Notez des films
Mon AlloCiné
    La Joie de vivre
    La Joie de vivre
    25 mai 2016 / 1h 30min / Drame
    De Jean-Pierre Améris
    Avec Anaïs Demoustier, Swann Arlaud, Marianne Basler
    Nationalité français
    Spectateurs
    3,7 38 notes dont 4 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Pauline Quenu, la fille de Lisa Macquart et du charcutier Quenu, orpheline à l'âge de 10 ans, est recueillie par la famille Chanteau, ses cousins bourgeois. Devenant une héritière fortunée, elle se laisse quand même déposséder de ses biens par Madame Chanteau et son fils Lazare. Mais elle ne leur en veut pas, et continue sa paisible existence avec le sourire.
    Distributeur -
    Récompenses 2 prix et 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 25/05/2016
    Type de film Télefilm
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 934 critiques

    4,0
    Publiée le 17 octobre 2011
    Adaptation du roman de Zola, ce téléfilm est une nouvelle réussite de Jean-Pierre Améris qui a réalisé l’excellente comédie « Les émotifs anonymes ». La description d’une riche bourgeoisie provinciale, cupide et étriquée, est bien observée et la mise en scène très soignée, d’un esthétisme remarquable dans toutes les situations mais jamais maniéré : les images des plages normandes ressemblent à des tableaux d’Eugène ...
    Lire plus
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 3 227 critiques

    4,0
    Publiée le 18 janvier 2012
    D'après l’œuvre éponyme de Zola, la mise en image de la bonté et du détachement de soi au-delà du possible. Un roman qui nous prend à contre-pieds en permanence, une richesse de situations souvent révoltante et l'abnégation (aussi révoltante) de sa vie pour l'autre. Un "pansement" permanent, au quotidien pour apporter le bonheur si mal récompenser mais son bonheur, n'est-il pas de voir les autres heureux ? Interprétations sans ...
    Lire plus
    Merytamon
    Merytamon

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 566 critiques

    3,0
    Publiée le 6 octobre 2011
    Trés joli téléfilm inspiré de l'oeuvre d'Emile Zola, trés bon jeu des acteurs. On suit le parcours de cette fille trés bien interprétée par Anais Demoustier, déchirée entre l'envie de fuir cette tante qui lui prend toutson héritage et qui en retour la traite "d'avare !" et l'envie de rester pour l'amour qu'elle porte à son cousin (Swann Arlaud) qui ne le lui rend pas aussi bien. On est partagés entre l'envie de dire que malgrés ...
    Lire plus
    alcofribas L.
    alcofribas L.

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 24 septembre 2012
    Excellent. Les décors, les personnages et les dialogues du roman de Zola (1884) sont extrêmement soignés. Comme son ami Flaubert ou comme Maupassant, Zola dépeint ses contemporains tels qu'ils les voit, sans illusion, sans concession : médiocres, cupides, faibles, lâches. Doit-on voir Pauline - sorte de Princesse de Clèves dans le renoncement et de Père Goriot dans le détachement des biens - au premier degré ? Tout l'art de Zola (et ...
    Lire plus
    4 Critiques Spectateurs

    Photos

    La Joie de vivre : Affiche La Joie de vivre : Affiche La Joie de vivre : Photo

    Dernières news

    Le Palmarès du 13ème Festival de la Fiction TV de La Rochelle
    NEWS - Tournages
    dimanche 11 septembre 2011
    La 13ème édition du Festival de la Fiction TV de La Rochelle
    NEWS - Au programme
    mardi 6 septembre 2011
    Les festivités se dérouleront cette année du 7 au 11 septembre. Entre rencontres, projections et interviews, la 13ème édition...
    Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2011 : jury et programme
    NEWS - Tournages
    mardi 23 août 2011
    Le festival de La Rochelle a levé le voile sur sa sélection officielle de cette 13ème édition, et communiqué les noms des...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Pascal37
      D'après l’œuvre éponyme de Zola, la mise en image de la bonté et du détachement de soi au-delà du possible. Un roman qui nous prend à contre-pieds en permanence, une richesse de situations souvent révoltante et l'abnégation (aussi révoltante) de sa vie pour l'autre. Un "pansement" permanent, au quotidien pour apporter le bonheur si mal récompenser mais son bonheur, n'est-il pas de voir les autres heureux ? Interprétations sans failles, immersions complètes dans une famille à la Zola, les embruns ne sont pas forcément ceux que l'on croit ! Un téléfilm de très bonne qualité, bien au-dessus de nombreux films mais bien trop court (1h20 !). A voir impérativement ! 4/5 [spoiler]A la fin du film, Pauline gardera l'enfant que Louise ne voulait pas et dépensera le reste de sa fortune à l'élever ![/spoiler]
    • bergame
      c'est aussi mon avis: un moment d'exception et d'esthétisme!
    • mazou31
      Adaptation du roman de Zola, ce téléfilm est une nouvelle réussite de Jean-Pierre Améris qui a réalisé l’excellente comédie « Les émotifs anonymes ». La description d’une riche bourgeoisie provinciale, cupide et étriquée, est bien observée et la mise en scène très soignée, d’un esthétisme remarquable dans toutes les situations mais jamais maniéré : les images des plages normandes ressemblent à des tableaux d’Eugène Boudin et sont absolument splendides. Mais l’exceptionnel de ce téléfilm provient du jeu impressionnant des deux héros, Anaïs Demoustier, belle et subtile, et Swann Arlaud, versatile, faible et désabusé : ils ont largement mérité leur prix au Festival de La Rochelle. L’héroïne parcourt le film en rayonnant d’une bonté qui restera nimbée de mystère mais qui côtoie aussi un tempérament très humain, parfois jaloux et emporté. Un téléfilm au-dessus du lot.
    Voir les commentaires
    Back to Top