Notez des films
Mon AlloCiné
    Mirage de la vie
    Bande-annonce Mirage de la vie
    2 octobre 1959 / 2h 05min / Drame, Romance
    Date de reprise 7 août 2019
    De Douglas Sirk
    Avec Lana Turner, John Gavin, Sandra Dee
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (1)
    Presse
    4,3 3 critiques
    Spectateurs
    4,2 365 notes dont 63 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Sur la plage de Coney Island, près de New York, Lora Meredith, une jeune mère célibataire aspirant à devenir actrice, rencontre Annie Johnson, une sans-abri noire s'occupant elle aussi seule de sa fille. Les deux femmes sympathisent et Lora propose bientôt à Annie de rester chez elle, devenant ainsi la nourrice et la domestique de la maison. La fille d'Annie, Sarah Jane, semble ne pas supporter la couleur de sa peau à une époque où cela l'exclut socialement ; elle est jalouse de Susie, la petite fille blonde de Lora. Cependant, les deux enfants grandissent ensemble, comme de véritables sœurs.

    Titre original

    Imitation of life

    Distributeur Ciné Sorbonne
    Récompenses 1 prix et 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1959
    Date de sortie DVD 07/01/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget 2 000 000 $
    Date de reprise 07/08/2019
    Remake de Images de la vie
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 22004

    Séances

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.82 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Mirage de la vie Bande-annonce VO 2:18
    Mirage de la vie Bande-annonce VO
    11 851 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°152 - Les mamans qui assurent 3:05
    Top 5 N°152 - Les mamans qui assurent
    23 031 vues

    Acteurs et actrices

    Lana Turner
    Rôle : Lora Meredith
    John Gavin
    Rôle : Steve Archer
    Sandra Dee
    Rôle : Susie, à l'âge de 16 ans
    Susan Kohner
    Rôle : Sarah Jane, à l'âge de 18 ans
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Le Nouvel Observateur
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 2 février 2018
    Le film est bâti autour de deux situations dramatiques fortes qui prennent la forme de quêtes existentielles profondément déchirantes. Celle de Sarah Jane fait référence aux jeunes mulâtres obsédées par la volonté d’être identifiées comme blanches dans les premières décennies du XXe siècle aux États-Unis et dont le destin s’avérait souvent tragique. Tandis que celle de Lora s’inscrit dans le rêve hollywoodien provoqué par ...
    Lire plus
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 1 360 critiques

    5,0
    Publiée le 24 décembre 2018
    Attention, cette critique révèle des éléments essentiels de l'intrigue ! Deux mères de famille élevant chacune seule leur enfant se rencontrent et décident de vivre ensemble : si une idée n'a jamais fait un film, elle peut grandement contribuer à sa réussite. À partir de ce quatuor, Douglas Sirk va à la fois établir plusieurs combinaisons entre les personnages et explorer individuellement chacun d'entre eux dans un ensemble divisé ...
    Lire plus
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4205 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2012
    Qui n'a pas versè une larme dans ce film dèchirant de Douglas Sirk ? Une nouvelle version au technicolor èblouissant, avec le même titre que l'oeuvre tournèe par John Stahl en 1934! Un quart de siècle plus tard, en 1958 (le film est sorti l'annèe suivante), le cinèma nous offre un grand moment d'èmotion et une passion pour cet immense chef d'oeuvre de Sirk comme on n'aurait jamais osè l'imaginer puisque ce mèlodrame est un concentrè ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 mai 2013
    Premier Douglas Sirk que je vois et pour une première expérience, je n'en suis pas du tout déçu, bien au contraire. "Mirage de la vie" est un chef d'oeuvre, rien que ça. En mettant en scène l'histoire de deux familles, différentes ethniquement parlant, mais qui vont vivre liés, Douglas Sirk signe ici une oeuvre forte et merveilleuse, ou l'humour côtoie le drame. D'un côté, nous avons la famille blanche américaine dont la mère, ...
    Lire plus
    63 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Dernier long

    Mirage de la vie est le dernier film hollywoodien du cinéaste allemand Douglas Sirk, qui s'est par la suite retiré dans son Allemagne natale. Dans les années 70, il y a réalisé quelques courts-métrages, avant d'arrêter définitivement le cinéma.

    Scandale à Hollywood

    Avec Mirage à la vie, Lana Turner est revenue au cinéma pour la première fois après un scandale l'impliquant avec sa fille Cheryl Crane. L'année précédente, alors qu'elle n'avait que 14 ans, la jeune Cheryl avait poignardé le petit-ami de sa mère, Johnny Stompanato, qui frappait sa compagne. L'affaire et le scandale qui s'en est suivi a failli coûter sa carrière à Turner, bien qu'aucune charge n'ait finalement été retenue contre la jeune fil... Lire plus

    Remake

    Mirage de la vie est librement adapté d'un roman de Fannie Hurst, dont l'histoire avait déjà été portée à l'écran en 1934 dans Images de la vie. Claudette Colbert était la star de ce premier film.
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "Mirage de la vie" et "Le Plus beau des combats"
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 16 novembre 2018
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme...
    Ces mères cultes du cinéma et des séries que l'on a rêvé d'avoir !
    NEWS - Culture ciné
    samedi 26 mai 2018
    Elles ne sont pas toutes parfaites mais elles font tout pour l'être, avec grâce et/ou audace. A l'occasion de la fête des...
    7 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1959, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1959.

    Commentaires

    • Maitre Kurosawa
      Un scénario d'une intelligence rare, une mise en scène flamboyante et des acteurs habités : Imitation of life est un chef d'oeuvre absolu, l'un des plus beaux films du monde.
    • Brightheart
      Un vrai et PUR chef d'oeuvre qui nous tire de grandes larmes de tristesse...
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • arnaud1972
      un grand mélo des années 50 avec tous les ingrédients lacrymogènes qu'il faut (racisme, femme métisse qui rejette sa mère noire, dilemne entre vie professionnelle et vie privée, l'aspect surfait des feux de la rampe) et un final avec un gospel de mahalia jackson, bref préparer vos mouchoirs!!!
    • Arzenta
      Chef d'oeuvre, magistrale, du tonnerrre, un des meilleurs films dramatiques que je connaisses...superbe.
    • Nelly M.
      Force est de constater le mérite d'un tel film aujourd'hui en 2012 par l'intensité de ce qu'il véhicule. Il faut pourtant se faire à l'esprit hollywoodien de 1959. En tout premier lieu le sirop musical, on devine les bons sentiments... Déjà le beau et large technicolor symbolisant le rêve matérialiste étasunien en toile de fond s'avère indiscutable. La belle blonde platine aux yeux émeraude son désir d'actrice et sa volonté de rester elle-même : il fallait ce personnal central partagé entre carrière et maternité, tiraillée mais attention, toujours bienveillante avec les serviteurs (par hasard tous noirs)... Le développement des deux filles atteint des sommets de qualité quand elles commencent à s'afficher, chacune dans leur style, en miniatures de femmes... Des dialogues justes, des attitudes tout aussi parlantes, des décors et une bande-son qui se rattrape (ce gospel de Mahalia Jackson herself !). Le glamour apparent vire en cours de route au grincement même s'il reste de quoi pousser quelques soupirs si jamais on ne pleure pas. Autant que le racisme insidieux, ce film décrit de façon très fine le lien filial malmené pour des motifs différents chez deux mères-célibataires.
    Voir les commentaires
    Back to Top