Les Fils du Vent
Les Fils du Vent
Date de sortie (1h36min
Réalisé par
Avec , , plus
Genre Documentaire
Nationalité Français
Presse   3,3 10 critiques
Spectateurs   4,0 pour 172 notes dont 78 critiques
Mes amis NEW
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant ! NEW
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Voir la bande-annonce
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

Ils s’appellent Angelo Debarre, Moreno, Ninine Garcia et Tchavolo Schmitt. Ils sont guitaristes. Ils sont Manouches. Ils jouent et perpétuent la musique de Django Reinhardt. Ils cultivent aussi un certain sens de l'humour, de l'amitié, et une façon bien à eux de vivre debout.
Pénétrant sur la pointe des pieds, dans leurs camps, leurs caravanes, ou leurs appartements, on découvre entre les notes et les mots, une communauté qui préserve un mode de vie authentique et singulier, un goût pour la différence, où malgré les difficultés, l'important reste le plaisir de jouer.

Distributeur
Zelig Films Distribution
Secrets de tournage
6 anecdotes
Année de production
2012
Box Office France
-
Date de sortie VOD
-
Budget
-
Date de sortie DVD
26 août 2013
Date de reprise
-
Date de sortie Blu-ray
-
Langue
Français
Couleur
Couleur
Format de production
-
Type de film
Long-métrage
Format audio
-
Format de projection
-
N° de Visa
125754
Plus de détailFermer
  • Voir les séances dans 1 cinéma
  • Les Fils du vent DVD (DVD)

    Les Fils du vent DVD (DVD)
    Date de sortie: lundi 26 août 2013

    Logo partenaire neuf à partir de 15,17 €
    Acheter
Haut de page

Bandes annonces et vidéos Les Fils du Vent

Les Fils du Vent Bande-annonce VF
72 713 vues
Haut de page

Actrices et acteurs Les Fils du Vent

  • Angelo Debarre

    Angelo Debarre

    Rôle : Lui-même

  • Ninine Garcia

    Ninine Garcia

    Rôle : Lui-même

  • Moreno

    Moreno

    Rôle : Lui-même

  • Tchavolo Schmitt

    Tchavolo Schmitt

    Rôle : Lui-même

Casting complet et équipe technique
Haut de page

Critiques Presse Les Fils du Vent

Note moyenne :   3,3 pour 10 titres de presse.
  •   Le Journal du Dimanche
  •   Le Monde
  •   L'Humanité
  •   Positif
  •   La Croix
  •   Les Inrockuptibles
  •   Première
  •   Studio Ciné Live
  •   Télérama
  •   Les Fiches du Cinéma
10 critiques presse
Haut de page

Critiques Spectateurs Les Fils du Vent

Critique positive la plus utile Par Zoé B.
  4.5 - Excellent

Offert par un ami, ce DVD de Bruno Lejean, réalisateur inconnu au bataillon, aurait pu rester longtemps sur mon bureau parmi les trucs à lire, à écouter ou à voir. Les films de cinéma je les vois e... Lire la suite

Dernière critique la plus négative Par velocio le 10 novembre, 2012
  1 - Très mauvais

Comment critiquer sereinement un documentaire consacré à un des seuls genres musicaux qu'on n'aime pas : le jazz manouche ? Certes, ils sont sympas Angelo, Ninine, Moreno et Tchavolo, ces 4 virtuos... Lire la suite

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 23 critiques     29%
  • 50 critiques     64%
  • 3 critiques     4%
  • 0 critique     0%
  • 2 critiques     3%
  • 0 critique     0%
78 critiques spectateurs
Haut de page

Photos Les Fils du Vent

13 photos
Haut de page

Secrets de tournage Les Fils du Vent

Du son à la réalisation
Secret de tournage sur Les Fils du Vent

Passionné de musique, Bruno Le Jean a débuté en radio sur France Inter, puis en 1991, est passé à la réalisation, signant des clips (Lavilliers, Renaud…) puis des films publicitaires. A la télévision, il a réalisé diverses fictions et documentaires et collabore depuis de longues années avec les Guignols et Groland. Les Fils du Vent est son premier long métrage.

