Mon Allociné
Année Bissextile
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Année Bissextile
Date de sortie 16 juin 2010 (1h 34min)
Avec Monica Del Carmen, Gustavo Sanchez Parra, Armando Hernández plus
Genres Drame, Erotique
Nationalité Mexicain
Bande annonce Ce film en VOD
Presse 3,2 18 critiques
Spectateurs 2,6140 notes dont 34 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 16 ans
Laura a 25 ans. Elle est journaliste, célibataire et habite un petit appartement à Mexico.
Après une longue série d'aventures sans lendemain, Laura rencontre Arturo. La première fois qu'ils font l'amour, Arturo a pour Laura des gestes qui la bouleversent. Ils débutent une relation intense, passionnelle et sexuelle, où plaisir, douleur et amour se mêlent.
Au fil des jours, qu'elle raye consciencieusement sur son calendrier, le passé secret de Laura refait surface, poussant Arturo à l'extrême.
Titre original Año bisiesto
Distributeur Pyramide Distribution
Récompenses 1 prix et 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD 12/04/2011
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Budget -
Langues Espagnol
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 126435

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Année Bissextile en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Année Bissextile
Définition standard
VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Année Bissextile
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Année Bissextile
Définition standard
VOST
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3 €)
  • Louer (4 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Année bissextile (DVD)
Date de sortie : mardi 12 avril 2011
neuf à partir de 9.99 €

Acteurs et actrices

Monica Del Carmen
Monica Del Carmen
Rôle : Laura
Gustavo Sanchez Parra
Gustavo Sanchez Parra
Rôle : Arturo
Armando Hernández
Armando Hernández
Rôle : Homme 3
Nur Rubio
Nur Rubio
Rôle : Caissière
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • TéléCinéObs
  • Libération
  • Télérama
  • Première
  • Les Inrockuptibles
  • Le Monde
  • Excessif
  • Metro
  • Cahiers du Cinéma
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Ouest France
  • Positif
  • Télérama
  • L'Express
  • Le Figaroscope
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

Jacques G.
Critique positive la plus utile

par Jacques G., le 24/03/2015

4,0Très bien

Ce film raconte le quotidien d'une femme mexicaine à la vie apparemment simple mais qui est en fait insatisfaite. Son histoire... Lire la suite

mat niro
Critique négative la plus utile

par mat niro, le 24/05/2016

3,0Pas mal

Une année bissextile est avant tout un film dérangeant par sa crudité et le désespoir qu'il suscite! C'est également la découverte... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% 6 critiques 26% 9 critiques 15% 5 critiques 18% 6 critiques 6% 2 critiques 18% 6 critiques
34 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

L'idée de départ

Le réalisateur Michael Rowe explique comment lui est venue l'idée de ce film : "Un jour quelqu’un m’a parlé d’une femme assez conservatrice qui avait accepté d’entrer dans une relation sado-masochiste pour garder son amant. L’idée a retenue mon attention, le scénario celle d’une jeune maison de production. Et voilà."

Un réalisateur australien vivant au Mexique

Michael Rowe, le réalisateur du film, vit au Mexique depuis 16 ans. Metteur en scène australien vivant à Mexico, il a étudié la littérature post-coloniale anglaise à l’Université de La Trobe. Il est l’auteur de trois pièces de théâtre Impudence and innocence, Reprise for Godot, et Sexual harassement. Il a été le lauréat du Melbourne Fringe Festival Poetry Prize. En 2005, il est récompensé par le Mexican Film Institution Stimulus Program for Writers, pour son script Naturaleza muertas. Année bissextile marque ses débuts dans la réalisation. Il a écrit le scénario en espagnol, avec des personnages mexicains, et a filmé avec des subventions, une distribution et une équipe entièrement mexicaines. Cependant, du point de vue du récit, le cinéaste explique que sa sensibilité s’est forgée en Australie.
9 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Dark:Allal-nicothieb

    Vu à Cannes, film très éprouvant, des scènes de sexe violentes et réalistes.

  • l-eene

    Vu aussi à Cannes, mais pour ma part j'ai détesté !

    Trop de scènes de sexe tuent le sexe !

  • lugo75

    C'est de qui cette magnifique musique de la bande annonce?

  • Hervé VILLEMAGNE

    La musique du film et de la bande-annonce est "Flores para ti" du groupe Afrodita, leur myspace : http://www.myspace.com/afrodit...

  • Cool-Z

    allociné est devenu un site de cul ???? nan parce que j'étais pas au courant !!! Je ne veux pas faire le prude mais déja l'affiche est limite, mais en plus on nous colle une saleté de pub de manière aléatoire à l'ouverture d'une page... y'a ptet des allocinéens qui ont des gosses, non ?????? et y'a des mineurs sur le site aussi, je vous signale.

