Mon AlloCiné
Léon
note moyenne
4,3
58626 notes dont 1286 critiques
56% (721 critiques)
29% (372 critiques)
8% (100 critiques)
4% (48 critiques)
2% (27 critiques)
1% (18 critiques)
Votre avis sur Léon ?

1286 critiques spectateurs

Der Metzgermeister

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 249 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 28/09/2014

Peu sont les films de Luc Besson a ne pas avoir attirer l'intention. Léon ne déroge pas à la règle. S'armant d'un casting principalement américain, notre Besson national avait de quoi nous tirer devant notre écran. Rien ne m'a tellement surpris finalement ( désolé ) mais bon autant jouer la carte de la franchise. Mention spéciale à Gary Oldman qui n’apparaît malheureusement que trop peu à l'écran, et qui nous gratifie d'une prestation irréprochable. J'adore la tête d'allumer qu'il arbore. Déjà dans le Cinquième Élément, il était délirant au possible mais ici, son côté déjanté le rend simplement hors norme. Il n'y qu'à voir la gueule qu'il tire quand il prend sa pilule. Sinon rien de transcendant.

Stephenballade

Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 1 020 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/09/2014

Luc Besson s’est donné les moyens de faire un grand film en allant tourner aux Etats-Unis et entièrement en anglais. "Léon" va lui permettre de se faire une solide réputation outre-Atlantique, en s’inspirant du personnage que Luc Besson avait créé dans "Nikita", j’ai nommé Victor le nettoyeur, déjà incarné par Jean Reno. Autant il paraissait totalement froid et insensible, autant ici il paraît plus humanisé avec un caractère plus en proie à des sentiments qui ne sont pas vraiment en accord avec les exigences de son métier, car on le voit attaché à une plante verte qu’il entretient religieusement, et surtout parce qu'il permet à une gamine d’entrer dans sa vie, sous le prétexte que des règles ont été enfreintes par un pourri de policier ravagé par les méfaits de la drogue génialement interprété par Gary Oldman, à savoir pas de femmes ni d’enfants. Nous avons donc là un film franco/américain dans lequel Luc Besson et Jean Reno atteignent le sommet de leur art en nous livrant une œuvre unique et plus que magnifique. Pour moi c’est l'un des plus grands films d'origine française de tous les temps, un scénario pas vraiment très original, voire assez simple mais il est tellement bien mis en scène qu’il est vraiment poignant et passionnant, et la musique d’Eric Serra n’y est pas pour rien car elle colle vraiment à l’intrigue. Il ne faut pas s’attendre à de l’action pure et dure, l’intrigue se partageant entre le côté relationnel entre Léon et Matilda, relation qui évolue au fur et à mesure que le film passe, allant de la rencontre fortuite à l’amour platonique, en passant par l’amitié, le concept du maître et de l’élève, puis le partenariat, et entre le face à face à distance qui s’opère entre Léon et Norman Stansfield. Les acteurs sont incroyables, y compris la véritable révélation en la petite personne qu’est Natalie Portman, qui à l'époque n'avait que 12 ans... Elle est tellement juste dans son rôle, et ce dès les premières minutes quand elle constate le massacre de sa famille. Un début d’une violence absolue, qui se révèle très accrocheur car il a su rester simple et réaliste, et c’est d’ailleurs toute cette subtilité dans la sobriété qui caractérise ce long métrage. Jean Reno est plus en forme que jamais, en nous offrant une superbe présence et son charisme subjugue son exceptionnelle prestation. La psychologie, la musique, l'ambiance, les scènes de grandes violences rendent ce film exceptionnel, créé par un aussi génial réalisateur que créateur qu’est Luc Besson, bien servi par le quatuor Jean Reno, Natalie Portman, Gary Oldman et Eric Serra. Un grand merci à eux pour cet énormissime moment de cinéma.

CH1218

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 334 critiques

4,5Excellent
Publiée le 20/09/2014

Homme solitaire et taciturne, « Léon » est un tueur professionnel qui voit son quotidien bouleversé par l’arrivée impromptue dans sa vie de sa jeune voisine de 12 ans, dont la famille a été décimée par des flics ripoux. Personnage attachant, proche cousin de celui apparu dans «Nikita», ce "nettoyeur" offre à Jean Reno, l’un de ses rôles les plus marquants de sa filmographie. Son face-à-face avec la juvénile et stupéfiante Nathalie Portman est aussi poignant qu’émouvant, malgré l’ambiguité de leur relation qui sonne comme une histoire d'amour entre deux paumés. Et que dire de Gary Oldman, tout bonnement démentiel en flic sadique. Ce film sombre, réalisé avec sobriété, demeure l’une des plus grandes réussites de Luc Besson. L’un de mes meilleurs souvenirs cinématographiques des années 90.

