Mon AlloCiné
Naomi
Naomi
Date de sortie 29 juin 2011 (1h 42min)
Avec Yossi Pollak, Melanie Peres, Orna Porat plus
Genre Drame
Nationalités français, israélien
Bande-annonce
Presse
2,9 17 critiques
Spectateurs
3,036 notes dont 19 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Ilan Ben Natan, professeur émérite de 58 ans, est marié à Naomi, une superbe jeune femme qu’il aime d’un amour obsessionnel. Un jour, il découvre que sa plus grande peur est devenue réalité : Naomi a un amant.
Ilan demande conseil à sa mère qui lui recommande de ne pas s’en préoccuper. Elle-même a eu beaucoup d’amants !
Mais Ilan suit sa femme à la trace et finit par rencontrer son rival, un peintre qui vit au bord de la mer, dans une petite maison isolée de tous.
Fou de jalousie, Ilan ne voit qu’une solution…
Titre original

Hitparzut X

Distributeur Pyramide Distribution
Récompenses 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Hebreu
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 122424
Naomi Bande-annonce VO 1:07
Naomi Bande-annonce VO
57 019 vues

Acteurs et actrices

Yossi Pollak
Rôle : Ilan Ben-Natan
Melanie Peres
Rôle : Naomi Ben-Natan
Orna Porat
Rôle : Kathy Ben-Natan
Suhel Haddad
Rôle : Anton Karam
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Figaroscope
  • 20 Minutes
  • Le Point
  • L'Humanité
  • Libération
  • La Croix
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Critikat.com
  • Le Monde
17 articles de presse

Critiques spectateurs

Myene
Critique positive la plus utile

par Myene , le 30/08/2013

3,5Bien

Sujet universel 1000 fois traité le vieil époux dominant dopé par la présence à ses cotés d'une jeune et belle épouse devient... Lire la suite

ANDRÉ T.
Critique négative la plus utile

par ANDRÉ T., le 22/10/2011

3,0Pas mal

Naomi est l'histoire d'un adultère en Israël. Pas n'importe quel adultère, celui où malgré soi on se dit que "ça devait... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
26% (5 critiques)
26% (5 critiques)
21% (4 critiques)
5% (1 critique)
11% (2 critiques)
11% (2 critiques)
Votre avis sur Naomi ?
19 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

Débutant

Naomi est le premier long métrage d'Eitan Zur. Ce dernier a auparavant réalisé des épisodes de séries télévisées et a été chef électricien sur plusieurs films.

Adaptation

Naomi est tiré du roman Radioscopie d’un adultère d'Edna Mazia (également scénariste du film), best-seller en Israël dès sa parution. Le réalisateur a été séduit par l'adaptation qu'a faite Edna Mazia de son propre livre, qu'il décrit comme un "récit sarcastique, impeccablement mené et ficelé. J’ai été subjugué par les personnages secondaires (et finalement centraux) et totalement fasciné par le parcours d’Ilan, le personnage principal, un homme... Lire plus

Un film épuré

Naomi se caractérise par une économie de moyens. Que ce soit pour les dialogues ("Les émotions sont toujours contenues, en profondeur, dans les regards, les attitudes mais elles ne pointent jamais dans les dialogues", explique le réalisateur) ou la mise en scène ("j’ai abandonné les mouvements de caméra que j’avais prévus (...). De même, pendant le montage, j’ai renoncé à la musique prévue pour certaines scènes", précise-t-il), Eitan Zur a fait l... Lire plus
5 Secrets de tournage

Dernières news

1ères séances : "Transformers 3" écrase tout !
NEWS - Box Office
mercredi 29 juin 2011

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • dodescaden
    excellent scénario, fin inattendue, parfait
  • Nelly M.
    Une friandise de 28 ans... Et cette mère surtout qui rappelle à son grand fiston que rien ne l'a obligé à pareil choix. Justement, le personnage de cette mère ne lasse pas d'étonner, son langage savoureux semblant représenter la distance qu'on peut avoir en découvrant Agecanonix et Falbala en chair et en os. Plus raffiné encore : en Israël sans la guerre. Sauf que ce n'est jamais irrévérencieux car ce couple, en dehors d'une inégalité qui fait sourire, a une réelle complémentarité. Attention, première partie d'un stoïcisme trompeur. La scène haletante autour d'un calumet témoigne d'une violence intériorisée qui n'arrêtera pas...
Voir les commentaires
Back to Top