Changement de programme !
Secret de tournage sur Les Fils du Vent

Bruno Le Jean voulait d'abord réaliser un film musical sur le blues. C'est à la suite d'un concert de jazz manouche qu'il a décidé de faire un film sur ce qu'il a appelé "le blues français". Le réalisateur a d'ailleurs découvert Moreno, le guitariste, ce soir-là, et l'a choisi plus tard pour faire partie des quatre portraits des Fils du Vent.

6 secrets de tournage
Haut de page

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de 2012Meilleurs films Documentaire en 2012

Haut de page
  • Heidi M.

    Vu au festival de la Rochelle, cet été. C'était le film choisi pour fêter les 40 ans du festival. Grosse ambiance : projo suivie d'un concert des 4 guitaristes , salle de la Sirène bourrée à craquer ! Je me souviens, à un moment pendant le film, le projecteur est tombé en panne, mais on a à peine gueulé tellement ce doc vous met de bonne humeur. Ce film est une tuerie !

  • cine-koi-none

    à voir à partir du 10 octobre sur les écrans (une petite trentaine en tout). Le film passe le 22 octobre à l'Utopia de Toulouse avec le prod, le réalisateur (celui de Groland) et deux des musicos manouches, qui tapent le beuf après les échanges avec la salle. Une soirée cinéconcert à ne sans doute pas manquer.

  • cine-koi-none

    Les fils du vent : une côte allo ciné spectateurs en pleine progression
    3.4 il y a 10 jours.
    3.7 avant le week-end
    4.1 aujourd'hui

    Résultat : 8eme meilleur film à voir selon le site

  • cine-koi-none

    Certes je fais du forcing, mais il me tarde tant de voir ce film à l'utopia de Toulouse quand je lis les critiques. Ce projet de 5 ans, lentement maturé est la deuxième production de Pascal Metge, habituellement dir de prod pour des films d'auteur, parfois imbitables, parfois raté mais toujours humbles et quelques fois de petites pépites (cf. Didi, la ravisseuse ou tout recemment Confessions d'un enfant du siècle avec PeteDoherty). L'assurance en somme d'une démarche cinéphilique qui vaut le détour. Les fils du vent s'est aussi le 1er film d'un transfuge de Canal+, réalisateur de sketch iconoclastes de Groland et des guignols. Etonnnant donc de voir ce documentaire, qualifié d'oeuvre humaine, familiale ou encore transgénérationnelle, être plus qu'un essai transformé. Dans le top 5 des films conseillés par les allocinéens, ce film est surtout une longue et agréable apnée, dans le monde des manouches et un hymne à la musique comme sans doute on en voit assez peu.
    Faites le buzz. Donnons la chance à une oeuvre alternative de s'imposer. 4000 entrées france ce mardi. 100000 dans 1 mois ?

  • CineMart1

    Très bonne surprise ! "Les Fils du Vent" est un excellent documentaire sur un "peuple" dont on ne sait finalement pas grand chose et qui s'avère passionnant.
    A voir absolument ne serait-ce que pour apprécier la musique et voir ces "gens du voyage" sous un autre angle que ceux des médias et des préjugés.

