Mon Allociné
Restless
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Restless
Date de sortie 21 septembre 2011 (1h 35min)
Avec Henry Hopper, Mia Wasikowska, Ryo Kase plus
Genre Drame
Nationalité Américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,5 20 critiques
Spectateurs 4,01647 notes dont 236 critiques

Synopsis et détails

Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent à un enterrement, ils se découvrent d’étonnants points communs. Pour Enoch, dont le meilleur ami se trouve être le fantôme d’un pilote de guerre kamikaze, et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de toute créature, c’est le début d’une relation exceptionnelle. En apprenant la mort imminente d’Annabel, Enoch propose de l’aider à vivre ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les traditions et la mort elle-même.
Distributeur Sony Pictures Releasing France
Récompenses 13 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 08/02/2012
Date de sortie Blu-ray 08/02/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 14 anecdotes
Box Office France 80 172 entrées
Budget 15 000 000 $
Langues Anglais
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio DTS, SDDS, Dolby Digital
Format de projection -
N° de Visa 129890

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Restless en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Restless
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Restless
Définition standard
VF - VOSTFR
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (1.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Restless
Définition standard
VO - VF - VOSTFR
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
La Vie aux aguets (DVD)
Date de sortie : mercredi 22 octobre 2014
neuf à partir de 12.82 €
Restless (DVD)
Date de sortie : mercredi 8 février 2012
neuf à partir de 6.05 €
Restless (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 8 février 2012
neuf à partir de 7.35 €
<strong>Restless</strong> Bande-annonce VO 1:57
Restless Bande-annonce VO
596 457 vues

Interviews, making-of et extraits

<strong>Henry Hopper, Gus Van Sant, Mia Wasikowska</strong> Interview : Restless 4:41
Henry Hopper, Gus Van Sant, Mia Wasikowska Interview : Restless
13 277 vues
<strong>Carnets de voyage</strong> N°9 - Carnets de voyage à... Cannes 2011 - Jour 3 12:07
Carnets de voyage N°9 - Carnets de voyage à... Cannes 2011 - Jour 3
178 079 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°127 - Les films du 21 septembre 2011 5:05
Plein 2 Ciné N°127 - Les films du 21 septembre 2011
40 888 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Henry Hopper
Henry Hopper
Rôle : Enoch Brae
Mia Wasikowska
Mia Wasikowska
Rôle : Annabel
Ryo Kase
Ryo Kase
Rôle : Hiroshi
Schuyler Fisk
Schuyler Fisk
Rôle : Elizabeth Cotton
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Monde
  • Critikat.com
  • Première
  • Elle
  • Télérama
  • Ouest France
  • La Croix
  • Studio Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Télé 7 Jours
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Le Point
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Chronic'art.com
  • Metro
  • Le Parisien
  • TéléCinéObs
  • Libération
20 articles de presse

Critiques Spectateurs

Alain D.
Critique positive la plus utile

par Alain D., le 29/06/2016

4,0Très bien

Un très beau film, violemment émouvant signé Gus Van Sant qui réalise avec « Restless » une superbe direction d’acteurs.... Lire la suite

puce6386
Critique négative la plus utile

par puce6386, le 25/08/2012

3,0Pas mal

Un drame humain filmé de manière légère et tendre, même s'il traite d'un sujet grave. Gus Van Sant, fidèle à lui même, nous... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% 42 critiques 32% 75 critiques 30% 71 critiques 13% 30 critiques 6% 14 critiques 2% 4 critiques
236 Critiques Spectateurs

Photos

12 Photos

Secrets de tournage

Ebauche d'une pièce de théâtre

A l'origine du projet, le scénariste Jason Lew avait imaginé une suite de saynètes et écrit une ébauche de pièce de théâtre. C'est son amie Bryce Dallas Howard qui lui a ensuite conseillé de transformer son texte initial en scénario de film. Un travail de réécriture a été effectué de façon à complexifier le récit et à le rendre plus cinématographique.