  • canarde13140

    Ouais bah comment dire ?
    Je ne suis pas du tout intéressée mais alors pas du tout !
    Je vais pas payer 10 euros pour aller voir ça !

  • Clarke

    Quelle belle toison l'actrice.....

  • Skidou

    @Cool_Z

    Je suis d'accords avec toi, mais ce film n'est interdit qu'aux moins de 16 ans donc l'affiche n'a rien de choquante. Ensuite je ne vois pas trop ce qui pourrait choquer les enfants dans les vidéos à part voir une personne nue...qui selon moi n'a rien d'un film X.
    Enfin je dirais, ces enfants n'ont pas de parents pour les surveiller ?

  • johnrael

    mon dieu des enfants vont voir un sein, quel choc

  • Khyria

    résumé du film : Q Q Q Q Q Q Q Q morale de fin : "attention de ne pas faire des bêtises avec n'importe qui" merci pour cette daube.

  • LaurentG1

    Cool_Z: Se fier à l'affiche d'un film pour décider si on l'aime ou pas, c'est comme critiquer un livre en ayant lu que la 4ème de couverture.

  • Asalyah

    un bon film de cul a mater en divx ou je reve ?

  • Cool-Z

    laurent-57... et ou tu vois que je critique le film ?????? Je critique l'affiche (un peu) et surtout la pub allociné qui parfois apparait quand on ouvre une nouvelle page, et qui est bien plus "cul" encore que l'affiche.
    Et pour y revenir, le film est ptet à partir de 16 ans mais y'a des enfants bien plus jeunes sur allô, et je sais bien que la morale tout ça fiche le camp mais j'ai aucune envie de montrer des images de femmes à poil à mon gamin.

  • Maï Maï

    Oh La la... pas la peine de crier au scandale pour une affiche ! on voit même pas un seul téton ! et à Cool_Z, la pub est encore plus couverte que l'affiche, A moin que j'ai été la seule a voir cette Grosse bande noire... Enfin bon voilà, moi ça m'interresserait pas trop mais je vois pas pourquoi il faudrait cracher dessus.. Ok, c'est pas non plus Génial pour les tous petits, mais il suffit qu'ils allument leur télé pour voir des trucs tout aussi crégnos, pas forcément "du cul" mais moralement quoi..

  • canarde13140

    Enfaite on s'en fou de l'afiche le truc par contre qui devrait nous mettre la puce à l'oreille c'est qu'il a été récompensé au festival de Cannes et généralement les films qui sortent de là bas on sait s'que ça donne, c'est bidon ! Pas la peine de prendre des gants pour le dire c'est ignoble je dirais même !
    Enfin j'compte me faire la carte cinéma à pathé pour aller voir tous les films, j'irais levoir et je vous donnerais mon avis, mais j'pense pas que ce sera très positif !
    Quoi que on ne sait jamais !

  • Hervé VILLEMAGNE

    J’ai eu la chance de voir le film à Cannes : c’est intense, radical et gonflé, un véritable chef d’œuvre, ça n’a pas eu la Caméra d’or pour rien ! L’actrice est extraordinaire, elle offre une performance rare, et la mise-en-scène est précise et élégante. Je vous le recommande vivement !

  • AmericanFox

    Dans la bande annonce: une fille grosse et moche. Alors voir un film légèrement coquin avec un gros thon au premier plan: non merci. Et si le film est aussi chiant que cette même bande annonce, alors: zzzz...RRRR...zzz...RRRR....zzzz

  • Pierre G.

    @sebaibo : Tu crois que toutes les femmes ressemblent à des top-models ??? Reviens sur terre et un peu de tolérance stp !!!

  • canarde13140

    Je suis d'accord avec pierre.g.1977 !
    C'est intolérable s'que peut dire sebaibo !
    Tu crois quoi toi ? Que toutes les femmes que tu vois dans les magasines que c'est leurs vrais corps ? Que c'est pas retouché ? Tu vis dans un monde plastique, ya plus rien de vrai de nos jours, et j'en ai vus des repportages sur ça !
    Bref c'est pas grave mieux vaut laisser les gens dans leurs délires ce serait dommage de les priver!

  • LaurentG1

    Ben moi je trouve la bande-annonce plutôt glauque. Et je ne m'arrête pas aux scène nu.
    N'avez-vous pas remarquer qu'elle joue avec un couteau à la fin? Où êtes-vous trop occupé à mater l'actrice plus au Sud?
    Cela dit elle a des rondeurs. Et quelles rondeurs! Elle est plutôt bien faite!

  • Zharra

    Encore un film qui va pas durer deux semaines au cinéma.

  • nnegger

    Sebaibo n'est jamais sortis de chez lui, il ne faut pas lui en vouloir...

