Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
388 Arletta Avenue
388 Arletta Avenue
Date de sortie Prochainement (1h 27min)
Avec Nick Stahl, Mia Kirshner, Devon Sawa plus
Genre Thriller
Nationalité canadien
Bande-annonce
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

James Deakins et sa femme Amy mènent une vie confortable dans un quartier de Toronto. Mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'ils sont espionnés 24h/24h...
Distributeur -
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Bande-annonce

388 Arletta Avenue Bande-annonce VO 1:58
388 Arletta Avenue Bande-annonce VO
1 499 vues

Acteurs et actrices

Nick Stahl
Rôle : James Deakins
Mia Kirshner
Rôle : Amy
Devon Sawa
Rôle : Bill
Aaron Abrams
Rôle : Alex
Casting complet et équipe technique

Photos

10 Photos

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2011.

Commentaires

  • Djudju Dju's
    excellent thriller bien ficelé! à voir absolument!
  • AmericanFox
    Bon thriller tourné façon Paranormal Activity avec un soupçon de suspens.
  • Sergei-Savicheva
    bien foutu mais bof bof la fin quand même... on peut pas s'empêcher de ce demander "pourquoi"??
  • lllFredolll
    Mouais pas mal mais pas transcendant non plus ...
  • "Cin-et-folle"
    Très bon thriller, flippant..après ça, on ne voit plus notre radio-réveil de la même façon !
  • SkydaZ
    Hum.. Un peu "lent" tout de même, l'histoire est molle et malgré une faible durée de 80 minutes, on trouve encore le film long, surtout avec une fin pareille..
  • Fredegra
    Dommage, film molasson, on espère quelques moments speed mais ils ne viennent jamais... Assez décevant dans l'ensemble ! J'ai espéré, en vain. Si vous n'avez rien à faire et pas d'autre film à voir, alors regardez-le, allez-y mais à ces 2 conditions. Film pauvre.
  • ludivine130
    pas bon du tout
  • bibialien
    Le film a un côté paranormal activity sauf que là le paranormal n’existe pas. Comment décimer une famille : la filmer 24h/24 et tout connaître d’elle. A voir pour son originalité
  • Jean-Pol Cardin
    Un bon film, les toutes dernières images du déjà vu. Je note quand même 4 sur 5
  • Julian J.
    Pas de logique, la fin est juste incroyable par son manque de créativité, on s'ennui du début a la fin et le film est bourré d'incohérence.
  • DonEricDeLaMancha
    "La conversation secrète" de Coppolla, ça c'est du film de mouchard...
  • cimoifil
    Film original, bon thriller psychologique, il tient en haleine, j'ai bien aimé !La descente en enfer de cet homme est crescendo et prenante 3.5/5
  • dianalys76
    un peu lent mais pas mal, je préfère largement Caché de Haneke, dans le genre harcèlement et surveillance 3/5
  • Toutou to you
    388 Arletta Avenue a d'original, sa prise de risque artistique : en utilisant le procédé du found footage propre au cinéma d'épouvante, il donne à son thriller une particularité étonnante mais aussi pernicieuse. James et Amy ressemblent au couple lambda, ils vivent à Toronto dans une banlieue cossue et surtout ils s'aiment. Cependant, ils sont espionnés par un harceleur rusé...Les premiers instants ne laissent pas de doute, Randall Cole choisit de filmer à la manière subjective ou dans certaines séquences il utilise des plans de caméras cachées ici ou là. Le résultat est mitigé, si la méthode renforce le caractère énigmatique du personnage qui s'adonne à cette pratique, une aura mystérieuse le rendant ainsi vraiment intéressant, il n'en est pas de même pour le reste. C'est bien l'interprétation des autres qui en pâtit : en effet, les angles de caméra (entre contre-plongées, contre-champs...) altèrent les performances visibles des acteurs. On perçoit bien par moments la paranoïa ou la tension chez Nick Stahl mais jamais en sorte que l'on soit saisit par elles. D'ailleurs, on est jamais vraiment angoissé. Un autre point positif, c'est la manière dont le spectateur se fait une idée plus précise du personnage principal à mesure que le scénario avance. Le rythme du métrage n'est pas mal du tout mais souffre d'une composition artificielle à l'image de la mise en scène. Pour finir, on peut rester perplexe en face d'incohérences évidentes. Produit par un réalisateur que j'apprécie beaucoup, Vincenzo Natali (Cube, Cypher), 388 Arletta Avenue n'est pas mauvais, il est franchement regardable et il s'oublie très vite. 2,5/5
  • freeyayo
    inintéressant voire inutile sauf pour donner des mauvaises idées à des gens déjà détraqués du ciboulot, je vois pas quel plaisir on peux avoir à mater ce genre de daube et je parle même pas de la fin, aucune morale. je déteste ces films qui me laissent sur ma faim.
  • Syoul33
    Pas mal, je m'attendais à pire..
  • Hi hi hi !!!
    Bon pour les frissons et les sursauts on repassera !! dans le genre film sur le voyeurisme on a déjà vu mieux (Malveillance - Alone with her) mais ca se laisse regarder et le mec est bien pervers et surtout malin !! La fin est plutôt sympa et ca commence à lui faire une bonne "petite bibliothèque" !!! A voir une fois au passage...
Voir les commentaires
Back to Top