De "Harold et Maude" à "Garden State"

Gus Van Sant et le scénariste Jason Lew ont pris appui sur des films en passe de devenir des classiques du cinéma, comme Harold et Maude, réalisé par le légendaire Hal Ashby, ou Garden State de Zach Braff. Des oeuvres qui mettent en scène des histoires d'amour impossibles et des personnages en proie à des doutes existentiels.
14 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • fait pas ton Cinema

    Un peu long au début, il faut se laisser porter, et malgré une histoire tragique ce n'est pas du tout un tire larmes, ce qui change de tous les films de "cancer", d'ailleurs ce n'est meme pas le sujet du film qui s'intéresse tout autant à Annabelle qu'à Enock, qu'a la vie elle meme.
    Il ne plaira pas à tous par son coté "léger".
    Il n'empeche, une boule à la gorge à la fin.
    Une bonne bo aussi.
    En bref, jolie et sans prétention.

  • Karine Z.

    t'as vu ils ont fait encore pire depuis ;-) ! faut que je revois Philadelphia !

  • MC feely

    J'ai pensé la même chose,alors ok de l'anti pathos c'est bien mais faut que ça reste crédible car avec un cancer en phase terminal en plus! ça se passe pas comme ça et malheureusement c'est plus souvent pathos qu'autre chose ^^

  • biboo B.

    un anti-pathos qui fait du bien par son intelligence et sa réalisation

  • Laureen O.

    Un joli film qui prend le parti de pas tomber dans le tragique face à une situation difficile mais plutôt de dédramatiser. On sort de ce film pas larmoyant et déprimé mais apaisé et souriant.

    Juste un film à voir.

  • valiullin

    J'ai lu quelques commentaires et je crois que la plupart des spectateurs sont complètement passés à côté du film. Moi je rejoins l'avis de Marlène G.

    Pourquoi devrait-on sombrer dans un concert de pleurnicherie, de larmoiement et d'apitoiement dès qu'on aborde le sujet du cancer? Pourquoi est-ce qu'on devrait à tout prix subir le sujet comme une longue agonie triste et fatale? Est-ce que vous n'êtes satisfaits d'un film que lorsque le personnage principal traverse un supplice insoutenable qui s'achève dans un pathos moisi sur fond de violons?

    Van Sant lui, choisit d'adopter le point de vue du vivant. Non pas qu'il n'est pas obsédé lui-même par l'idée de la mort, je ne crois pas, mais s'il s'efforce de ne pas le paraître à travers ce film, il le fait avec beaucoup de naturel et de subtilité. Pas besoin de verbaliser la souffrance morale dans des dialogues balourds, pathétiques, censés faire réfléchir. La vie est un fil, le fil qui sous-tend tout ce film. Mais il n'est pas droit, il serpente, se casse, et reprend sa course. Il est plein de surprises, il comprend le bonheur, l'amour, la souffrance, et la mort.

    Toutes ces choses, qui font partie de la vie, Van Sant les exprime par ses non-dits, des choses qu'il pourrait filmer, mais qu'on ne voit pas aussi. Sans s'appesantir sur tout ce qui fait le pathos du sujet, il traite le cancer du seul point de vue de la vie. Celui qui voit tout avec gaité, légèreté, humour. Ce n'est pas "lui", et c'est aussi pour ça que c'est réussi. Son chef d'oeuvre, sans aucun doute.

  • D85

    Film touchant et émouvant, se laisse regarder, laissant 2 personnages mystérieux s'apprécier.
    Il manque un petit quelque chose pour vraiment accentuer le coté drame mais je ne sais quoi.

  • L'homme Libre K.

    je le regarde mnt sur canal

  • Mathilde J.

    Un peu longuet et plat , pas beaucoup d'action . Mais , émouvant et touchant .

  • Maidaa

    J'adore ce film, je pense que le côté "survolant la vie et la mort était voulu" On en a vue tellement des films où un mec perdu rencontre cette fille mourante mais joyeuse qui va changer sa vie . Ces films sont tous tellement tire-larme ...

  • Galo? D.

    http://www.youtube.com/watch?v...

    Notre court métrage du Bac , en espérant que ça va vous plaire :)

  • Melaaya

    Un joli film, certes, mais qui survole un peu le sujet qu'il aborde. On ne s'ennuie pas, mais la mort d'Annabel, soit l'une des trames principales du film, n'était pas assez approfondie. Les personnages sont touchants mais un peu farouche, ce qui n'est pas vraiment un problème au final, mais cela casse peut-être un peu l'ambiance du film. En comparaison, on a « Le temps d'un automne » qui, selon moi, évoque beaucoup mieux l'idée de mort, d'amour, de ce qu'on veut vivre avant de partir définitivement. « Restless » ne manque pas vraiment de sensibilité mais il y a quand même quelque chose, je ne sais pas réellement quoi, qui ne le rend pas aussi bien qu'il aurait pu être.

