Mon Allociné
Amour
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Amour
Date de sortie 24 octobre 2012 (2h 07min)
Avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert plus
Genre Drame
Nationalités Français, Allemand, Autrichien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 4,5 28 critiques
Spectateurs 3,83251 notes dont 609 critiques

Synopsis et détails

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.
Distributeur Les Films du Losange
Récompenses 26 prix et 34 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD 26/02/2013
Date de sortie Blu-ray 26/02/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Box Office France 767 418 entrées
Budget 8 900 000 $
Langues Français, Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 128207

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Amour en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Amour
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Louer (3.99 €)
Amour
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
Amour
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Amour (DVD)
Date de sortie : mardi 26 février 2013
neuf à partir de 5.00 €
Amour (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 26 février 2013
neuf à partir de 19.39 €
Amour Bande-annonce US 1:59
<strong>Amour</strong> Bande-annonce VF 1:48
1 313 857 vues

Interviews, making-of et extraits

Tous les films sacrés aux César 0:00
Tous les films sacrés aux César
0 vue
<strong>Thierry Frémaux</strong> Interview : Amour 12:56
Thierry Frémaux Interview : Amour
88 370 vues
<strong>Alexandra Henochsberg</strong> Interview : Amour 6:04
Alexandra Henochsberg Interview : Amour
56 033 vues
20 vidéos

Acteurs et actrices

Jean-Louis Trintignant
Jean-Louis Trintignant
Rôle : Georges
Emmanuelle Riva
Emmanuelle Riva
Rôle : Anne
Isabelle Huppert
Isabelle Huppert
Rôle : Eva
Alexandre Tharaud
Alexandre Tharaud
Rôle : Alexandre
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • La Croix
  • Libération
  • Ouest France
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Paris Match
  • Le Monde
  • Metro
  • Studio Ciné Live
  • Les Fiches du Cinéma
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • L'Express
  • Les Inrockuptibles
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Excessif
  • 20 Minutes
  • Ecran Large
  • L'Humanité
  • Marianne
  • Critikat.com
  • Télé 7 Jours
  • Elle
  • Chronic'art.com
  • Metro
  • Cahiers du Cinéma
  • Télérama
28 articles de presse

Critiques Spectateurs

chrischambers86
Critique positive la plus utile

par chrischambers86, le 26/04/2014

4,0Très bien

Portrait d'un couple de retraitès au moment où la femme se retrouve diminuèe par un accident vasculaire cèrèbral! Jusqu'où... Lire la suite

Dex et le cinéma
Critique négative la plus utile

par Dex et le cinéma, le 07/02/2014

2,0Pas terrible

Une palme d'or complètement incompréhensible. Une mise en scène intéressante, mais une réalisation désespérément froide et... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
22% 131 critiques 33% 202 critiques 19% 115 critiques 11% 67 critiques 9% 52 critiques 7% 42 critiques
609 Critiques Spectateurs

Photos

10 Photos

Secrets de tournage

Origine du film

En parlant de l'origine d'Amour, ce film sur la fin de vie et la souffrance des êtres chers, Michael Haneke a partagé : "J’ai eu dans ma famille des événements qui n’étaient pas très gais et qui m’ont poussé à me poser cette question : Comment gérer la souffrance de quelqu'un qu’on aime". C'est ainsi qu'il a commencé à écrire son film.

Écrit pour Trintignant

Lorsque Michael Haneke a écrit son film, il avait en tête dès le départ Jean-Louis Trintignant pour le rôle principal. Le réalisateur a même affirmé qu'il avait écrit le scénario pour lui et pour personne d'autre : "J'ai toujours voulu travailler avec lui car c'est un acteur que j'admire beaucoup. Sa présence dans Amour était une condition sine qua non. Je n'aurais pas fait le film sans lui", ajoute-t-il.
12 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

Commentaires

  • Legend Kray Twins

    Moi j'ai trouvé que c'était bien mais c'est un peu "mou" si on veut vu que c'est la maladie et tout ça et c'est éprouvant...
    Tu me diras, j'espère que tu ne t'ennuieras pas....

  • Black-Night

    Merci beaucoup pour ton avis :)
    Tu me rassures car entendu comme si c'était un véritable navet. Je pense apprécier ce film dur ! Visionnage prévu pour le coup.

