Mon AlloCiné
La Maison du diable
La Maison du diable
Date de sortie janvier 1964 (1h 52min)
Avec Julie Harris, Claire Bloom, Richard Johnson plus
Genres Epouvante-horreur, Thriller
Nationalités américain, britannique
Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
Spectateurs
3,7690 notes dont 127 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Le Dr Markway qui effectue des recherches dans le domaine de la parapsychologie tente une expérience de perception extrasensorielle avec un groupe de personnes réunies dans un vieux manoir réputé hanté. Dès le départ, des bruits insolites terrorisent les habitants de la demeure...
Titre original

The Haunting

Distributeur Warner Bros. France
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1963
Date de sortie DVD 15/10/2003
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 30/11/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Budget 1 400 000 $
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 28090

Séances

Les séances par ville
Voir plus de villes

Regarder ce film

En VOD
à partir de (7.99 €)
à partir de (3.99 €)
à partir de (2.99 €)
à partir de (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 47.18 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

La Maison du diable Bande-annonce VO 0:53
La Maison du diable Bande-annonce VO
11 677 vues

Acteurs et actrices

Julie Harris
Rôle : Eleanor Lance
Claire Bloom
Rôle : Theodora
Richard Johnson
Rôle : le docteur John Markway
Russ Tamblyn
Rôle : Luke Sanderson
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

elbandito
Critique positive la plus utile

par elbandito, le 18/03/2014

5,0Chef-d'oeuvre

L’exploit de Robert Wise fût de réaliser ce chef d’œuvre avec des moyens limités en utilisant de façon habile le noir et... Lire la suite

Roland-De-Gilead
Critique négative la plus utile

par Roland-De-Gilead, le 26/04/2013

2,0Pas terrible

Le film est globalement de qualité et les films d'horreur actuels ne cessent de pomper nombre de ses effets, mais, malheureusement,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
35% (44 critiques)
37% (47 critiques)
10% (13 critiques)
10% (13 critiques)
6% (8 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur La Maison du diable ?
127 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Retour au fantastique

Avec La Maison du diable, Robert Wise revient au cinéma fantastique, genre par lequel il avait débuté, avec La Malediction des hommes-chats en 1944.

Un must du film de maison hantée

Le film de Robert Wise est un classique du cinéma fantastique. Il sort peu de temps après La Nuit de tous les mysteres de William Castle, et Les Innocents de Jack Clayton. Le film de maison hantée devient presque un genre à part entière. Depuis, Shining, Amityville, la maison du diable, Poltergeist ou Les Autres se sont inscrits dans cette lignée.

Remakes

Ce classique du cinéma fantastique a donné lieu a deux remakes. Le premier, La Maison des damnés, a été réalisé en 1973 par John Hough, avec Pamela Franklin et Roddy Mac Dowall. Le second, intitulé Hantise, a été mis en scène par Jan de Bont, avec au générique Lili Taylor, Catherine Zeta-Jones et Liam Neeson.
10 Secrets de tournage

Dernières news

The Haunting of Hill House : la série Netflix qui réadapte le mythe de la maison hantée
NEWS - Séries à la TV
vendredi 12 octobre 2018
À quelques jours d’Halloween, Netflix invite ses abonnés dans la maison la plus hantée des États-Unis. Écrite et réalisée...
"L'Heure zéro" en tête des 1ères séances
NEWS - Box Office
jeudi 1 novembre 2007
Le film policier français "L'Heure zéro", d'après Agatha Christie, réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi...
Films recommandés
Hantise
Hantise
Les Innocents
Les Innocents
The Mirror
The Mirror
L'Antre de la folie
L'Antre de la folie

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1963, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1963.