    Mais ce point négatif, de survoler un peu trop le sujet, peut aussi être vu comme quelque chose de positif. Cela donne une dimension moins dramatique et plus légère au film, c'est assez original.

    Pour conclure, je pense que c'est un film à voir, tout de même intéressant, mais pas le meilleur des films du même genre.

  • Karine Z.

    La mort, la morbidité, l'amour, la nature. La maladie n'est qu'une passerelle temporelle. Ce qui est gênant, c'est que je n'ai pas éprouvé le véritable supplice de cette jeune femme. A tout moment elle est prête à mourir, comme si c'était anodin, aisé, comme si elle avait assez "vécu". Une si jeune personne ne peut ressentir autant de nihilisme si elle aime autant la vie, tout de même. J'aurai eu parfois si peur de ne plus jamais voir de mes yeux des oiseaux chanteurs avec mon amoureux tout juste sorti d'une cérémonie funèbre. Un film charmant, mais qui ne dégage pas la force de la peur du lâcher prise de la rébellion comme les films du même genre. Dommage. 2.5/5

  • Claus Witz

    Ce film est éblouissant ! C'est un amour peu commun, un amour intemporel entre deux antonymes. Annabel est un personnage qui respire la vie, son sourire est radieux, et sa gaieté sans précédent. Lui se réconforte dans la mort, là où "il n'y a plus rien". Pourtant.

  • klana

    hyper emouvant très beau film

  • Manon M.

    J'ai juste aimé la fin !

  • Donrey

    L'amour et la mort sont une même pièce qui virevolte avant de choisir de tomber face contre-terre, Gus Van Sant filme encore l'adolescence avec la grâce des possédés...A voir forcément

  • LouisQuatorze

    Apres avoir lu vos avis je fonce regarder ce film

  • wesleybodin

    Mon avis sur ce film :

  • cad2507

    Intelligent : un rêve qui fait réfléchir sur la mort. Le plus poétique des films de Gus Van Sant. Un délice. Et comme d'habitude il a su s'entourer d'acteurs parfaits. A voir absolument.

  • stefinou34530

    Je tiens un site où je fais beaucoup de critiques de films que je vais voir au cinéma où que je regarde en dvd , si vous êtes tentez , venez le visitez :)

    http://cine-cine-filmsvus.skyr...

  • JokerDreizen

    Plutôt un beau film. Certes, la fin, sans trop me décevoir, m'a semblé un peu en dessous du niveau du reste du film. Mais l'histoire est jolie et touchante sans que l'on tombe dans la dépression après l'avoir vu. Mia Wasikowska est superbe, c'est assez simple dans l'ensemble mais tellement délicat qu'on se laisse prendre au jeu avec émotion. Finalement pousser le projet plus loin pour intensifier les émotions aurait risqué à, au choix, détériorer la sensibilité et la légèreté caractéristique du film, ou bien lasser le spectateur. Mais il n'en est rien, Gus Van Sant n'a pas réalisé un drame ultra bouleversant et abouti, simplement une mignonnette histoire d'amour sans exagérations.

  • marcfieldfr

    Un scénario original mais un manque d'ambition dans la réalisation pour en faire un bon film ...

  • Pascal37

    Le "monde" de Gus Van Sant reste toujours décalé, surprenant et peu dérouté avec des réalisations inégales. Ce "Restless" donne l'impression d'un "pas assez dit", minimaliste et psychologiquement assez pauvre face à "Le temps d'un automne" (pour moi la référence) ! On reste dubitatif sur l'entre-jeu volontairement manquant pour se "complaire" dans un mélo, tragique, à la fin inévitable, basé sur l'amour, l'empathie et la compassion. Mais ce qui méritait d'être traité avec plus d'émotion est anéantie pas des scènes quelque peu longues (trop ?) et des dialogues répétitifs. On retiendra par contre des interprétations vraiment cohérentes avec le script, une base et une teneur de scénario comme Gus Van Sant sait les présenter et un voyage vers l'au-delà assez évocateur du besoin d'être rassuré. Dommage de passer à coté d'un film qui aurait demandé plus d'intensité, d'émotions, d'explications et d'analyses. A découvrir et tenir jusqu'à la 20ème minutes, ensuite tout commence. 2.5/5 !!! (seulement)

  • toma47

    un film vraiment exceptionnel, l'une des très belle surprise de 2011

  • Marlène G.