  • Legend Kray Twins

    4/5
    Ce film est tellement dur, éprouvant à suivre...Quelles interprétations, quels acteurs, ils ont mérité haut la main tous les prix reçus mais bon sang, qu'est ce que c'est traumatisant à regarder, horrible parce que tellement réaliste...Les deux personnages principaux vous touchent de par leur amour si grand, leur désespoir, leur vie chamboulée par la maladie...
    Amour ne peut que vous bouleverser, vous briser le coeur...
    Je ne sais si je peux le conseiller tellement c'est triste mais rien que pour les jeux d'acteurs qui méritent un 5/5, il faudrait le voir une fois.
    Un beau moment de cinéma.

  • maxou140

    Oh mais détrompes-toi, je suis loin de détester cette classe sociale. Par contre, c'est UN aspect de cette classe sociale que je déteste en effet...

  • maxou140

    Une interprétation intéressante mais si c'est vraiment le propos du film, ça ne me le fera certainement pas apprécier plus que le peu que je l'apprécie déjà, bien au contraire... Ce genre de discours pédants de bobos parisiens, très peu pour moi...

    Vouloir transmettre des émotions aux spectateurs seulement par le biais de leurs regards, d'accord c'est très bien, et c'est même magnifique (on le retrouve dans les plus grands films souvent). Sauf qu'ici ça ne l'est pas puisque cette locution gêne. Et pas besoin de ça pour "percer cette superficialité". Enfin perso, je n'en vois pas l'intérêt...

    Ça fait un peu: "je vous fais un doigt, chers spectateurs, laissez-nous tranquilles". D'accord, on vous laisse tranquilles alors...

  • trineor

    Non, Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva ou Isabelle Huppert ne jouent pas mal, non. Vous devez parler, j'imagine, de l'élocution très "récitative" des personnages ; mais c'est évidemment, d'intention délibérée, un choix du metteur en scène et une indication de jeu que les comédiens ont suivie.

    Il s'agit d'un milieu bourgeois de pianistes classiques parisiens ; il faut cerner que les personnages eux-mêmes sont en perpétuelle représentation (ce n'est pas pour rien que dès le retour dans le passé après la scène d'ouverture, le premier évènement est une représentation - un concert). Comme si dans le contact social, même au sein du couple, leur vie elle-même devait constamment se donner à voir comme une pièce, et cela se ressent dans leur diction et dans leur registre de langage soutenu, jusqu'aux échanges les plus quotidiens. Or tout le propos du film est de percer cette superficialité, de pointer la vacuité des bonnes manières et du discours face au drame. Que voit-on ? Qu'ils en ont assez de devoir paraître, expliquer, parler ; qu'il perd patience quand sa fille l'enjoint à parler sérieusement ("dis-moi : qu'est-ce que c'est, parler sérieusement ? allez, parlons sérieusement !") ; qu'ils en ont assez, lorsqu'ils reçoivent ce mot de leur ancien élève qui après être venu leur rendre visite leur dit, de façon bien indécente quoiqu'il ne s'en rende pas compte, avoir trouvé le moment passé avec eux "triste et beau", comme s'il parlait d'une scène de tragédie, comme s'il se faisait critique d'art de ce que ce vieux couple abîmé donne en spectacle.

    Tout le film traite de cette intrusion de l'extériorité et des mots dans l'intimité du drame vécu. Eux veulent se taire et vivre simplement dans le silence leurs derniers moments. Le discours dans ce film est superflu, social, contraint ; il est fait pour l'être, et l'élocution indique qu'il est fait pour l'être. Alors au contraire, l'interprétation est parfaite, car votre gêne indique assez bien qu'elle est parvenue à restituer cela. Ici les mots sont plats. La passion, elle, est à chercher dans leurs yeux, leur visage, le tremblement de leurs mains, la façon dont ce vieil homme saisit les yeux pleins d'angoisse le visage de sa femme qu'il aime, ou les fleurs qu'il déposera sur sa dernière couche. Et vous verrez, si vous regardez mieux sous la surface, que vous avez cru voir de mauvais acteurs car vous ne regardiez simplement pas au bon endroit ; vous verrez que tout au contraire, vous êtes face à des acteurs magistraux.

  • Thib Thib de Youtube

    C'est vrai que généralement les films nommés à Cannes sont des tableaux de la vie réelle (Dancer in the dark, Elephant, Entre les murs, les films de Kiarostami qui sont c***nt à en mourir, Le ruban blanc également super soporifique, ou même La vie d'Adèle)!

