Mon AlloCiné
La Fille de nulle part
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
La Fille de nulle part
Date de sortie 6 février 2013 (1h 31min)
Avec Virginie Legeay, Jean-Claude Brisseau, Claude Morel plus
Genres Drame, Fantastique
Nationalité français
Bande-annonce
Presse
3,8 25 critiques
Spectateurs
2,5145 notes dont 48 critiques

Synopsis et détails

Michel, professeur de mathématiques à la retraite, vit seul depuis la mort de sa femme et occupe ses journées à l’écriture d’un essai sur les croyances qui façonnent la vie quotidienne. Un jour, il recueille Dora, une jeune femme sans domicile fixe, qu’il trouve blessée sur le pas de sa porte et l’héberge le temps de son rétablissement. Sa présence ramène un peu de fraîcheur dans la vie de Michel, mais peu à peu, l’appartement devient le théâtre de phénomènes mystérieux.
Distributeur Les Acacias
Récompenses 1 prix et 3 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 133727

Bande-annonce

La Fille de nulle part Bande-annonce VF 1:17
La Fille de nulle part Bande-annonce VF
79 151 vues

Acteurs et actrices

Virginie Legeay
Virginie Legeay
Rôle : Dora
Jean-Claude Brisseau
Jean-Claude Brisseau
Rôle : Michel
Claude Morel
Claude Morel
Rôle : L’ami de Michel
Lise Bellynck
Lise Bellynck
Rôle : La fille rencontrée dans la rue
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles
  • Marianne
  • Mad Movies
  • Positif
  • Libération
  • Les Fiches du Cinéma
  • Studio Ciné Live
  • Ecran Large
  • Cahiers du Cinéma
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • 20 Minutes
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Figaroscope
  • TF1 News
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • TéléCinéObs
  • Première
  • La Croix
  • L'Express
  • Le Parisien
25 articles de presse

Critiques Spectateurs

DukeMARVIN
Critique positive la plus utile

par DukeMARVIN, le 13/02/2013

4,5Excellent

Brisseau livre ici une œuvre très personnelle au charme envoutant, rappelant que le cinéma est un art avant tout, et que... Lire la suite

chrischambers86
Critique négative la plus utile

par chrischambers86, le 18/05/2014

2,0Pas terrible

En exergue du film, une citation de Victor Hugo : « O mon Dieu, ouvre moi les portes de la nuit... » Lèopard d'or au festival... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
6% (3 critiques)
25% (12 critiques)
27% (13 critiques)
6% (3 critiques)
19% (9 critiques)
17% (8 critiques)
48 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

A l'origine

La Fille de nulle part est né dans l'esprit de Jean-Claude Brisseau par désir de retourner à des conditions de tournage proche de celles de ses débuts, mais aussi à un cinéma disparu : "J’avais la nostalgie des films de la Nouvelle Vague, comme Tirez sur le pianiste (1960), par exemple, où pendant les cinq premières minutes, on ne voit pas grand-chose à l’image, mais c’est le film de Truffaut qui m’a le plus touché", explique-t-il.

Prix

20 ans après son Lion d'Or au Festival de Berlin pour le film Celine, le réalisateur Jean-Claude Brisseau a remporté un prix important dans un autre festival célèbre : celui de Locarno, où La Fille de nulle part a été récompensé d'un Léopard d'Or, par le jury du réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul.

Une première

Jean-Claude Brisseau n'était pas destiné à jouer le premier rôle masculin : il pensait le confier à son ami Claude Morel qui joue quand même dans le film. Le cinéaste s'est laissé convaincre par son entourage de faire l'acteur, une situation dans laquelle il ne s'était jamais retrouvé auparavant : "(...) ce travail a été très pénible car je devais apprendre tous les jours des textes par cœur, souvent très longs, et en même temps, jouer et faire l... Lire plus
6 Secrets de tournage

Dernières news

65ème Festival de Locarno: le palmarès !
NEWS - Festivals
dimanche 12 août 2012

65ème Festival de Locarno: le palmarès !

