Mon AlloCiné
Un été à Quchi
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Un été à Quchi
Date de sortie 24 septembre 2014 (1h 49min)
Avec Liang-yu Yang, Yun-loong Kuan, Hui-ming Wen plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité taïwanais
Bande-annonce
Presse
3,4 10 critiques
Spectateurs
3,026 notes dont 6 critiques

Synopsis et détails

À la fin du semestre scolaire, Bao est envoyé à Quchi chez son grand-père veuf, car ses parents envisagent de divorcer. Déprimé et maussade, il intègre une petite école primaire où il découvre qu’une une fille de sa classe porte le même surnom que lui: «Bear». Elle habite avec son frère, sa sœur et sa grand-mère qui vit du ramassage et de la vente de déchets recyclables. Mais même si sa famille est pauvre, elle est satisfaite de la vie qu’elle mène. Bao sympathise également avec Mingchuan, un enfant indigène qui est secrètement amoureux de Bear. Ces deux amitiés égaient la vie de Bao en cette période de désarroi familial et lui permettent de reconsidérer sa vision de l’existence.

Titre original

Shu Jia Zuo Ye

Distributeur Aramis Films
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Mandarin
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 139973
Un été à Quchi Bande-annonce VO 1:49
Un été à Quchi Bande-annonce VO
4 955 vues

Acteurs et actrices

Liang-yu Yang
Liang-yu Yang
Rôle : Kuan Hsiao-pao
Yun-loong Kuan
Yun-loong Kuan
Rôle : Le grand-père de Hsiao-Pao
Hui-ming Wen
Hui-ming Wen
Rôle : La mère de Bear
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Critikat.com
  • Les Fiches du Cinéma
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • La Croix
  • Le Monde
  • Positif
10 articles de presse

Critiques Spectateurs

rollioni
Critique positive la plus utile

par rollioni, le 20/10/2014

4,0Très bien

si vous avez le blues ou une mélancolie exotique, précipitez-vous......Le film offre la fraicheur sans mièvrerie de rencontres... Lire la suite

nikolazh
Critique négative la plus utile

par nikolazh, le 01/10/2014

2,5Moyen

Le film représente bien l'état d'esprit de son jeune héros - laissé à son grand père dans un petit village suite au divorce... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
50% (3 critiques)
33% (2 critiques)
17% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
6 Critiques Spectateurs

Photos

13 Photos

Secrets de tournage

Autoproduction

Un été à Quchi a été produit et financé par la maison de production du réalisateur, Chang Tso-chi Film Studio.

Choc culturel

Un été à Quchi fait se rencontrer deux générations et deux cultures distinctes. En la personne du grand-père, il faut voir une métaphore des temps anciens et du monde rural. Le jeune garçon quant à lui incarne le monde moderne et les habitudes citadines.

Un havre de paix

Quchi, lieu où prend place l'intrigue du film, se situe dans la banlieue de Taipei. C'est un cadre réputé pour sa beauté et sa flore, à la jonction entre deux rivières. Quchi est également un endroit propice à la méditation et à une certaine quiétude.
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2013.

Commentaires

  • cine-directors

    Un été à Quchi (Sortie le 24 septembre) nous parle d'un thème cher au cinéma chinois (taiwanais) : le grand écart d'une société entre richesse capitaliste (les parents overbookés) et pauvreté paysanne (le grand-père qui pense vivre "comme à l'hôtel" dans sa nouvelle maison), entre ville et campagne (la population des écoles, les risques de typhons), entre modernisme (divorces) et tradition (les pierres dessinées), entre jeunes et vieux. Un film comme une leçon de vie, le retour (impossible comme le signifie la fin) à la nature, aux valeurs simples, une oeuvre apaisante, drôle et sensible. La réalisation paraîtra très sobre de prime abord mais tout, ou presque, se joue du côté de la recherche picturale, par de petites touches, des cadrages sensés ; et il suffit de regarder le réalisateur filmer ses personnages globalement en plan-pied, laissant de l'espace, de l'espoir au-dessus de leurs tête et gardant leur pieds fermement ancré dans le sol (hors champ), dans l'illusion des traditions. Le montage atypique en forme de patchwork de sensations n'est pas innocent dans le bien-être qui nous envahit. C'est un beau regard sur une société encore lointaine, une oeuvre simple qui m'a permis de renouer avec ce type de cinéma posé (ça me rappelle H. H. Hsien), qui fait un bien fou de par sa sensibilité artistique... différente.

Voir les commentaires
Back to Top