    Un film merveilleux, poignant et qui, pour une fois, ne joue pas sur le côté dramatique du cancer, mais à l'inverse, sur le fait que malgré qu'on soit atteint de cette maladie, on peut très bien vivre heureux, connaître l'amour etc. Un film magnifique, à voir, vraiment...

  • Kurutchin

    Je prie pour que ce film arrive en BR en France, et pas dans un an (Comme Biutiful par exemple). Pitiééééééééééé!

  • Chiheb Chiheb

    http://www.telechargement-mega...

  • Nico31595

    Tout a fait d accord avec toi Elie-et-Jessie, il faut le dire, les multiplexes en plus d être en entente sur leur programmation ne prennent plus de risque, du coup on se tape de la 3D en veux tu en voila, les grosses prods et beaucoup de divertissements US. Ce qui même marrant c est que dans le mag que publie CGR les films qui y paraissent ne sont même pas programmés ... Heureusement j ai un ciné associatif dans le coin, mais comme tu l a dis, on a pas toujours le choix.

  • Xyrons

    Un beau film, mon avis complet ici :

  • sayxana

    Simplement génial !!
    Mais j'ai une question, je cherche la bande originale du film... ?
    Une idée ?

  • Elie-et-Jessie

    Salut tout le monde ! Je laisse ce message pour dire à quel point je suis énervée et en colère contre ces multiplexes qui laissent de moins en moins de place aux petits films !!! J'ai 13 ans et voulait allez voir Restless au cinéma cet après-midi ! Il n'est dans mon ciné que depuis mercredi et il n'a déjà plus qu'une séance à 22h, du coup mes parents ne me laisseront pas y aller ! Vous vous rendez compte : La Planète des Singes a encore 2 séance par jour, dont une à 20h ! Je trouve ça vraiment dégueulasse d'empêcher les gens de faire quelques entrées de plus à un film indépendant qui ne cartonnera sûrement pas au box-office ! Pas la peine de se demander pourquoi, vu le peu de séances qu'on lui accorde !!! Je suis profondément déçue de ne pas voir ce film et j'espère qu'il ne vous arrivera pas la même chose ! Mais par mesure de sécurité : courez voir Restless, peut-être que demain il ne sera déjà plus là !
    Merci de votre attention !

  • horto

    quelqu'un pourrait m'expliquer le personnage d'Hiroshi?
    Que représente-t-il? Pourquoi il devient visible à ... ?
    Pourquoi kamikaze, puis ... Darwin?

    J'ai du mal à saisir et à voir quelle élément supplémentaire il ajoute. (je ne suis pas en train de dire qu'il ne doit pas exister, mais il me manqe une clé pour comprendre).

    Merci

  • tedsifflera3fois

    Ma critique de Restless :

  • Teddy Daniels

    c'est un film pour les cine-club donc pas de VF! quel interet de le regarder en VF de toute facon ??? Regarder Transformers 3 en VF, la d'accord, mais regarder ce film en VF, ca n'a aucun interet. c'est un film a voir uniquement en VO.

  • cayl

    Bonjour ou Bonsoir . Je ne sais pas si mon message sera lu mais je tente ... Perso, j'aimerai voir ce nouveau film de GVS ( au passage un génie ) . Le hic c'est que celui ci ne sort quasiment qu'en VO et dans peu de salles . Est-ce que quelqu'un à des infos ? Va t-il sortir en VF ? Ou en dvd VF ? Je retourne tout le net depuis quelques heures pour avoir + de réponses mais en vain ... :/
    Cordialement .

  • Blog-Otaricochet

    Une histoire qui semble facile, évidente. Mais n'oublions pas qui tient les commandes [..] Tout y est pour, on ne sait vraiment comment, vous laisser une note mémorable autour de thèmes déjà bien abordés : l'amour, et la relativité de la vie face à la mort.

    C'est encore avec plaisir qu'on nous prouve qu'à travers un peu de pudeur et de simplicité, la beauté subsiste.

    Critique complète : http://www.otaricochet.fr/2011...

