Mon AlloCiné
    Le Testament du docteur Mabuse
    Le Testament du docteur Mabuse
    Date de reprise 17 avril 2019 - Version restaurée (2h 01min)
    Date de sortie 22 mars 2004 en DVD (2h 01min)
    Avec Rudolf Klein-Rogge, Otto Wernicke, Oscar Beregi Sr. plus
    Genres Drame, Fantastique
    Nationalité allemand
    Presse
    4,7 3 critiques
    Spectateurs
    3,9 570 notes dont 67 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Devenu fou, Mabuse, le célèbre criminel, est interné dans un hôpital psychiatrique. Grâce à l’hypnose, il tient en son pouvoir Baum, le directeur de l’asile. Ainsi, il parvient à remettre sur pied une inquiétante bande de malfaiteurs, qui sera confrontée au commissaire Lohmann...
    Titre original

    Das Testament des Doktor Mabuse

    Distributeur Tamasa Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 1932
    Date de sortie DVD 22/03/2004
    Date de sortie Blu-ray 16/04/2019
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 17/04/2019
    Langues Allemand
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 44694

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Le Testament du Dr. Mabuse - Combo Blu-ray + DVD - Version Intégrale Restaurée
    Le Testament du Dr. Mabuse - Combo Blu-ray + DVD - Version Intégrale Restaurée (Blu-ray)
    neuf à partir de 24.95 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Rudolf Klein-Rogge
    Rôle : Le docteur Mabuse
    Otto Wernicke
    Rôle : Le commissaire Lohmann
    Oscar Beregi Sr.
    Rôle : Le professeur Baum
    Karl Meixner
    Rôle : Hofmeister
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques spectateurs

    virginsuicides
    Critique positive la plus utile

    par virginsuicides, le 17/04/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Parabole sur la venue au pouvoir d'Hitler? Même si Fritz Lang l'a laissé sous-entendre, certains se demandent si une ...
    Lire la suite
    Broyax
    Critique négative la plus utile

    par Broyax, le 28/01/2017

    1,0Très mauvais
    Une histoire abracadabrante qui ne tient pas debout deux secondes étirée en un film entier dont la lourdeur colossale ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    28% (19 critiques)
    37% (25 critiques)
    16% (11 critiques)
    12% (8 critiques)
    6% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Testament du docteur Mabuse ?
    67 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Une suite parlante

    Contrairement au Docteur Mabuse premier du nom tourné en muet en 1922, Le Testament du docteur Mabuse est un film parlant, le deuxième de la carrière de Fritz Lang après M le Maudit tourné deux ans plus tôt.

    Mabuse version française

    Parallèlement aux prises de vue allemandes du Testament du docteur Mabuse s'est déroulé le tournage d'une version française du film, au titre identique, signé Fritz Lang et René Sti. C'est cependant la version originale qui est passée à la postérité.

    La série des "Mabuse"

    Le Testament du Docteur Mabuse est le deuxième d'une longue série de film consacré au criminel Docteur Mabuse. Suite du Docteur Mabuse réalisé en 1922 par Fritz Lang, le film se verra lui-même doté d'une suite, Le Diabolique Docteur Mabuse, toujours signé Fritz Lang en 1959. Deux ans plus tard, c'est l'Allemand Werner Klingler qui réalise un remake du film, avant que le personnage ne deviennent un héros récurrent du cinéma fantastique, que l'on r... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Films recommandés
    Les Salauds dorment en paix
    Les Salauds dorment en paix
    L'Ange exterminateur
    L'Ange exterminateur
    Furie
    Furie
    Autopsie d'un meurtre
    Autopsie d'un meurtre

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1932, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1932.