  • Thib Thib de Youtube

    Bouleversant, mais, hélas, un peu long.
    3.5/5

  • DavY Croquette

    beau, tendre, émouvant, réaliste , somptueux. il n'y a pas de mots pour qualifié ce film.

  • bruno E.

    splendide. un hommage à ceux qui souffrent en silence

  • scarface1972

    En mode kleenex donc, çà y est acheté....

  • maxou140

    Pas mal, pas mal... Le scénario et surtout la réalisation sont très bons mais, par contre, qu'est-ce que les acteurs jouent mal ! J'ai eu l'impression de regarder une pièce de théâtre d'une troupe d'amateurs... A la limite de gâcher mon visionnage du film...

  • MGM-ranger

    "Amour" est un film sublime et immense. Une œuvre digne d'un Piallat si se n'est mieux. Ce film montre une fois encore que le cinéma français est un des plus grands au monde. Ceux qui disent qui ne se passe rien ne comprenne pas que c'est un film de la vie réel.

  • La petite grenouille

    Un film d'une qualité remarquable ! 4/5 !

  • mellinia

    Curieuse par l’idée que je m’en étais faite—à savoir la séparation, due à la maladie, d’un couple de personnes âgées— je me suis lancée dans le visionnage de ce film. Les acteurs y sont excellents : tellement naturels ! Ils le vivent et on y croit ! Cependant, certains personnages n’apportent rien ; certaines scènes non plus d’ailleurs ! Je me suis aperçu que la touche « +30 secondes » de ma télécommande, ne me faisait passé à côté d’aucune précision ou moments essentiels… les scènes sont longues et sans importance même. Certes le sujet est clair, norme et sans surprise mais c’est long… très long… et encore trop long… Bref le sujet est intéressant mais le rendu n’apporte rien !

  • Obr1

    trop de temps morts inutiles dans ce film je trouve. cependant l'histoire émeut vraiment voire crée un malaise. 4/5 car super film

  • lolow B.

    Rythme trop lent, l'actrice prend un ton trop agaçant, il ne se passe rien, une lutte à regarder jusqu'à la fin.

  • OdyseeCinema

    Excellent ! Un des meilleurs films 2012 !
    >> Voir le palmarès 2012 :

  • charl?ne B.

    Je suis entièrement d'accord avec ce commentaire.
    Certes, l'interprétation des acteurs est admirable, mais je ne comprend pas comment on peut aimer un tel film... On a qu'une envie, c'est de se pendre à la fin du film... Et à moi aussi, il m'a rappelé de très mauvais souvenirs... La vie est assez difficile comme ça, je ne vois pas l'intérêt de nous montrer ces moments au cinéma...

  • clanki r.

    les acteurs sont certes français, mais le réalisateur lui est autrichien....

  • LUNATIN

    Les deux points positifs de ce film sont une belle histoire et un réalisme parfait. Les acteurs sont bons aussi surtout Trintignant...l'actrice est convaincante en malade en revanche on a l'impression qu'elle récite son texte ça gâche tout! mais le gros défaut de ce film c'est qu' il est d'un loooooong...parfois on a vraiment envie de prendre la télécommande et d'appuyer sur "avance rapide" tellement certaines scènes sont interminables et ennuyeuses comme la scène du pigeon vers la fin que je trouve sans intérêt...sans compter l'ambiance très glauque tout le long du film ou la BO est quasi inexistante.. en fait on est à la limite d'un documentaire sur la fin de vie...

  • JeanVacances

    Les personnes âgées sont souvent
    des laissés pour compte. En effet, on a souvent peu de considération
    pour elles, on les prend pour des dinosaures dépassés par tout et ne
    pouvant comprendre ce dont on parle aujourd'hui. Il n'y a qu'à voir
    l'espace médiatique, quasi-nul, qu'elles occupent. Et je ne
    m'abstiendrais de parler du traitement qui leur est généralement réservé
    en maison de retraites. Plutôt que de raconter l’histoire d'amour d'un
    couple de lesbiennes, chose certainement plus glamour, Haneke, lui,
    choisit de se focaliser sur deux octogénaires en fin de vie, et d'en
    faire les stars de son dernier film. Il traite de façon très frontale
    leur délitement et les pertes multiples qu’entraînent la vieillesse, que
    ce soit sur le plan humain ou le plan psychologique. Il y a, comme
    souvent chez l'auteur de "Funny Games" et du "Ruban Blanc", une grande
    contemplation, une caméra posée là en œil voyeur, mais sans attrait
    malsain. Haneke aime mettre en avant la généalogie de notre quotidien,
    et faire cela sans fard. Nonobstant certaines scènes crues ou
    difficiles, il n'y a aucune complaisance de sa part à filmer ces deux
    vieillards faisant face à la maladie et la mort. Au contraire, on
    ressent beaucoup d'amour.

