Mon AlloCiné
    M
    M
    Date de sortie 15 novembre 2017 (1h 40min)
    Avec Sara Forestier, Redouanne Harjane, Jean-Pierre Léaud plus
    Genre Drame
    Nationalité français
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    3,2 20 critiques
    Spectateurs
    3,9 708 notes dont 108 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Mo est beau, charismatique, et a le goût de l'adrénaline. Il fait des courses clandestines. Lorsqu'il rencontre Lila, jeune fille bègue et timide, c'est le coup de foudre. Il va immédiatement la prendre sous son aile. Mais Lila est loin d'imaginer que Mo porte un secret : il ne sait pas lire.
    Distributeur Ad Vitam
    Récompense 1 prix
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 10/04/2018
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 06/03/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 121994

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (5.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 18.51 €
    M
    M (DVD)
    neuf à partir de 9.62 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    M Bande-annonce VF 1:46
    M Bande-annonce VF
    175 623 vues

    Interview, making-of et extrait

    M - BONUS "Rencontre avec Sara Forestier", réalisée par la Fondation Gan pour le Cinéma 5:17
    M - BONUS "Rencontre avec Sara Forestier", réalisée par la Fondation Gan pour le Cinéma
    1 527 vues

    Acteurs et actrices

    Sara Forestier
    Sara Forestier
    Rôle : Lila
    Redouanne Harjane
    Rôle : Mo
    Jean-Pierre Léaud
    Rôle : Père Lila
    Nicolas Vaude
    Rôle : M. Tabaz
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Elle
    • 20 Minutes
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • L'Express
    • Première
    • Télé Loisirs
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Juliette G
    Critique positive la plus utile

    par Juliette G, le 13/11/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    Ce film est une pure merveille. Sara Forestier qui passe pour la première fois à la réalisation signe un film ...
    Lire la suite
    Maurice P.
    Critique négative la plus utile

    par Maurice P., le 15/11/2017

    0,5Nul
    A 22h, le 15 Novembre, jour de sortie du film, il y a 13 critiques écrites, dont 9 profils (Xavier G. ; Jerome D ; ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    41% (44 critiques)
    26% (28 critiques)
    19% (21 critiques)
    10% (11 critiques)
    1% (1 critique)
    3% (3 critiques)
    Votre avis sur M ?
    108 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Naissance du projet

    Lorsqu'elle avait 16 ans, Sara Forestier a vécu une histoire qu'elle a eu envie de raconter, celle de son petit copain de l'époque qui lui avait caché son illettrisme. Elle en parla alors quelques mois plus tard à Abdel Kechiche avec qui elle tournait "L'Esquive", lequel l'a encouragée à l'écrire. La comédienne explique : "C'était en 2002, cela fait onze ans, et cette histoire ne m'a jamais quittée, ni mon désir pour elle, mon envie de... Lire plus

    7 ans d'écriture

    M est le premier long métrage réalisé par Sara Forestier, qui a mis sept ans à en écrire le scénario. Elle confie : "J’ai besoin de temps pour faire bien les choses. J’ai mis énormément de temps à trouver mon acteur principal, c’est ce qui m’a fait prendre beaucoup de retard. Je ne regrette pas. Il le fallait car c’est un rôle qui était très compliqué. Et puis dans tout ce parcours, j’ai pu bien faire mûrir mon film."

