Mon Allociné
Kinshasa Symphony
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Kinshasa Symphony
Date de sortie 14 septembre 2011 (1h 38min)
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Allemand
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 3,2 6 critiques
Spectateurs 3,625 notes dont 7 critiques

Synopsis et détails

Dans l'obscurité totale, deux cents musiciens jouent la neuvième symphonie de Beethoven "L'hymne à la joie". Une panne de courant intervient quelques mesures avant l'achèvement du dernier mouvement mais pour le seul orchestre symphonique du Congo, ceci est le dernier de leurs soucis. En quinze ans d'existence, la formation de l'Orchestre Symphonique a survécu à deux coups d'état et une guerre civile. Heureusement, il y a la passion pour la musique et l'espoir d'un avenir meilleur.
Distributeur Hévadis Films
Récompenses 1 prix et 7 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD 10/03/2013
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Budget -
Langues Français, Lingala
Format production 35 mm, HD
Couleur Couleur
Format audio Dolby Digital
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Kinshasa Symphony en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Kinshasa Symphony
Définition standard
VO
Voir ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (10.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Kinshasa Symphony (DVD)
Date de sortie : dimanche 10 mars 2013
neuf à partir de 10.97 €

Critique Presse

  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Positif
  • Télérama
  • Le Monde
  • Critikat.com
6 articles de presse

Critiques Spectateurs

Attila de Blois
Critique positive la plus utile

par Attila de Blois, le 22/01/2014

3,5Bien

"Kinshasa Symphony" est un documentaire simple dans la forme qui expose parfaitement les difficultés rencontrées par les... Lire la suite

RENGER
Critique négative la plus utile

par RENGER, le 23/09/2011

2,0Pas terrible

Dans le même registre que Benda Bilili! (2010), Kinshasa Symphony (2010) est un documentaire musical qui nous entraîne en... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
14% 1 critique 29% 2 critiques 29% 2 critiques 14% 1 critique 14% 1 critique 0% 0 critique
7 Critiques Spectateurs

Photos

18 Photos

Secrets de tournage

Kinshasa mon amour

Ce documentaire se déroule à Kinshasa, anciennement Léopoldville, et capitale actuelle de la République Démocratique du Congo. Kinshasa est considérée comme une "méga-city" du fait de son extraordinaire croissance démographique et de ses dix millions d'habitants. S'étendant sur plus de 30 km de long et 15 km de large, elle représente l'une des citadelles les plus importantes d'Afrique. Kinshasa est aussi l'une des villes les plus chaotiques du monde.

Un pays meurtri par son histoire

L'histoire de la République Démocratique du Congo se constitue de plusieurs périodes de répression : depuis le XIXème siècle jusqu'en 1960, la région était administrée par la Belgique et inféodée aux colonisateurs européens. Une première république, sous l'égide de Lumumba, naît après le processus de décolonisation. Mais elle est vite renversée par Joseph-Désiré Mobutu qui instaure une dictature des plus radicales. Celle-ci durera près de trente ans et sera marquée par de nombreux massacres d'opposants politiques ainsi que par une profonde déchéance économique. Une guerre civile en 1997 met fin à la tyrannie de Mobutu. Le territoire congolais redevient ainsi une république démocratique.
9 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2010.

Commentaires
  • jacquelinel

    j'ai vu , il y a quelques mois, une vidéo au sujet de cet orchestre symphonique. C'est à couper le souffle!!
    Si je retrouve les réf. je vous les soumets : film à voir... exemple fabuleux de beauté, de volonté, de l'esprit de débrouillardise Kinois !! J'ai hâte de voir ce film sur nos écrans....Avez-vous une date?? Cordialement. JL

  • jacquelinel

    [b]Voici le lien pour voir la vidéo "kinshasa symphony"

    http://www.dailymotion.com/pol... orchestre-symphonique-de-kinshasa music

    J'espère que vous y trouverez autant de plaisir que le mien..JL

  • lacameraobscura

    superbe Film vu en Festivlal a Montreal, il était aussi à la Berlinale cette année, une belle aventure humaine très positive , semblable au film sur Benda Bilili avec la meme passion et une joie de vivre malgré la précarité qui exite au congo.

  • Rodin Luyindula

    C'est exceptionnel

  • Nelly M.

    Vu à Univerciné Nantes Cycle Allemand 2011. Des pionniers dans leur genre au vu des réticences locales assimilant probablement musique classique et classes bourgeoises blanches... La mention de "cordes frottées" est précisée, que l'autochtone différencie bien ce premier orchestre de musique classique noir africain officiel de "la fanfare"... Organisés sur le tas (dans le brouhaha de la vie trépidante locale), avec un chef d'orchestre juste mais ferme, ils doivent dépasser leurs soucis personnels (la faim ?), les journées harassantes pour leurs répétitions, où chacun travaille sa spécialité, au luthier de dénicher le meilleur bois pour les instruments par exemple. De beaux plans rapprochés sur les visages féminins les plus accrocheurs... Peu de ratés pour l'oreille, l'harmonie entre instruments et voix est question d'ajustemnet pour ces passionnés. Le feeling ancestral coule dans leurs veines. Et voilà que ça "décolle" avec un choeur d'Haendel, ces yeux grand ouverts sur l'éternité créent la première grosse émotion en s'appropriant le genre. On suit crescendo d'autres temps forts jusqu'à la consécration (ces vêtements féminins dorés !) et un public conquis. La récompense au plan moral car, pour le reste (contrairement à "Benda Billili"), on ne sait pas trop, l'ensemble se veut surtout reportage...

Voir les commentaires