    Commentaires

    • Newstrum
      Moins génial que Docteur Mabuse, Le Joueur sur un plan formel, et davantage une suite de M Le Maudit, Le Testament du docteur Mabuse n'en reste pas moins un des films qui témoignent le mieux du génie de Lang par son caractère visionnaire. A travers Mabuse, génie du crime, et son organisation, il définit et annonce le régime de terreur du nazisme, qui arrive au pouvoir en 1933 année de la sortie du film. Les trois Mabuse décrivent à chaque fois l'esprit de leur époque. C'est le dernier film allemand de Lang avant son exil américain. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • calstrak
      Ce chef d’œuvre de Fritz Lang vu récemment en VOSTF dans sa langue d'origine est très impressionnant .Ce film de créativité était en avance sur son temps,Fritz Lang fut un grand visionnaire.
    • FanAvatar09
      J'ai beau avoir apprécié le film. Il y a un gros problème de construction au niveau du scénario. La fin est prévisible vu que Fritz Lang nous montre lui-même le rebondissement 1 heure plus tôt! Je ne saisis pas l'intérêt de nous dévoiler d'avance la révélation qu'on connaît déjà dès la première partie mais bon.Reste de bons acteurs, une belle réalisation et une histoire en elle-même intéressante.4/5
    • spider1990
      hypnotique, mais pas aussi talentueux que ses précédents films.
    • Dubesor
      Je recopie ici ma critique, même si elle fait pâle figure par rapport au "décryptage" proposé ailleurs sur ce forum. Plutôt qu'une tentative d'autopsie de ce film déjà cent fois analysé, une question : qu'est-ce qui rend Le Testament du docteur Mabuse si moderne ? Peut-être l'emploi d'effets spéciaux pour figurer le fantomatique docteur ; mais depuis, on a fait largement mieux du point de vue technique. Peut-être la mise en scène de découvertes techniques et scientifiques relativement récentes en 1933 : téléphone très souvent utilisé, automobile, empreintes digitales, traitement « scientifique » de la folie... – mais les téléphones à cadran rotatif et la piètre vitesse de pointe des automobiles prêtent plutôt à sourire aujourd'hui. Peut-être quelques scènes à « grand spectacle », telles que l'explosion initiale d'un baril de pétrole ou l'incendie d'une usine chimique (dans le genre des incendies qui émaillent bien des « films-catastrophe » modernes) ; mais ces scènes apparaissent, de nos jours, davantage comme des pièces de musée que comme une réelle débauche technique. Peut-être les personnages : Lohmann en commissaire rusé et bonhomme préfigurant pas mal d'enquêteurs à venir, Kent en héros de film d'espionnage américain des années 1960, Mabuse en psychopathe possédé par la mégalomanie du Mal – mais ceux-ci sont davantage des types que des personnages réellement individuels. Peut-être l'intrigue : la lutte entre un génie maléfique et une équipe de bienfaiteurs réunis pour l'occasion, qui est de toutes les époques mais qui n'a jamais été la garantie d'un bon film. Peut-être la structure d'ensemble, enfin affranchie de l'influence théâtrale qui accuse l'âge de certaines œuvres à peine antérieures – M le Maudit (F. Lang, 1931), Le Cabinet du docteur Caligari (R. Wiene, 1919). – Le hic, c'est qu'en réunissant tous ces éléments , on peut tout aussi bien déboucher sur un très piètre sous-Batman.Là où Fritz Lang se montre génial, c'est dans sa façon d'organiser tous ces éléments pour en faire un ensemble impeccable. Tout est soigneusement dosé, parfaitement construit et maîtrisé. Pour manipuler son spectateur, car c'est de manipulation qu'il s'agit, Lang a une façon de passer souplement d'une idée à une autre (pensons à toutes les transitions, entre les scènes ou à l'intérieur de chacune d'entre elles) qui n'est pas sans rappeler les écrivains germanophones des années 1920-1930 – voir les nouvelles d'un G. Meyrink ou d'un L. Perutz. (On pourrait par ailleurs mener une étude bien plus poussée des thèmes de l'écrit et de la littérature dans le film.) C'est dans le rythme du film que cela apparaît le plus clairement. En dehors peut-être d'un passage à vide vers la moitié du film, Le Testament du docteur Mabuse laisse sans cesse le spectateur en haleine. Mieux, cette tension se maintient à l'intérieur de chaque scène : même (et surtout ?) une course-poursuite guère rapide débouche sur du suspense.À mon sens, surtout, Le Testament... illustre toutes sortes de craintes, plus ou moins présentes et plus ou moins explicitement désignées, mais universelles et atemporelles ; à ce titre elles assurent le succès de ce film, et justifient qu'on le regarde encore. Crainte de la folie, qu'elle concerne soi ou les autres. Crainte de l'enfermement, quels qu'en soient la cause et le lieu. Crainte de ne pas savoir à qui l'on parle vraiment. Peur des catastrophes industrielles. Peur du complot, et de la manipulation – quelle que soit la manière dont on en devient victime. Peur de ces groupes criminels organisés, anonymes et maléfiques que constituent la bande de Mabuse, mais aussi le régime nazi. À cet égard, par rapport à M le Maudit, par exemple, qui filmait une foule menacée par un individu, Le Testament du docteur Mabuse filme plusieurs individus menacés par une foule, et c'est aussi ce qui fait sa modernité.
    • JackBauerdu92
      gggggrrrrrrrrrraaaaaaaaaaavvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvveeeeeeeeee
    • JackBauerdu92
      J'ai adoré!!!! This is a good movieSurtout quand le commissaire dit Ma bouse, Ma bouse
    • Eritrinacerevisiae
      Ce qui m'a vraiment frappé c'est la manière dont Fritz Lang se sert des objets, c'est vraiment fascinant, personnellement l'impression que j'ai eu est que l'objet prend carrément plus de places que les personnages. Il a un talent inextricable pour filmer les décors, on sent vraiment que tout est à sa place! Je suis fan!
    Voir les commentaires
    Back to Top