Notez des films
Mon AlloCiné
    La Marque du tueur
    Bande-annonce La Marque du tueur
    23 février 1999 en DVD / 1h 27min / Policier
    Date de reprise 28 mars 2018 - Version restaurée
    De Seijun Suzuki
    Avec Jô Shishido, Kôji Nanbara, Isao Tamagawa
    Nationalité japonaise
    Bande-annonce Séances
    Spectateurs
    3,3 49 notes dont 9 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Le tueur numéro 3 devient la cible de ses commanditaires après avoir raté un contrat. Alors qu’il se défait sans mal des hordes d’assassins envoyés à sa suite, il trouve le réconfort auprès de ses maitresses. Mais le défi ultime s’annonce quand le mystérieux tueur numéro 1, dont personne de vivant n’a jamais vu le visage, se met également à ses trousses.
    Titre original

    Koroshi No Rakuin

    Distributeur Splendor Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1967
    Date de sortie DVD 23/02/1999
    Date de sortie Blu-ray 02/12/2014
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 28/03/2018
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Séances

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.99 €
    La Marque du tueur
    La Marque du tueur (DVD)
    neuf à partir de 15.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Jô Shishido
    Rôle : Hanada Gorô
    Kôji Nanbara
    Rôle : N°1
    Isao Tamagawa
    Rôle : Yabuhara Michihiko
    Annu Mari
    Rôle : Nakajô Misako
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 395 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    1,5
    Publiée le 31 mars 2018
    Le réalisateur Seijun Suzuki vient de mourir. Une rétrospective lui est consacrée. Ce cinéaste japonais méconnu, auteur d'une quarantaine de films jamais sortis en France, a influencé Jim Jarmusch - dont le "Ghostdog" serait inspiré de "La Marque du tueur" - et Quentin Tarantino. Il est vrai qu'on retrouve dans son œuvre tout à la fois la noirceur et l'humour potache d'un Tarantino. "La Marque du tueur" est sans doute son film le plus ...
    Lire plus
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2011
    Une suite de scènes de genre, noirs et érotiques, poussant la stylisation baroque jusqu’au délire. Le réalisateur ignore superbement les conventions narratives et montre une extraordinaire virtuosité visuelle. On passe du sentiment de gratuité à la fascination que procure l’impression de rentrer, dans les meilleurs moments, dans un pur espace fantasmatique. Peut-être un peu trop ludique pour faire un chef-d’œuvre, mais à coup sur ...
    Lire plus
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 979 critiques

    1,5
    Publiée le 12 décembre 2013
    Film de Yakuza complètement atypique et au style prononcé, "La marque du tueur" souffre de sa propre originalité et se perd dans une intrigue confuse et un montage maladroit. De ce fait, ce long métrage japonais devient indigeste à visionner et, si l'on peut s'émerveiller devant la qualité de la photographie et de la mise en scène, la sauce ne prend pas et l'on se sent exclue de l'approche quasi-onirique développée par Suzuki.
    robert_ginty
    robert_ginty

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 381 critiques

    1,0
    Publiée le 14 novembre 2007
    La découverte de l'univers de Suzuki via son Pistol opera (quasi remake de l'opus qui nous intéresse ici) ayant été pour moi un moment assez pénible, je n'avais pas jusque là particulièrement cherché à voir ses classiques des années 60. La rétrospective Nikkatsu organisée à la maison du Japon était donc l'occasion de tenter à nouveau d'approcher l'oeuvre du cinéaste. Au final, je reconnais les qualités, je comprend qu'on adore, ...
    Lire plus
    9 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Une production chaotique

    La pré-production de La Marque du tueur est stoppée à quelques jours du début des prises de vue. Un différent oppose la Nikkatsu au réalisateur initialement prévu, qui est incapable de rendre un scénario satisfaisant. De nouveaux scénaristes sont embauchés, dont Seijun Suzuki, qui s'approprie totalement le projet et en devient le nouveau metteur en scène. Soumis à un budget très serré, il finit de réécrire le scénario la veille du début du tourna... Lire plus

    Pseudo

    Au générique est crédité parmi les scénaristes un certain Hachiro Guryu. Il s'agit en réalité d'un pseudonyme regroupant Seijun Suzuki, Atsushi Yamatoya, Chusei Soné, Mitsutoshi Ishigami et Takeo Kimura. La Nikkatsu a fait appel à ce collectif pour remanier la première mouture du scénario.

    Ultime baroud d’honneur

    La Marque du tueur marque la fin de la collaboration entre la Nikkatsu qui produit le film et le réalisateur Seijun Suzuki. Ce dernier se fait remarquer pour ses oeuvres anarchistes et amorales, dont la déviance est souvent pointée du doigt. La Nikkatsu trouve que Suzuki leur fait une mauvaise publicité en plus d'amener peu de spectateurs en salles. Le studio utilise La Marque du tueur pour renvoyer Suzuki : il estime une fois le film achevé que... Lire plus

    Dernières news

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1967, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1967.

    Commentaires

    • HarryLockhart
      Moins bien que Tokyo Drifter et de loin
    Voir les commentaires
    Back to Top