Movie_Fan

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 431 critiques

3,5Bien
Publiée le 20/09/2014

Un classique de Luc Besson. Bien que pas fan à la base de ce réalisateur, j'ai bien aimé ce film. On y découvre Natalie Portman toute jeune dans un rôle qu'elle maîtrise à merveille. Le talent de Jean Reno ainsi que de Gary Oldman n'est plus à démontrer.

willycopresto

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 389 critiques

4,5Excellent
Publiée le 20/09/2014

Bien qu'il ait été tourné aux Etats Unis en anglais, il s'agit d'un film français qui comporte beaucoup d'erreurs (on voit le perchman dans un miroir !) mais il n'y a que l'oeil averti qui les détectera tant cette histoire est captivante. On devrait dire ces deux histoires puisqu'il y a en effet une version longue de cette aventure. Les deux héros de ce récit, Jean Reno et Natalie Portman qui y faisait ses débuts avant de devenir star, ont des rôles qui sont diamétralement opposés : lui en nettoyeur (tueur à gages) et ours bourru comme Reno les joue si bien, elle en midinette qui après avoir vu sa famille exterminée, trouve l'homme auprès duquel elle va trouver l'affection, (l'amour ?) qui lui faisait défaut. Les films d'enfant (elle n'avait que 12 ans lors du tournage) sont toujours attendrissants, et dans celui-ci la jolie Natalie veut apprendre le métier de nettoyeuse auprès de son protecteur pour venger sa famille. Une seule fausse note dans ce récit : celui qui dirige la police est complètement déjanté et ça n'ajoute pas grand chose à l'histoire. Le "professionnel", puisque c'est son second titre, bien que nominé aux Césars, n'a pas obtenu de prix, mais la profession a été déjugée par les spectateurs qui étaient 3,5 millions à avoir fait le déplacement en salles. Un film qu'il faut voir. willycopresto

Ghibliste

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 581 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/09/2014

Ce film s'appelle "Léon", mais il aurait dû s'appeler "Mathilda", tant c'est la petite Natalie Portman qui crève l'écran ! Jean Reno, lui, nous offre une de ses meilleures prestations, pas si nombreuses que cela, mais rien d'extraordinaire... Gary Oldman, quant à lui, en fait des tonnes, mais on lui pardonnera. Côté scénario, c'est assez classique, limite inconcevable comme rencontre, tout comme certaines scènes plutôt invraisemblables : Spoiler: Léon, l'homme que les balles ne touchent jamais lorsqu'il est derrière une porte, ou encore la manière dont il arrive à se faire passer pour un gars de la 3ème.... Quoi qu'il en soit, la réalisation de Luc Besson est efficace, et le dénouement emporte tout sur son passage ! Inoubliable.

L'Infernaute de l'Apocalypse

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 383 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/09/2014

Je pense que la moindre des choses et de commencer par un grand merci à Luc Besson pour se chef-d’œuvre appelé "Léon", et aussi aux acteurs offrent de très bonnes prestations, notamment Jean Reno au sommet de sa forme, Gary Oldman, et on assiste aussi à la révélation Natalie Portman. Et la musique d'Eric Serra renforce une nouvelle fois le propos. Il s'agissait d'un pari difficile car le sujet était délicat… Avec au commencement une gamine de 12 ans que la vie a fait grandir trop vite car spectatrice de se que lui offre la jungle New-yorkaise et un tueur un peu autiste sur les bords. Même si ce n’est jamais vraiment explicite, on ne s’étonnera pas du naturel de la relation de l'un envers l'autre, une gamine materne qui tombe amoureuse d’un adulte ayant des carences affectives. D’ailleurs dans Léon il y a finalement très peu d’action. Le film est avant tout orienté sur la relation entre Léon et Mathilda, une relation en perpétuelle évolution : amis, père/fille, maître/élève, partenaires, amour platonique. Luc traite avant toute chose traite son sujet avec tendresse. Cette approche permet au réalisateur de vraiment soigner ses quelques moments de violence, mais ce n’est qu’une petite partie du propos du film, avec l’ouverture du film qui est carrément un modèle de construction, l’assassinat massif de la famille de Mathilda (avec vue subjective et exécution dans la baignoire du plus bel effet), et bien entendu le long final. En fait Léon est surtout un film intimiste et une histoire d’amour. Et même si on peut comprendre qu’on puisse être choqué par ce genre de relation, c’est vrai que dans le film ça passe très bien. Avec des personnages aussi bien écrits et aussi bien interprétés, la trame finalement très simple de Léon se suit avec passion. Besson présente son film manière crédible, c’est à dire avec sobriété et efficacité, sans tomber dans du classique aseptisé. Il joue avec des émotions simples, les souligne juste comme il faut, sans chercher le spectaculaire. Monsieur Besson nous offre de très belles images, de très beaux plans travaillés, et ne manque pas de style dans la mise en scène. Du grand cinéma même car Léon, qu’on le veuille ou non, est un excellent film qui se révèle encore plus profond dans sa version longue. Ce film est pour moi une éloge au 7ème Art. Je pense que la moindre des choses et de terminer par un grand merci à Luc Besson pour se chef-d’œuvre.

