Mon AlloCiné
Sur le chemin des dunes
Sur le chemin des dunes
Date de sortie 5 décembre 2012 (1h 36min)
Avec Ben Van den Heuvel, Eva Van der Gucht, Thomas Coumans plus
Genre Drame
Nationalité belge
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
2,7 10 critiques
Spectateurs
3,9161 notes dont 24 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Fin des années 60, une ville oubliée de la côte belge. Pim vit seul avec sa mère, une ancienne reine de beauté devenue chanteuse de cabaret. Pim égaie ses journées en dessinant et en rêvant à des vies imaginaires. Il exprime ses désirs en collectionnant en secret des objets qu’il garde précieusement dans une boîte à chaussures. À l'aube de ses 16 ans, sa relation avec son meilleur ami, Gino, va prendre une autre direction. Quant à la mère de Pim, Yvette, elle a ses propres rêves. Fatiguée de ses soupirants et de sa vie monotone, elle aspire à tout quitter pour partir à la découverte du monde.
Titre original

Noordzee, Texas

Distributeur Outplay
Récompenses 1 prix et 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 23/05/2013
Date de sortie Blu-ray 19/06/2013
Date de sortie VOD 10/11/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Néerlandais, Allemand, Anglais, Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
à partir de (4.99 €)
à partir de (3.99 €)
à partir de (3.99 €)
à partir de (4.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 13.00 €
Sur le chemin des dunes
Sur le chemin des dunes (DVD)
neuf à partir de 13.00 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bandes-annonces

Sur le chemin des dunes Bande-annonce VO 2:04
Sur le chemin des dunes Bande-annonce VO
101 095 vues

Acteurs et actrices

Ben Van den Heuvel
Rôle : Pim (jeune)
Eva Van der Gucht
Rôle : Yvette
Thomas Coumans
Rôle : Zoltan
Katelijne Damen
Rôle : Marcella
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Positif
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Transfuge
10 articles de presse

Critiques spectateurs

ROKENROL
Critique positive la plus utile

par ROKENROL, le 28/12/2015

5,0Chef-d'oeuvre

traiter ce theme peut etre casse gueule, mais le realisateur s'en sort comme un chef... ce film m'a fait du bien et ou certains... Lire la suite

I'm A Rocket Man
Critique négative la plus utile

par I'm A Rocket Man, le 04/06/2018

1,5Mauvais

Une balle dans la tête !! C'est ce que j'ai failli faire hier soir devant ce chemin des dunes... je m'en doutais à moitié... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
33% (8 critiques)
21% (5 critiques)
29% (7 critiques)
4% (1 critique)
13% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Sur le chemin des dunes ?
24 Critiques Spectateurs

Photos

14 Photos

Secrets de tournage

Un casting compliqué

Le cinéaste a mis plus de temps que pour ses courts métrages à trouver des acteurs pour interpréter les deux rôles principaux de son film : "(...) ce casting nous a pris une demi-année. Nous avons trouvé Gino (l'un des premiers rôles du film) après, je pense, 20 garçons", se souvient Bavo Defurne. Selon lui, il ne fait aucun doute que le sujet du film a fait peur : "Quand ils ont découvert qu'il s'agissait d'une histoire d'amour entre deux garçon... Lire plus

Premiers pas

Les deux jeunes acteurs principaux, Mathias Vergels et Jelle Florizoone, n'avaient jamais tourné dans un film avant Sur le chemin des dunes.

Après le court

Sur le chemin des dunes est le premier long métrage du cinéaste flamand Bavo Defurne. Après la réalisation de plusieurs courts métrages, le cinéaste propose ainsi une histoire dans un format plus long : "J'ai eu l'impression ici de voler et de faire plus de nuances et plus de détails dans les personnages en les rendant plus beaux et crédibles", explique-t-il.
5 Secrets de tournage
Films recommandés
Yossi
Yossi
Contracorriente
Contracorriente
Le Cercle
Le Cercle
Shelter
Shelter