Commentaires

  • Marco-cine
    J'ai commandé le DVD , vivement !
  • Nelly M.
    On retient son souffle plus d'une fois dans cette maison archi hantée avec cette femme qui entend des voix et cette autre frôlant le saphisme ne serait-ce sa peur bleue. Une histoire à vous faire préférer cent fois les ascenseurs aux escaliers ! La voix-off empoigne dès les premiers plans et passe le relais aux personnages tous suspects dans leur genre. Une bonne histoire, du suspense hitchockien en plus fantastique. C'est encore remarquable à tous points de vue en 2011 !
  • stephinsteph
    Quel chef d'oeuvre, le noir et blanc devrait être encore utilisé pour certains films, ça donne un effet glaçant !
  • Terreurvision
    La Maison du Diable fait partie de ces chefs-d’œuvre intemporels qui posent les bases d'un genre et deviennent une source d'inspiration intarissable chez les plus grands. Lire notre critique complète sur le site terreurvision.
  • cocolapin-2la-foret-des-revebl
    L'actrice Julie Harris, interprète principale de ce chef d'oeuvre d'épouvante qu'est La Maison du Diable dans lequel elle joue Eleanor Vance, est décédée hier à l'age de 87 ans. Actrice assez rare au cinéma, elle eut par contre une carrière télé assez prolifique et eut de nombreuses récompenses et succès sur les scènes de théatre et à Broadway. Au cinéma, elle commença assez tard, à 27 ans, dans un role assez incroyable : une gamine très garçon manqué de 12 ans ! C'était en 1952, dans The Member of the Wedding, film assez méconnu de Fred Zinnemann. Sa performance est tellement bluffante qu'elle obtint une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. Trois ans plus tard, elle donne la réplique à James Dean dans le célèbre A l'est d'Eden, puis elle joue aussi Sally Bowles, presque vingt ans avant Liza Minnelli dans le mythique Cabaret, dans le film I Am Camera, role qu'elle avait créé à la scène auparavant (c'était déjà le cas d'ailleurs pour The Member of the Wedding) Par la suite, elle se fait très rare sur grand écran, mais revient en 1962 avec un bon film de boxe, Requiem pour un champion avec Anthony Quinn, et bien sur un an plus tard La Maison du Diable, de Robert Wise. Mais sa carrière ciné resta hélas erratique, participant toutefois à des films de qualité avec meme de très grands réalisateurs (John Huston, Francis Ford Coppola). On la voit encore dans Gorilles dans la Brume, de Michael Apted, ou encore La part des ténèbres, de George A. Romero d'après Stephen King. Sa célébrité auprès du public, elle la doit surtout à son inteprétation dans la série TV Cote Ouest, de l'excentrique Lilimae Clements. Rest in peace, Julie Harris.
  • rhettbutler
    Ce film est le plus grand chef-d'oeuvre de l'épouvante et le meilleur film sur l'histoire d'une maison hantée.
  • michmonde
    On ne peut qu'être unanime sur les qualités indéniables de cette réalisation devenue un grand classique du film de maison hantée et s'il n'est pas le plus innovant, il est bel et bien l'un des plus réussi pour ce qui est des moyens stylistiques employés pour créer une atmosphère d'angoisse et de peur.Le fait que ces moyens aient évolué, au fil du temps, n'empêche pas ce film d'être un essentiel du genre, surtout pour les adeptes qui ne manqueront pas de se resituer dans le contexte de l'époque pour l'apprécier pleinement.À noter que Robert Wise fut le monteur du film d'Orson Welles "Citizen Kane" et l'auteur d'autres grands classiques tels "Le jour où la terre s'arrêta", "L'Odyssée du Hidenburg", "West Side Story ou " La Canonnière du Yang-Tsé"...
  • Ozzmovies
    Le film démarre bien grâce à son introduction efficace. Mais aussitôt passé "l’historique" de cette demeure, le rythme s’affaisse et la peur nous abandonne quasiment tout le long du film mis à part quelques rares exceptions (notamment lorsque des bruits se font entendre de derrière les murs). Ce qui pêche le plus est l’interprétation, mal jouée ou sur-jouée.Malgré une réalisation plutôt maîtrisée, réussissant à rendre la "maison" inquiétante (pas mal de cadrages penchés par exemple), le scénario (sans surprise) et l’interprétation laissent à désirer.2/5Pour vraiment vibrer, il faut retourner 3 ans en amont et regarder en direction d’Hitchcock et de "Psychose".
  • FanAvatar09
    Une mise en scène très travaillée et dynamique qui sert une atmosphère très bien rendue.5/5
  • Bub ... Haut les flingues,
    Ce très bon film de Robert Wyse ne déçoit pas. La photographie, la mise en scène, l'interprétation, tout est réuni pour réussir un chef-d’œuvre de l'ensemble. La seule erreur est de ne pas avoir amener des évènements encore plus fantasmagoriques dans le déroulement de l'action. pour reste tout est parfait.
Voir les commentaires
Back to Top