  • cine-koi-none

    J'avoue attendre la sortie de Skyfall avec une envie à la hauteur de l'évènement, ce film du réalisateur des noces rebelles et d'american beauty ne pouvant pas être raté tant il a du mal à voir le jour. Mais Force est de constater qu'Allociné est un site qui ne fait la part belle qu'aux blockbusters (en anglais, littéralement « qui fait exploser le quartier »). En effet, alors que Les fils du vent et ses 27 copies s'affichait en 4eme position des films à voir ce mardi sur le site, la loi allocinéenne "des 30" a frappé. La loi des 30, c'est une règle à la douteuse stratégie toute commerciale et très peu cinéphilique, qui consiste à ne garder dans la rubrique des "films à voir absolument" que les oeuvres projetaient dans au moins 30 salles. On comprendra alors que les fils du vent avec ses 23 copies en 2eme semaine, n'a pas l'once d'un début de chance d'apparaitre et donc de buzzer. Cet impérialisme d'un site en position de quasi monopole doit être condamné tant il est vrai qu'allociné est devenu un média qui impose sa loi, celle des marchés dans un art qui n'a pas que de septième le nom.
    L'année dernière, c'était Lourdes avec la Testut qui était ainsi condamné. Et demain ? Les raisons de la difficulté sinon la mort annoncé du cinéma français d'auteur sont multiples et complexes mais Allociné a sa part de responsabilité.
    Et pour les fils du vent alors, où sont les marges de manoeuvres et d'espoirs ? J'en vois et en espère au moins 3 : le bouche à oreille (mais la pompe a-t-elle était réellement amorcée ?), les réseaux sociaux (mais je n'y connais rien) et enfin le lobbying (je m'y atelle derechef).

    Enfin merci aux cinéphiles comme CineMart1 ou HeidiM : "que la force soit avec vous ! ", comme le dit la célèbre réplique d'un des premiers Blockbusters états-uniens produit en série (9).

  • cine-koi-none

    Bon sérieusement les gadjeots et les gadjettes, faudrait voir à s'exciter la ciboulette, à se titiller lle cortex, à s'exploser le neurone. En un mot (pronominal je vous l'accorde) : SE MOBILISER. Pas de nouvelle critique depuis hier. Pas de post hors la muse qui gueule, depuis 1 SEMAINE !! Putain, mais il font quoi les 250 spéctateurs de l'utopia de Toulouse de "l'avant-première" du 23 oct, et les 260 de celui de Bordeaux ? Ils ne s'en sont pas encore remis ?? De ce choc audio et video ?

  • cine-koi-none

    Ca y est je viens de comprendre !! Bordel c'est grave : ceux qui vont aux soirées évenementielles toujours successfull n'aiment pas le cinéma. Ils aimement d'abord voire exclusivement le jazz, les manouches, voire le jazz manouche avec un peu de chance, et juste la guitare avec plus du tout de chance...

    La nouvelle problématique est : comment toucher la masse, le grand public et plus précisement les allocinéens comme Middle-Of-the-Road et les faire réagir avec cette critique de folie "
    4.5 - Excellent
    " Les promoteurs de cette modeste entreprise s’étonneront peut-être de se retrouver dans ma petite rubrique, plutôt consacrée au cinéma qui ratisse gros et large. J’en suis le premier surpris : ce film, qui explose allègrement les limites du documentaire musical, est un miracle de cinéma tous publics, toutes générations. Le feelgood movie qu’on n’attendait pas. Ces Fils du Vent pourraient bien cartonner. Oui, ils devraient cartonner pour peu que se répande la bonne nouvelle : un sacré film est dans les salles ! . Label donc, et haut la main."

  • La muse gueule

    Cinékoinone, tu as sans doute raison. J'ai lu tes 2 posts énervés. C'est vrai que ces projections-évènements sont un peu des soirées en trompe l'oeil : la perspective de rencontrer le réal et d'écouter des musiciens en live passent peut-être avant le film.
    Je m'interroge comme toi sur la baisse de l'activité allocinéenne. Les entrées Paris déclinent fortement, le film est en 3ème semaine et n'est plus un objet frais, la curiosité s'émousse.
    Le public que je croise aujourd'hui a plus de 50 ans.
    Je crains qu'on ait déjà fait le plein des plus jeunes, ceux qui viennent au début, qui réagissent sur la toile, partagent leur enthousiasme avant de passer à autre chose.
    L'enjeu est à présent la vie du film en province.
    La fréquentation Toulouse sera un bon indicateur...
    A suivre donc. De mon côté, avec mes modestes moyens et mon petit réseau, j'essaie de faire (sur)vivre ce formidable projet.