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • justinien
    Impossible de voir ce film, il n'est jamais sorti en salle chez nous !!!!!!!!! Pfffffffff...et introuvable en DVD ou Blu Ray....Grrrrrrrrrrr
  • caribouxD
    Il sort bientot en France ! Il fait d'abord la tournée des festivals..!
  • julien9270
    J'ai vu ce film il y a au moins 2 mois! Un peu étonner qu'il ne sorte que maintenant en France! C'est un très beau film! Une histoire d'amour passionnante!Film a voir!
  • jereffuse
    Un film sur l'homosexualité qui finis bien.....C'est tellement rare...A voir absolument
  • jerome76cinefan
    Le cinéma belge me semble profiter d'une plus grande liberté de ton et de réalisation que le cinéma français contemporain. Rien que la bande annonce, l'histoire d'amour d'un jeune gay loin de tout stéréotype de bourgeois intellectuel parisien trentenaire, un petit garçon qui se maquille et joue les reines de beauté les fesses à l'air .... je me demande si tout cela n'aurait pas provoqué réactions, polémiques et contre-polémiques dans cette France qui aime tant à polémiquer et chercher la censure (quand elle ne s'auto-censure pas d'emblée).
  • Blaste
    distri de m*rde : a priori certaines villes ont "choisi" entre Hors les murs et Sur le chemin des dunes, comme s'il ne fallait surtout pas diffuser deux films gays en même temps... navrant.
  • Gouleur
    La cause des premiers émois amoureux gagnent un nouveau flambeau de grande justesse et, signe de modernité, revendiquant toutes les sensibilités. La chaude lumière enveloppante contribue à une domination de l'esthétique sur un scénario par moment endormi mais donne une vraie âme à ce décor presque trop symbolique des années 60.
  • Archibaldpp
    Ce film emporte . Ils nous renvoient à des choses lointaines et à des souvenirs ! L'acteur principal ( malgré son jeune age ) est vraiment époustouflant à la fois par sa fraicheur et son coté mystérieux ! Juste dommage que nous puissions pas voir un peu plus de paysages Flamands ! J'aurais bien poussé le vice jusque La Panne :) A VOIR !
  • OldMartini
    "Il n'y avait pas d'anormaux quandl'homosexualité était la norme" (Proust dans Sodome et Gomorrhe). A priorianodine et bestiale, cette citation prend tout son sens lorsqu’il s’agit d’êtrepragmatique et emprunt de l’envie de s’intéresser de plus près à la question del’homosexualité, sorte de champ de bataille politique névralgique. Par l’art,la musique, le cinéma, la question a toujours été objet de nombreuxsoulèvements et, parfois, d’un mauvais goût non apprécié par l’assemblée. BavoDefurne ne fait pas partie de ce régime dictatoriale et dresse à travers« Sur le chemin des dunes » un portrait cruel mais juste d’unejeunesse en pleine perdition qui doit, à l’aube de nouveaux jours, voit sonenvironnement altérer son jugement et son esprit critique. Cela commence par unsoupir, un regard, un sourire… la suite, chacun est libre de la vivre comme bonlui semble. Pim, lui, n’a pas décidé de tomber sous le charme de son meilleurami mais voit vite la réalité se dresser devant lui tel une muraille insurmontablequi l’oblige à délaisser, au passage, toute idée d’épanouissement personnel.Par son esthétique, son aspect soigné et épuré, ses dialogues aussi prenantsqu’absents, ce drame belge soulève bon nombre de questions et force lesubconscient de chacun à prendre (ou non) position afin de sublimer son aspectcritique. A raison ou à tord, « Sur le chemin des dunes » force lerespect par son franc parlé et son réalisme à toute épreuve qui s’affranchit detoute règle pour faire passer un véritable message universel, aussi dur àentendre soit-il. Avec une certaine prétention, Bavo Defurne touche un publictrès large et montre qu’un coin reculé de la Belgique peut avoir autant decharme qu’une plage brésilienne en tant de chaleur excessive. Les jeunesacteurs du film, triés avec minutie et précaution au cours de plus de six moisd’audition, participent pleinement à ce que l’on peut très légitimement appelerun film indépendant des grands jours.
Voir les commentaires
Back to Top