    Dans sa mise en scène, Haneke a
    toujours privilégié l'épure, une grande sobriété et une implacable
    rigueur. Sa grammaire cinématographique se compose très souvent de plans
    fixes aux cadres parfaitement soignés avec une grande profondeur de
    champ. Son montage est lent, son ambiance est froide. Pas de musique à
    outrance pour souligner telle ou telle émotion, sauf si celle-ci est
    diégétique. Chez ce genre de cinéaste antithèse de Tarantino ou Guy
    Ritchie, les multiples effets visuels, les images épileptiques et autre
    shaky cam n'ont pas la main-mise. Aucun artifice ne semble être toléré
    dans les partitions du chef-d'orchestre autrichien.

    Sous sa
    baguette, on est très heureux de retrouver le toujours excellent
    Jean-Louis Trintignant, spécialement sorti d'une retraite de dix ans
    pour l'occasion, quand bien d'autres comédiens devraient la prendre...
    Il joue là, sans fausse note, un homme au caractère bien trempé, à la
    limite de l'arrogance, mais si fragile et désarçonné face à la dure
    réalité d'une vie menacée par la Mort tapie dans l'ombre. Et surtout,
    comment ne pas être subjugué par la performance de Emmanuelle Riva ? A
    plus de 80 printemps, l'éternelle Elle de "Hiroshima mon amour" livre
    une prestation en tout point saisissante, celle d'une femme douce et
    raffinée, prisonnière de son propre corps et de sa propre déliquescence.
    Son César de la meilleure actrice, tout comme son Prix d'Interprétation
    à Cannes, ne sont pas volés pour le coup. Voilà des acteurs que l'on
    aimerait qu'ils ne vieillissent pas.

    "AMOUR" n'est pas forcément
    un film grand public malgré son sujet universel, car Haneke ne cesse de
    créer volontairement une distanciation, refuse en bloc
    l'hyper-spectacularité. Il affiche clairement un minimalisme appuyé tout
    comme une grande austérité pouvant conduire à une certain manque
    d'émotion, ainsi qu'un rythme très lent, cause de certaines longueurs,
    dont le film pâtit vers la fin. Si il ne s'agit pas là du meilleur film
    de son auteur ("Funny Games" et "La Pianiste" lui sont, à mon sens,
    supérieurs), on ne peut s'empêcher d'être malgré tout marqué par ce
    (quasi) huis-clos très intimiste qui, malgré ses défauts, est sourdement
    fort et beau.

    Retrouvez toutes mes critiques, avis et analyses sur ma page Facebook et sur mon blog, Chronique Mécanique. Merci !!!
    https://www.facebook.com/Chron...

  • blackmanga

    Un beau film, mais déprimant.
    Le cinéma français dans toute sa splendeur

  • Carlos3476

    A tout ceux qui aiment ce genre de film je vous suggère un séjour en maison de retraite médicalisée ou en hospice. Vous aurez à peu près autant d'action, une réalité parfaite et un jeu d'acteur des plus naturels. Evidemment c'est stupide tout autant que cet exercice de voyeurisme qui m'a mis mal a l'aise et n'a fait que me rappeler de très mauvais souvenir. Je ne vois pas l'intérêt de montrer ça au cinéma.

  • ardeo

    Je note surtout l'admirable interprétation de Trintignant et l'extrême dureté de ce film ! Comme Schoko, je ne verrai qu'une fois -mais pas forcément pour les mêmes raisons !

  • chalomi

    Haneke avait décidé de montrer l'inmontrable,c'est réussi,prenant et joué de façon virtuose par de vrais acteurs;on s'y croirait!!

  • xereso

    un seul mot: -Magnifique!

  • Schoko B.

    Je dirais que c'est un film moyen avec de bons acteurs qui récitent leurs textes à la virgule près. A voir quand même (au moins une fois), enfin si vous tenez jusqu'au bout (j'y suis arrivé).