  • La muse gueule

    http://www.lesfilsduvent-film....

  • La muse gueule

    Sur Toulouse, le film passe quotidiennement en salle à l'utopia (en alternance tournefeuille et toulouse centre) jusqu'au 7 novembre. A Auterive, à 30km plus au sud, le film sera le dimanche 18 novembre à 15h00 à l'Oustal. Sont prévus outre la projection : la venue du Réal., une animation musicale et un goûter. Mmmmmmm

  • cine-koi-none

    Skyfall est le film de cette fin d'année. Mais les fils du vent continuent de souffler sur la plaine de la bonté, de l'humanisme et du cinéma de référence. MOBILISONS NOUS !

  • cine-koi-none

    les fils du vent : prochain César du meilleur film et du meilleur réalisateur

  • La muse gueule

    Tu n'es pas assez ambitieux Cinékoinone voire frileux. Les fils du vent aux Césars 2013 :
    * meilleur documentaire
    * meilleur premier film
    * meilleur musique
    * meilleur réalisateur
    * meilleur film

    et bientôt oscar du... non j'arrête là. Ptdr

  • brianthewell212

    Moi j'ai pas accroché. Je m'attendais à quelque chose d'excellent. Mais j'ai été déçu. En comparaison, le film documentaire Marley est bien meilleur, je le trouve mieux fait, plus centré sur la musique et l'homme, le tout parfaitement associé. Et là, je trouve une sorte de documentaire, qui n'est pas un film.

  • cine-koi-none

    @brianthewell212 : je peux comprendre que certains spectateurs ne soient pas embarqués. Mais malheureusement tu ne donnes aucune explication. Et dire que LFDV n'est pas un film, je m'interroge vraiment, puisqu'il est un exemple pratique ce que l'on devrait apprendre dans les écoles de cinéma en matière de cadrage et de montage par exemple. Ôte moi d'un doute : as tu vu ce film sur grand écran ? Et si oui dans quel cinéma. Merci de réagir à mon post.

  • cine-koi-none

    .
    Pour montrer que les critiques professionnels n'est pas sans enthousiasme, loin s'en faut...

  • mandraks

    Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose à gagner à survendre "Les fils du vent". Ce qui frappe en premier lieu c’est sa modestie, complètement en phase avec celle de ses personnages, ces 4 guitaristes avec lesquels nous entrons en connaissance. Je ne crois pas qu’on tienne là le film le mieux foutu de l’année, le chef d’œuvre absolu - ce 1er long a évidemment des défauts, des faiblesses de rythme notamment. Mais par contre, il apparaît d’une sincérité à toute épreuve. En se refusant à faire entendre une autre parole que celle de ses protagonistes, le réalisateur a d’ailleurs pris un très gros risque : il était obligé de trouver la construction belle, sensible que son sujet méritait. Et il l’a trouvé. Quasi invisible, fonctionnant sur la mise en résonnance des séquences entre elles, ce montage est un modèle du genre.
    Pas grand chose à voir, c’est vrai, avec le "Marley" de Kevin Mac Donald, film de commande signé par un des réalisateurs anglo-saxons les plus impressionnants du moment. Pas grand chose à part les 2 tags "documentaire" et "musique". D’un côté un réalisateur qui doit signer le film définitif sur une "icône" déjà largement portraitée, de l’autre un débutant qui veut nous faire découvrir quelques musiciens manouches sur lesquels rien n’existait encore. Rien de comparable en tout cas.

  • cine-koi-none

    @mandraks. Si je te rejoins totalement sur ton analyse et ta critique du film, j'ai l'intime conviction qu'il faut se mobiliser pour vendre et non survendre un film modeste certes mais aux qualités formelles indéniables. Tu parles de montage exemplaire, de modestie, de sincerité. Cela suffit pour faire de LFDV une oeuvre remarquable. Et je pense qu'il faut le défendre car cet autre cinéma doit avoir sa place en France à côte des Blockbusters. 10000 entrées à peine en 3 semaine : l'économie du cinéma est assez large pour que les fils du vent multiplie par 10 ces chiffres de 1ère exploitatation. Et je crois aussi que tous les moyens légaux et libéraux peuvent être utilisés pour faire le buzz, que trop de modestie chez les producteurs sont synonymes de manque d'ambition, qu'enfin le lobbying est le meilleur moyen de promouvoir un telle oeuvre, sinon chef, du moins pépite.