Le jury du 65ème Festival de Locarno a rendu son verdict ce samedi: le Léopard d'Or a été décerné au film français "La fille...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

Commentaires

  • daniel u.

    il est parfaitement ridicule de classer le film dans le genre fantastique. c'est une introspection testamentaire par l'un de nos cinéastes les plus personnels et les plus courageux. Brisseau qui a toujours merveilleusement filmé les filles interroge l'acte de créer dans un monde où les religions ont supplanté Dieu..sur la 5e de Mahler il évoque sa disparition violente mais sereinnement comme Bruno Ganz chez Tanner ou Brando chez Bertolucci..un film pour cinéphiles sérieux et cultivés..si ça existe encore..

  • Jean-Luc Debord

    L'un n'empêche pas l'autre, le réalisateur affirme lui-même que son film contient de nombreux éléments fantastiques.

  • platineangel

    Je suis assez fan de Brisseau et j’attends ce film avec impatience. Et oui, le cinéma "cultivé" existe encore, et il est de plus en plus traité comme complaisant ou narcissique... bien dommage car le cinéma a bien besoin de cinéastes surréalistes, inventifs et passionnés. A part Carax qui a été salué par une grande partie de la critique, l'année dernière en France, je n'ai pas vu beaucoup de films vraiment intéressants. Attention ! il y a avait de très bonnes choses à côté ! je ne dis pas le contraire.

  • Christoblog

    J'attendais beaucoup du film de Brisseau, et j'ai été déçu :

  • Cinematraque

    Ce qui est beau, et reposant, dans le dernier film de Jean-Claude Brisseau, c’est sa manière de prendre le réel au premier degré : le scénario parle d’un fantôme, hé bien on verra un fantôme. Qui a dit qu’il fallait de l’argent, de la technique?

    http://www.cinematraque.com/20...

  • Kane Arius

    Mélancolique et romanesque en diable, un récit littéraire dans l'âme, d'une intelligence humaine étonnante, et d'une complexité thématique assez déroutante, voir inouï, à interpréter soi-même (?), pour un film bien plus grand que ce qu'il n'y paraît, aux multiples niveaux de lecture et à la réalisation simple et brillante qui allie un sens du cadre extraordinaire, une photo qui touche au sublime par moment (de véritables tableaux de maître !) et une gestion de l'espace proprement bluffante qui réveillent nos peurs les plus enfantines et les plus enfouis avec une virtuosité hallucinante qui renvoie tout les films d'épouvante érigés en modèle à leurs cours d'école (rien que ça) et qui nous fait durablement croire aux revenants. Attention par contre, à ce titre, ce film contient à un moment un surgissement, une scène très brève, qui est la effrayante que vous puissiez imaginer (on n'est paralysés par une trouille digne de nos pires cauchemars) ! Mais je ne vais pas vous la spoiler. Vous êtes prévenu...

    Bref, c'est de très loin le meilleur et le plus beau film fantastique jamais réalisé.

  • Sunflower07

    Film pas terrible : je me suis bien ennuyée........bof, rien de bien extraordinnaire

  • SyphX-

    "Quand Jean-Claude Brisseau joue avec les mystères et les effets visuels à la Méliès pour s'interroger sur la métaphysique." Teddy ★★★★★★★★☆☆ | Lire la critique complète du film sur LE BLOG DU CINÉMA : http://www.leblogducinema.com/...

  • quetedugraal

    Un vrai film d'auteur. Petit bémol: le jeu d'acteur de JC Brisseau.

  • luxe

    Un beau film philosophique.

  • Christophe P.

    Une grosse daube !!! quel calvaire d avoir été jusqu'au bout !!! c'est horriblement mal joué sur un ton toujours monocorde !!!

  • micka B.

    Le film de nul part

  • AleexSx

    Le jeu d'acteur est extrêmement ennuyant et plat. On critique souvent le cinéma Français, et bien ce film ne relève pas le niveau !

  • cad2507

    Un film soporifique et des acteurs plus que médiocres. Ce film ne mène nulle part...
    Je n'arrête jamais un film avant la fin mais là, je n'ai pas tenu au delà d'une heure, et encore, avec beaucoup, beaucoup de mal...

Voir les commentaires
Back to Top