Luigi A.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/09/2014

Excellent film, Natalie Portman est déjà très forte et Gary Oldman excelle comme toujours. Le meilleur film de Besson.

?????? ??????

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/08/2014

2 monstres du cinéma réunis dans le même film : Jean Reno et surtout Gary Oldman qui est carrément grandiose dans ce film. C'est une surprise pour personne que Garry est très bon en rôle de méchant mais là il se surpasse. Vraiment un super film.

MaCultureGeek

Suivre son activité 724 abonnés Lire ses 986 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/08/2014

"Leon" est un grand film. Peut être même le meilleur de la filmographie de Luc Besson. Enfin, de l'ancienne, celle d'avant les années 2000, mais j'y reviendrai plus tard avec d'autres critiques et dans une sorte de rétrospective. Surement le plus important de toute sa filmographie après "Le Grand Bleu" et aux côtés du "Cinquième 2lément" et de "Nikita". Parce que ce film, il est magnifique. Réellement, je n'exagère pas et pèse bien mes mots, ne vous inquiétez pas. Alors, je ne sais pas si vous l'avez vu, mais franchement, qu'est-ce qu'il envoie du lourd, ce film! Je ne m'attendais vraiment pas à ça, pensant tomber sur un autre film d'action à la "Nikita", qui est, il faut l'avouer, vraiment très bon. Sauf que non, bien sur, je me trompais. Non content d'avoir épaté tout le monde avec son "Grand Bleu", que je n'ai pas encore vu, sa durée m'ayant longtemps pétrifié, et d'avoir installé son style aux yeux du grand public avec sa "Nikita", le mec envoie tout valser et nous envoie un nouveau coup de poing en pleine gueule. Sans déconner, "Léon" est littéralement un film coup de poing ( tout du moins dans le sens où je l'entends ). Bluffant, entrainant, violent et déprimant, toutes les sensations y sont pour en faire un divertissement inoubliable et unique, terriblement triste et incontestablement magnifique. Parce que Besson, à cette époque, avait tout compris sur le cinéma et comment fournir du plaisir aux spectateurs. Loin de "Malavita" ( je n'ai pas encore vu "Lucy", donc je ne me prononcerai pas sur ce qui ressemble à un retour aux sources ), plus près de John Woo que d'un Yes Man, il nous livre une sorte d'oeuvre de toute une vie, son chef-d'oeuvre à lui, personnel et novateur, comme l'était "Nikita" en son temps. Fort d'une mise en scène impressionnante de maîtrise et de beauté, monsieur Besson nous offre ce qui pourrait être considéré comme le film d'action français de tous les temps ( ceux déja passés, j'entends ). Et justement, pendant les 1h45 du tout, je ne me suis jamais dit : "Arrrgh, ça sent le french ciné, toutes ces conneries!!". Au contraire, je me croyais carrément devant l'un des meilleurs métrages américains du moment, avec les explosions, les morts et les effets spectaculaires qui vont avec. Et c'est principalement "Léon" qui m'a le plus fait me dire que Besson était notre John Woo français, un réalisateur novateur et constamment en avance sur son temps qui, sans jamais se répéter, nous proposait une expérience nouvelle à chaque film, loin des clichés et autres stéréotypes récurrents dans le cinéma moderne. Certains trouveront surement ce que je dis complètement abusé ou ne serait-ce que faux, mais pour