  • cine-koi-none

    Je ne connais que deux échos négatifs (et encore plutot modérés) pour les avoir entendu directement de leur auteur. L'une, ma femme, a vu le film honnête, modeste et bienveillant mais n'a ressenti qu'une serie de scènes sans réel fil rouge. L'autre un octogénaire n'a pas tout à fait aimé, car le docu lui a paru trop musicos. A la première, j'ai précisé que la force de LFDV était justement sous absence apparente de fil conducteur, mais quand on prend la distance qu'il faut le puzzle apparait dans toute sa splendeur. Au second, je n'ai pas dis ce que je pensais de peur qu'il aille directement en maison de retraite mais j'aurai pu lui dire que sa femme n'aime le jazz et que cela a pollué son jugement.
    Moralité : 90% des spectateurs trouve ce film superbe ou au moins intelligent et réussi. Un vrai plébiscite ! Allez LFDV. Merci Pascal, l'un des prod, et merci Bruno, le réalisateur, le verbalisateur, le porteur de la cause.

  • cine-koi-none

    j'en suis persuadé ce soir. Le buzz est en train de fonctionner. La bouche à oreille, 7eme sens des films marquants, est en train de faire son oeuvre? LFDV rebondit, du moins en province. A Paris, sont trop cul cousu pour admettre que cette petite production est juste touché par la grace. Merci Bruno Le Jean. Merci les producteurs. Merci Orange. Bouh Canal + = Canal -
    Putain, ça fait plaisir.

  • La muse gueule

    Sans vouloir te casser dans ton bel enthousiasme, cher CinéKoiNone, je trouve que tu vas un peu vite en besognet. Les fils du vent attaquent leur 4eme semaine et les chiffres ne sont pas super brillants : 10000 entrées France pendant que Skyfall, l'autre film marquant du moment, fait plus de 3 millions. C'est clair et limpide, deux grands films mais un rapport de 3000 entre les deux. C'est abyssal et surtout injuste. Le liberalisme de l'industrie cinématographe doit revoir sa copie : les cinéphiles, le cinéma en général, les prod, les chaines TV, les banques doivent comprendre leur intéret à défendre aussi de petits projets car les interets de tous ont un dénominateur commun : le mécénat. Même Bill Gates l'a compris. Prions ensemble pour un monde cinéma meilleur, plus ouvert et surtout plus transversal. JB23 et LFDV ont assez de place pour être des succes, chacun à son niveau d'investissement. Faites le buzz merde ! Tous concernés !

  • cine-koi-none

    @ la muse qui gueule, je trouve que tu es pessimiste. Et la prière n'est pas une solution : seule notre contribution au bouche à oreille est la voie... Les fils du vent -LFDV pour les intimes- va je pense survivre un moment en exploitation car je crois que la mayonnaise commence à prendre. A suivre donc, malgré la concurrence de James, James Bond, autre chef d'oeuvre du moment... LFDV aura sa place au panthéon des oeuvres marquantes de la décennie.
    A propos de Buzz, allons parler des fils du vent dans les endroits où ça buzze. Moi je contribue régulièrement sur la page Skyfall et je parle des fils du vent, tout simplement.

  • La muse gueule

    Tu as peut-être raison CinéKoiNone...Moi aussi, je sens que ça fremit : peu de gens on vu le film mais beaucoup sinon plus que peu, ont entendu parler des fils du vent. L'espoir est là, tangible. Peut-être est-ce un épiphénomène toulousain, en tout cas dans la ville rose et autour ça bouge. Le film passe le 14 à Foix et le 18 à Auterive, en présence de Bruno Le Jean, ce metteur en scène inconnu qui, pour son 1er film, a été touché par la grâce...

