Mon AlloCiné
    Le Fils du marchand d'olives
    Le Fils du marchand d'olives
    Date de sortie 11 avril 2012 (1h 17min)
    Avec Anna Zeitindjioglou, Jean-Claude Dreyfus
    Genres Documentaire, Historique
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,0 10 critiques
    Spectateurs
    2,7 31 notes dont 6 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Pour leur voyage de noce, Mathieu et Anna sont partis en Turquie. Caméra au poing, pour enquêter sur Garabed, le grand père arménien de Mathieu, qui a échappé au génocide de 1915. Un road trip à travers le pays, marqué par des rencontres, mêlant animation, film d’investigation et documentaire historique pour rapporter la vision que se font les Turcs sur la tragédie de 1915.
    Distributeur Zelig Films Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD 02/04/2013
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 02/02/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Français, Anglais, Turc
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SR
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 128236

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.00 €
    Le Fils du marchand d'olives
    Le Fils du marchand d'olives (DVD)
    neuf à partir de 21.90 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Le Fils du marchand d'olives Bande-annonce VF 1:49
    Le Fils du marchand d'olives Bande-annonce VF
    17 647 vues

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Le Point

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    10 articles de presse

    Critiques spectateurs

    akomiko
    Critique positive la plus utile

    par akomiko, le 16/06/2012

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un film a petit budget qui arrive à confondre une machine de propagande étatique négationniste. Génial.
    Shaddock su
    Critique négative la plus utile

    par Shaddock su, le 12/04/2012

    0,5Nul
    Comme Bluemanyback ce film n'a montré que les turcs qui refusent d'admettre le génocide! Sachez que des turcs ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    33% (2 critiques)
    33% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    33% (2 critiques)
    Votre avis sur Le Fils du marchand d'olives ?
    6 Critiques Spectateurs

    Photos

    16 Photos

    Secrets de tournage

    Qui est "Le Fils du marchand d'olives" ?

    En 1914, à la veille du génocide arménien, le grand-père du réalisateur Mathieu Zeitindjioglou procéda à la "turquification" de son nom. De Zeitounjian, il devint Zeitinjioglu (un nom qui, une fois francisé, donne Zeitindjioglou). Ce changement lui a permis d'échapper au génocide. Un siècle plus tard, son patronyme a donné son titre au film : Zeitounjian signifie Le Fils du marchand d’olives en arménien.

    Refoulement

    C'est la femme du réalisateur Mathieu Zeitindjioglou, Anna Zeitindjioglou, qui l'a poussé à découvrir ses origines arméniennes et à initier ce voyage en Turquie. Jusque-là, le cinéaste avoue avoir "refoulé" tout ce qui concernait ses origines.

    Un conte tragique et animé

    Road trip, film d'investigation, documentaire historique et... film d'animation. Mathieu Zeitindjioglou a choisi de réaliser certaines séquences du Fils du marchand d'olives grâce à ce procédé inattendu. Il nous explique pourquoi : "Mes origines arméniennes restaient pour moi comme quelque chose d’irréel, comme un conte pour enfant. (...) Dans la culture arménienne, peuple de marchands voyageurs, le conte revêt une importance culturelle et initia... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2011.

    Commentaires

    • Zorglup Andr?
      Quelle mauvaise fois Raffi Karaian avec un nom et un prénom on ne peut plus arménien c'est incroyable de sortir de telles inepties sur un film si courageux et le seul film qui aborde ce sujet tabou et sur cette plaie de l'histoire jamais refermée...
    • RAFFI KARAIAN
      j'aurai plutot appeler ce film le fils du marchand de sommeil
    • RAFFI KARAIAN
      bof je n'accroche pas à ce genre de propagande anti turcs, ça ne mène rien qu'à de la haine
    • pipaa OLIVES
      SALUT PIPAA T, nous avons le même prénom et moi non plus je n'ai pas aimé ce pseudo film. désolée pour toi mathhieu, je crois que tu pschychotes un peu trop , on a le droit de ne pas aimer ce film et faire des critiques et ce n'est pas un sabotage, c'est la démocatie on vit en France. Je comprends mieux pourquoi les turcs sont négationnistes . En agissant ainsi les arméniens n'avanceront jamais
    • Aplus
      quel courage de rassembler tout ces "NON, NON, NON, FAUX, MENSONGES " dans un seul documentaire !!! Garder bien précieusement le dvd du musée ... il est bien la preuve que le crime continue ! jai beaucoup aimé la partie avec les animations, je suis d'accord ce n'est pas du grand cinéma, mais il y a, je trouve, beaucoup de travail (en amont?) Yves Ternon, BHL, les différentes conférences, etc le montrent bien c'est un sujet extrêmement difficile à traiter je salue encore une fois le courage !
    • Mathieu Zeitindjioglou
      "Parfois le mensonge explique mieux que la vérité ce qui se passe dans l’âme." Maxime Gorki
    • pekmez a.
      bonjour, ce film documentaire est maladroit et inutil.Effectivement le scenario est monoorienté est monotone. Dommage ça aurait pu être plus intérressant
    • pipaa t.
      bof je n'ai pas accroché sur ce film. le titre est pourtant poétique, mais rien à avoir .Je suis d'accord avec Anouk , à force c'est dangereux de vouloir à tout prix faire ce genre de propagation.
    • anouk z.
      scénario particulièrement ennuyant. obstinnation permanenete de vouloir à tout pris montrer une idée
    • mimi k.
      decevant decervelant
    • jeanne T.
      "lent, ennuyeux"
    • Zorglup Andr?
      « Initiatique, poétique et pédagogique », ce film inclassable nous met à nu, sans contestation possible, la réalité d’un véritable et insupportable négationnisme, systématiquement mis en place …
    • gilles pazarian
      je trouve ce film déplorable, je m'y suis ennuyé du début jusqu'à la fin. Dommage qu'il n' y est pas eu plus d'action et le scénario est plat. J'aurai souhaité qu'on mette plus en avant la méchanceté et la cruauté des turcs envers les arméniens et envers tous les autres peuples y compris les européens. --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---
    • J H.
      Chapeau bas pour ce film choc, apportant un éclairage inédit sur le négationnisme, particulièrement bienvenu dans le discours largement mono-orienté contre la nouvelle loi punissant tous les négationnisme. A ne pas manquer Plus d'info ici : http://connexionss.over-blog.c... et là : http://connexionss.over-blog.c...
    • Zorglup Andr?
      Un film important, rare et incroyable que j'ai déjà eu la chance de voir, que je reverrai volontiers, mêlant intelligeamment et harmonieusement le pur documentaire et le road movie initiatique à une métaphore d'animation d'une grande poésie, une véritable expérience pour l'esprit et les sens qui vous oblige à regarder en vous même. Alors s'il passe à votre portée ne le ratez pas...
    • Zorglup Andr?
      Un film important, rare et incroyable que j'ai déjà eu la chance de voir, que je reverrai volontiers, mêlant intelligeamment et harmonieusement le pur documentaire et le road movie initiatique à une métaphore d'animation d'une grande poésie, une véritable expérience pour l'esprit et les sens qui vous oblige à regarder en vous même. Alors s'il passe à votre portée ne le ratez pas...
    Voir les commentaires
    Back to Top