  • angelabassompierre

    très lent, zéro action, il a fait mieux et pourquoi nous montrer ce registre?
    ça ne ressemble pas à l'écume des jours et dès qu'un film est avec 2 acteurs, ils disent huit clos, c'est quand c'est dans une même pièce, comme pour le théâtre ou que c'est fermé. déjà ça ne fait pas avancer et là, à moins de vouloir escorter qqn et vraiment prendre sur moi, le voir, je ne tenterai plus et c'est décalé. dépassé.... des gamins, non, ce sont des registres de films qui plaisent à certains et pas à d'autres. j'aime mieux " le ruban blanc", l'enfant qui questionne sa nounou, leurs cachotteries à vomir, là
    voir avc ou je ne sais pas, .....

  • Franck Hu

    Long, lent et chiant... quel calvaire....

  • zvock083

    Un huit clos porté par 2 acteurs excellents mais qui ne m'a pas spécialement touché pourtant l’histoire est à la fois triste et belle mais aussi dérangeante sur certaines scènes. 2,5/5

  • Christiane B.

    ouahh ! costaud ! trintignant octo toujours bon, dans un rôle difficile ( sa femme est victime de 2 AVC )....l"émotion et l'amour sont là dans ce couple fusionnel. préparez les mouchoirs ! très bon film, magnifiquement interprété par les 2 acteurs! petite prestation d'Isabelle Huppert

  • Syoul33

    Intéressé.

  • lucas b.

    mais ptin si vous avez trouvé ca chien c'est que vous ête de vraie gamin qui ne tienne pas en place et qui n'aime que tous ces vieux films d'actions sans scénario et dans ce cas la je vous conseillerait de quitter ce site au + vite.

  • Lucile Kopytko

    Magnifique

  • angelabassompierre

    Que la presse encense, c'est triste et on dirait que c'est pour se donner bonne conscience, il est très lent et je n'ai pas du tout accroché, j'ai quitté la salle de ciné
    ça un film et le titre ne semble pas aller avec le contenu et ceux qui m'ont raconté la suite et fin, comment peut on aller le voir,
    je n'ai rien contre Haneke et j'ai vu d'autres de ces œuvres mais là, je ne saisis pas, c'est triste et déprimant, dans la réalité ça fait tellement souffrir et pleurer, mettre ça sur nos écrans
    encore, je n'attends pas ça du cinéma. C'est plus d'avoir du rêve, de la beauté des émotions héroïques.......

  • FanAvatar09

    Vu hier soir. J'ai été assez étonné. 2 acteurs époustouflants pour un drame très touchant. 4,5/5

  • Abdelaziz A.

    je vais essai de voir une film d'amour

  • Made?

    J'ai visionné le film aujourd'hui (après environ beaucoup de mois d'hésitation...). Haneke n'est pas ma tasse de thé j'ai du mal il me faut toujours du temps pour voir un film du maître.

    J'ai trouvé ce film magnifique mais dur, noir et réaliste ça faisais un bon moment que je n'avais pas un visionné un film de ce genre avec ces longueur j'ai eu l'impression de faire un bond 10 ans en arrière car ce n'est pas trop le film qui sort très souvent (par la maîtrise surtout) et puis le sujets aussi mais je l'ai également visionné par curiosité et par toute ses nomination.

    Je n'ai pas été déçue, une caméra très très bien maîtrisé (Haneke n'aurait pas volé l'oscars du meilleur réalisateur mais le plan sur l'eau du film d'ang lee "Life of pi" juste trop beau c'était très serrée). Le film dès la première scène caméra face au siège de cinéma montre la longueur mais plus en avance et plus on est pris comme happé par les émotion et ont oublie toute cette longueur (personnellement moi arrivé a 15 minute de la fin du film je m'étais même plus rendue compte que y'avais aucun plan de l'extérieur, tout était filmé dans l'appartement).

    Les acteurs monstrueux (Riva magnifique qui se fait volé littéralement son oscars face a une minette de 22 ans qui doit encore prouver tout son talents) Trintigniant j'aurais cru qu'il serait encore plus éblouissant mais y'a ce petit côté soft qui ma bien plu.

    Film magnifique bien que quelque petit longueur mais se sa le 7ème arts, un film a voir une fois car je pense qu'en ne peut pleuré qu'une fois tellement la première fois ce sera bouleversants. Il a vraiment mérité ces nomination et les récompense bravo Haneke.