  • La muse gueule

    Je viens de voir Skyfall. Rien à voir avec LFDV sauf...
    Que ce nouveau chef d'oeuvre de Sam Mendès est également le film à voir de cette fin 2012.
    Sauf que ce 23e opus de la franchise Bond est à voir et que lui sera vu au moins par 6 millions de Français.
    Je vais buzzer de ce pas sur la page Skyfall...
    Que je ne peux pas m'empêcher de penser que si 1 spectateur de Skyfall sur 60 allait voir aussi les fils de vent, l'autre film marquant du moment, cela fera(it) 100000 places de plus pour LFDV, qui le mérite tant.

  • Jasmine22

    Merci pour ce beau voyage en Gitanie, le pays des hommes libres.

  • cine-koi-none

    Critique de tueur irresponsable... Je cite in extenso "Je n'ai sans doute pas du voir vu le même film. Ce bidule ne méritait pas 1h36 et encore moins une salle de cinéma. Cela aurait pu faire un joli 52 minutes sur arte, des personnages de cette trempe avec un talent pareil ne peuvent laisser indifférent personne, le problème c'est le traitement. Beaucoup de plans ne servent à rien, ça sent le remplissage à plein nez, rarement vu un montage aussi chaotique. Des jolis plans avec de la guitare en fond, des bouts d'interviews enchainant les thèmes les uns après les autres et pour lier tout ça un pauvre motard tatoué qui se met en scène pour aller d'un mec à un autre, ridicule (Christophe Hondelate?). Heureusement la musique live est bien filmée et les 4 musiciens très attachants, à part ça, néant. J'oubliais...j'aime les documentaires et le jazz manouche."
    Cher Edouardo (en fait pas cher), j'ai deux questions :
    1/ as-tu vu le film dans un vrai salle de ciné ?
    2/ Avec qui règles-tu tes comptes ? Le réalisateur ? Ton père ou ta mère ? A moins que ce soit ta femme ? Franchement je peux comprendre que l'on trouve le film trop kaleidoscope et pas assez homogène. Trop par touche et pas assez profond. Mais de là à trouver le film "très mauvais" ou encore un bidule, ca sent le réglement de compte. Au faiit, mec, j'aime ni le jazz, ni la guitare, ni le jazz manouche... juste le cinéma, aérien, modeste, et qui pose juste une question fondamentale et sociétale : quel avenir pour le peuple manouche ?
    Assassin ! ou juste bête ?

  • brianthewell212

    Je me suis surement mal exprimé. En clair, on m'a chanté les louanges du film, surement trop. Le film est très bien fait en lui même, cadrages, etc... Mais mon problèmes se pose sur le contenu trop centré sur la musique (plus qu'envoutante, mais pour moi il n'y a que ça qui est envoutant). Et trop souvent de plan répétitifs. Mais il est vrai je suis surement trop sévère du fait de mon attente. J'ai vu le film à Utopia.

  • La muse gueule

    @brianthewell, t'inquiète pas. CinéKoiNone est à cran. Heureusement que tout le monde n'est pas touché par ce film ; cela en serait presqu'inquiétant. Tu as raison : le film parle essentiellement de musique jazz manouche. Moi, j'y ai quand même vu un hymne à ce peuple incompris et maltraité (Cf. le passage sur le permis de circulation, qui rappelle un temps que l'on aimerait oublié, le temps des collabos et de Vichy), un film humaniste qui parle d'humanité, grâce à une langue comprise de tous, celle de la musique. Mais je comprends tes bémols...

  • PierO.

    Bon! Après un film comme celui là, si tu es un peu guitariste, le répertoire de Guy Béart te paraîtra plus accessible. Belle démonstration de virtuosité pour ces quatre self-made-men du swing qui nous embarquent dans leur vie de musiciens errants faute d'être des guitare-heroes.
    Merci à Bruno Lejean pour ce touchant témoignage de la vie qui va rythmée par cette pulsation puissante...le coeur au bout des doigts.
    A voir et à entendre!

