Notez des films
Mon AlloCiné
    Hellraiser 4
    Bande-annonce Hellraiser 4
    4 juin 1997 / 1h 30min / Epouvante-horreur, Science fiction
    De Kevin Yagher
    Avec Bruce Ramsay, Valentina Vargas, Doug Bradley
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    2,2 237 notes dont 40 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Au XVIIe siècle, un mystérieux comte commande un puzzle à un fabriquant de jouets, Philippe Lemarchand. Ce jeu possède un incroyable pouvoir et peut faire surgir tous les démons de l'enfer. Les descendants de Lemarchand sont à jamais maudits, à moins qu'ils ne trouvent le moyen de fermer la boite. Quatre siècles plus tard, un brillant scientifique s'efforce de poursuivre le démon que son ancêtre a, par megarde, déversé sur le monde.
    Titre original

    Hellraiser IV: Bloodline

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1996
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 27/07/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (2,99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    Hellraiser 4 Bande-annonce VO 1:24
    Hellraiser 4 Bande-annonce VO
    2 365 vues

    Acteurs et actrices

    Bruce Ramsay
    Rôle : Phillip L'Merchant / John Merchant / Dr. Paul Merchant
    Valentina Vargas
    Rôle : Angélique
    Doug Bradley
    Rôle : Pinhead
    Charlotte Chatton
    Rôle : Geneviève L'Merchant
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1416 abonnés Lire ses 5 483 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Mons bon que le 1er opus Hellraiser IV nous fait néanmoins connaître les origines de la mystérieuse boîte et quelques passages du film sont tout de même pas mal notamment celui se déroulant en France avec l'orfèvre.
    basbi
    basbi

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 201 critiques

    2,5
    Publiée le 24 août 2010
    Si ce quatrième volet réussit à conserver des scènes plus gores les unes que les autres, le fait qu'il se situe dans un autre contexte futuriste ne laisse absolument aucune importance dans le film et laisse à désirer.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4150 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    2,5
    Publiée le 19 juin 2015
    Leonardo Di Vinci a dit un jour : « Une oeuvre d'art n'est jamais terminèe, elle n'est qu'abandonnèe ! » C'est le moment de commencer le jeu et cette fois la boîte rèagit à travers un scientifique car c'est à son sang qu'elle parle! La boîte est une porte de l'enfer conçue par un de ses lointains parents, un fabricant de jouets français! La boîte, en dèpit de tous les pouvoirs qu'elle a, n'est rien qu'une maquette! Quatrième opus ...
    Lire plus
    apotheme
    apotheme

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 767 critiques

    0,5
    Publiée le 29 août 2013
    Que dire de cette suite mis à part le fait quelle met en avant pinhead est un épisode dans la série des hellraiser dont on pourrait se passer tant l'histoire est ridicule.
    40 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1996, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1996.

