Mon Allociné
Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne
Date de sortie 27 novembre 2013 (1h 42min)
Avec Lika Babluani, Mariam Bokeria, Data Zakareishvili plus
Genre Drame
Nationalités Géorgien, Allemand, Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,4 11 critiques
Spectateurs
3,754 notes dont 11 critiques

Synopsis et détails

Inséparables, Eka et Natia vivent à Tbilissi, en Géorgie, au lendemain de l’effondrement de l’Union soviétique. À 14 ans, elles vivent le quotidien des jeunes filles de leur âge, dans la rue, à l’école, avec les amis ou la famille. Confrontées à la domination des hommes, elles luttent pour leur liberté avec l’énergie et la force de la jeunesse.

Titre original Grzeli nateli dgeebi
Distributeur Arizona Films
Récompenses 1 prix et 3 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Box Office France 5 251 entrées
Budget -
Langues Géorgien
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 138070

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne
Haute définition
VOST
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne
Haute définition
VO
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par

Acteurs et actrices

Lika Babluani
Lika Babluani
Rôle : Eka Khizanishvili
Mariam Bokeria
Mariam Bokeria
Rôle : Natia Zaridze
Zurab Gogaladze
Zurab Gogaladze
Rôle : Kote
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • aVoir-aLire.com
  • Positif
  • Libération
  • Paris Match
  • Première
  • Le Monde
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Fiches du Cinéma
  • Télérama
11 articles de presse

Critiques Spectateurs

Sylvie L.
Critique positive la plus utile

par Sylvie L., le 05/01/2014

4,0Très bien

Très joli moment de cinéma où l'on s'attache aisément à ces deux jeunes filles dans une Géorgie abîmée et souffrante. Les... Lire la suite

Aspro
Critique négative la plus utile

par Aspro, le 01/09/2014

2,5Moyen

C'est l'histoire de deux jeunes filles qui tentent de faire face à l'angoisse des adultes et à la cruauté au cours d'une... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
9% 1 critique
27% 3 critiques
36% 4 critiques
27% 3 critiques
0% 0 critique
0% 0 critique
11 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

La statuette en ligne de mire ?

Le comité de sélection géorgien a choisi de miser sur Eka et Natia, Chronique d’une jeunesse géorgienne, dans la course à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. S’il parvient à séduire l’Académie lors de l’étape de présélection finale, il deviendra le deuxième long-métrage géorgien à concourir pour cette distinction après Les Mille et une recette du cuisinier amoureux de Nana Dzhordzhadze en 1996.

Equipe rodée

C’est déjà la troisième collaboration entre Simon Groß et Nana Ekvtimishvili. Avant Eka et Natia, Chronique d’une jeunesse géorgienne, ils s’étaient rencontrés sur Fata Morgana en 2007 qu’avait écrit et réalisé Simon, puis s’étaient retrouvés pour "Wating for Mum", court-métrage écrit et réalisé par Nana.
6 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2013.

Commentaires

  • ARGOL

    Ce film passe inaperçu alors qu'il est justement là pour réconcilier le public avec le cinéma d'auteur. Admirablement produit et mis en scène, il nous prend par la main et nous fait découvrir le courage de jeunes femmes qui, confrontées à des traditions cruelles, s'en sortent par une force morale admirable. Sans compter leur beauté et leur élégance... Il nous fait découvrir un pays que nous ne connaissons pas, un pays meurtri, oublié parce que trop lointain... Et pourtant si proche... Ce film rend hommage au courage des femmes dans tous les pays où leurs droits sont bafoués. C'est un film beau et utile.

  • Fabior

    Je me sent d'un seul coup moins seul, merci pour cette bonne petite, mais utile critique

  • Aurelia Onno

    Malgré une évidente qualité de mise en scène et de jeu d'acteur, je n'ai pas accroché a ce film. Je n'étais ss dte pas venu voir ce que jai vu. La violence verbale ou non, les insultes omniprésentes justifiées ou non. Il rst difficile de s'exprimer sur un film quand celui ci ne nous a pas trop plu ss salir le travail. Je pense que je manquais de connaissances culturelles, politiques sur ce pays. Dommage!!! je vais me documenter et si je le revois je le reverrai avec d'autres yeux

  • sirkisgirl

    Savez-vous quand est-ce que ce film sortira en DVD ??

  • Aspro

    C'est l'histoire de deux jeunes filles qui tentent de faire face à l'angoisse des adultes et à la cruauté au cours d'une période de tension national après l'effondrement de l'Union soviétique à Tbilissi

    Situé à Tbilissi, la capitale de la Géorgie nouvellement indépendante en 1992, ce drame sur l adolescence est embourbé dans la confusion, la colère et la violence de la région. Il y a un air d'explosivité potentielle partout: dans les maisons, lesmagasins, les salles de classe.

    Co-real Nana Ekvtimishvili (un Géorgienne pour qui cette histoire comporte des éléments autobiographiques) et Simon Gross se concentrent sur les répercussions de toute la tension nationale à Tbilissi.

    Personnages principaux du film, Eka (Lika Babluani) et Natia (Mariam Bokeria) 14 ans meilleures amies, subissent l'angoisse des adultes et leur cruauté de leur mieux. elles savent qu'ellesfiniront par grandir. elles apprennent à se battre contre leur sort avec la rébellion et, dans une scène terrible, une affirmation audacieuse de l'esprit de la floraison d'Eka par une danse folklorique spontanée.

    Pourtant, alors que "Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse georgienne" est, dans une certaine mesure, un acte de mémoire, il y a une planéité à ce sujet. Le film reflète fidèlement l'engourdissement des filles, mais il est dépourvue de maintien de l'impact émotionnel.La douleur de Eka et Natia est étrangement distante. 2,5/5

Voir les commentaires