Mon AlloCiné
    Au Nom Du Fils
    Au Nom Du Fils
    Date de sortie 7 mai 2014 (1h 23min)
    Avec Astrid Whettnall, Philippe Nahon, Achille Ridolfi plus
    Genre Drame
    Nationalités belge, français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,7 19 critiques
    Spectateurs
    3,1 217 notes dont 64 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Une comédie noire 100% belge.

    Elisabeth est une catholique convaincue. Mère de famille et épouse aimante, elle met sa foi au service des autres en animant sur Radio espoir chrétien une émission de dialogue pour auditeurs en perte de repères. A la demande du diocèse, elle accueille chez elle le Père Achille qui fera dorénavant partie de la famille.

    Ce qu’elle croit être une vie idyllique va très vite tourner au cauchemar. Son mari meurt d’un accident de chasse lors d’un exercice d’entrainement d’un genre assez particulier et elle découvre que son fils de 14 ans est victime du Père Achille.

    Confrontée de plein fouet à la réalité de la vie mais surtout au silence et au déni de l’Eglise, elle perd tout sens de la charité chrétienne. Adoptant la loi du Talion, oeil pour oeil, dent pour dent, elle se lance dans une folle croisade vengeresse.

    Les tontons flingueurs sous le soleil de Satan.
    Distributeur Eurozoom
    Récompenses 1 prix et 7 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD 09/09/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 26/07/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 139680

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.51 €
    Au nom du fils
    Au nom du fils (DVD)
    neuf à partir de 16.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Au Nom Du Fils Bande-annonce VF 1:50
    Au Nom Du Fils Bande-annonce VF
    79 726 vues

    Interview, making-of et extrait

    Au Nom Du Fils - REPORTAGE "Avant-première" 2:40
    Au Nom Du Fils - REPORTAGE "Avant-première"
    814 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Astrid Whettnall
    Rôle : Elisabeth
    Philippe Nahon
    Rôle : Père Taon
    Achille Ridolfi
    Rôle : Père Achille
    Zacharie Chasseriaud
    Rôle : Jean-Charles
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • L'Humanité
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Monde
    • L'Express
    • Libération
    • Mad Movies
    • Metro
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Elle
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Première
    • Les Fiches du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Ilan L.
    Critique positive la plus utile

    par Ilan L., le 08/05/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Vu cet après midi. L'image, l'actrice et la musique sont formidables.J'ai passé un vrai bon moment. Bravo!Rires et ...
    Lire la suite
    philou75016
    Critique négative la plus utile

    par philou75016, le 09/05/2014

    0,5Nul
    Tout simplement caricatural et simpliste, ce film vise à faire croire que les catholiques et leur clergé en tête, ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    6% (4 critiques)
    23% (15 critiques)
    30% (19 critiques)
    23% (15 critiques)
    6% (4 critiques)
    11% (7 critiques)
    Votre avis sur Au Nom Du Fils ?
    64 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Blasphème ?

    Le débat est ouvert sur l'affiche du film puisque celle-ci reprend une peinture : "La Vierge à l'Enfant", peinte dans l'idée d'un dyptique par le peintre flamand Hans Memling. L'affiche remplace la tête de la Vierge par une photo type polaroïd et le fruit tenu dans la main droite par un revolver. Un nouveau détournement qui pourrait donc être considéré comme blasphématoire. Un débat du même type avait vu le jour avec l'affiche du très controversé... Lire plus

    De la réalité à la fiction

    C'est la succession de scandales de pédophilie au sein de l'Eglise qui a donné au réalisateur, Vincent Lannoo, l'idée de réaliser Au nom du fils. Il confie: "Même si les média en ont parlé, j'avais l'impression d'une omerta, un silence du monde religieux (...) Quand on est spectateur de tout cela, on a envie d'en parler."

    Tiercé gagnant

    Après Vampires en 2010, Little Glory en 2011, Vincent Lannoo retrouve une troisième fois Astrid Whetnall dans Au nom du fils, en lui offrant cette fois le premier rôle. "C'est une personne très attentive, très facile à diriger sur un plateau de tournage. Elle est précise dans son jeu tout en étant capable de se lâcher complètement. Elle dégage quelque chose de fort, elle capte l'attention, elle capte l'écran (...)" déclar... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Films recommandés
    Ici-bas
    Ici-bas
    Arnaud fait son 2ème film
    Arnaud fait son 2ème film
    Lola
    Lola
    Les Equilibristes
    Les Equilibristes

