Mon Allociné
Le Jour se lève
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Le Jour se lève
Date de reprise 24 septembre 2014
Date de sortie 9 juin 1939 (1h 33min)
Avec Jean Gabin, Jules Berry, Arletty plus
Genres Drame, Romance
Nationalité Français
Bande annonce Séances (0) Ce film en VOD
Presse ? 0 critique
Spectateurs 3,9617 notes dont 63 critiques

Synopsis et détails

Une forte dispute éclate dans une maison, des bruits de lutte se font entendre, des cris, des coups... Puis un coup de feu ! François a tiré sur Valentin. Ce dernier convoitait la belle Clara. François, barricadé et encerclé par la police, se remémore alors toute l'histoire qui a conduit à ce drame.

Distributeur StudioCanal
Récompenses 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1939
Date de sortie DVD 23/09/2014
Date de sortie Blu-ray 23/09/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Budget -
Date de reprise 24/09/2014
Remake de The Long Night
Langues Français
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Le Jour se lève en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Le Jour se lève
Haute définition
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Le Jour se lève
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2 €)
  • Louer (4 €)
Le Jour se lève
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Louer
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Le Jour se lève (DVD)
Date de sortie : mardi 23 septembre 2014
neuf à partir de 11.90 €
Le Jour se lève (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 23 septembre 2014
neuf à partir de 21.16 €
Le Jour se lève (DVD)
Date de sortie : mardi 4 octobre 2011
neuf à partir de 6.73 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interviews, making-of et extraits

<strong>Ma scène préférée</strong> N°89 - Daniel Auteuil 1:27
Ma scène préférée N°89 - Daniel Auteuil
10 793 vues
<strong>Ma scène préférée</strong> N°179 - Jean Becker 1:29
Ma scène préférée N°179 - Jean Becker
5 280 vues

Acteurs et actrices

Jean Gabin
Jean Gabin
Rôle : François
Jules Berry
Jules Berry
Rôle : Valentin
Arletty
Arletty
Rôle : Clara
Mady Berry
Mady Berry
Rôle : La concierge
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

Estonius
Critique positive la plus utile

par Estonius, le 07/04/2014

5,0Chef-d'oeuvre

Un des sommets de l'histoire du cinéma. Remarquablement filmé (ah, ces scènes de cages d'escaliers !), photographié avec... Lire la suite

gimliamideselfes
Critique négative la plus utile

par gimliamideselfes, le 17/12/2014

3,0Pas mal

Je suis un peu déçu, je voulais voir un super film, un chef d'oeuvre... Et j'ai eu un film qui a certes ses bons moments... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
37% 23 critiques 41% 26 critiques 6% 4 critiques 10% 6 critiques 3% 2 critiques 3% 2 critiques
63 Critiques Spectateurs

Photos

13 Photos

Secrets de tournage

Genèse

Fruit du succès de leur collaboration passée sur Le Quai des Brumes, Marcel Carné signe pour un deuxième film avec Jean Gabin au casting. Le scénariste Jacques Prévert propose alors le scénario de "Rue des vertus", un film de gangsters. Mais le cinéaste prend peur puisqu'à ce moment-là le cinéma français pullule d'histoires de mauvais garçons. Il se rabat alors sur un synopsis de quatre à six pages, soumis par Jacques Viot, son voisin de palier. Le scénario s'intitule Le Jour se lève et intrigue le cinéaste de par sa construction, faite de multiples flashbacks, un ressort cinématographique peu utilisé à l'époque.

Un lancement difficile

A sa sortie en salles en 1939, le film de Marcel Carné ne fut autorisé qu'après la coupe d'une scène montrant Arletty nue. Mais la censure ne s'arrêta pas là : sous le régime de Vichy, Le Jour se lève fut interdit, car jugé trop défaitiste. De plus, en raison des lois antijuives, les noms de Curt Courant et d’Alexandre Trauner ne figurent pas au générique. La sortie fut également rendue difficile par l'incompréhension générale du public devant la narration construite en flashbacks. De ce fait, un écriteau expliquait avant le début du film qu'un homme se souvient, et que ce sont ces souvenirs que l'on voit à l'écran... Le film ressort en 1942 et connaît un plus franc succès.
10 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1939, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1939.

Commentaires

  • FRYCHAR

    A l'époque la banlieue du bonheur c'était Nogent, Le Perreux, les guinguettes le Week-End. Quel contraste avec la banlieue triste du film !!! Vers la fin du film lorsque Françoise,délirante, appelle François, cela me fait penser au film "le diable au corps" d'après la seconde guerre mondiale, lorsque Marthe enceinte et délirante appelle François au lieu de Jacques son mari. "Le diable au corps" c'est la première guerre mondiale et un bonheur paradoxal au bord de la Marne alors que les hommes sont au front. D'une banlieue à l'autre , d'une guerre à l'autre, dans "le jour se lève" on pense que la guerre qui se prépare ressemblera à celle de 14-18...Loin d'imaginer les atrocités à venir !!! François dit ironiquement à propos de son travail:"le travail, c'est la liberté, le travail, c'est la santé". Puis à Françoise:"Ce serait bien si tout le monde était mort, partout, et qu'il n'y ait plus que nous deux de vivants". Alors que François est forcené dans sa chambre mansardé, les policiers doivent employer "les gaz" . Clara s'affole:"ils ne vont pas l'asphyxier !!!". Et les copains de François la rassurent:"Non, les gaz lacrymogènes". A noter un clin d'œil à "Hôtel du nord" de Clara (Arletty):"Est-ce que j'ai une gueule à faire l'amour avec des souvenirs" qui rappelle le fameux "atmosphère...".

  • almo

    un film bouleversant dont on sort de sa vision grandi et meilleur ! Une merveille.

  • ygor parizel

    Le réalisme poétique est un courant qui a révolutionné le cinéma français d'Entre Deux-guerres. Et Le Jour se lève en est probablement un des plus beaux fleurons. ... http://a-travers-le-7e-art.sky...

Voir les commentaires