We Are What We Are
We Are What We Are
Date de sortie 3 septembre 2014 - en DVD (1h45min
Réalisé par
Avec , , plus
Genre Epouvante-horreur , Thriller
Nationalité Américain
Spectateurs
  2,9 pour 155 notes dont 27 critiques
Mes amis
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant !
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Voir la bande-annonce
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

Les Parker sont connus dans le village pour leur grande discrétion. Derrière les portes closes de leur maison, le patriarche, Franck, dirige sa famille avec rigueur et fermeté. Après le décès brutal de leur mère, Iris et Rose, les deux adolescentes Parker, vont devoir s'occuper de leur jeune frère Rory. Elles se retrouvent avec de nouvelles responsabilités et n'ont d'autre choix que de s'y soumettre, sous l'autorité écrasante de leur père, déterminé à perpétuer une coutume ancestrale à tout prix.

Une tempête torrentielle s'abat sur la région, les fleuves débordent. Les autorités locales commencent à découvrir des indices qui les rapprochent du terrible secret des Parker…

Récompenses
14 nominations
Secrets de tournage
3 anecdotes
Distributeur
-
Box Office France
-
Année de production
2013
Budget
-
Remake de
Ne nous jugez pas
Date de reprise
-
Date de sortie VOD
-
Langue
Anglais
Date de sortie DVD
3 septembre 2014
Format de production
-
Date de sortie Blu-ray
3 septembre 2014
Format audio
-
Couleur
Couleur
Format de projection
-
Type de film
Long-métrage
N° de Visa
-
Plus de détailFermer
  • We Are What We Are (Blu-Ray)

    We Are What We Are (Blu-Ray)
    Date de sortie: mercredi 3 septembre 2014

    Logo partenaire neuf à partir de 19,99 €
    Acheter
  • We Are What We Are (DVD)

    We Are What We Are (DVD)
    Date de sortie: mercredi 3 septembre 2014

    Logo partenaire neuf à partir de 15,99 €
    Acheter

Bandes-annonces et extraits We Are What We Are

We Are What We Are Bande-annonce VO
33 757 vues

Vidéos Bonus We Are What We Are

Cannes 2013 N°55 - Bandes-annonces : Liberace et les films du 21 mai
2 028 vues

Actrices et acteurs We Are What We Are

  • Bill Sage

    Bill Sage

    Rôle : Frank Parker

  • Ambyr Childers

    Ambyr Childers

    Rôle : Iris Parker

  • Julia Garner

    Julia Garner

    Rôle : Rose Parker

  • Kassie DePaiva

    Kassie DePaiva

    Rôle : Emma Parker

Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs We Are What We Are

Dernière critique la plus positive Par Steven O.
  4,0 - Très bien

Un film tres poignant. Qui montre la vrais face des personne et que l'on de peut rien y fair c heréditaire il est vraiment tres bien

Dernière critique la plus négative Par Shone D. le 22 juin, 2014
  2,0 - Pas terrible

film sans grand intérêt très long et fin devinée avant même la moitié du film.

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 4 critiques     15%
  • 8 critiques     30%
  • 5 critiques     19%
  • 7 critiques     26%
  • 2 critiques     7%
  • 1 critique     4%
27 critiques spectateurs

Photos We Are What We Are

22 photos

Secrets de tournage We Are What We Are

Remake
Secret de tournage sur We Are What We Are

We Are What We Are est en fait un remake du film Ne nous jugez pas - dont le titre américain est d'ailleurs We Are What We Are - du réalisateur mexicain Jorge Michel Grau. Ce film avait remporté, en 2010, le Grand Prix du Jury au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer.

3 secrets de tournage

Dernières news We Are What We Are

  • "Cold in July" : Michael C. Hall chez le réalisateur de "We Are What We Are" !

    "Cold in July" : Michael C. Hall chez le réalisateur de "We Are What We Are" !

    samedi 7 septembre 2013 | News - Tournages
     
     

    De passage à Deauville, pour la présentation de "We Are What We Are", Jim Mickle nous a annoncé avoir d'ores et déjà tourné son prochain fil... Lire la suite

  • Le réalisateur de "We Are What We Are" à Deauville : "J'ai aimé voir le public réagir violemment."

    Le réalisateur de "We Are What We Are" à Deauville : "J'ai aimé voir le public réagir violemment."

    vendredi 6 septembre 2013 | News - Interviews

    Avant-dernier film présenté en Compétition à Deauville, "We Are What We Are" aura fait parler de lui lorsqu'applaudissements et sifflets se ...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de 2013Meilleurs films Epouvante-horreur en 2013

Commentaires

  • cecile-rangheard

    C'est vraiment un film de ouf ! Trop flippant car ca pourrait etre reel. Par contre, je n'aurai pas choisi cette fin pour lui donner plus de poids. A voir. Ames sensibles s'abstenir.

  • jolabrouteuse

    Digne d'un vieil épisode des "Contes de la crypte". C'est mou, c'est prévisible, la direction artistique est inexistante, et c'est manifestement écrit par des gens qui n'ont jamais vu de film de genre. Une sortie direct-to-dvd est à prévoir, je le crains.