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • haha812
      écrouléeça fait du bien !!!!!!!!!!
    • Veluma T.
      Ce film est décapant, j'ai été surprise, j'ai rit, j'ai été étonné par son enchaînement, si vousaimez vous l’église catholique sous dérision vous serez servit!!
    • coolargol
      je suis un peu déçu, je m'attendais à plus d(humour noir me basant sur l'affiche. les personnages sont trop basiques et caricaturaux. reste quelques répliques "culottées"
    • elriad
      pas un mauvais film, assez culotté parfois, mais il manque quelque chose de plus assumé dans la couleur et le style pour le rendre intéressant . Dupontel aurait certainement apporté plus de folie et de second degré car ici on oscille trop entre grinçant et réalisme, du coup, le film perd en force et peut devenir assez contestable. mais il faut rendre aux belges un certain culot que ce soit du côté francophone ou de l'autre. un auteur à suivre donc...
    • tartofeul
      Ne pas lire la critique du dessous car ce c... spoil :/ n'hésitez pas à signaler avec le drapeau pour éradiquer ce genre de commentaires!
    • penelhop
      ce n'est pas signe de courage, loin de là, tous les médias le font dès qu'ils en ont l'occasion, par contre, d'autres religions semblent intouchables, autant pour les médias que pour les cinéastes "si courageux"...
    • penelhop
      parce que vous savez ce que TOUT LE MONDE pense?? qui êtes vous pour faire une telle généralité?
    • Lardy
      Ne passez pas à côté de ce film. Il dit haut et fort ce que tout le monde pense tout bas...
    • jeffy97
      Désolé de ne pas avoir répondu depuis un temps assez long. Mais je suis parti aux USA 2 mois, et en rentrant, j'ai attrapé le chikungunya et j'ai encore mal aux muscles et articulations. Une belle saloperie cette daube. Je ne suis toujours pas très frais et j'ai beaucoup de mal à rester debout. A bientôt.
    • Robert P.
      Quelles sectes lucifériennes???
    • Robert P.
      Dommage qu'il y ait si peu de salle qui diffuse le film... Censure bien-pensante?
    • Guillaume P.
      pour une fois que l'on ose parler de la pedophilie chez les curetons, voila que le film est plus ou moins censuré....
    • Maxou.
      Le nombre de salles augmentent!
    • virus1959
      Maintenant que Vincent LANNOO s'est attaqué au plus facile (l'Eglise catholique, comme Constantin Costa GAVRAS avant lui), osera-t-il dénoncer les réseaux pédo-pornographiques des sectes lucifériennes?
    • beautifulfreak
      Ce film a l'air pas mal du tout et le sujet mérite d'être traité dans un style décapant. Dommage qu'il sorte dans si peu de salles (à cause de la pression des intégristes décérébrés).
    • saskatchewan
      Vu en salle à Bruxelles il y a 2 ans déja en avant-première = de la daube !!
    • Adrien G.
      Je suis catholique, et j'aurais aimé voir ce film. C'est dommage.
    • Maxou.
      Seulement 5 salles ont le courage de le diffuser en France,c'est honteux!
    • Jean-philippe N.
      Sans vouloir tartiner plus que nécessaire sur "The quiet man" et John Ford, c'est en effet par association d'idées conscientes et inconscientes que j'ai apprécié le film, en plus des jolies couleurs. Pour le reste, ce serait long et inutile ici de tenter d'expliquer le "pourquoi du comment" comme par exemple comment je suis revenu vivre à qques centaines de mètres de mon lieu de naissance, le seul endroit qui me rapproche de... rien, ni pourquoi j'ai traité mon ex-femme de "Folcoche" (d'après le roman de Hervé Bazin: Vipère au poing) peu avant son lâche abandon du domicile conjugal, ce qui était à mes yeux une vanne bien plus méchante (donc jouissive) que celle qu'elle avait comprise phonétiquement. Sans être un champion de "l'entre les lignes", il est probable qu'une petite tendance à des pics de paranoïa occasionnelle me donne parfois l'impression du don de double vue. Tiens, d'ailleurs sur ce sujet, je te conseille le doc "Room 237" (2013)sorti au ciné en fin d'année et dispo sur le net autour des interprétations de "Shinning" de S. Kubrick, un gros délire qui se situe entre "à hurler de rire" et "passionnant". Niveau relativisation de la parano, çà m'a coûté beaucoup moins cher que tous les psy, études théologiques et autres psychotropes qui ont émaillés mon existence. On peut toujours trouver plus taré que soi. C'est rassurant!