  • lepasseur

    Aborder le deuil sans pathos, c'est quelque chose de vraiment au cinéma. Gus Van Sant y parvient avec un pouvoir d'évocation d'une délicatesse infinie. Restless s'insinue en nous sans prévenir, au prix d'une mise en scène effacée et classique, et reste gravé dans le souvenir. Ma critique :

  • thagiantcoucou

    Mia-ouuuuuuuuuuuuuuuu

  • -louise-

    Un pur bonheur, on sort de la salle bouleversé. Un film d'une intensité incroyable.

  • Fran?oise Moussette Musso

    "Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un accident" .... Ben... çà doit pas être gai, dis-donc !!!

  • Blaste

    Je ne m'attendais pas à l'étrangeté assez bouleversante de l'objet. Continuant dans sa lancée "classiciste" de Harvey Milk, Gus Van Sant use à outrance des gros sabots hollywoodiens, notamment la bande son atrocement populiste et quasi dictatoriale de Elfman et des chansons pré-existantes, à commencer par Two of Us, des Beatles, qui illustre la première séquence visuellement très "jarmuschienne", toute en travellings urbains. Comme à l'habitude de GVS, les acteurs sont plastiquement fortement valorisés (Henry Hopper en tête de la "beau gosse attitude", on a envie de lui faire manger la moquette dès le premier plan) et cherchent à nous plonger dans une identification pour le coup plutôt morbide, en nous immergeant littéralement dans leurs souvenirs (la séquence ignoblement magnifique en found footage sur les bombardements nucléaires). Cependant, malgré ce classicisme outrancier, Gus Van Sant y ajoute un petit plus, une subtilité innommable et indéfinissable qui nous prend aux tripes au-delà du "simple" pathos de cette ado cancéreuse, prétexte pour dépeindre la fin des illusions adolescentes. La séquence la plus représentative de ce "plus" serait peut-être [spoiler]la mise en scène de la mort de Annabel[/spoiler], où la mise en scène ultra-classique de laisser le défunt hors-champ et le personnage à l'écran dans l'ignorance, est renversé par la véritable nature de l'expérience à laquelle les deux adolescents se prêtent. Cette séquence marque par ailleurs un tournant assez majeur dans l'intrigue relationnelle. Bref, un film ultra-classique mais qui semble avoir su outrepasser son classicisme pour dénicher une mouvance plus moderne.

  • jamesbond10

    pourquoi diable ce nouveau bijou de gus van sant nest pas mieux distribué dans les salles ???? Après les renversants "Elephant" et "Paranoïd park", "Retless" constitue cette année un événement étrangement très discret...

  • Romain Donato

    Un film poétique magnifique et poignant !

    Venez lire ma critique sur Cineflip:
    http://cineflip.fr/site/?p=127...

  • Raph64

    D'une beauté sans nom, avec une retenue et une intensité... Un des tout meilleur Van Sant, sincère et touchant, sans les habituelles stigmates du réalisateur. C'est beau, point.

  • willydemon

    Vraiment magnifique..

  • perfectdrug23

    Film merveilleux.... rien de plus..

    PS : Si quelqu'un à la tracklist, ce serait cool.

  • teklow13

    [img]http://ecrannoir.fr/blog/files...[/img]

    Van Sant n’a pas écrit le scénario de Restless. A la vision du film on pourrait aisément croire le contraire tant ce qu’il aborde, l’adolescence, la mort, le rapport de l’un à l’autre, est profondément ancré dans son œuvre.

    Restless décrit une trajectoire inversée, grossièrement celle qui partirait de la mort pour aboutir à la vie. Il débute sur le jeune Enoch, visage effacé, costume de deuil, lors de funérailles, pour s’achever sur ce même Enoch, lors d’une même occasion, mais costume gris et esquissant un sourire.
    Entre ces deux moments, il va faire la rencontre d’une fille malade, Annabel (l’actrice est merveilleuse) qui n’a plus que trois mois à vivre.
    Enoch, lui, a perdu ses parents lors d’un accident, et a été considéré comme cliniquement mort durant 3 minutes.

