Mon Allociné
Mimic
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Mimic
Date de sortie 24 septembre 1997 (1h 42min)
Avec Mira Sorvino, Jeremy Northam, Giancarlo Giannini plus
Genres Epouvante-horreur, Fantastique
Nationalité Américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse ? 0 critique
Spectateurs 2,31030 notes dont 110 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans
Pour juguler une épidémie propagée par des insectes, le docteur Susan Tyler et son mari Peter Mann manipulent le code génétique des petites bêtes, créant ainsi une génération de clones qui détruit ses congénères. Trois ans plus tard, le remède a donné vie à une espèce mutante qui habite dans les sous-sols de la ville. Ces insectes ont maintenant la taille de l'homme et sont dotés d'un système de camouflage naturel, le mimetisme.
Distributeur -
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1997
Date de sortie DVD 07/02/2008
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget 25 000 000 $
Langues Anglais
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby numérique
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 93015

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Mimic en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Mimic
Haute définition
VF - VOST
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Mimic
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Mimic
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Mimic (DVD)
Date de sortie : jeudi 7 février 2008
neuf à partir de 7.49 €
Mimic (DVD)
Date de sortie : mercredi 22 septembre 2004
neuf à partir de 21.44 €
Mimic (DVD)
Date de sortie : mardi 23 mars 1999
neuf à partir de 18.83 €
<strong>Mimic</strong> Bande-annonce VO 2:17

Interview, making-of et extrait

<strong>Top 5</strong> N°492 - Les nids d'insectes 2:20
Top 5 N°492 - Les nids d'insectes
22 229 vues

Acteurs et actrices

Mira Sorvino
Mira Sorvino
Rôle : Susan Tyler
Jeremy Northam
Jeremy Northam
Rôle : Peter Mann
Giancarlo Giannini
Giancarlo Giannini
Rôle : Manny
Josh Brolin
Josh Brolin
Rôle : Josh
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

Laurent Narcovitch
Critique positive la plus utile

par Laurent Narcovitch, le 16/07/2016

3,5Bien

Guillermo del Toro a toujours eu une attirance pour les bêtes bizarre et les ambiances glauques. Avec "Mimic" on est sans... Lire la suite

Tiger V.
Critique négative la plus utile

par Tiger V., le 03/03/2016

3,0Pas mal

Un film fantastique bien passable. Un scénario qui n'a pas été loin dans l'originalité, qui reste banal mais simple à comprendre... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
4% 4 critiques 18% 20 critiques 30% 33 critiques 31% 34 critiques 11% 12 critiques 6% 7 critiques
110 Critiques Spectateurs

Photos

11 Photos

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1997, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1997.

Commentaires

  • melvin02430

    a l'époque j'adorais mais bon maintenent c'est pu a la mode lol donc je vais mettre quand meme 2

  • noaneo

    je ne savais pas qu'il y a eu des suites,j'ai trouvé sur le net ,mimic2 ,mimic 3.
    Mimic un bon film,de bons comédiens

  • super 8

    l'une des plus grosse purge que j'ai malheuresement vu
    long,mal joué et idio du pur del toro quoi

  • eldarkstone

    Bon on est loin de l'esprit torturé des autres films de Del Toro, mais ça reste quand même plutot assez éfficace !

  • TheJaeger

    un des films de mon enfance !

  • BiggerThanLife

    """""A l"époque j'ai trouvé le film géniaaaaaaaaaaaaaaaaaal, mais maintenant j'ai grandi alors c'est ringaaaaaaaard... pouf, c'est plus à la mode ces vieux films...""""" ce qu'il ne faut pas entendre. Voilà pourquoi les notes des films baissent au fil des années transformant des chef d'oeuvre en navet. Ri-di-cule ! Ce qui me fait dire qu'avec le temps, les notes spectateurs ne veulent plus rien dire.

  • BiggerThanLife

    Mimic est une très bonne série B, comme on en fait plus, et c'est bien dommage.

  • Ryokiasuza

    Ce film m'a laissé un bon souvenir !

  • Nigel

    Mimic, je m'en fous un peu. Je suis arrivé là par hasard. Cependant, je reconnais que c'est une bonne série B. Et je suis d'accord avec BiggerThanLife plus bas qui déplore les commentaires qu'on peu trouver sur ce site. Là y a du lourd quand même : "a l'époque j'adorais mais bon maintenent c'est pu a la mode lol donc je vais mettre quand meme 2"
    2 solutions :
    - soit c'est un troll et du coup ouf !
    - soit c'est un kevin de 12 ans.

    Je n'imagine pas d'autres possibilités pour le salut de l'humanité s'il vous plaît merci...

    Par contre, une chose est évidente, Allociné va vite se transformer en temple de la critique qui ne veut rien dire quand on voit quelles sont les personnes qui jugent les films. Aujourd'hui, je ne prête plus la moindre attention aux critiques spectateurs et c'est bien dommage. Si seulement, nous avions pu rester entre initiés ou tout du moins entre personnes à peu près cultivés...