    Commentaires

    • Lord S
      Le dernier bonne opus de la saga , a partir du 5 ca devient incompréhensible niveau scénario
    • The Last Action Zero
      ALERTE SPOILEREt bien, c'est pas terrible. Et plutôt très inégal selon les parties. Un pseudo film à sketch à la Creepshow, en 3 actes. Mais avec des transitions foireuses, et expédié à la va vite. Comme ce final pathétique, d'ailleurs. Mais je dois bien admettre, que la sympathique et joliment filmé, partie contemporaine avec John Merchant, m'a tout de même permis de retrouver un peu de la bonne ambiance, et de l'esprit des deux premiers films. Et réussi aussi, à enfin apporter à la mythologie des Cénobites, de nouveaux membres très charismatiques, qui font plaisir à voir. Lavant ainsi l'honneur perdu, par l’odieux étron fumant, qui sert d'épisode 3.Pour le reste, quelques bonnes idées originales selon les époques, plus ou moins bien exploités. Comme le magicien sataniste du XVIIIème, façon Marquis de Sade. Et d'autres, absolument aussi lamentable que ridicule. Par exemple, j'ai parfaitement détesté toute la partie futuriste. Sa mise en scène moche et foireuse. Et sa station spatiale transformable en cube, ultra téléphoné, totalement risible, et pas crédible pour deux sous. à noté la présence magnétique de la charmante Valentina Vargas, qui ne m'a jamais parue aussi fascinante et vénéneuse que dans ce film.Bref, j'avoue que l'aspect saugrenue, de certains rebondissements, obscurs détails scénaristiques, et dialogue pompeux de ce verbeux Pinehead, m'ont un peu perdu par moment. Mais le film se laisse tout de même voir, avec beaucoup plus de facilité et d'agrément, que l'épisode précédent. Mais soyons honnête. ça reste très loin d'être une œuvre inoubliable et très interessante. Restez en au deux premiers. ça faudra mieux.
    • Henri Mesquida
      Quatrième opus de la saga, Hellraiser : Bloodline est une tentative intéressante de renouveler la formule de la saga, puisque ce film pourrait presque s’apparenter à un film à sketch. Voulant offrir au spectateur à la fois des détails sur la fabrication de la première boite et sur la fin des cénobites, le film innove beaucoup dans ses idées, parfois totalement bancales, mais dont le vent d’originalité apporte un nouveau souffle à une saga en perte de vitesse depuis le troisième épisode.Si le troisième film peinait à offrir de nouvelles idées (une statue chelou et des cénobites un peu abusés), ce nouvel opus donne carrément dans l’inédit, puisqu’il se propose à la fois d’illustrer l’origine des cubes et de donner une conclusion à la saga Hellraiser, chose quand même louable pour une modeste série B de cet acabit. Si de délocaliser l’intrigue dans l’espace pourrait apparaître comme une hérésie, la conclusion de la saga est plutôt intelligente, dans sa manière de lier aux clés que sont les cubes une famille d’artisans qui possède à la fois la technologie du Mal et du Bien permettant d’accéder aux portes de l’enfer d’Hellraiser. Plutôt original donc, et assez amusant dans sa manière de complètement étaler son intrigue dans les siècles, plaçant ses débuts pendant la période de la renaissance française (comme le disent les anglais de Black Death : dès qu’une saloperie nous arrive dessus, c’est qu’elle vient de France) et concluant sa fin sur une plate-forme spatiale conçue spécialement pour l’éradication des démons. Au niveau des effets spéciaux, l’amateur sera servi. On tient là nombre d’effets gores, du classique (chaîne avec crochets) au novateur (le supplice des jumeaux), en passant par quelques maquillages de démons plutôt sympathique (un cerbère assez impressionnant, mais sous-exploité). C’est surtout avec ses fréquents sauts dans le temps que le film devient sympa, puisqu’il se propose de répondre à pas mal de questions. La boîte originale est de fabrication française, commandée par un noble corrompu (qui évoque clairement le marquis de Sade) qui prépare des sacrifices pour invoquer des démons. Le sculpteur, Merchant l’ancêtre, va donc réfléchir à un moyen de contrer les apparitions démoniaques par la création d’une lumière d’un éclat maximal, technologie qui pourra être avancée par un des descendants de la famille dans les années 90, avant d’être mise en application sur une station spatiale des années plus tard.Malheureusement, si le jouissif est bien là, Kevin Yagher n’est pas Clive Barker. Le film contient un lot assez énorme d’incohérences, certaines étant telles qu’on passerait à côté (la station spatiale est détournée de sa fonction première par Merchant, qui l’avait conçue déjà comme un piège à démon sans le dire à personne. Au fait, quelle est cette fonction première ? Et comment Merchant a-t-il réussit à camoufler son projet qui a du coûter des millions de dollars d’investissement ? Ah, probablement parce qu’il a fait comme son ancêtre, qui faisaient passer des mécanismes démoniaques pour de la décoration murale). Sincèrement, si vous ne supportez pas l’horreur bancale, inutile de s’attarder sur cet épisode. Cependant, un certain charme anime son récit, le spectateur ayant enfin la chance de se retrouver en terrain inconnu avec des personnages assez nouveaux (avec ce bon vieux Pin-head qui rempile) et quelques idées marrantes qui devraient offrir un peu de bonheur aux amateurs de la saga capables de prendre leurs distances avec le premier du nom. La dernière suite honorable dans l'esprit de la saga..
    • Asm0
      Le film est intéressant quand on cherche à connaitre et comprendre la mythologie autour de la boite.Un des meilleurs Hellraiser pour ce qui est du lore de la saga!Par contre en tant que film d'horreur c'est pas foufou... C'est plus gore que horrifique (et oui c'est pas la même chose ^^)3/5
    • Darth_Staline
      Je suis tellement d'accord avec toi ; Bloodline est différent et super classe, Hell on Earth c'est n'importe quoi surtout avec les deux Pinehead et le premier a une ambiance unique dans cette saga.
    • L'Quebecois
      La grosse arnaque ! Je croyais que cette épisode ne se situait que dans le futur, mais non, il n'y a que les 20 dernières minutes. Les deux premières demi-heure se situe respectivement en l'an je sais pas trop quoi (on voit la création du cube), et en 1996. Et je me suis endormi à quelque reprise devant le film, et j'ai pas trop compris le concept du jeu.2/5
    • Discovery One
      Je te fait confiance;)
    • Jack P.
      Ah oui le stop motion d'Hellraiser II. ça donne un petit côté sympathique pour ma part. Mais ce n'est pas ce que je préfère dans le film. Pour moi ce qui vaut le plus le coup c'est ce qu'il apporte en plus par rapport au premier Hellraiser: le labyrinthe, le léviathan, le personnage du docteur Channard et le personnage de Tiffany (très attachant). Bien sûr le film a des défauts mais il a apporté ce que je recherchais particulièrement (et que je n'ai trouvé dans aucun film... Je n'arrive pas vraiment à expliquer ce que c'est, mais disons de manière flou que c'est l'univers et le style artistique). Ce qui fait que j'y suis profondément attaché.Mais tu verras, le 4 est pas mal. ^^
    • Discovery One
      Je ne maitrise pas le sujet à ce point étant donné que je n'ai vu que les 3 premiers pour le moment (à une cadence d'un film par an je crois lol j'ai beaucoup de choses à voir donc le temps de faire le tour il s'est écoulé une année^^). Je vais probablement mater le 4 cette semaine et me bouffer cette saga une fois pour toute (en ayant pleinement conscience de l'avis général pour les dernier films). Ce que je peux en dire c'est que le 1 est mon préféré jusque là, il est complètement glauque, sale, dérangé et dérangeant. L'age du film (coup de vieux) n'apporte pourtant pas un plus (contrairement à Massacre à la tronçonneuse qui partage les mêmes caractéristiques et les transcendent selon moi) au contraire, d’où mon envie d'un excellent et fidèle remake (soyons fous^^). J'ai aimé le 2 mais son côté Beetlejuice dans son utilisation de monstres en stop motion (désolé d'insulté ton film^^) m'a assez dérangé et je ne trouvais pas ça en adéquation avec l'original. Après ça reste mon avis. En revanche pour le 3 je te rejoins complètement. Manque d'originalité, le minimum syndical. Sympas à voir mais pas inoubliable. Pour moi le 1 reste le plus intéressant des 3 de par ses thématiques, son originalité et son ambiance si particulière. Le 1 est déroutant et malsain sur le fond comme sur la forme. Étant un amateur de film d'horreur, c'est pour moi un vrai régal^^
    • Jack P.
      Un remake sera en effet nécessaire. Il n'y a pas si longtemps que ça (à peine un mois), Clive Barker a déclaré qu'il attendait un appel du producteur pour relancer la saga. Le remake en reviendrait aux origines d'Hellraiser avec la création de la boîte par Lemarchand. Comme dans Hellraiser Bloodline, sauf que ce ne serait centré que sur cette partie là, et pas sur les 2 autres parties (présent et futur).Enfin bref, je trouve que cette saga a un petit quelque-chose de "mystique" et "étrange" que je n'ai retrouvé dans aucun autre film. L'univers est absolument envoûtant. Ce n'est pas pour rien que mon préféré est le deuxième, c'est celui qui exploite le plus l'univers.