  • vieillemalo

    Déçue par ce film que j'ai vu aujourd'hui .
    Peut être que je ne connais que trop bien le sujet car il partie de mon métier d' "auxiliaire de vie sociale" :j'en connais les rouages ,et je n'ai rien appris ,rien découvert de nouveau ;je n'ai même pas eu besoin de mes kleenex moi qui ai la larme très facile ... ce film ne m'a pas vraiment émue , il est juste le reflet de la réalité bien transcrite c'est sûr ,mais cela a été sans surprise pour moi .
    Trop de longueurs et d'ennui parfois ,même si en fait cela est nécessaire au film et l'atmosphère qu'il transcrit .Bof Bof .

  • Isabelle R.

    le flim amour

  • marcfieldfr

    lent et ennuyeux ... un film à éviter si vous avez moins de 60 ans

  • celinevirum

    Je donne mon avis a ceux qui trouvent ce film déprimant ou patéthique.... c'est la réalité, ce film montre avec sincérité ce qui se passe souvent dans le vieillissement. Je suis AMP et je vous le dit ce film est plus que réaliste. Et même si ce film parle de la fin de vie, c'est la vie. Il mérite tout les oscars qu'il a eux, montrer au monde ce qui se passe parfois en tabou dans les fin de vie, dans le vieillisement. Alors on n'oblige personne a le voir mais respecter le.

  • John Pitakai

    Répond à scrat28 :

    Tu veux rire pour Avatar ? Perso on n'entend plus parler. Inception est très intéressant dans son concept mais il y a déjà eu des films sur les rêves (je pense notament le film animation Paprika qui a inspiré Nolan) SI on en parle, c'est parce que ce sont deux gros blockbusters et que ça doit rapporter sur le long terme (au prix que ça a couté)

  • Marc P.

    Regardable, sans plus...
    Trintignant est excellent mais alors Emmanuelle Riva est insupportable à écouter. Meilleure actrice pour ça ! On a l'impression d'être chez orthophoniste. Je ne pensais pas qu'on puisse jouer un film en prononçant toutes les syllabes de son texte...

  • kizanoz

    Nominée aux Oscars pour ce film...

  • scrat28

    @Ash-D: je suis bien d'accord, nos avis personnels sont par définition subjectifs. Sauf que là je n'exposais pas mon avis, mais un constat que j'ai observé autour de moi et en surfant sur les sites de cinéma: Avatar et Inception ont marqué l'histoire du cinéma, beaucoup de gens et de critiques continuent d'en parler, de les utiliser comme point de comparaison (par exemple, on lit souvent la phrase "le meilleur usage de la 3D depuis Avatar"), alors que ce n'est pas du tout le cas de Démineurs et Le Discours d'un roi (qui sont des films certes respectables, mais n'ont rien révolutionné). Ce n'est pas mon opinion, c'est une observation!

  • mel-2ni

    Film très émouvant et réaliste! il touchera peut être plus les gens sensibles et amoureux (ou mariés) qui arrivent à s'identifier dans cette histoire en se projetant à cet âge là... Il m'a vraiment bouleversée, même plusieurs heures après. Ce film est fait pour se questionner sur la vieillesse; est ce qu'on s'aimera toujours à cet âge là? Et comment on réagirait face à la maladie de l'autre? La mort... etc. Effectivement ce n'est pas gai, mais vraiment à voir. Pour moi tous les prix et nominations sont mérités.

  • Nelly M.

    Grand battage médiatique, des distinctions de toutes parts. Voilà qui force le respect. On se délecte de l'introduction, le concert, ces deux vieilles charentaises entre lesquelles on se demande ce que l'enfant en commun vient faire (Isabelle Huppert). L'idée de charger son partenaire en rejetant tout relais, qu'il s'use de son plein gré surtout, jette un premier froid. L'indéfectible tandem à hommages réguliers a de curieuses façons de concevoir l'amour humain... Tout à fait dans le fatalisme actuel, saccage des services publics, la santé incluse, les populations prennent en charge leurs maux, l'approche de la mort à distance du business. Comme la respectabilité commande de laver son linge sale en famille, on traite "le négatif" en vase clos. De là à congédier l'aide extérieure avec perte et fracas... Ils ont pourtant les moyens, ces deux bourgeois pétris d'habitudes, de se payer des auxiliaires de vie (qui ne sont pas tous ou toutes des brutes ou des souillons !). Que la dame s'oublie au lever n'est pas le plus grave non plus dans l'histoire. Les défaillances du corps qui se déglingue sont compensées par des tours de fauteuil roulant, humour bienvenu... C'est quand la parole devient grognement, avec cette démonstration très appuyée qui donne envie de dire au mari, "fais-toi aider mon vieux quoi qu'elle t'ait dit, ménage tes forces" qu'on commence à comprendre le côté "collet monté" de ce couple... Trop imprégnée de "la chanson des vieux amants" de Brel le long de leur cheminement très touchant du départ, les voir se combattre comme deux ados, c'est un peu trop... On espère que le rescapé se reprend afin que l'Autre Rive soit libératrice et pour lui et pour elle... Vains dieux, si après toute une vie côte-à-côte c'est cela l'amour !... J'y vois plutôt l'austérité obsessionnelle de Haneke, son image de la famille-bastion dont nul n'a le double de clé. Malgré la performance d'acteurs, ce ménage qui semble traverser sa première épreuve existentielle m'a fait penser aux pires séquences du "Septième Continent". Sur la fin de vie nous disposons heureusement de deux films récents aussi réalistes mais avec une philosophie autrement plus partageable :"Quelques heures de printemps" et "Le sens de l'âge", certes moins tapageurs !