  • Blaste

    Mimic est un film assez surprenant quand on voit où il intervient dans la filmographie de Del Toro : deuxième long métrage du cinéaste après l'époustouflant Cronos, d'un baroque somptueux, c'est son 1e film hollywoodien. et c'est assez intéressant de conatster que Hollywood a visiblement mis du temps avant de se remettre du succès du Seven de Fincher : on sent Mimic bouffé par le studio, dès le générique de début à l'esthétique publicitaire racoleuse. après, on sent aussi très nettement que Del Toro s'est avant tout concentré sur la recherche visuelle : compositions de cadres peaufinées, cadrages recherchés (le hors-champ chez Del Toro est toujours intéressant), etc. la musique lui a probablement été imposée, elle pue l'académisme américain, la photographie est plutôt banale (le chef op lui a probablement été imposé également, il n'a fait que des sous-blockbusters du genre), et le montage frôle par moments l'hystérie, bien que ça reste lisible, plutôt plaisant, et surtout cohérent par rapport au sujet filmé. du point de vue du scénario, je trouve ça très plaisant, ça fait penser aux premières amours de David Cronenberg et aux bestioles néées de l'imaginaire de HP Lovecraft. on sent toutefois que Del Toro n'a pas eu "pleins pouvoirs" sur ce film tant il semble s'en être éloigné par la suite (il a repris sa collaboration avec le chef op Guillermo Navarro, a radicalisé son esthétique, etc.)

  • lenarith

    ça doit faire 15 ans que je l'ai vu, mais j'en garde un excellent souvenir !

  • L?gion X.

    Ce film d'horreur,je l'ai trouvé plutôt bien!Je ne comprend pas pourquoi a t-il des critiques aussi basses;car moi ce que je trouve effrayant,c'est que ça se passe dans les égouts,dans des endroits sombres et très sales;mais aussi que ce qui se passe dans ce film, je veut dire que l'action où toute l'histoire se déroule; c'est vrai que ça se produit dans les métros de cette ville;mais qu'il y a des lieux où on ne va pas tout les jours sert de repères à ses créatures.Le problème avec ce genres d'endroits c'est qu'on ne connaît pas et qu'on a peur de l'inconnu et que pour s'en sortir,il faut compté sur les autres

  • L?gion X.

    Afin de leurs demandés de l'aide ou se débrouiller si on n'a l'habitude,sinon on risque sa vie;c'est ça apprendre à découvrir le monde et surtout l'inconnu,la peur et le courage.

  • Kal.El

    Souvenir souvenir. Petit j'avais adoré ce film, mais malheureusement je l'ai vu hier soir et il a mal vieillit, c'est vraiment dommage. C'est le genre de film que l'on ne fait plus aujourd'hui. Je regrette parfois de ne plus être l'enfant que j'étais pour pouvoir regarder certains films de ce genre.

  • arnocom

    Dans le métro, personne ne vous entend crier, mais c'est nettement mieux quand c'est dans l'espace.

  • Raw Moon Show

    Pour son premier film outre-atlantique et même si le résultat est plutôt balisé dans le genre, Guillermo Del Toro démontre déjà son immense talent de metteur en scène, il y a par ailleurs un scénario habile et cette excellente idée centrale consistant à bâtir l'horreur autour de ce qui nous semble spontanément et sans réfléchir le plus gerbant . Un cafard géant plus gluant tu meurs qui fait son nid douillet des fientes de millions d'habitants d'un grande ville nourris aux fast food. Ne reste alors plus à Del Toro qu'à plonger dans ce bain d'excréments filandreux la petite tête blonde de Mira Sorvino (idée drôlement fameuse en passant que de devoir s'enduire des glaires de cafard pour passer inaperçu, désopilant!). Et le tour est joué. Ajoutez que le monstre est nourri d'une belle cinéphilie, on pense à La Mouche, à Aliens naturellement (la salle des oeufs, le rapport de l'héroïne à l'enfant) et bien sûr à The Thing (cette capacité de la bête à prendre d'autres formes que la sienne et notamment humaine). Soulignons enfin - une fois n'est pas coutume - que les personnages secondaires sont écrits et pas seulement là pour servir de casse-croûte à la blatte géante.. Bref, beaucoup d'humour, de belles frayeurs, une image et des effets spéciaux qui vieillissent plutôt bien, Del Toro, à l'image de ce wagon désaffecté, était sur les bons rails..

  • Clay Morrow

    Sobre et techniquement travaillé, bien que quelque peu languissant, "Mimic" fait l'objet d'une mise en scène préparée, dans un contexte épidémique très bien mis en valeur. On ne retrouve malheureusement pas toute la virtuosité qui parfumeront ses œuvres plus intimistes tel l'Echine du Diable ou le Labyrinthe du Pan mais l'inventivité et la manœuvre du développement d'une idée basique est ici scénaristiquement merveilleusement menée. L'ambiance décrétée tout du long de ce film est elle aussi propre à la mise en scène de ce cher réalisateur, subtile et frémissante, comme pourrait le faire un Shyamalan dans un autre registre, mais tout aussi ingénieuse qu'avec ce dernier. Pour un premier coup d'essai avec un objectif plus large, Del Toro compose un récit bien plus qu'acceptable, qui en dépit d'une simple indulgence, mérite bien plus qu'un 2,2 sur une moyenne Allociné.

  • Mat 3.

    Vu en VHS il y a un moment, c'est pas fou mais ça reste un bon film qui se laisse voir avec plaisir.

Voir les commentaires