une fois, un excellent travail que je qualifie même de supérieur au premier film. Du côté du casting, on retrouve Michael Keaton dans le rôle de Batman, qui est encore une fois toujours aussi bon et charismatique en homme chauve-souris. Et Burton en profite pour creuser un peu plus Batman face à ses nouveaux ennemis qui sont présent ici, à savoir Catwoman dont on retrouve la relation amour/haine que beaucoup d’aficionados de comics adorent, et bien sur le fameux Pingouin, un des principaux adversaires de Batman dans les comics qui est traité de manière très particulière par le réalisateur. Ce qui est étonnant ici d’ailleurs, avec les méchants c’est que, là ou le Joker était un bandit complètement cinglé,le traitement du Pingouin est tout autre ici. Danny DeVito en Pingouin était d’ailleurs un choix difficilement discutable. Quand on voit son physique, et quand on le voit dans la peau du personnage, on imagine difficilement un autre acteur dans la peau de ce fameux gangster. Ses mimiques sont excellentes, sa démarche fidèle au personnage, et en soi le Pingouin bien que criminel de première catégorie, est avant tout un personnage aux allures tragiques. Il est victime de ses parents et de sa différence physique et il inspire à être accepté (dans un premier temps en tout cas), mais on retrouve aussi ce qui caractérise si bien le méchant, avec ses armes. Bon après son apparence n’aide pas les enfants à aimer le film, je l’accorde, mais personnellement j’ai pas vraiment eu peur en le voyant la première fois (je suis un peu glauque des fois). Catwoman aussi est excellemment interprétée, ici par Michelle Pfeiffer qui s'amuse même une fois derrière la combinaison. Ici c’est une secrétaire timide qui n’arrive pas à exister auprès de ses patrons et se retrouve, malgré elle, impliquée dans les affaires de Max Shreck et qui, après que ce dernier l’ait balancé du sommet du building, meurt et revient à la vie après que ses meilleurs amis, les chats, lui redonnent un second souffle pour qu’elle bascule dans la démence et le crime.. Christopher Walker incarne un personnage inédit, en la personne de Max Shreck, un entrepreneur milliardaire véreux qui sera le point d’évolution du Pingouin et de Catwoman. Croyez-moi, vous allez le détester très vite et ça ne fera que s’empirer au fur et à mesure. L’écriture autour de ces trois personnages est bien plus profond et flexible qu’on pourrait l’imaginer au final et apporte des thématiques que Burton soulève grâce à l’univers de l’homme chauve-souris. Michael Gough reprend le rôle d’Alfred et le fait parfaitement bien, l'acteur inspire toujours un réel capital sympathie de la part du spectateur. Quoiqu’il en soit, le casting est particulièrement solide, encore plus que dans le premier film, ce qui est un réel exploit quand on voit à quel point Burton avait élevé la barre haute avec son premier film. Terminons avec le point qui a fâché le public avec Burton et la Warner, à savoir le scénario qui a fait scandale à l’époque auprès du public. Non seulement ça a fait hurler de nombreux fanatiques en criant au fait que Batman ne tuait pas ses ennemis tandis que de l’autre côté, certains avaient fait la remarque qu’il tuait dans les anciens comics. Mais surtout, la noirceur de ce film avait énormément fâché les gens car la Warner voulait proposer ces films au jeune public, peu importe à quel point le film est bon et apprécié par beaucoup aujourd’hui, dont certains youtubeurs populaire comme le Joueur du Grenier ou Linksthesun. Là ou dans les comics, Selina Kyle et Oswald Cobblepot sont des criminels populaire et ennemis principaux de Batman, ils sont ici avant tout victime de la société de Gotham : Selina est victime de son patron après avoir découverte la vérité sur ses projets secrets, et Oswald alias le Pingouin victime de sa propre apparence, abandonné par ses parents bourgeois et élevé par des animaux avant d’être exploité par Shreck pour le faire devenir maire et avoir une main basse sur Gotham. On en vient même à tomber sur un triangle criminel intéressant, car ces actes se retourneront contre Shreck, chacun des deux criminels finira par s’en faire une cible (pour des raisons