Mon Allociné
Lust, Caution
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Lust, Caution
Date de sortie 16 janvier 2008 (2h 38min)
De
Avec Mark Windows, Lee-Hom Wang, Anupam Kher plus
Genres Guerre, Romance, Thriller
Nationalités Américain, Chinois, Taïwanais
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 3,4 23 critiques
Spectateurs 3,5879 notes dont 180 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans
Dans les années 1940, alors que le Japon occupe une partie de la Chine, la jeune étudiante Wong est chargée d'approcher et de séduire Mr Yee, un des chefs de la collaboration avec les Japonais, homme redoutable et méfiant que la Résistance veut supprimer. Très vite, la relation entre Wong et Mr Yee devient bien plus complexe que ne l'avait imaginé la jeune femme.
Titre original Se jie
Distributeur UGC Ph
Récompenses 2 prix et 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2007
Date de sortie DVD 26/03/2009
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 13 anecdotes
Box Office France 206 102 entrées
Budget -
Langues Mandarin, Anglais, Japonais, Cantonais
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby Digital DTS
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 119352

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Lust, Caution en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Lust, Caution
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Voir ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Lust, Caution
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Voir ce film en VOD
  • Louer (2 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Lust, Caution (DVD)
Date de sortie : jeudi 26 mars 2009
neuf à partir de 58.00 €
Lust, Caution (DVD)
Date de sortie : mercredi 20 août 2008
neuf à partir de 14.99 €
<strong>Lust, Caution</strong> Bande-annonce VF 1:45

Acteurs et actrices

Mark Windows
Mark Windows
Rôle : Lai Shu Jin
Lee-Hom Wang
Lee-Hom Wang
Rôle : Kuang Yu-Min
Anupam Kher
Anupam Kher
Rôle : le gérant de la bijouterie
Yuen Johnson
Yuen Johnson
Rôle : Auyang Ling Wen / Mr. Mak
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Cahiers du Cinéma
  • Brazil
  • Télé 7 Jours
  • Metro
  • L'Humanité
  • Le Parisien
  • 20 Minutes
  • Télérama
  • Le Monde
  • Elle
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Paris Match
  • MCinéma.com
  • aVoir-aLire.com
  • Libération
  • Positif
  • TéléCinéObs
  • Studio Magazine
  • La Croix
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
23 articles de presse

Critiques Spectateurs

Eric C.
Critique positive la plus utile

par Eric C., le 02/10/2015

5,0Chef-d'oeuvre

Un véritable bijou. Un film d’une beauté esthétique et émotionnelle exceptionnelles comme le livre assez souvent le cinéma... Lire la suite

harry karamanlis
Critique négative la plus utile

par harry karamanlis, le 27/05/2014

2,5Moyen

Les images sont très léchées et la reconstitution historique assez soignée, mais finalement on n'apprendra pas grand chose... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
33% 60 critiques 28% 50 critiques 7% 12 critiques 22% 40 critiques 8% 15 critiques 2% 3 critiques
180 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

Un Lion d'or nommé "Désir"...

Présenté à la 64ème Mostra de Venise en 2007, Lust, Caution y a décroché le Lion d'Or, une récompense qu'Ang Lee avait déjà remportée en 2005, avec Le Secret de Brokeback Mountain. Cette fois, le jury était présidé par Zhang Yimou. Ang Lee, qui a dédié son trophée à Ingmar Bergman, disparu quelques semaines plus tôt ["j'ai eu la chance de [le] rencontrer pendant la post-production du film", a-t-il précisé), rejoint le cercle très fermé des cinéastes ayant reçu deux Lions d'Or dans leur carrière. Jusqu'a présent, seuls André Cayatte (en 1950 pour Justice est faite, et en 1960 pour Le Passage du Rhin), Louis Malle (Atlantic City en 1980 et Au revoir les enfants en 1987) et... Zhang Yimou (Qiu Ju une femme chinoise en 1992, Pas un de moins en 1999) avaient obtenu à deux reprises le fameux Lion de St-Marc.

Recalé dans la course aux Oscars

Après le Lion d'or obtenu par le film, et les Oscars déjà décrochés par Brokeback Mountain et Tigre et dragon, Ang Lee pouvait espérer que Lust, caution figure dans la liste des nominations aux Oscars 2008. Le film a été poposé par Taïwan à l'Académie, mais celle-ci l'a refusé au motif que la participation de Taïwan (en particulier le nombre de collaborateurs taïwanais) au film, coproduction sino-américano-taïwano-hongkongaise, était insuffisante.
13 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2007, Les meilleurs films Guerre, Meilleurs films Guerre en 2007.

Commentaires

  • sima c.

    Un film vraiment captivant et qui nous fait evader, penser, on ne voit même pas les heures passer. on est pétrifié et à la fois emerveillé...j'ai vraiment été séduite

  • UniversalMovie58

    Un film...Une histoire... Un réalisateur !!! J'ai envie de dire..on demande que cela .. et on en redemande!!
    Un pure chef d’œuvre !!

  • Marie B.

    c'est trop beau ce film, ang lee dans ce qu'il a fait de meilleur, j'ai hâte de voir life of pi

  • Luna Tik

    une tragédie sensuel

  • Pascal37

    Une belle immersion dans l'époque et des scènes très sensuelles. Un jeu de "pouvoir" finement amené et maîtrisé sans vraiment être convaincu de l'acte fatal (de la fin). Il manque surtout un coté tragique (voulu ?) du "monstre" relatant ses "exploits" comme ministre/gouverneur sans les images [spoiler] de torture et/ou de sadisme à l'égard du contre pouvoir [/spoiler]. On se retrouve souvent flirtant avec la mièvrerie et des longueurs parfois insupportables sans l'ignominie (nécessaire) suscitée par les propos. Un rythme très lent, beaucoup de paroles et très peu de tension. 99% du film se fait sur l'approche du "contrat", les 1% restant ... chut ! Dans l'ensemble, assez décevant en ayant voulu faire un focus relationnel s'en en mêlé quelques directions scénaristiques pour agrémenter l'ensemble. Un drame, au final, assez pauvre dans sa teneur 2.5/5 ! Pas plus !!!

Voir les commentaires