Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Paroles de conflits
Paroles de conflits
Date de sortie 27 mars 2013 (1h 31min)
Avec Raphaël Beaugrand
Genre Documentaire
Nationalité français
Bande-annonce
Presse
4,0 2 critiques
Spectateurs
3,3 8 notes dont 1 critique
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Raphaël Beaugrand, journaliste d'investigation, nous fait découvrir à travers son récit, le ressenti des témoins des principaux conflits entre Srebrenica et Hiroshima : 10000 km, 10 mois, 412 visages, 1 vélo.
Distributeur Chapeau Melon Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 3 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 135364

Bande-annonce

Paroles de conflits Bande-annonce VF 1:37
Paroles de conflits Bande-annonce VF
2 582 vues

Acteurs et actrices

Raphaël Beaugrand
Raphaël Beaugrand
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • TéléCinéObs
  • Les Fiches du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

2 articles de presse

Critique spectateur

claire 15
Critique positive la plus utile

par claire 15, le 01/04/2013

4,0Très bien

Très beau et humble film qui invite à se renseigner sur chacun des conflits et nous empêche d'oublier.

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
100% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Paroles de conflits ?
1 Critique Spectateur

Photos

Secrets de tournage

Webdocumentaire

Paroles de conflits a été conçu par le journaliste Raphaël Beaugrand pour être un webdocumentaire, mêlant les possibilités de trois médias : le texte, la photo et la vidéo. Il se présente en trois parties, que sont le voyage, le reportage et les bonus. En février 2013, Chapeau Melon Distribution décide de distribuer le documentaire au cinéma.

Mémoire de guerre à vélo

Raphaël Beaugrand est parti seul, en vélo, avec sa caméra, pendant dix mois, et a parcouru dix mille kilomètres, de Paris à Hiroshima. Il est allé à la rencontre des victimes des conflits contemporains qui ont secoué la Bosnie, la Moldavie, l'Ukraine, la Géorgie, l'Azerbaïdjan, la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

Financement participatif

Le projet Paroles de conflits a, en partie, été financé par plateforme participative, ce qu'on appelle le crowdfunding (collecte de dons) : plus d'une centaine d'internautes ont pu investir pour soutenir financièrement la réalisation du documentaire. La coquette somme de 18 500 euros a ainsi été levée.

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2013.

Commentaires

  • le.toaster.volant
    Bon... ça fait quand même assez "souvenirs de vacances" comme film. Le film pourrait s'appeler "j'irai parler de guerre avec vous" (petit clin d'oeil à Antoine de Maximy). Ca part d'une bonne intention, mais on a quand même l'impression que ce film a été fait pour "mettre sur un CV" un voyage de type tour du monde. Sur les 300 jours passés, on peut imaginer qu'une vingtaine MAXIMUM ont été consacrés au tournage. Chaque conflit (huit !) n'est qu'effleuré... alors que les témoignages s'enchaînent (parfois plus de 10 par conflit). On a l'impression que durant ces 20 jours (à mettre au conditionnel), il a voulu rencontré le plus de modne possible... pour "rattraper" le temps non consacré au tournage. Et au final, ben ça devient assez peu convaincant. Chaque témoignage ne dure que quelques secondes. On ne s'attache à personne. Et je ne parle même pas de l'auto mise en scène assez ridicule par moment... Bref, pas convaincu du mélange. Mais Beaugrand m'a l'air sympathique... et pour avoir moi-même fait un tour du monde, ça m'a rappelé de bons souvenirs.
Voir les commentaires
Back to Top