Mon AlloCiné
La Captive aux yeux clairs
facebookTweet
La Captive aux yeux clairs
Date de reprise 31 août 2011 (2h 20min)
Date de sortie 9 octobre 1953 (2h 20min)
Avec Kirk Douglas, Dewey Martin, Elizabeth Threatt plus
Genres Western, Drame
Nationalité américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Spectateurs
4,0213 notes dont 43 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Le trappeur Jim Deakins rencontre le jeune Boone Caudill. Les deux hommes se battent, deviennent amis et se rendent ensemble à Saint Louis. Ils y provoquent une bagarre et retrouvent, en prison, Zed Calloway. Libérés, ils partent avec une bande d'aventuriers qui cherchent, en remontant le Missouri, à "doubler" la compagnie qui truste le commerce des fourrures. La jeune Teal Eye, fille d'un chef indien, les accompagne. Elle doit leur faciliter le contact avec sa tribu...
Titre original

The Big Sky

Distributeur RKO Pictures
Voir les infos techniques
Année de production 1952
Date de sortie DVD 27/11/2001
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 09/04/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Date de reprise 31/08/2011
Langues Anglais, Français
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 14150

Regarder ce film

En VOD
Louer
à partir de (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 11.19 €
La Captive aux yeux clairs
La Captive aux yeux clairs (DVD)
neuf à partir de 5.78 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

La Captive aux yeux clairs Bande-annonce VO 3:42
La Captive aux yeux clairs Bande-annonce VO
3 185 vues

Acteurs et actrices

Kirk Douglas
Kirk Douglas
Rôle : Jim Deakins
Dewey Martin
Dewey Martin
Rôle : Boone Caudill
Elizabeth Threatt
Elizabeth Threatt
Rôle : Teal Eye
Arthur Hunnicutt
Arthur Hunnicutt
Rôle : Zeb Calloway / le narrateur
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

chrischambers86
Critique positive la plus utile

par chrischambers86, le 17/07/2009

5,0Chef-d'oeuvre

Un western admirable d'Howard Hawks qui restera quoi qu'on en dise l'un des cinèastes amèricains les plus sensibles à la... Lire la suite

DivinMarquis
Critique négative la plus utile

par DivinMarquis, le 06/07/2014

2,5Moyen

(VIDEO) Ça n'est pas laid, bien sûr, mais les parties récitatives s'étirent tellement en longueur qu'on finit par s'ennuyer... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
28% (12 critiques)
42% (18 critiques)
16% (7 critiques)
12% (5 critiques)
2% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur La Captive aux yeux clairs ?
43 Critiques Spectateurs

Photos

11 Photos

Secrets de tournage

Une version longue?

La Captive aux yeux clairs fut coupée par les dirigeants de la R.K.O. après la sortie dans les salles new-yorkaises. C'est surtout le début du film qui a été écourté, notamment la rencontre entre Dewey Martin et Kirk Douglas, mais aussi toutes les séquences de nuit dans la ville des pionniers. La durée passa de 2h20mn à 2h02mn.

Deuxième choix ... de casting

Lorsqu'on l'interroge sur ses choix de casting pour les deux rôles masculins principaux, Howard Hawks avoue qu'il avait envisagé en premier lieu Robert Mitchum pour incarner Boone Caudill et Marlon Brando pour être son Jim Deakins ...

Howard Hawks et les westerns

Bien que Howard Hawks soit connu pour être l'un des maîtres incontestables du genre, il n'a réalisé que cinq westerns dans toute sa carrière : La Rivière rouge (1948), La Captive aux yeux clairs (1925), Rio Bravo (1959), El Dorado (1967) et Rio Lobo (1970). La Captive aux yeux clairs est d'ailleurs le seul western qu'il tourna sans la présence de John Wayne au générique.
6 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1952, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1952.

Commentaires

  • mullergerard6315

    Une petite merveille, que je ne connaissais pas, (quelle nullité!), découverte ce soir à la télé: Merci Arte. Il y a tout Hawks dans ce film qui, en dépit de l'action omniprésente, laisse la plus grande part aux personnages et à leur psychologie, comme dans Scarface, Rio Bravo,Seuls les anges ont des ailes...Encore un pur moment de bonheur: je vais pouvoir me coucher....heureux!

  • superboubouge

    ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...

Voir les commentaires
Back to Top