    Avec un tel sujet, un peu effrayant au premier abord, le film tient sa réussite à sa façon de maitriser une position délicate entre deux extrêmes : d’un côté le mélo lacrymal très petite fille (film pour ados) de l’autre un regard plus abstrait, externe et un peu arty qui tenterait de tout désamorcer (film sur les ados). Le film évolue entre les deux en se contentant de frôler ces deux côtés mais sans s’y fourvoyer. Ca pourrait donner quelque chose de tiède, je trouve au contraire que ça apporte quelque chose de nouveau formellement chez le cinéaste. La délicatesse et sensibilité avec laquelle il regarde ses personnages, les tons automnaux très léchés des lieux, sont entrecoupés par des coups de pinceaux plus aléatoires, des excès étranges qui donne au film un caractère particulier.
    La mise en scène décrit en quelque sorte là aussi une trajectoire, et évolue en partant du mélodrame morbide et étouffant pour aboutir à la légèreté d’une romance adolescente.
    Le troisième personnage du film est un fantôme, ou un ami imaginaire, qui suit continuellement Enoch et qui revêt les traits d’un kamikaze japonais.
    Ce personnage en décalage avec le réel, qui apparaît, disparaît, reste dans le flou, est la vision Van Santienne amplifiée de l’adolescent. Son costume retranscrit tout autant une certaine façon d’aborder la mort, de foncer vers un objectif tête baissée qu’une idée du romantisme de cette période. La plus belle et émouvante idée du film est liée à ce costume.
    Lors de la séquence centrale, celle d’Halloween, lorsque Enoch se déguise avec ces habits-là, à ce moment précis, ce n’est pas le mouvement d’un kamikaze fonçant vers la mort que l’on observe mais celui en sens contraire. La mort est une chose que les deux personnages connaissent parfaitement, ils l’a côtoient, s’en écartent, s’en rapprochent, s’en amusent. En revanche, le costume leur permet d’atteindre quelque chose qu’ils n’avaient jamais connu jusqu’alors, plus léger mais tout autant fondamental, le sentiment amoureux, la joie, le sexe.
    Il s’agit alors de vivre intensément l’éphémère, comme un absolu, en faisant fi de l’inéluctable achèvement. Ce départ rapide, considéré par elle, la naturaliste, avec une vision très scientifique de la chose, plus tragiquement par l’autre.
    D’une certaine manière, la mort d’Annabel engendre la renaissance d’Enoch et lorsqu’il monte sur scène pour s’adresser à l’assemblée, ce n’est plus en tant qu’adolescent.

    Le cinéaste filme des corps évanescents, vaporeux, insaisissables, qui se matérialisent, à leur façon, peu à peu. Lors d’un plan sublime, au début de leur rencontre, on les voit de dos cote à cote en train de regarder un match de foot en arrière-plan. Les joueurs, la vie et le mouvement qui règne lors de cette partie de foot sont dans le flou, semblant inaccessibles. Eux sont pourtant là, nets, au premier plan, immobiles mais absents. Ils n’existent pas.
    Alors que leur retour au réel est au contraire retranscrit par leur absence du cadre. Lors d’une scène évoquant le final de l’Eclipse d’Antonioni, où l’on revoit des lieux où ils ont partagés des moments.

    C’est un film assez bouleversant et qui cache sa complexité derrière une façade modeste. Une des plus belles réussites de Gus Van Sant.

  • GRRD

    Un très beau film tout en délicatesse et sensibilité. Un petit bijou

  • Looes

    Du van sant moyen...

  • Christoblog

    Un chef d'oeuvre triste et joyeux. A voir absolument. Ma critique :
    http://chris666blogsallocinefr...

  • Craspeck

    *ca (et le film a l'air magnifique)

  • Craspeck

    Première a mis deux étoiles mais je dis je dis rien :)

  • l0ve_whisper

    Ce soir à l'UGC Lille à 20h, j'y serai :p

  • 2047wkw

    Ce soir au Gaumont Parnasse à 20H, j'y serai.

  • Ciemonde

    :bounce: Hâte!

  • jamesbond10

    LAST DAYS, MALA NOCHE, HARVEY MILK, PARANOIRD PARK, ELEPHANT, ... Gus Van Sant est un grand !!!! ce RESTLESS poursuit son oeuvre magnifique

  • TheWackness

    Si tu es persuadé que 1% des français ne savent pas ce que veut dire restless, pourquoi ne pas donner la traduction?? Je crois que ça veut dire "agité", "inquiet".. En tout cas, le film à vraiment l'air bien!