justifié : l’une a failli se faire tuer par son patron, l’autre a perdu son partenariat et l’appréciation du public de Gotham et il a été de nouveau abandonné, on peut comprendre qu’ils aient les boules), en plus d'avoir Batman en ennemi commun. En fin de compte, que ça soit dans le passé et les événements qui touchent les deux méchants, leur mort qui arrive même à nous faire exprimer de la sympathie à leur égard, Batman qui tombe amoureux de Selina et découvre son identité mais n’arrivera pas à la raisonner malgré ses dissemblances avec elle, ou les thématiques principaux qui sont l’apparence et la société dans lequel Burton nous présente Gotham, un milieu dominé par la puissance politique et industriel grâce au personnage de Shreck et qui jouit d’une notoriété puissante alors que c’est l’une des plus gros enflures auquel on puisse penser, là ou le Pingouin et Catwoman ont des origines dans leur criminalité, le drame et la mélancolie sont constamment présent. On pourra reprocher au final que Batman soit plus mis en retrait par rapport aux autres personnages. Néanmoins, sa réaction face au Pingouin et Catwoman n’est pas inintéressante, dans le premier cas il se méfie non pas du personnage en apparence mais de ses attentions et de ses agissements, dans le cas de Catwoman il reste un justicier amoureux influençable par la beauté de cette dernière et sa liaison avec elle n’en reste pas moins intrigante. De plus, le fait que le duo de criminel tente d'en faire un monstre comme eux, ça se tient très bien, après tout son apparence fait déjà de lui une bête de foire en apparence. Au-delà de ça, Burton arrive même à ajouter un ton ridicule qui s'encre très bien à tout cette noirceur avec les clowns de cirque qui font du karaté, le cirque, ou son discours qui se veut héroïque en fin de film avec les pingouins censé aller bombarder Gotham, et ça reste beaucoup plus crédible que la Bat-Carte de crédit de cette daube de "Batman et Robin". Je vais pas m’éterniser, ce "Batman : Le Défi" est à mes yeux une œuvre à part dans les films de super-héros. La touche de Burton est là, l’univers de Batman aussi, l’interprétation est excellente, la BO de Danny Elfman splendide, l’histoire forte et enrichi davantage et j’ai aimé le fait que ce film prenait une direction très réaliste par moment. Si la Warner n’avait pas confié la suite du projet à Schumacher (je le remercie pas pour ses bouses) par la suite, qui sait ce que Burton aurait pu faire de plus ensuite. Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à le voir ou le revoir, la version Burton sur un personnage aussi iconique dans les comics que Batman vaut toujours le coup d’œil.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 9 mai 2015
    La suite de Batman, Batman le défi, toujours réalisée par Tim Burton, parvient presque pour moi à égaler le premier : on y retrouve ce qui faisait le charme du premier : un univers sombre (cette fois-ci enneigé), du cartoonesque (les hommes de main du pingouin) et la musique géniale de Danny Elfman. Ce deuxième opus s'intéresse un peu plus à Batman, qu'il présente comme un justicier torturé, mais introduit de nouveaux personnages : Catwoman, une justicière pommée et canon, Le Pingouin, un méchant plutôt charismatique, qui rêve de prendre sa revanche sur les gens "normaux" et Max Schreck, un politique pourri et hypocrite. Ces personnages sont génialement incarnés par Michael Keaton, Michelle Pfeiffer, Danny DeVito et Christopher Walken. Burton traite de plusieurs thèmes, comme bien sûr la corruption des politiques ou la part de monstre qui sommeil en nous sur un fond assez dramatique. Bon, j'ai pas beaucoup de reproches à faire au film, mais il y en a un gros : Batman tue. Dans le premier il a déjà tué, mais il l'a fait par légitime défense, dans celui-ci il tue ceux qui lui barrent la route et c'est pas franchement le style du personnage. Le pingouin, même s'il est excellent, n'atteint pas pour moi le Joker. Mais ce sont des détails, car Burton met en place dans son film une atmosphère très singulière, très sombre mais aussi cartoonesque. Un film à voir si vous aimez l'univers Batman tel que Burton l'a retranscrit.