    Adèle Exarchopoulos pressentie

    Le tournage de M a été retardé d’un an. A l'origine, c'est Adèle Exarchopoulos qui devait tenir rôle principal et non Sara Forestier elle-même. Elle explique : "Au début, je me refusais complètement l’idée de jouer dans mon propre film. J’avais effectivement envie d’être complètement libre en tant que réalisatrice. Mais je crois au destin des films. Vraiment. Chaque film a sa propre destinée et son propre parcours. J’ai mis telleme... Lire plus
    8 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Justice League règne en maître sur les premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 15 novembre 2017
    "Justice League" démarre en trombe aux premières séances parisiennes, talonné par le nouveau Pixar "Coco" présenté en avant-première...
    M - Sara Forestier : "J'avais envie de filmer l'amour comme une vraie expérience de vie"
    NEWS - Interviews
    mercredi 15 novembre 2017
    Sara Forestier dévoile ce mercredi son premier long métrage en tant que scénariste et réalisatrice, "M". Elle nous a accordé...
    17 news sur ce film
    Films recommandés
    Les Conquérantes
    Les Conquérantes
    Diane a les épaules
    Diane a les épaules
    Espèces menacées
    Espèces menacées
    Plonger
    Plonger

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • Marie M.
      Belle petite découverte qui a de quoi toucher de par le jeu de l'actrice simplement incroyable : Sara Forestier est superbe, fragile et à la fois éclatante de beauté. Bien que d'aspect assez banal dans le fond de l'histoire avec la mise en scène d'un amour impossible, on se heurte vite à la déroutante véracité qui ressort du jeu d'acteur et du propos de l'oeuvre.J'ai apprécié cette oeuvre d'une belle simplicité.
    • zingaya
      Sara forestier est vraiment une excellente actrice ! bravo !
    • defleppard
      Trame poétique..........................belle histoire d'amour réussie.................................................3 étoiles et demie................!!!!!!!
    • Rene K
      En tant que begue j ai ressenti le film comme jamais .c est normal..Notamment lors de l epreuve de l oral de philo mais moi je n ai jamais imaginé les gens nu mais pourquoi pas ..Le rôle tenu par M est totalement bien vu quand on a frequenté des jeunes de banlieue c est totalement ça ....M et Lila sont tres attachants..L histoire est magnifique .Elle n'a pas la parole,lui n'a pas l ecriture ..Un amour avec des bequilles c est encore plus fort qu'un autre ...Superbe film que je viens de decouvrir à l instant car je n ai jamais osé le voir à sa sortie de peur de trop pleurer..J'ai pleuré mais dans mon salon quand elle dit à l examinateur avec beaucoup de difficultés 'Je suis begue' car je me suis reconnu ..Pour finir ,le begaiement est un tres lourd handicap à vivre au quotidien et pourtant c est le seul qui fait rire (même si c est pas méchant) tout le monde ...C est comme ça .......Dommage que Sara Forestier qui joue la jeune fille bègue et qui a réalisé le film n est pas montré que quand on chante,on chante sans aucune difficulté
    • Hunnam29
      Le tact, la situation, le film, l'époque, l'acteur... Rien est pareil que La Haine effectivement, c'est pour ça que je trouve ça incomparable. Et le personnage est bien moins bon que celui de Cassel pour moi.Pour moi, ça n'a pas la même dimension du tout. Le personnage ici est un écorché vif, perdu dans sa vie, qui a des sérieux soucis de nervosité et d'explosivité, qui est à la limite de rupture, mais c'est rendu très personnel je trouve. Le personnage de Cassel c'était bien plus que ça pour moi.
    • Richie Rich
      Pourtant Redouane a autant de talent et de ferocité que Vincent Cassel, voir plus meme. Mais dans le monde horrible de 2017, il faut croire que la violence des images ne suffit plus.
    • Hunnam29
      Ça reste très trèèès discutable (et très subjectif pour le coup) de mettre M et La Haine dans le même panier.
    • Hunnam29