moi, Besson, avant, c'était du cinéma d'auteur, même quand il nous sortait des métrages d'action ou de science-fiction, innovant à chaque fois un peu plus qu'avant, passant d'un personnage charismatique et sans peurs ( Léon ) à un autre bien plus banal et héroïque ( Bruce Willis dans "Le Cinquième élément", qui constitue encore l'un des meilleurs films de Mister McClane ). Beaucoup n'apprécient surement pas ce réalisateur, mais force est de constater que quand vous vous mattez un de ses films faits dans les années 90, vous ne pouvez plus nier qu'il avait un talent fou. Et justement, ce mec, il fait partie du trio des génies gâchés. Mais j'en reparlerai en d'autres temps. Et si Léon est si unique et attachant, c'est surtout du fait de son interprète. En effet, Jean Reno trouve le rôle de sa vie, loin devant Godefroy de Monmirail, apportant son charisme et sa personnalité à un rôle déja bien consistant. Il fait d'un tueur professionnel, un nettoyeur, plus précisément, un homme touchant, fort d'un humanité qu'on ne lui aurait jamais attribuée. Sauf que bien sur, pour que Léon "brille", il ne doit pas être seul. Et c'est à une toute jeune Nathalie Portman qu'incombe la lourde tâche d'interpréter sa fille "spirituelle", nous livrant l'une des plus belles histoires "père/fille" que j'ai pu voir. Elle est vraie bonne pour le rôle, s'avérant à la fois drôle et touchante, parfaite pour prendre la relève. Mais celui qui ressort le plus, encooore une fois, c'est bien entendu Gary Oldman. Alors lui, je l'ai vu pour la première fois dans la trilogie "Batman" de Nolan, et je viens tout juste de le redécouvrir dans "Le Cinquième élément". Et quel acteur, sans déconner! Doué, impliqué, doué, carrément habité, le voir jouer le gros psychopathe, c'est un peu comme de voir Heath Ledger interpréter le Joker : c'est un vrai régal ! Et c'est un peu un Heath Ledger avant l'âge. Il est fou, et nous offre un personnage fascinant et vraiment attachant, chose rare pour un bad guy. Je voulais carrément qu'il survive, bien plus que Léon, en fin de compte. Il n'a pas à rougir de la comparaison avec sa prestation dans "Le Cinquième élément", se montrant un poil différent mais toujours aussi déglingué dans sa tête. Et comme à son habitude, c'est L'acteur du film. En tant que référence, il est vraiment amusant d'apercevoir, à de nombreuses reprises, la série télé ( le dessin animé ) Transformers, dont Portman est dingue. Et puis, "Léon", c'est aussi l'enchainement de scènes toutes plus cultes les unes que les autres. Le meurtre de la famille est horrible, violent et brutal, il te colle littéralement au siège. La séquence du parc est aussi surprenante que drôle et bien filmée, autant que celle des imitations, la meilleure du film, simplement énorme et délirante. Et ce sont ces petits instants de déconade bien placés qui font que le film ne se prend pas totalement au sérieux et rend les personnages vraiment attachants. Et puis la fin... Non mais la fin!!! Qu'est-ce qu'elle est belle! Unique. Filmée magistralement, avec la caméra qui mime la mort, originale, d'une finesse rarement égalée et jusque là jamais vue, suivant une scène d'attaque angoissante, nerveuse et maîtrisée à la perfection, elle est émouvante et terriblement triste. Du jamais vu. Un authentique chef-d'oeuvre.

