Notez des films
Mon AlloCiné
    Between a Smile and a Tear : Il était une fois le Montmartre Jazz Club de Copenhague
    Bande-annonce Between a Smile and a Tear : Il était une fois le Montmartre Jazz Club de Copenhague
    15 novembre 2006 / 1h 42min / Documentaire, Musical
    De Niels Lan Doky
    Avec Didier Lockwood, Lisa Nilsson, Toots Thielemans
    Nationalité danoise
    Bande-annonce
    Presse
    3,4 5 critiques
    Spectateurs
    2,9 3 notes dont 1 critique
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    C'est l'histoire de la réouverture exceptionnelle, durant deux jours, du "Montmartre", club de jazz mythique de Copenhague, fermé en 1974.
    En 2004, le pianiste Niels Lan Doky décide de ressusciter ce qui, plus qu'une salle de concert, fut un véritable moteur d'intégration pour des artistes américains tout en constituant une partie du patrimoine musical danois.
    Et le temps de deux concerts exceptionnels dans ce lieu, il réunit autour de lui les artistes Didier Lockwood, Johnny Griffin, Lisa Nilsson, Toots Thielemans, Mads Vinding et Albert "Tootie" Heath pour des moments de grâce.
    Distributeur L'Archipel Paris Ciné
    Récompenses 2 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2006
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Danois
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 116440

    Bande-annonce

    Between a Smile and a Tear : Il était une fois le Montmartre Jazz Club de Copenhague Bande-annonce VO 1:21
    Between a Smile and a Tear : Il était une fois le Montmartre Jazz Club de Copenhague Bande-annonce VO
    4 898 vues

    Acteurs et actrices

    Didier Lockwood
    Rôle : Lui-même
    Lisa Nilsson
    Rôle : Elle-même
    Toots Thielemans
    Rôle : Lui-même
    Mads Vinding
    Rôle : Lui-même
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Ciné Live
    • Positif
    • Score
    • TéléCinéObs
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critique Spectateur

    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    3,0
    Publiée le 6 novembre 2009
    Between a smile and a tear nous plonge dans l'univers esotérique du jazz et de son ambiance apaisante. Les musiciens, véritables virtuoses, font preuve de leur talent à travers des représentations véritablement plaisantes. Piano, harmonica, saxophone, violoncelle et contrebasse se dévoilent ainsi pour un enchantement technique faisant claquer des doigt et taper du pied. Sans oublier la chanteuse, dont la voix est magnifique, et le batteur ...
    Lire plus
    1 Critique Spectateur

    Photos

    Secrets de tournage

    Titre décrypté

    La première partie du titre, “Between a smile and a tear”, s'inspire des propos de l'harmoniciste Toots Thielemans, qui résumait son art de vivre " entre un sourire et une larme ". Selon le réalisateur " cette frontière entre optimisme et mélancolie " représente " le point central émotionnel du film ". Quant à la seconde partie du titre, il fait référence au " Montmartre ", célèbre Jazz Club de Copenhague... Lire plus

    Une histoire humaine avant tout

    Pour le réalisateur, le film " ne concerne pas directement le jazz ni le jazz club Montmartre ", mais " vise d'abord à mettre en relief une histoire humaine. A bien des égards, le film peut-être perçu comme une version jazz du célèbre documentaire, Buena Vista Social Club, quoique notre film ait sa propre identité. "

    Un hommage au Danemark

    Selon une étude dirigée par le Professeur Richard Estes de l'Université de Pennsylvanie, le Danemark serait le premier pays dans le domaine du développement et du progrès social. Le réalisateur confirme que " dans cette perspective, le film se veut un hommage indirect à Copenhague et, dans une perspective encore plus large, au Danemark même, comme le résultat de l'apparente capacité du pays à cultiver des valeurs humaines positives ".... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2006, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2006.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top