  • moniquechampagne18

    Entre film d'auteur et film d'horreur, et à l'arrivée, ni l'un ni l'autre.

  • LHmovies

    Tout à fait d'accord avec moniquechampagne18. Rasoir, mal joué, plein de poncifs.

  • Julia C.

    Film original et réussi pour ma part, avec une morale réfléchie, une fin logique et une superbe ambiance. C'est un film beau et horrible à la fois que je conseille a ceux qui accepte de mêler originalité, religion et humour !

  • scarface666

    Allez, je vais me voir ça tout a l'heure au cinéma. je vous dirais quoi ;)

  • scarface666

    We Are What We Are est le remake américain du film mexicain Ne Nous Jugez Pas. Voici l'histoire en quelque ligne : "Les Parker sont connus dans le village pour leur grande discrétion. Derrière les portes closes de leur maison, le patriarche, Franck, dirige sa famille avec rigueur et fermeté. Après le décès brutal de leur mère, Iris et Rose, les deux adolescentes Parker, vont devoir s'occuper de leur jeune frère Rory. Elles se retrouvent avec de nouvelles responsabilités et n'ont d'autre choix que de s'y soumettre, sous l'autorité écrasante de leur père, déterminé à perpétuer une coutume ancestrale à tout prix.
    Une tempête torrentielle s'abat sur la région, les fleuves débordent. Les autorités locales commencent à découvrir des indices qui les rapprochent du terrible secret des Parker…"
    On ne peut pas le qualifier de film d'horreur, mais beaucoup plus de thriller psychologique. Le film est d'un style très lent et calme. Ce qui permet au contraire d'instaurer une ambiance ultra lourde et pesante...en théorie. L'idée de base est là, seulement la tension ne tien pas tout le long malheureusement. En faire un huit clos bien glauque aurait été plus que bénéfique. L'histoire de We Are What We Are est entouré de mystère, le film n’étant pas effrayant pour un sous, il à le mérite d’intéresser le spectateur, et ce, même si le film est ultra lent. Même s'il ne se passe rien dans le film, on à le temps de sentir que quelque chose de vraiment horrible va se passer à la fin... Le final est plus que surprenant... et dégueulasse ! Mention spéciale à Bill Sage qui joue le père de famille Parker d'une façon si froide que j'en ait encore des frissons. Une bonne expérience que ce We Are What We Are, à voir au moins une fois car c'est très particulier... troublant... dégoutant !

  • Sam Ach

    C'est un peu le propre de l'horreur d'être dégoutant!

  • scarface666

    Non, je dirais plus tot que c'est propre au Gore, car l'horreur est trop généraliste, ce genre est composé lui même de deux sous genre : L’épouvante et le gore, soit respectivement les film qui tente de faire peur, et ceux qui ne sont que pur boucherie ( et parfois certain arrive a faire les deux, comme Evil Dead).
    Bref, ce film est une bonne surprise, c'est assez violent graphiquement vers la fin, mais même ce qu'on ne voit pas clairement dans le film inspire le dégout.
    A te tenter si tu ne l'a pas vu ^^

  • Sam Ach

    Merci c'est exactement ce que je voulais dire! Ce n'est pas Gore, ce n'est pas de l'épouvante, et pourtant ça fait froid dans le dos et ça glace le sang tellement c'est d'une réalité !
    Dégout=horreur... c'est le but! à mon humble avis...
    P.S. : Tout à fait d'accord pour "Evil Dead" !
    Gore est l'extrême de l'horreur=dégoût, à mon humble avis aussi :p

  • luxe

    Excellent remake !

  • lllFredolll

    Vraiment très bon et glaçant !!

  • AleXX46

    inutile et a part une scéne ou deux il est vraiment mauvais

  • regimbald

    glauque a souhait, et bien occulte.

  • Michel V.

    J'ai apprécié...

  • Cyril J.

    A voir une fois, mais il est pas exceptionnel. C'est glauque, l'ambiance est la, mais c'est calme est le scénario assez plat je trouve.

  • Mina_Harker

    Petit bijou de noirceur, ma critique sur mon blog horreur

  • Elcatalan

    Ce film m'a bluffé de par son scénario et le jeu d'acteur de Bill Sage, absolument terrifiant dans ce thriller horrifique..presque réaliste !! Quelques incohérences de ci de la, mais une ambiance qui vous glace le sang ! Malgré une certaine lenteur, je n'ai pas vu le temps passer et ce film reste l'un de mes thrillers préférés de l'année.. A voir..

  • quetedugraal

    La lenteur du film est censée servir le scénario, mais c'est un pari risqué, car on pourrait décrocher. Ceci dit, une histoire intéressante. A voir.

  • Marine Reys

    Inutile c'est de la grosse merde, sa vaut rien c'est une perte de temps de mater ce film!Un fardeau

  • LiL M.