(Et c'est la fois le plus fidèle au premier et celui qui s'en démarque le plus, grâce à la mise en scène de Tony Randel).D'ailleurs pour en revenir sur la saga en elle-même, je dirais que même sur mon opinion sur les différents films, je diffère de la plupart des autres fans. Ainsi beaucoup considère que Hellraiser Hell on Earth est un divertissement sympa et qui ne fait pas honte à la saga, alors que pour eux Bloodline est un échec cuisant.Et pour moi c'est exactement le contraire. Hellraiser Hell on earth est un mauvais film qui ne retient rien de l'atmosphère de la saga, dispose d'une mise en scène totalement inappropriée, et de personnages inintéressants. Et pour autant, la faute ne revient pas aux scénaristes, mais bien de la volonté de faire de Hellraiser un divertissement con, ce qui était impossible.Ah, et j'oublais les costumes kitsch de l'époque des années 90...Alors que Hellraiser Bloodline pour moi a surtout été critiqué à cause des problèmes de production et par rapport à ce qu'il aurait pu être alors qu'au final on obtient un bon film.Quant au premier Hellraiser, il a sans doute un peu vieilli, mais ça ne m'a pas gêné, il a une vraie ambiance bien à lui.
    • Discovery One
      Je ne suis pas fan des remake mais cette saga en mériterait tant elle est riche. Le truc c'est qu'elle est de qualité assez inégale. Les points forts étant son ambiance, son postulat, ses créatures et son originalité. Le premier étant sans doute le plus gênant, dommage qu'il est vieillis à ce point, ce n'est pourtant pas quelque chose qui m'arrête en temps normal (là non plus d'ailleurs mais ça m'empêche tout de même d'adhéré à 100/100).
    • Jack P.
      Ne te rends pas coupable, ce n'est pas une saga qui est faite pour tous le monde!Et je suis pressé de savoir ce que tu penses du 5. Un film que j'ai détesté, mais que tu as peut être apprécié vu à quel point il est marginal par rapport à la saga.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      J'avoue. Je me rends coupable de ne pas accrocher. J'vais tout de même tenté de tous les regarder. Ce soir, le 5. Suspens...
    • Jack P.
      J'attendais particulièrement ta critique par rapport à ce film... Mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit si nuancé. Je pensais que soit tu allais adorer, soit tu allais détester.En tout cas, je vois que c'est l'ambiance et l'atmosphère qui te gène dans cette saga. Ainsi ce qui l'a rendu "culte" la rends détestable à tes yeux. Intéressant. A croire que c'est une saga que soit on adore soit on déteste.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Hellraiser nous évoque ici les origines du cube maléfique. Interréssant, même s'il y a toujours aussi peu de suspens et d'angoisse. Si ce 4ème opus se révèle un tantinet plus divertissant ques ses prédécésseurs, le résultat reste tout à fait médiocre. L'apparition d'une créature de forme cannine ravagée et de monstres tout droit sortis d'un tableau de Picasso n'arrange rien. Quoi qu'il en soit, le concepte est recevable mais l'athmosphère que génère cette saga est trop désagréable pour être divertissante; autant sur le plan visuel que scénaristique. Un calvaire qui ne s'arrête pas là, malheureusement. 2,5/5
    • Jack P.
      Bien, malgré quelques longueurs. Des scènes plutôt bien réussies et de bons effets spéciaux. Pinhead est là bien plus longtemps, mais même s'il a toujours du charisme, il en a beaucoup moins que dans les 2 premiers opus.
    • g?raldo angel
      moi je lappel hellraiser origine car il raconte l'histoire du cube depuis le debut tres sympa pr ceux qui ont aime la premiere triologie apres ce 4 c'est plus la peine les 4 premiers son les meilleurs
    • Les crocs
      Le dernier de la ligné qui raconte ce qu'a vécu le tout premier, celui qui a fabriquer la boite; ça c'est une bonne idée. Sinon euh ... je trouve que Valentina Vargas est une trés belle femme ... Autrement y'a ...euuuh... AH oui on voit Pinhead! ... mais euh... Bah limite c'est normal quoi ... autrement ... est ce que j'ai deja dit que Valentina Vargas était une jolie nana ? ... Plus sérieusement on va dire que a coté du 2 et 3 cet opus semble avoir été un peu moins baclé, mais le scénar-nanar flingue tout.
    • spartanico83
      Hellraiser 4 nous offre une bonne idée par rapport à l'origine de la boite, et le futur dans l'espace. Mais ca en reste là, des scenes gores et sanglante, une ambiance tout aussi sombre que les 3 premier opus, mais on s'y interresse moins, peut-etre à cause d'un manque de décors effrayants. pas grand chose à dire sur ce 4eme volet qui peut divertir les personne ayhant aimé les 3 premeir. 3/5
    • luffy81
      tout fait d accort les 4 prmiers cest l univers d hellraiser masis par contre les 4 derniers on massacrer la saga
    Voir les commentaires
    Back to Top