      Je ne m'attendais pas à dire ça, mais c'est franchement assez loupé. J'ai détesté le personnage masculin à pas mal de niveau : sa mentalité, son univers, sa façon d'être, son impulsivité permanente. Et ce jusqu'au bout, même en comprenant pourquoi il est comme ça. J'ai moyennement été convaincu par le personnage féminin, même si Sara Forestier s'en sort mieux. Ce sont ici deux écorchés vifs qui se rencontrent, chacun venant d'un monde bien différent, et chacun ayant ses défauts. C'est bête, mais ça m'a aussi fait très bizarre de voir Forestier jouer une lycéenne qui passe son bac de français (en première donc). Je ne trouve pas ça hyper cohérent qu'elle intéresse autant un mec si vieux et d'un milieu si différent. D'accord, deux écorchés vifs s'attirent comme des aimants, mais c'est un peu étrangement amené. On peut me dire tant qu'on veut qu'elle a pu beaucoup redoubler à cause de son handicap, n'empêche que le personnage a cette petite naïveté juvénile d'une lycéenne par moment. Notamment avec sa copine de classe. Le film ne décolle jamais vraiment, même si la réalisation reste appréciable. Quelques beaux passages, mais dans l'ensemble très déçu. J'aime beaucoup Forestier en tant qu'actrice, mais en tant que réalisatrice, elle m'a moins convaincu.
    • TchangKou
      J'ai un peu hésité à le regarder car certains parlent de fausses critiques. Les acteurs sont très bons et la réalisation est extrêmement sobre, proche du reportage.La mayonnaise met du temps à prendre, faute à un scénario quasiment inexistant, où je pense que le réalisateur mise tout sur l'atmosphère. L'histoire, très prévisible, et les multiples incohérences font que ce film est correcte, mais très loin du chef d'oeuvre.Malgré ses défauts, je ressors de ce film avec l'impression d'avoir vu un film intelligent (oui je sais, c'est paradoxal) avec une qualité tout de même au dessus des films commerciaux. A tester !
    • -Nomade-
      Sara Forestier écrit et réalise un film à son image : maladroit et passionné, parfois prétentieux mais toujours sincère, souvent surjoué mais toujours intense.C'est bancal, mais attachant, et quelques belles fulgurances de mise en scène sauvent le film de l'anecdotique.
    • Jenn B.
      film très émouvant et les acteurs principaux sont excellents dans leurs interprétations. dommage qu'il soit longait à mon sens. 3,5
    • Sophia Philipovna
      très beau film, très émouvant. certains le décrivent mieux que moi (petite pensée pour AM11)a voir ! 4/5
    • AM11
      Une histoire d'amour entre deux écorchés qui ont chacun un handicap qui rend difficile cette relation notamment au niveau de la communication, car Lila communique uniquement grâce à son livret tandis que Mo ne sait pas lire. C'est le premier film de Sara Forestier et pour ses débuts, elle signe un beau film plein de sensibilité sur ces complexes qui peuvent gâcher une vie. Avec ces deux personnages complexés qui essaient de s'en sortir tant bien que mal, elle dresse deux portraits différents à l'image de ces personnalités totalement opposées qui finissent par se compléter. Lila est portée par l'amour de Mo seulement ce dernier est plus sur la défensive à cause de sa fierté ce qui l'empêche d'avancer. J'avais un peu de mal à imaginer Sara Forestier en tant que lycéenne, mais elle s'en sort très bien. Elle est superbe dans ce rôle et affiche une fragilité assez touchante. Redouanne Harjane tient bien la comparaison et se permet même de voler la vedette à sa partenaire lors de quelques scènes très fortes lorsque son personnage s'ouvre sur ses blessures passées. Leur idylle est attendrissante et fonctionne très bien avec comme message que l'amour est la solution aux handicaps. Cela peut paraître niais dit comme ça, mais le film ne l'est pas notamment parce que la partie dramatique est aussi importante que cette romance. En somme, un bon premier film qui est bienveillant, délicat, sensible et touchant. 3,5/5
    • Monotrema
      M c'est le 50 nuances de Grey français 😅