  • Le chevalier blanc

    Un film lent, sans créativité, denué de mise en scene, noir et complaisant a la fois a tel point que ca en devient limite masturbatoire. Belle prestation de JL Trintignant neanmoins. Je vous en supplie, Mr Haneke, changez de boulot: pompiste ou vendeur d'aspirateur et cessez de nous polluer avec ce genre de pseudo-films. Le pire, c'est j'avais bien aimé "Funny Games" et "La pianiste".

  • Ludovic Plissken

    mon dieu mais quel film de merde j ai tenu 53 minutes quand même !!!

  • Boutny

    Ennuyeux à mourir ce film, c'est le cas de le dire lol

  • luxe

    Un film éprouvant... mieux vaut ne pas être dépressif en le regardant...

  • Juste Laure

    je viens de le regarder.... mmm je ne trouve pas encore les mots pour décrire ce que je ressens..un mélange d'angoisse de la mort, d'angoisse pour mes parents vieillissants, d'angoisse du temps qui passe, mais bizarrement je ne rejette pas cette angoisse pour moi, parce que sincèrement je crois que je me laisserai crever le plus rapidement possible. Bref, un film triste, dur, hyper réaliste, même si attention, on est là dans un milieu ultra bourgeois, j'aime à penser que la fin de mes proches sera plus douce , ou en tous cas, les sourires seront un peu plus présent. En fait, je crois que ce film m'a complètement plombé le moral . Dur, trop . Surtout surtout à éviter en cas de tendance à la dépression morbide. Je crois que je vais me mettre direct un film genre les tuche ou les trois frères pour faire passer le truc ... là par contre je viens d'exploser de rire toute seule ... !!

  • Ash-D

    @scrat28 : Quand je repense à Avatar c'est juste pour me rappeler à quel point ce film se fout de notre gueule. Par contre, Démineurs m'a bien plus marqué. Moins conventionnel, plus engagé, moins Disney, rien de comparable avec le Pocahantas de Cameron... Après pour Le Discours d'un Roi je suis d'accord. Mais bon tout cela est bien relatif finalement et n'engage que moi alors pourquoi, toi aussi, tu n'arrêterais pas de prendre ton avis (subjectif) pour une généralité.

  • scrat28

    @lizbeth: c'est souvent comme ça avec les prix. On préfère récompenser des films "qui font le buzz" mais qui seront oubliés dans 2 ans, plutôt que des oeuvres qui ont marqué. Oscars 2011: The King's Speech écrase Inception. Oscars 2010: Démineurs écrase Avatar. Trois ans plus tard, plus personne ne parle du Discours d'un roi ou de Démineurs. Par contre Avatar et Inception, eux, n'ont pas été oubliés, loin de là!

  • lizbeth

    @Guillaume75 ... comment peut-on trouver ça réaliste alors qu'il n'y a PAS la moindre émotion ? qu'il n'y a pas la moindre douleur ? que les acteurs ont le visage de n'importe quelle pouffe botoxée ? Où est le réalisme quand ils ont un 500m2 à Paris? qu'il peut donner 800 euros en liquide à l'aide? Si Haneke voulait nous faire ressentir le soulagement de la mort (c'est pas un secret puisque on le voit au début) eh bien c'est LE truc réussi... j'étais soulagée que cette arnaque s'arrête ENFIN.. les césar ont, une fois de plus, récompensé une bouse, un truc qui dans 2 ans sera oublié dans les rayons à 1 euros des Lidl. Il n'y a aucun Amour dans ce film, juste de l'ennui et de la masturbation mentale pour bobo. Désespérant du "cinéma" français.