    jokerdarkknight
    jokerdarkknight

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 26 novembre 2015
    Surement un des meilleurs Batman fait à ce jour, scénario étonnant et sombre, mise en scène maîtrisée, casting quatre étoiles etc. Tim Burton ne s'est pas loupé!!! on retrouve le coté gothique et mélancolique du réalisateur comme dans le premier mais ici c'est encore plus appuyé. Dans ce film Batman croise le chemin de Oswald Chesterfield Cobblepot/lePingouin, incarné par un excellent Danny de Vito mais aussi celui de la sensuelle et ambiguë Selina Kyle/Catwoman, jouer ici par Michelle Pfeiffer, qui est pour moi la meilleure incarnation du personnage à ce jour!!! Michael Keaton quand à lui endosse une deuxième et dernière fois le costume de Bruce Wayne/Batman pour notre plus grand plaisir!!! Ce film comporte néanmoins quelques petits Defaults à mon gout comme, le fait le fait qu'on ne voit pas assez Bruce Wayne et Batman dans la première partie, le film ce concentrant sur les nouveaux personnages. mais malgré cela Batman le défi est un grand film que je cous recommande amplement, cette suite est au moins aussi bonne, si ce n'est plus, que le premier qui était déjà très bon, dommage cependant que ce soit le dernier Batman avec Michael Keaton mais aussi de Tim Burton, j'aurai été curieux de voir ce qu'un troisième volet aurait donné sous sa direction... Bref si vous ne l'avez toujours pas vu, n’hésitez plus regardez le!!!
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 134 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2015
    Cette suite de "Batman" toujours réalisée, pour notre plus grand plaisir par Tim Burton est aussi bonne que le premier mais avec un petit truc en plus qui fait que cette suite est quand même meilleure. On a toujours l'univers sombre mais à la fois drôle par certains moments qui était déjà au rendez vous dans le premier, mais ici, il est encore plus marqué, pour le scénario on remarque un peu plus d'originalité que dans le premier et c'est génial et au niveau des acteurs, on a encore un casting excellent et ils jouent tous extrêmement bien et correspondent parfaitement à leur rôles. Que dire de plus ? Rien car ce film n'a finalement pas beaucoup de défauts mis à part quelques longueurs par ci, par là mais ça ne choque pas du tout et on ne s'ennuie pas durant tout le film. En résumé, "Batman, le défi" est une très bonne suite qui est à voir absolument surtout si on a aimé le premier !
    Victor D
    Victor D

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 216 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2015
    "Batman, le défi", suite direct de "Batman", toujours avec Michael Keaton et Tim Burton aux commandes, est tout aussi bon que le précédent. D'abord, la mise en scène a progressé, Tim Burton a gagné en expérience et le film possède des plans somptueux. Le scénario est plus développé, avec quelques questionnements bienvenus. Cependant, Michael Keaton et Batman sont toujours des problèmes pour le film, le personnage n'est pas très développé et l'interprétation ne convainc pas. Danny DeVito remplace Jack Nicholson en méchant emblématique. Il est parfait pour le rôle, il apporte beaucoup, tout comme Michelle Pfeiffer et Chrispher Walken. Bref, un second opus qui remplit son rôle.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 193 critiques

    4,5
    Publiée le 25 mars 2016
    On aurait pu craindre de voir Tim Burton se perdre en route, après un premier Batman très réussi. Et pourtant... ici, avec deux méchants pour le prix d'un et un scénario parfaitement ajusté, Burton nous offre un nouveau grand spectacle tout en noir et blanc et atmosphère glaciale. Michael Keaton est décidément impeccable sous la cape de l'homme chauve-souris, Michelle Pfeiffer est une Catwoman inoubliable et Danny De Vito totalement bluffant. Le spectacle est au rendez-vous et la mise en scène de Burton parfaitement adaptée à l'ambiance crépusculaire de l'histoire. Du grand art, peut-être un cran au-dessus de son aîné.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top