    • TchangKou
      lol
    • bruce_campbell
      Pour moi, la plus belle histoire d'amour au cinéma depuis la saga Rocky.
    • Richie Rich
      On peut être étudiant à 30 ans tout comme on peut être père à 40 ans. C'est même souvent le cas.
    • cocolapin2laforetdesrevebleu
      Ce premier film de Sara Forestier comme réalisatrice, actrice délicate et énergique à la carrière déjà bien remplie (collaborations avec Resnais, Deville, Lelouch, Blier, Doillon…), semble d’abord résonner comme un constat social, à l’instar de son mentor, Abdellatif Kechiche, qui l’a révélé dans L’Esquive il y a déjà une quinzaine d’années. Mais très vite ce côté documentaire est évacué au profit d’une romance sombre, brute, sans toutefois renier l’aspect réaliste de certains moments. Le film glisse rapidement vers un conte social, suggéré par des décors assez étonnants, à l’instar du logis de Mo, ce bus perdu au milieu d’un parking désert, qui prend des allures de château fort. Mo lui-même, avec sa carrure, son costume de cuir et sa grosse voiture noire, évoque un chevalier des temps modernes (la ressemblance avec K-2000 est d’ailleurs lancée). Et Lila, la petite princesse pauvre aux allures de Raiponce et de Galatée, monte et descend de son appartement comme le ferait une princesse rebelle qui va voir son prince charmant. Cet aspect fantasmagorique est accentuée par le choix de filmer un certain nombre de scènes clés de nuit, et surtout par le casting lui-même. Bien qu’elle paraisse plus jeune que son âge (elle a 31 ans), Sara Forestier est tout de même un peu vieille pour incarner une lycéenne, surtout si on se remémore les films qu’elle a tourné précédemment. Mais elle a le très grand mérite de laisser le plus beau rôle à son prodigieux partenaire, Redouanne Harjane, véritable révélation, acteur d’une incroyable beauté, sensuel et sauvage. Il donne à Mo un érotisme stupéfiant, digne d’un Marlon Brando, une sensibilité d’homme écorché souffrant d’un lourd secret sous sa carapace de dur à cuire. Le comédien joue brillamment sur les deux tableaux, le malabar viril aux attitudes de racaille qui laisse tomber par moments, grâce à l’amour qu’il porte à Lila, le masque qui révèle en lui un homme sensible et tendre. Ce jeu d’équilibriste électrifie le film et fait rayonner tous les autres personnages, y compris dans la scène dérangeante où il maltraite la petite sœur de Lila, coupable d’avoir découvert son secret. Face à ce couple digne d’un conte de fées, le choix de Jean-Pierre Léaud pour incarner le père de Lila arrive à ne pas sonner comme incongru, exactement comme Sara : trop vieux pour incarner un père de famille (il a plutôt l’âge d’être leur grand-père, ayant largement dépassé les soixante-dix ans) il évoque alors, à son air avachi, usé, et ses cheveux longs, un espèce de roi déchu, perdu, qui a quelque chose de tragique. Tous ces ingrédients font de ce film un véritable exercice de funambule, frôlant par moments le ridicule ou la mièvrerie, mais n’y sombrant jamais, par miracle. Seul bémol, les scènes de Lila avec son professeur, pourtant pas mauvaises, déséquilibre le film et l’ampute un peu de son côté merveilleux (seule est réussie la scène où l’examinateur apparaît nu, car nous retrouvons alors cet aspect rêveur). Néanmoins, avec ce premier film, Sara Forestier réussit un coup de maître, réussissant une histoire terriblement attachante, jusque dans ses petits défauts qui sont le reflet de ces personnages cabossés puis réparés par l’amour. Un sacré beau moment d’émotion !
    • Richie Rich
      Encore une fois, la presse française me donne envie de vomir, si c'était Jim Jarmusch ou un réalisateur américain qui a la carte cinéma d'auteur, ce film n'aurait pas de si mauvais notes. Je suis écœuré de voir tant de malhonnêteté intellectuelle. Il est clair que M comme la Haine et un film qui va rester longtemps dans la tête des gens.
    • Mario B.
      Enième propagande. Enième non.
    Voir les commentaires
    Back to Top