Mon AlloCiné
    Gentlemen Broncos
    Gentlemen Broncos
    Date de sortie 25 août 2010 (1h 29min)
    Avec Michael Angarano, Jemaine Clement, Jennifer Coolidge plus
    Genre Comédie
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    1,3 3 critiques
    Spectateurs
    2,5 76 notes dont 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Benjamin, 17 ans, n’a pas d’autre atout que son imagination débridée. Il adore écrire des histoires qui l’entraînent loin de sa petite vie morne. Quand il apprend que son idole, le légendaire auteur de science-fiction Ronald Chevalier, donnera un cours au Cletus Festival, il y voit la chance de sa vie. Il emporte son meilleur manuscrit, "Yeast Lords : The Bronco Years" et part à la rencontre de son destin.
    Sur place, Benjamin fait la connaissance d’autres originaux comme lui, dont la jeune romancière Tabatha, et Lonnie, un cinéaste adolescent qui a déjà plus de 80 "films" à son actif.
    Ces rencontres vont changer la vie du jeune homme : Lonnie lui achète son roman pour en faire un long métrage à budget minuscule, et le célébrissime Ronald Chevalier est tellement impressionné par son travail qu’il n’hésite pas à lui voler son manuscrit pour le publier sous son nom…
    L’histoire de Bronco se raconte alors selon trois points de vue : le roman original de Benjamin, la version "bâtarde" de Chevalier et la version "cinéma" de Lonnie. Ces trois visions rendent un hommage très spécial au monde des films de science-fiction cultes tout en racontant l’histoire à peine moins incroyable de leurs trois auteurs…
    Distributeur Twentieth Century Fox France
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD 05/01/2011
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 26/09/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 4.57 €
    Gentlemen Broncos
    Gentlemen Broncos (DVD)
    neuf à partir de 3.32 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Gentlemen Broncos Bande-annonce VF 2:22
    Gentlemen Broncos Bande-annonce VF
    31 403 vues

    Acteurs et actrices

    Michael Angarano
    Rôle : Benjamin
    Jemaine Clement
    Rôle : Chevalier
    Jennifer Coolidge
    Rôle : Judith
    John Baker
    Rôle : Don Carlos
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Première
    • Critikat.com
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Cyr.Verini
    Critique positive la plus utile

    par Cyr.Verini, le 22/04/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Je dois avouer que j'ai mis du temps avant de retrouver le titre de ce film, vu une seule fois il y a quelques années ...
    Lire la suite
    albator761
    Critique négative la plus utile

    par albator761, le 17/01/2012

    0,5Nul
    Un film complètement débile et d'une lourdeur inouie
    Toutes les critiques spectateurs
    10% (2 critiques)
    35% (7 critiques)
    15% (3 critiques)
    5% (1 critique)
    15% (3 critiques)
    20% (4 critiques)
    Votre avis sur Gentlemen Broncos ?
    20 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Turkish Star Wars !

    Jared Hess conseilla à Sam Rockwell de visionner, avant le début du tournage, L' Homme qui sauva le monde - Episode I, un film turc qui est une sorte de plagiat délirant de Star Wars… Bronco, l’un des deux personnages joués par l’acteur, est largement inspiré de ce film déjanté.

    La mère de Stifler au casting !

    Jennifer Coolidge, jouant la mère un peu paumée de Benjamin, s’est surtout fait connaître auprès du grand public en 1999, pour son interprétation de la sulfureuse mère du personnage de Stifler (Seann William Scott) dans American Pie.

    Sources d’inspiration

    L’incontournable Sam Rockwell interprète à la fois Bronco, le héros du roman de Benjamin, et Brutus, le personnage principal du livre du Dr Ronald Chevalier, Brutus and Balzaak. Pour le rôle de Bronco, l’acteur s’est inspiré des personnages pittoresques et loufoques tenus par Robert Duvall et Tommy Lee Jones dans Lonesome Dove, un western en quatre épisodes sorti en 1989.
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    Premières séances on the Rocks !
    NEWS - Box Office
    mercredi 25 août 2010
    Films recommandés
    Far North
    Far North
    Together
    Together
    Serial Killer Clown : Ce cher Mr Gacy
    Serial Killer Clown : Ce cher Mr Gacy
    La Coupe d'or
    La Coupe d'or

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2009.