  • cine-koi-none

    Les fils du vent 1 mois après sa sortie : toujours sur les écrans et toujours vivace...
    L'évènement de la semaine, c'est la tournée de Bruno Le Jean, le réalisateur dans le grand Sud Ouest : Agen, Blagnac, Foix puis enfin Auterive, ce dimanche 18 novembre.
    Auterive est à 30 km au Sud de Toulouse, à 20 min de la capitale des capitouls aux portes de la basse vallée de l'ariège. Dimanche 18 novembre à 15h00 à l'oustal, c'est ciné concert, goûter et débat avec Bruno Le Jean en personne. Rien que cela. Conseil du provincial que je suis : la salle fait 180 places. Il faudra arriver à 14h00 si vous voulez avoir une chance de vivre cet évènement. Cinématographiquement vôtre...

  • cine-koi-none

    @ velocio, nous avons un problème avec votre critique méprisable. Je fais faire court et clair. Votre mépris est d'une telle ampleur et d'une telle mauvaise fois que je ne fais qu'une hypothese : vous réglez des comptes perso. Mais pourquoi ? Vous avez postuler et mais pas étais retenu dans la dream team à l'origine de ce chef d'oeuvre ? Vous êtes le père caché du monteur, viré au bout de quelques semainlles pour faible efficience ? En fait, j'ai une autre hypothèse : votre trauma de l'enfance vous a rendu handicapé du sentiment.
    En tout cas, sachez que votre comportement méprisable ne peut engendrer que du mépris.

  • cine-koi-none

    Ci dessous la critique anti velocio d'un autre allocinéen, pro les fils du vent. Moins méchant que moi... quoique

    @velocio. Je cite votre ahurissante notule: "Comment critiquer sereinement un documentaire consacré à un des seuls genres musicaux qu'on n'aime pas : le jazz manouche ?" En s’abstenant, mon cher, en s’abstenant. Vous avez déjà tellement à faire. Tellement… Samedi 10 octobre, vous vous installez devant votre ordi à 6h22 et vous chroniquez successivement "Une famille respectable", "Villegas", "La Pirogue", "Les Enfants loups", "Tempête sous un crâne", "80 jours", "Trois sœurs", "Ombline", "Almanya", "Pauline détective", "Les Fils du Vent", et "Une éducation norvégienne". Vous vous déconnnectez à 8h39. Soit 2h17 pour 12 critiques. Ignorons la pause petit déjeuner, visiblement située à la mi-temps, juste entre pirogue et enfants loups, on obtient une moyenne de 10 mn par critique. Du beau boulot, vraiment. On comprend pourquoi vous avez choisi ce pseudonyme, "Velocio", le gars qui écrit plus vite que son ombre. Cher Jean-Jacques Corrio, il faudrait réfléchir des fois aussi. Je n’ai rien contre le fait que vous vous leviez au matin avec l’envie compulsive de partager vos enthousiasmes ou de remettre quelques pendules à l’heure. Mais là, votre critique exténuée du type rendu au bout de son effort, est une vraie merde. Vous ne parlez pas du film, mais de musiciens dont vous n’aimez pas la musique. Vous n’y voyez que virtuosité, et cette virtuosité ne vous émeut pas. Fallait pas y aller, Jean-Jacques. Ou alors taire votre erreur. Pas la faire porter à un petit film qui ne mérite pas votre dédain de snipper, cette bastos pour la forme. Comme beaucoup, vous confondez le Club 300 avec un club de ball-trap.

  • La muse gueule

    De retour après un voyage de vacances en famille, je me rend compte qu'il n'y a que CineKoiNone qui forume. Et comme d'hab, c'est pas toujours fin et gentil. Mais c vrai que Vélocia se la pète trop. Moi perso, je pense que c un frusté, qui n'a pas été reconnu dans son travail de critique par ex.

