Mon AlloCiné
Alamar
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Alamar
Date de sortie 1 décembre 2010 (1h 10min)
Avec Jorge Machado, Roberta Palombini, Natan Machado Palombini plus
Genres Drame, Famille
Nationalité mexicain
Bande-annonce
Presse
2,9 13 critiques
Spectateurs
3,366 notes dont 14 critiques

Synopsis et détails

Durant les vacances, le petit Natan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer, destination Banco Chinchorro, l'une des plus grandes barrières de corail de la planète. Dans ce cadre idyllique, un lien complice se resserre entre le père et son fils...
Distributeur Epicentre Films
Récompenses 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD 07/06/2011
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Budget -
Langues Espagnol, Italien
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 126714

Regarder ce film

En DVD BLU-RAY
Alamar
Alamar (DVD)
neuf à partir de 8.98 €
Alamar
Alamar (DVD)
neuf à partir de 3.80 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
Alamar Bande-annonce VF 1:44
Alamar Bande-annonce VF
39 808 vues

Acteurs et actrices

Jorge Machado
Jorge Machado
Rôle : Jorge
Roberta Palombini
Roberta Palombini
Rôle : Roberta
Nestór Marín
Nestór Marín
Rôle : Matraca
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Figaroscope
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • Excessif
  • Cahiers du Cinéma
  • Brazil
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
13 articles de presse

Critiques Spectateurs

Jérôme V.
Critique positive la plus utile

par Jérôme V., le 10/06/2013

5,0Chef-d'oeuvre

Superbe! superbe! superbe! superbe! Superbe! superbe! superbe! superbe!

Camille G.
Critique négative la plus utile

par Camille G., le 01/03/2016

0,5Nul

Vraiment nul a dormir debout ennuyeux conseille à ne pas voir la fin est bâclé pour se qui est des paysages paysage desoler... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
36% (5 critiques)
7% (1 critique)
14% (2 critiques)
14% (2 critiques)
21% (3 critiques)
7% (1 critique)
14 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Un documentariste derrière la caméra

Pedro Gonzalez-Rubio signe avec Alamar son premier long métrage de fiction, après son documentaire Toro negro qui suivait le quotidien d'un jeune toréador (2005). Malgré tout, le dépouillement du film et la manière de filmer le rend plus proche du documentaire que de la fiction.

Un réalisateur touche-à-tout

En plus de la réalisation, Pedro Gonzalez-Rubio s'est également chargé d'écrire, de produire, de monter et de filmer le film.

Inspirations

Les films ayant inspiré le réalisateur sont: En attendant le bonheur d'Abderrahmane Sissako, Le Scaphandre et le papillon de Julian Schnabel, Lumière silencieuse de Carlos Reygadas et The White diamond de Werner Herzog.
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires

  • spider1990

    Je vais le voir au festival du cinéma

  • spider1990

    Il y a mieux au festival

  • spider1990

    l'histoire est assez mou. On aurait préféré plus de punch

  • Christoblog

    Vu ce soir au festival des 3 continents. Un film intéressant et beau. Mon avis complet ici : http://chris666.blogs.allocine...

  • Nelly M.

    En plus d'être un hymne à la nature, c'est le rappel que les très jeunes enfants souffrent quand les parents se trouvent trop éloignés géographiquement l'un de l'autre. Très conscient de devoir s'en arranger, le père assure son rôle. On le voit valser avec ce bébé né de l'amour entre elle, scientifique de Rome et lui, le sauvage des mers... Beau comme une figure mythologique, il s'appuie sur ses instincts, dépasse l'absence physique à venir (ce pacte verbal) déjoue l'agressivité (corps à corps dans la cabane). Sous le regard bienveillant du grand-père souvent en arrière-plan avec ses belles dents blanches. On est baigné de lumière et d'embruns. Il plane une rageuse oscillation entre l'élément liquide et les femmes ... Natan, d'abord circonspect, s'ouvre à l a vie hors du nid : guilleret autant que rude (l'oiseau en visite et la phrase "le crocodile va te manger"). Miracle de la pellicule fixant à jamais un moment-clé pour ces gens en laissant planer le saccage probable de ce coin qui nourrit encore si bien son homme !

  • Gainsbarough

    Alamar un film maritimie magnifique à la fois poétique et touchant sur des relations père-fils. Le film envoûtant de la semaine et un coup de coeur pour Pop Corn à retrouver ici:

    http://www.rsp.fm/2010/12/05/p...

Voir les commentaires
Back to Top