  • Teddy Daniels

    c'est cool qu'ls ont garder le titre en anglais bien que 1% des francais ne savent PAS ce que veut dire restless. Difficile d'aller voir un film quand on comprend meme pas le titre.

  • Jim 222

    un film magnifique!!!

  • lovechad02

    Magnifique ! Je l'ai vu au Festival du film Americain de Deauville et franchement une histoire d'une telle beauté et tellement emouvante.

  • Juliane Henry

    Je confirme c'est magnifique! ^^ Vraiment émouvant et tellement vivant!

  • Micky r.

    ça doit etre magnifique

  • lucas-chan

    haa gus van sant, les yeux fermés je vais allez le voir (même si ca va pas être pratique)

  • MiZounKi

    magnifique affiche

  • Lelya

    J'adorerais le voir !

  • Claire G.

    Il a l'air vachement bien comme film. Vivement qu'il sorte. C'est cool qu'il le passe à Cannes

  • William E.

    Oui, confirmé en ouverture de la sélection "un certain regard" à Cannes le 12 mai !

  • didi1364

    il va être présenté à Cannes apparement !

  • tanguythev

    J'aurais plutôt tendance à supplier Van Sant de nous refaire du "My Own Private Idao" ou du "Drugstore Cow-Boy" et non de ses films de festivals copiés ("Elephant" est une copie d'un film de Alan Clarke titré..."Elephant"...véridique, allez donc le regarder et faites la comparaison) ou larmoyant ("Good Will Hunting" qui réussit l'exploit de donner envie de fonder son propre parti nihiliste)

    M'enfin, en partant de l'adage que Dieu est mort, je ne me fait pas trop d'espoirs.

  • Jujulili10

    Ca change des films de Gus Van Sant, après Paranoïd Park, Harvey Milk et Elephant. J'ai hâte de voir le résultat. Ca a l'air nouveau. Vivement la sortie du film!

  • Thejoker2

    Oups erreur de ma part pour Hiroshi je racont n'importe quoi c'est la fille qui fait dans Alice aux pays des merveilles. Sorry.
    Par contre étonnant que allociné me mette mon message en plein milieu du topic et non à la fin, comme cela devrait être le cas.

  • Thejoker2

    Alice aux pays des merveilles de Burton ! Pour Hiroshi.
    J'attend aussi avec impatience ça à l'air d'être fin et subtilement réalisé.

  • Marine-C

    J'ai vraiment l'impression de (re)connaître l'acteur qui joue "Hiroshi"

  • LordAsriel

    Super méga chouette !

  • cayl

    Vivement qu'il sorte !!!! Enfin du neuf concernant Van sant <3

  • MiZounKi

    je pense qu'il y du gros là. j'ai vraiment hâte de le voir. par contre je ne pense pas que le synopsis soit exact. après peut-être que je me trompe.

  • otarierom

    La BA m'a bien donné envie
    vivement une date officielle

  • nokochan

    pour ceux qui veulent savoir, il sort le 18 janvier. Personnellement, j'ai vraiment hâte de le voir, il a l'air très intéressant. Cette histoire de fantôme japonais et d'oiseau qui chante au petit matin parce qu'il est en vie j'adore! J'espère juste que Mia Wasikowska sera mieux que dans Alice aux pays des merveilles, je n'avais pas trop aimé son jeu.

  • spell2013

    La bande-annonce accroche vraiment, même si on se doute un peu du scénario. Je pense que comme tout le monde, j'ai découvert Mia Wasikowska dans Alice au pays des Merveilles de Tim Burton. J'aime très peu de jeunes actrices mais je dois avouer qu'elle m'a mise une grosse claque ! J'ai vraiment hâte de la voir dans ce film! J'espère que la date de sortie sera rapidement annoncée

  • Camille S.

    La Bande-Annonce donne énormément envie d'aller voir ce film ! Personnages décalés (tout comme leurs tenues, rétro et originales), histoire étrange...ah j'adore !! Je trouve qu'il y a une légère touche de Tim Burton avec la fascination pour la mort...enfin, bref, il me tarde de le voir.
    Quelqu'un connaît la date exacte de sortie ?

  • dingue-1

    BA du nouveau film de Gus Van Sant (peut-être 1 nouveau chef-d'oeuvre:crazy: )+ Musique de la BA :love2: :
    ENJOY ;)

Voir les commentaires