    Et les fils du vent dans tout cela ? Ben apparemment la Toussaint lui a fait plutot du bien. Pourvu que ça dure !

  • so-calp

    un film super joyeux, plein de fous rires et de musique. le genre qui file la banane pour longtemps.

  • La muse gueule

    @so-calp : 100% d'accord. LFDV est un film qui fait réflechir, qui transporte et qui, au final, nous file la banane pour longtemps. Merci Bruno Le Jean et merci les prod, d'avoir oser

  • La muse gueule

    putain CineKoiNone ! t'as vu la dernière critique sur les fils du vent. Anaiseh est la preuve que ton buzz chez james bond a marché. Merci à elle et à ses copines...

  • Jan Path

    Eh, eh ! On dirait que quelque chose commence à bouger : Les exploitants redemandent le film dans des villes où il est déjà passé.
    Ici à Lyon, il ressort depuis hier au cinéma Opéra !

  • cine-koi-none

    Pas de post sur Les Fils Du Vent depuis 1 mois. Moi même, j'ai fait une greve de la faim (cinématographique s'entend) : plus vu un film depuis LFDV et Skyfall. Alors, je ne sais plus si ces deux oeuvres sont les uniques chefs d'oeuvre de 2012. En tout cas, une chose est sûre : les deux films à l'exploitation paradoxale (30 salles contre 800 au départ, 20000 entrées sans doute contre je ne sais combien de millions), ces deux films donc m'ont marqué à vie, l'un pour sa vision sociétale, l'autre pour sa catharsis psychanalytique. Rien que cela.
    Les fils du vent, heureusement, ou plutôt en toute logique, vu sa grande qualité, continue de vivre. Il est programmé en janvier et février dans quelques salles et continue sa route de chef d'oeuvre vers je l'espère, le césar du meilleur documentaire. Faites passer

  • Kalu2

    c'est quand le dvd ?

  • Delphine T.

    Superbe ! Et lors de la projection, un public avec les manouches du coin et les gadjé du coin !

  • Jean Philippe B.

    est ce que le dvd est sortie

  • bbrebozzo

    Sortie du DVD septembre 2013 !

Toutes les actus Ciné
Avengers, Spider-Man et X-men : le cross-over n'aura pas lieu ?
Avengers, Spider-Man et X-men : le cross-over n'aura pas lieu ?
Tweet  
 
Xavier Dolan : "Je lis toutes les critiques de mes films..."
Xavier Dolan : "Je lis toutes les critiques de mes films..."
Tweet  
 
X-men : Patrick Stewart dans un prochain film de la saga ?
X-men : Patrick Stewart dans un prochain film de la saga ?
Tweet  
 
Lou ! Journal infime : Ludivine Sagnier s'affiche
Lou ! Journal infime : Ludivine Sagnier s'affiche
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Lieux projetant ce film
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "Les Fils du Vent" dans nos forums:

Tous les sujets à propos de ce film
Tags
Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • ''Le Dernier Diamant'' : La légende du Florentin et le bijou Bérénice Bejo
  • Suri Cruise, birthday girl gâtée par Katie Holmes : 8 ans de looks craquants !
  • Justin Bartha : La star de Very Bad Trip est papa !
  • Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg : ''Le mariage, ça nous fait peur...''
  • Mila Kunis, enceinte d'Ashton Kutcher : Elle affiche enfin ses rondeurs !

avec

Toute l'actualité
  • 20-04-2014

    Portiques écotaxe dégradés : 8 militants bretons en détention provisoire

  • 20-04-2014

    Nancy : les parents qui avaient enlevé leur petite Mia mis en examen et écroués

  • 20-04-2014

    Algérie : Ali Benflis affirme avoir «été élu» président

  • 20-04-2014

    VIDEO. La fête des Femen sous protection policière à Clichy

  • 20-04-2014

    EN IMAGES. Femen : Inna fait visiter son nouveau QG

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr