Mon Allociné
Octubre
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Octubre
Date de sortie 29 décembre 2010 (1h 20min)
Avec Bruno Odar, María Carbajal, Carlos Gassols plus
Genre Drame
Nationalité Péruvien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,3 17 critiques
Spectateurs 2,843 notes dont 11 critiques

Synopsis et détails

Clemente est un prêteur sur gages de Lima, connu de tous mais peu communicatif. Malgré cela, Sofia, sa vieille fille de voisine, met en lui tous ses espoirs lorsque le destin les rapproche. En effet, c’est elle que Clemente va engager comme garde d’enfants lorsqu’on dépose chez lui un nouveau né, fruit de sa relation avec une prostituée qui a depuis pris le large. La très dévote Sofia, qui voue chaque octobre un culte au Seigneur des Miracles, y voit une occasion rêvée de fonder enfin une famille. Clemente lui ne l’entend pas de cette oreille.
Distributeur Eurozoom
Récompenses 1 prix et 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Box Office France 20 385 entrées
Budget -
Langues Espagnol
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SR
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa 127053

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Octubre en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Octubre
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
<strong>Octubre</strong> Bande-annonce VO 1:10
Octubre Bande-annonce VO
20 016 vues

Acteurs et actrices

Bruno Odar
Bruno Odar
Rôle : Clemente
María Carbajal
María Carbajal
Rôle : Juanita
Carlos Gassols
Carlos Gassols
Rôle : Don Fico
Sonia Palacios
Sonia Palacios
Rôle : Brenda
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Nouvel Observateur
  • La Croix
  • Les Inrockuptibles
  • Le Monde
  • Le Point
  • Télérama
  • L'Humanité
  • Brazil
  • Critikat.com
  • Excessif
  • TéléCinéObs
  • Première
  • Le Figaroscope
  • Paris Match
  • Studio Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Positif
17 articles de presse

Critiques Spectateurs

le clunisois
Critique positive la plus utile

par le clunisois, le 20/04/2011

4,0Très bien

A côté des films bénéficiant de l’artillerie lourde à leur sortie, on déniche parfois de belles perles dans les salles de... Lire la suite

Durakuir
Critique négative la plus utile

par Durakuir, le 12/01/2011

2,0Pas terrible

Un fim photographie d'une réalité peu connue, celle de la pauvreté en Amérique du Sud. Même si le thème est intéressant,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% 0 critique 27% 3 critiques 27% 3 critiques 18% 2 critiques 27% 3 critiques 0% 0 critique
11 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Premier film

Octubre est le premier long métrage à être réalisé par les réalisateurs Daniel et Diego Vega.

Octubre, un mois important

"Le film s’appelle Octubre car il se déroule en octobre et qu’à Lima, c’est un mois important d’un point de vue religieux et historique", expliquent Daniel et Diego Vega. En effet, à cette époque de l'année a lieu depuis 1687 à Lima la fête du Seigneur des Miracles. En signe de foi envers l'icône du Christ, qui sauva à l'époque une maison d'un redoutable tremblement de terre, les gens prient, chantent, décorent les maisons et s'offrent des fleurs. La fête donne également lieu à de longues processions et à des feux d'artifices.
9 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Loulouco1967

    Je l'ai vu en avant première. Il est super! Venez tous le voir!

  • Nelly M.

    Sur la table en travers de l'écran (cinémascope), une première ironie : la chaise de gauche à ras du sol par rapport à celle de droite sur laquelle trône l'apparent décisionnaire... Ensuite, où qu'il soit, chez lui, sur un lit de passage, ou dehors, la douceur de la photo fait qu'on lui emboîte le pas. Il y a cette rue sombre avec ce plein soleil en arrière-plan. Cette paroi turquoise fluo ou ce blanc nacré qui tranche avec les bruns rosés déclinés sur tous les tons. La disposition de chaque objet signe l'épure. Pire qu'un peintre jamais satisfait. Cette ambiance de spécialiste lasserait sans le détail qui vient émoustiller : au premier plan, un panier qui bouge. Ah ah, cette découverte, couteau en main, de la petite ! Tout comme l'arrivée de la mante religieuse, la taille ceinte d'un cordon de moine... Beaucoup de chaleur humaine dans ces portraits finalement. La fréquente plongée dans la chambre, surtout quand la petite tête s'agite sur l'oreiller... Quant aux processions, on n'en souffre pas, elles durent peu et enveloppent de leur lumière douce ces solitaires en recherche de béatitude. Le seul reproche serait ce rythme du début, il faut s'y faire. A retenir la photo de famille, elle vaut son pesant de "touron". Egalement au rendez-vous cette manie d'Amérique Latine de faire flirter vertu et obscène (le verre d'eau !).

Voir les commentaires