    Ce film pourrait en choquer plus d'un tellement il est glauque et réaliste ( ame sensible mieux vaut s'abstenir ) cela dit la fin laisse perplexe .. * spoiler spoiler * Si j'ai bien compris a la fin les deux soeur vont perpétuer les rites cinglé de leurs père ? car j'ai vu q'une d'elle avait garder le livre :o a moin que ça soit juste en souvenir bizzard quand meme lol

  • Hewittz

    quelle critique constructive " c'est de la grosse merde ! "

  • ilecool

    Arff un sujet brulant la transmission des cultures familiales séculaires avec la religion qui s'en mêle! L'ambiance est lourde, pesante et on sent le crescendo arriver dès les premières images. Le scénario est bon, le film bien réalisé et j'ai trouvé les acteurs crédibles!! A ne pas mettre entre toutes les mains, il y a peu de scènes dures, mais elles le sont vraiment. A voir!!

  • Dark Alexiel

    je fait un second post juste pour dire que apres un 2nds visionnage cette fois avec des amis, les reactions sont differentes, certains trouvent la fin belle comme moi, d'autres ont été choqué par la scene finale... meme si tous admettent que on est au bord du chef d'oeuvre avec ce film ... car ya du background seculaire, la religion, les traditions, cela aborde tellement de themes et d'une facon bien foutue... quel regal ce film ( sans jeu de mot ) lol

  • Heddeck

    Un film pas mal, la fin est intense... seul défaut : je trouve qu'on aurait pu se contenter d' un court métrage avec un scénario aussi "dense".
    Tout le monde sera pas d'accord avec moi, à vous de juger si vous avec l'estomac bien accroché.

  • Rouge L.

    Rien ne justifie la longueur du film, le scénario est simple jusqu'à l'insignifiance, le seul rôle somme toute profond et captivant est celui du monstre. L'enquêteur, le flic, les filles sont d'un creux... et pourtant on est comme envoûtés, étrangement ça se laisse regarder avec un vrai intérêt. Peut-être grâce à la Mise en scène particulièrement fortiche. Par ailleurs, et ce n'est pas un détail, le sujet du film, l'obsession du père va chercher loin dans nos vérités archaïques, moi qui suis adepte de philosophie physiologique, j'ai apprécié les clins d'oeils, la Sanctification des pères, bref, ça c'est pour les connaisseurs.

  • mulder67

    histoire intéressante dommage que le rythme soit si lent.

  • Laurent O.

    J'ai beaucoup aimé ce film. Il peut paraitre long, mais c'est tellement bien tourné et bien joué que j'ai savouré cette longueur. Cependant, je ne comprends pas la fin. Cette courte scène ressemble à un désaveux de tout le reste et je me suis dit : Tout ça pour ça! ça m'a gâché mon plaisir. Dommage!

  • Just A Word

    We Are What We Are, troisième long-métrage de Jim Mickle, prouve que le monsieur déborde de talent et explore des voies grandement différentes à chaque essai. Grande réussite, très déroutante pour cette époque d’horreur médiocre et tape-à-l’œil, le film est bourré d’intelligence. Ajoutons à cela une galerie d’acteurs pas forcément connus mais extrêmement bons, magnifiée encore davantage par le traitement de l’américain, et vous obtenez un excellent film, certes pas encore parfait, mais qui fait réellement du bien. Gageons que son prochain film Cold in July, un thriller cette fois, présenté à Cannes, sortira dans les salles.

    http://justaword.eklablog.com/...

Toutes les actus Ciné
Venise 2014 : Al Pacino, Viggo Mortensen et Catherine Deneuve sur le tapis rouge
Venise 2014 : Al Pacino, Viggo Mortensen et Catherine Deneuve sur le tapis rouge
Tweet  
 
Deauville 2014 : Mick Jagger le 12 septembre sur le tapis rouge
Deauville 2014 : Mick Jagger le 12 septembre sur le tapis rouge
Tweet  
 
Un illustre inconnu : les 1001 visages de Mathieu Kassovitz
Un illustre inconnu : les 1001 visages de Mathieu Kassovitz Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
5 bonnes raisons de (re)voir "Philadelphia" ce soir sur HD1
5 bonnes raisons de (re)voir "Philadelphia" ce soir sur HD1
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "We Are What We Are" dans nos forums:

  • Critique spectateurs (1)
Tous les sujets à propos de ce film
Top Bandes-annonces
Un illustre inconnu Teaser VF
570 683 vues
Sponsorisé
Gemma Bovery Bande-annonce VF
55 168 vues
Loin des hommes Bande-annonce VF
4 276 vues
Maintenant ou jamais Bande-annonce VF
353 631 vues
Pride Bande-annonce VOST
156 712 vues
Obvious Child Bande-annonce VO
165 455 vues
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • Mathieu Kassovitz, méconnaissable, veut être ''Un Illustre inconnu''
  • The Artist : Michel Hazanavicius, poursuivi pour plagiat, réagit
  • Colin Firth : Sa scène sensuelle voire érotique laisse sa femme de marbre
  • Natacha Polony au Grand Journal : Elle se prend pour Scarlett Johansson !
  • Emma Watson et les photos de nu volées : Scandalisée par 'le manque d'empathie'