-Dommage pour "Captain Blood", il semblerait que ton/tes site(s) soi(en)t moins complet(s) que le mien, ce qui est logique puisque celui-ci recense toutes les serveurs dédiés en plus des particuliers pratiquant l'échange de fichiers. Ce qui est officiellement non recommandable. Mon problème principal étant que ne cotisant aucun abonnement, les films dispo en streaming et/ou VOD ne me sont donc pas accessibles, comme par ex. "Love exposure" que j'ai trouvé en VOSTFR, les Cassavetes ainsi que pas mal de vieux films. Les gros nanars actuels par contre, si! M'enfin bon: il reste encore un large choix...-J'enregistre par goût de la collection, à un point qui pourrait s'apparenter à un TOC et pour pouvoir faire des échanges avec qques personnes ici ayant les même penchants. Une autre méthode "scientifique" pour trouver l'introuvable. Il va sans dire que je suis adepte du SEL, autrement dit, du troc. C'est ainsi que je me fais rincer le gosier pour pas cher, avec un pote bistrotier-cinéphile de son état...
    • michmonde
      Houla, d'accord... c'est vrai qu'il faut être très proche de tes motivations intellectuelles et de tes tendances affectives pour comprendre pourquoi tu conseilles certains films. J'oubliais que tu es un pro de la lecture entre les lignes.Il est vrai que la recherche de ses racines ou autres affiliations est assez primordiale, j'en conviens, m'étant moi-même senti particulièrement isolé et nostalgique lorsque j'étais en Corse... alors, certes, c'est pas le bout du monde mais j'ai quand même bien pris la mesure de la phrase "on n'est jamais mieux que là où l'on a ses racines" surtout lorsque la fermeture de l'aéroport de Figari et les grèves de la SNCM m'ont empêché de retourner dans mon département et voir mes proches pendant plus de 4 mois.Ça n'est là qu'un petit exemple car les expatriés, surtout par contrainte, doivent vivre des tiraillements bien plus complexes et dramatiques.Néanmoins, ça échappe encore à ma logique que John Ford puise considérer "The quiet man" comme son meilleur film vu la qualité de son immense filmographie mais bon, je ne suis qu'un gros dégueulasse à moitié abruti et alcoolique adepte de l'amour crade en plus, alors les bluettes romantiques ou il faut l'assentiment d'un frère idiot et bourru et où, même mariés, on n'a pas le droit de se toucher, en plus de la crise de nerf parce que Madame n'a pas ses bibelots (j't'en foutrais, moi !) tu comprendras que ça me passe un peu au dessus...Bon, sinon, j'ai chopé "Philomena", "The lunchbox", "84 charing cross road" et "Jakob the liar", juste qu'il va me falloir un petit moment pour les voir (et retrouver un peu de finesse d'analyse et de sensibilité) car j'ai 2 -3 priorités avant, dont" l'Arme à gauche", par contre, je n'ai pas trouvé "Capitaine Blood", hélas, j'aurais bien aimé voir ce que ça donne et, aussi, retrouver Olivia de Havilland, que je ne connaissais pas, et que j'ai trouvé géniale dans "Chut, chut, chère Charlotte"... tout comme le film, d'ailleurs.Dommage pour les Cassavetes mais, dis moi, tu ne peux pas prendre les trois qu'il y a sur Zone Téléchargement ? Et est-ce que tu peux regarder des films en streaming ? Sur Youtube, il y a "Shadows" sur lequel on peut mettre des sous-titres et j'ai un site où l'on peut voir "Opening night" aussi... faut-il forcément que tu enregistres des films pour les regarder ? Et uniquement sur ton site fétiche ?Après, tout à fait d'accord sur le fait qu'il n'y a pas de justice pour les amoureux du bon cinéma : on cherche, avec Jivago, des films de Serguei Bandatchouk ou de Max Ophüls, hé bien, c'est aussi la galère ! Du chef-d'œuvre du premier "Guerre et paix", film de 6 h 44 (!), on ne tombe que sur la version de Vidor, américaine bien sûr, et Ophüls, la plupart des sites ne connaissent pas. Ingmar Bergman, aussi, pour en chopper de celui-là, il ne sert même à rien de se lever tôt. Et les coffrets sont hors de prix... comme ceux de Cassavetes.Un coup à finir sur la paille si l'on veut tout tester et ne rien manquer...Et puis, oui, franchement, comme tu as insisté pour "La porte du paradis" qui ne m'inspirait guère vu la longueur, je remet un couvert pour "Love exposure", en espérant que lire ceci finira de te convaincre : (il faut faire défiler, c'est après "Oz" et "Hot fuzz"). Pour ma part, je me demande si je m'en remettrais un jour de ce film.http://www.ed-wood.net/les-nei...
    Voir les commentaires
    Back to Top