  • Truman.

    Surcoté a mort pire qu'avatar , certes c'est super bien joué , intelligent beau mais ça vaut pas tout le bruit que l'on en fait autour , lent a mourir et ennuyeux comme pas possible .

  • Radmou V.

    .

  • guillaume75

    On peut ne pas aimer Haneke, en effet son cinéma peu déconcerter étant donné qu'il l'épure de tout artifice afin d'en faire une oeuvre la plus réaliste possible, en revanche, dire que son cinéma est "froid" en ce qui concerne Amour n'est pas tout à fait juste. Il met en scène un couple en fin de vie et l'amour qui lie ces deux personnages, une progression du handicap juste, âpre, déconcertante comme elle l'est dans la vie, avec pour seul décor un appartement parisien. Amour avec un grand "A" : voilà ce que j'y ai vu. Des comédiens merveilleux et touchants, des dialogues fins eux aussi épurés. Emouvant. 5 sur 5.

  • Henri Hego

    film très émouvant ,, juste !!

  • scrat28

    D'accord avec lizbeth: pour un film qui se veut "réel", les dialogues sont vraiment anti-naturels. Je ne peux pas concevoir que quelqu'un d'honnête puisse trouver quoi que ce soit de cinématographique dans cette oeuvre: filmé de manière banale, de très longs plans fixes, aucune musique, jeu d'acteur robotique. La forme est exécrable, et le fond est tout aussi désolant: il n'y a rien d'intellectuel ni d'intéressant, rien à retenir de ce film. Deux heures VIDES. Il rejoint Hansel&Gretel sur le podium des pires films que j'ai vus cette année!

  • lizbeth

    NON, tu n'es pas seul à détester... j'ai trouvé ça d'une bêtise incroyable... c'est bien le reflet d'une bourgeoisie bobo parisienne qui sous prétexte qu'on s'emmerde pendant 2h trouve ça génial ... bref du cinéma de merde qui ne justifie EN RIEN de payer une place de ciné... vous avez la même chose sur Arte (en moins chiant)
    Tant qu'à faire, j'aurais autant aimé voir un VRAI film sur les personnes agées pas des bourges qui vivent dans un luxe incroyable et qui lisent des dialogues écrits par des gens qui se croient intellos.. Pathétique tout simplement

  • c14390

    les mauvaises critiques ? pfff des baltringues qui ne connaissent pas le cinéma

  • tedsifflera3fois

    Retour sur le grand vainqueur des César. Ce film glacé, construit avec une précision d’orfèvre, épie la violence au coeur du quotidien et de l’intimité. Il explore avec génie les tréfonds de l’âme humaine, dans toute sa splendeur et dans toute son atrocité. Ma critique en googlant "ted sifflera 3 fois amour".

  • scrat28

    @The Dark Clown: en fait tu es probablement l'un des seuls, et tu sais pourquoi? Car les seules personnes qui ont vu ce film sont une très petite minorité d'individus qui, à la base, sont attirées par un huis-clos morbide entre deux personnes âgées. Ces personnes sont, en général, également celles qui aiment le cinéma froid et sec de Michael Haneke. Ce film était forcément fait pour eux. Si davantage de gens l'avaient vu, la note spectateurs ne serait certainement pas aussi élevée... et tu ne te serais plus seul du tout à le détester :)

  • Gauthier G.

    Scénario inexistant et caméra froide, je comprends pas le succès de ce "film" déjà vu de nombreuses fois.

  • The Dark Clown

    Résultat des césar : Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleur actrice, meilleur scenario original.

    Mais suis-je donc le seul à détester ce film ? -_-'

  • SyphX-

    "Michael Haneke, à qui l’on a tellement reproché la caméra clinique et froide, doit probablement se penser « désillusionné mais tendre » avec Amour. Il est sadique et sans étincelle." Maxime ★★☆☆☆☆☆☆☆☆ | Lire la critique complète du film sur LE BLOG DU CINÉMA : http://www.leblogducinema.com/...

  • Jean-Pol Cardin

    Un film tendre et touchant, démontrant la vie d'un vieux couple face aux affres de la vie. A voir= 5 grandes étoiles sur 5 pour ce film merveilleux.

Voir les commentaires