    Commentaires

    • Trash TV
      Une tuerie...Paradoxalement, il y a une fan base de Napoléon Dynamite qui n'ont pas accroché. Pourtant, Gentleman Brancos, en plus d'être dans le même délire est bien mieux construit et dispose d'un véritable scénario.Pour expliquer le phénomène, je pense que la génération d'ados issue de la classe prolétaire des années 90 s'identifie mieux à Napoléon Dynamite qu'aux personnages de Gentleman Brancos composé de gens plus âgés.En fait, Gentleman Brancos, c'est eux, c'est moi, c'est nous !! C'est Napoléon Dynamite à l'age adulte !!! Mais ils ne s'en rendent pas vraiment compte. Il ni y a pas le phénomène de recul, et ils ont du mal à s'identifier à des déclassés et à ce qu'ils sont actuellement.Dans tout les cas, Napoléon Dynamite et Gentlemen Brancos resterons des OVNI cinématographique et des films ancré dans leur époque. Le sentiments qu'ils procurent, ce qu'ils décrivent au sens figurale, et la tonne de choses qu'ils évoquent ne pourront jamais vraiment être décrite dans le futur sinon que part des occidentaux issue de la fin de la génération X (née grand max en 1981).
    • Elanaxes
      Je suis super content, et j'ai aussi un petit pincement au cœur...-Je suis content parce que comme pour Napoléon Dynamite, je fait partie des gens qui ont compris le film dans tout le génie et la débilité qu'il déploie. -J'ai un pincement au coeur de voir autant de gens qui ne comprennent pas le délire...
    • Jean-philippe N.
      Autant j'avais détesté "Napoleon dynamite" (bien trop lent à mon goût) et assez peu apprécié "Super nacho" (avec pourtant l'un de mes acteurs fétiches, Jack Black) autant là, je me suis régalé. Il faut croire que l'humour a ses raisons que la raison ignore. "Gentlemen broncos" est une auto-parodie absolument kitch et complètement assumée comme telle. Il est dommage que si peu de gens, y compris aux USA (à voir les critiques calamiteuses sur Rotten tomatoes et sur IMDb, quoique un peu moins) n'arrivent à entrer dans ce genre d'humour décalé et pourtant rempli de références ciné et littéraires fort sérieuses pour ne pas dire pointues. Cela dit, pour pouvoir appréhender à sa juste valeur le côté: "c'est tellement mauvais que çà en devient grandiose", il faut avoir une très sérieuse culture "nanardesque" et l'assumer. Ce qui n'est pas facile à admettre. Personnellement, sachant depuis fort longtemps que le ridicule ne tue pas, j'affirme haut et clair que ce film est culte. Ni plus ni moins. Chose non négligeable, une BO discrète mais à tomber: In the year 2525 de Zager & Evans en intro, Carry on wayward son de Kansas au générique (l'un de mes morceaux préférés de tous les temps!) avec Wind of change de Scorpions et le mythique Paranoïd de Black sabbath au milieu. Faut avouer que "çà l'fait grave"! Parole d'ex baba rocker... A noter pour ceux qui aimeraient parfaire leurs connaissances sur la définition de l'authentique nanar (à ne surtout pas confondre avec la bouse ou la daube) de série B, du sur-mesure massif taillé dans la pierre, l'excellent "Austenland" (2013), également l'un de mes films cultes et réalisé par la femme de Jared: Jerusha Hess. Avouez qu'avec des prénoms aussi improbable que Jerusha et aussi prédestiné que Jared, on ne peux pas être ni oublié de Dieu, ni complètement perdu pour l'humanité. Parole de Mormon*...4/5* pour comprendre cette vanne, faudra chercher!
    • Flagada
      C'est vraiment dingue de voir Gentlemen Broncos à ce point sous estimé par la presse et le publique... Les masses, comme la presse spécialisé se plaignes des blockbusters, et des films d'auteurs réussi une fois sur dix, mais ne sont pas capable de reconnaître un petit chef d'oeuvre comme Gentlemen Broncos. Gentlemen Broncos, c'est du pure délire dans la droite ligné de "Napoléon Dynamite", mais avec cette fois un scénario plus poussé. incompris par les masses "Gentlemen Broncos" et à l'instar de "Napoléon Dynamite" deviendra culte avec le temps.
    • itsmartinitime
      mmhhouais pas terrible, les seules scène marrante sont celles avec son " ange gardien, sont pote la) avec les cheveux roux la moustache et son serpent!! la tête de l emploi!!! mdr, je ne sais même pas qui est cet acteur...mais il est trop bien fait! lol!
    • valbo85
      juste une phrase , si vous avez envie de perdre 1h30 de votre vie regarder le si non évité le.
    • Masterfilm M.
      A voir absolument par tout les fans de cinéma décalé !Aussi bon, voir sinon mieux que Napoleon Dynamite
    • Frapadingue
      Complètement culte, et au moins aussi bon que Napoléon Dynamite. Mais bien entendu, il faut être perméable a ce genre d'ovni cinématographique; sans ça, il vaux mieux passer son chemin....
    • sama squerade v.
      Bon petit film, dans la continuité de Napoleon Dynamite.
    Voir les commentaires
    Back to Top