Mon AlloCiné
    Of Time and the City
    Of Time and the City
    Date de sortie 4 février 2009 (1h 14min)
    Avec Terence Davies
    Genres Documentaire, Historique
    Nationalité britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,9 14 critiques
    Spectateurs
    2,8 46 notes dont 16 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Of Time and the City est une chanson d'amour mais également une ode à Liverpool, ville natale du réalisateur Terence Davies. Ce film représente aussi la mémoire de ce qui fut et qui n'est plus, une réflexion sur le temps qui passe.
    Distributeur Jour2fête
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD 12/05/2009
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 02/02/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur et N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Cinemasalademande
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.99 €
    Of Time and the City
    Of Time and the City (DVD)
    neuf à partir de 14.49 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Of Time and the City Bande-annonce VO 1:57
    Of Time and the City Bande-annonce VO
    19 591 vues

    Critiques Presse

    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • L'Humanité
    • Libération
    • Positif
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • La Croix
    • Ouest France
    • Brazil
    • Cahiers du Cinéma
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 articles de presse

    Critiques spectateurs

    limelight123
    Critique positive la plus utile

    par limelight123, le 18/01/2009

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un film merveilleux de poésie et de sensibilité. Un de ces rares moments de magie pure que le cinéma peut apporter. ...
    Lire la suite
    Urbain-F
    Critique négative la plus utile

    par Urbain-F, le 07/06/2009

    0,5Nul
    Si je devais noter ce film, je lui mettrais un "zéro pointé"... Pas une minute de bonheur durant la projection. ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    25% (4 critiques)
    25% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    19% (3 critiques)
    6% (1 critique)
    25% (4 critiques)
    Votre avis sur Of Time and the City ?
    16 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Une première !

    Cinquième long métrage du cinéaste Terence Davies. Même si ses précédentes oeuvres sont très personnelles, Of Time and the City est la première du genre documentaire. Qualifié de poème visuel, le film a pour modèle un classique de Humphrey Jennings, Listen to Britain.

    Des producteurs convaincants

    Solon Papadopoulos et Roy Boulter voulaient déjà faire un documentaire sur Liverpool quand Digital Departures a organisé un concours pour le financement d'un film dans le cadre du programme " Liverpool Ville Européenne de la Culture 2008 ". Lorsque Solon Papadopoulos et Roy Boulter ont contacté Terence Davies, dont ils admiraient les films, pour lui proposer le projet, ce dernier a commencé par refuser. Mais l'enthousiame des deux produ... Lire plus

    Une oeuvre autobiographique

    Dans son premier documentaire, Terence Davies reprend les vingt-huit premières années de sa vie à Liverpool avant son départ de la ville en 1973. Portrait très personnel de Liverpool, dont le narrateur est le cinéaste lui même. Le film est présenté sous forme de souvenirs, revisitant les lieux où il vécut, la communauté de son enfance, en faisant des allers-retours entre passé et présent.
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    Un coup de jeune pour les 1ères séances !
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 février 2009
    USA : ce week-end dans les salles...
    NEWS - Box Office
    vendredi 23 janvier 2009
    Le fantastique est à l'honneur ce week-end avec Brendan Fraser ("Coeur d'encre"), Rhona Mitra ("Underworld 3") et Jim Caviezel...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2008.

    Commentaires

    • Henri Mesquida
      Le cinéaste gay Terence Davis s'essaye ici au documentaire dans une oeuvre de commande sur la ville de Liverpool mais qui va bien au-delà du simple reportage. Par des chemins de traverses très personnels et parfois assez obscurs pour le spectateur en quête de linéarité, Davies nous parle de son enfance, et de sa jeunesse pauvre et catholique. Les images ne correspondent pratiquement jamais aux textes déclamés car il s'agit d'un travail sur la mémoire que Davies à de la ville. Parfois les images semblent coincider avec le texte comme celles e l'inauguration de la cathédrale ou davies nous raconte sa haine de la religion catholique. Il s'agit donc de correspondance et jamais d'illustration.Il découvre aussi l’homo-érotisme et la lutte contre la culpabilité judéo-chrétienne qu'elle entraîne. He discovers homo-eroticism, and it's tinged with Catholic guilt. Ses premiers émois musicaux pour la pop musique période Beatles est vite remplacé par son goût pour le classique,Malher en particulier. D'ailleurs parfois la voix s'arrête laissant place à d'impréssionnantes compositions classiques et à de superbes voix(Angela giorgiou...). l'utilisation d'archives en noir et blanc puis colorisés, un jour à la plage , Les avancés de l'après guerre qui apportent un certain bien-être mais qui est pour l'auteur d'une très grande laideur, des enfants jouant dans la ruefont pendant à des images de chômeurs et de précarité.Quand à la narration de Davies elle mêle étroitement de longues citations littéraires en prose ou en vers(Shakespeare, James Joyce, Freud...) et des textes sortis de sa mémoire. Une oeuvre foisonnante , une sorte de miroir de la pensée de l'auteur sur la ville ou il est né.
    Voir les commentaires
    Back to Top