Eskape Eskape

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 133 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/08/2014

Gloria (film de John Cassavetes) plus Rank Xerox (la BD) égale Léon. Pas le meilleur et loin d'être le pire Besson . Gary Oldman sauve le film en flic ripou face à un Jean Reno tout neuneu qui boit du lait et dort avec un Doudou.

Adrien.M

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 181 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/08/2014

Luc Besson à son meilleur,"Léon" est un excellent film de vengeance,d'amour,et de poésie. La complicité entre Jean Réno et Nathalie Portman est magnifique. Jean Réno en immigré tueur sombre et mystérieux,et Nathalie Portman en fillette de douze ans innocente,pas timide pour deux sous. Entre action et tendresse,voilà comment on pourrait résumer ce film. Léon apprenant à Mathilda à tuer,et cette dernière apprenant à Léon à lire et écrire,quelle belle complicité. La fin est excellente et bouleversante. À voir,vraiment.

tony-76

Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 1 293 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/08/2014

20 ans ! Déjà une bonne vingtaine d'années que Léon est sorti dans les salles les plus obscures qui soit. Léon est certainement l'une des œuvres les pus marquantes que j'ai vu. Cela débute par un tueur à gage professionnel qui va prendre sur son aile Mathilda, une jeune fille de douze ans qui a perdu sa famille lors d'un règlement de compte. Alors ce Léon va apprendre à Mathilda, comment nettoyer. Une relation qui va devenir intense et très forte. Tout d'abord, le casting est impressionnant : avec en tête Jean Reno qui est tout simplement exceptionnelle dans sa performance, Nathalie Portman est lumineuse dans son premier rôle, elle se débrouille à merveille. Et Gary Oldman en truand est vraiment fascinant et crédible. On a un un très bon scénario avec des dialogues plutôt efficaces. Il faut dire qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde devant la production de Luc Besson. La bande sonore est juste, douce par moment. Bien entendu, des scènes d'action convaincantes et une touche d'humour est au rendez-vous ! La mise en scène est souvent angoissante et violente. Un certain suspens est présent, ce qui est une bonne chose. Pour finir, Léon est un film pleines de qualités et il a très peu de défauts. C'est rempli d'action, d'humour et surtout riche en émotions, grâce à la relation que Besson a créé entre les deux protagonistes. On frôle la perfection chez Léon. Le nouveau film de Luc Besson est déjà sorti, a fait un carton aux USA et même en France le premier jour, et devenu le second meilleur démarrage de l'année. Trop impatient de découvrir Lucy avec Scarlett *-* !!!

Val_Cancun

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 762 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/08/2014

Luc Besson et Jean Reno sont deux personnalités du cinéma français pour lesquels je n'ai pas d'affection particulière ni d'admiration démesurée, loin de là. Mais force est de reconnaître que leur collaboration aura au moins donné vie à ce très bon film. "Léon" (1994) décrit la relation ambigüe mais touchante entre un tueur professionnel et une orpheline de 13 ans. Ces 2 solitaires vont apprendre à s'apprivoiser et finir par s'entraider dans une quête de vengeance contre un agent corrompu. Le duo improbable est composé de Jean Reno, tueur illettré qui découvre les émotions, et Natalie Portman, véritable révélation du film, qui donne à cette gamine une profondeur vertigineuse. Gary Oldman complète le casting en vilain méchant. Le mérite de Besson est d'avoir su donner à son film une esthétique américaine, en conservant une sensibilité européenne, se prévalant intelligemment de tout happy end par exemple. Un film devenu culte pour certains ; un classique à avoir vu une fois en tout cas.

Meryn Fuckin' Trant

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 360 critiques

4,5Excellent
Publiée le 29/07/2014

Presse: 2,0. Spectateur: 4,3. Mais à qui se fier dans ce monde cruel ? Bah comme d'habitude, sûrement pas à la presse spécialisée Française qui souhaite de chaque film qu'il explore un trait profond de la nature humaine sous un angle totalement inédit et qu'il occulte toute trace de manichéisme, en oubliant au passage qu'un travail simple mais bien fait vaut mille expériences audacieuses mais ratées. "Léon" est une histoire simple mais touchante, portée par une alchimie étonnante entre un tueurs à gages pas très éloquent (Jean Réno, toujours très juste) et une gamine de treize ans qui n'a pas sa langue dans sa poche (la révélation Natalie Portman), une relation oscillant entre paternelle, amicale et amoureuse, ce dernier aspect étant ce qui fait le charme de cette relation, restant suffisamment dans la suggestion pour rester ambiguë, du moins dans la version ciné. Cette belle entente aura fort à faire, puisqu'elle se heurtera à la vendetta d'un flic corrompu et complètement chtarbé, interprété par un Gary Oldman qui a l'air de s'éclater. Amusant de comparer ses heures de "Léon" et du "cinquième élément" où il s'éclatait en bad guy à tendance psychopathe à ses deniers rôles de true hero, dans la veine des "Dark Knight" ou de "Robocop". Le film n'a pas volé son statut de culte, maintenant que je l'ai enfin vu je me rend compte que tout le monde l'avait bien vu avant moi, puisqu'il a apparemment laissé sa marque dans l'esprit des scénaristes et réalisateurs de son époque, puisque nombre d’œuvres lui rendent hommage: On pense à "Hot Fuzz" (la plante verte), "No Country for Old Men" (le tueur à gages amateur de lait) ou encore à "Game of Thrones", la relation entre Le Limier et Arya n'étant pas sans rappeler celle entre Léon et Mathilda sur quelques points. Les scènes d'action du film ont bien sûr contribué à le rendre culte mais finalement il n'y en a que trois, le film se concentrant avant tout sur la relation entre les deux personnages. Le truc c'est que quand il y en a elles sont superbement pensées, pleines de punch et s'intègrent parfaitement à l'histoire. Le seul aspect où je trouve que le film pêche c'est sa bande originale, la musique est un peu trop présente et surtout elle bizarrement sélectionnée, on a souvent plus l'impression de regarder "Lawrence d'Arabie" qu'un film noir. Mais c'est vraiment parce que je pinaille, dans la catégorie des retards honteux à rattraper au plus vite je regrette attendu si longtemps pour voir ce "Léon", maintenant il faut que je pense à voir "Nikita" tiens.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top