  • Kallen-Stardfield

    Je trouve que c'est un film intéressant, l'héroïne essaye d'effacer sa souffrance par le sexe et ça devient une dépendance, enfin c'est comme ça que je l'ai perçut. L'actrice n'est pas un de ces stéréotypes féminins pesant 45 kg pour 1m80 avec un 90D (bon j'exagère). Mais c'est une femme normale, elle n'est pas grosse, elle a des formes nuances!
    J'irai bien le voir, je pence que l'auteur veut plus nous communiquer avec les images qu'avec les dialogues.
    Enfin je verrai bien.

  • ThorIII

    lauren-57 , la scène du couteau est très symbolique, et représente l'intention du realisateur. En allant voir ce film à la base, tu dois d'attendre à ce genre d'émotion.
    Sans cela, il n'aurait aucun saveur, et ne serait guère plus qu'un film érotique.

  • canarde13140

    Franchement moi je vais me faire faire la carte du cinéma chez pathé vous savez la carte lepâss !
    Et j'irais voir le film avec !
    Ca me gênerait de devoir payer 10 euros que pour ce film quoi :p

  • Appeal

    nan mais sebaido à raison, le but du caméraman c'est de faire un pseudo-film porno qui se veut pseudo-poétique, du porno-poésie oui, ca reste juste un porno donc autant voir un porno avec des biatch plutot qu'avec un thon comme ca...

  • GabbaGabbaHey

    c'est bien loin d'être un porno, il n'y a pas de scènes de sexe non-simulées .. c'est un film d'auteur dramatique et c'est tout, on a le droit de pas être intéressé, mais de la a prétendre que le film n'est pas ce qu'il est pour se faire une bonne raison il ne faut pas exagérer.

  • anarion21

    Alors premiere chose, ce film a rien de spécialement érotique malgré les nombreuses scènes de sexe.
    Je vois pas qui serait capable de comparer le film à un porno après l'avoir vu.

    Le pitch d'Allociné est pas totalement exact d'ailleurs. Son passé à Oaxaca est une des clés pour comprendre à mon avis mais il n'en est quasiment pas question.

    Drame ordinaire d'une femme qui se noie dans le sexe et une relation destructrice avec un de ses amants.

    C'est pas mal filmé en évitant le piège du voyeurisme à outrance. Je sais pas si ça méritait vraiment la Caméra d'Or non plus. Pas de pint de repères sur la Compétition donc je me prononcerai pas. Un petit manque de liant quand même.

    Au final, impression plutôt bonne mais rien d'exceptionnel non plus. Je pense que je vais mettre 2 ou 2,5 étoiles.

  • sinemaze

    Une fois encore, le ciné latino-américain a trois longueurs d'avance sur ses collègues et remakers américains, cette fois dans la veine dramatique. Après le récent Rabia, Gustavo Sanchez Parra semble l'acteur mexicain le plus barré pour des rôles tordus. Pourvu que celui de Laura ne colle pas trop à la peau de Monica Del Carmen pour la suite de sa carrière !

  • stawkowy

    une m.... sans nom, ce film est une nullité absolue, je suis parti après 40 minutes tellement c'était catastrophique, attention spoilers !! le scénario le voici : d'abord, la nana, elle [spoiler]retire son soutien-gorge[/spoiler], ensuite, elle [spoiler]retire ses bottes, [/spoiler]après, elle [spoiler]fait pipi aux toilettes et elle s'éssuie bien entre les cuisses avec du papier toilette ![/spoiler] après elle regarde, à la télévision, une publicité pour [spoiler]des godes évidemment[/spoiler]et puis la nana, elle [spoiler]se masturbe en regardant à la fenêtre des voisins s'embrasser...[/spoiler]bien sûr entre temps, elle aura eu fort heureusement le temps de [spoiler]faire l'amour à trois reprises avec trois partenaires différents, [/spoiler]fort heureusement, pour que le peu de spectateurs encore présents dans la salle après une demi-heure de ce calvaire, ne s'ennuient pas trop et pour changer un peu, [spoiler]dans trois positions différentes! [/spoiler] Comme quoi quand on a de l'argent et du temps à gaspiller et à faire perdre aux autres... :jap: :hello:

  • phipoepsy

    sublime perle au réalisme anthropologique teinté d'espoir, jeu de cadres et de lumières d'une force rare, différences subtiles à discerner dans la répétition, vitesse d'un quotidien qui va crescendo vers... contre-pieds remarquables, actrice principale sensationnelle, visages et corps magnifiquement filmés, surtout en rapport à la fenêtre et aux miroirs... un des plus grands films jamais réalisés sur la solitude.
    (reste que le montage aurait peut-être mérité un peu plus de cohérence)
    ((camera d'or logique en tout cas))

  • SyZe

    Ca m'avait l'air assez étrange avec la BA, mais à lire 2/3 commentaires/critiques sur le film j'ai compris vers où ça voulait en venir.
    J'irais si j'ai le temps à la fin de la fête du ciné.

  • magilane M.

    j ai r1 vu

Voir les commentaires