Mon AlloCiné
Les Feux de la rampe
facebookTweet
Les Feux de la rampe
Date de sortie 31 octobre 1952 (2h 17min)
Avec Charles Chaplin, Claire Bloom, Buster Keaton plus
Genres Drame, Comédie
Nationalité américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
4,0 1 critique
Spectateurs
4,1963 notes dont 82 critiques

Synopsis et détails

Un comique du music-hall déchu se prend d'affection pour une jeune danseuse paralysée.
Titre original

Limelight

Distributeur MK2 Diffusion
Récompenses 1 prix et 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1952
Date de sortie DVD 03/10/2012
Date de sortie Blu-ray 12/09/2012
Date de sortie VOD 01/03/2017
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Les Feux de la rampe en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Les Feux de la rampe
Définition standard
VF
Les Feux de la rampe
Définition standard
VF
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Charlie Chaplin - Le cube - Coffret 10 films - Edition limitée
Charlie Chaplin - Le cube - Coffret 10 films - Edition limitée (DVD)
neuf à partir de 139.96 €
Les Feux de la rampe
Les Feux de la rampe (Blu-ray)
neuf à partir de 14.90 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Bande-annonce

Bande-annonce 1 - Français 1:41

Interview, making-of et extrait

Top 5 N°512 - Les films de 1952 selon les spectateurs 2:39
Top 5 N°512 - Les films de 1952 selon les spectateurs
6 566 vues

Acteurs et actrices

Charles Chaplin
Charles Chaplin
Rôle : Calvero
Claire Bloom
Claire Bloom
Rôle : Terry
Buster Keaton
Buster Keaton
Rôle : le clown pianiste
Sydney Chaplin
Sydney Chaplin
Rôle : Neville
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Critikat.com
1 article de presse

Critiques Spectateurs

Marceau G.
Critique positive la plus utile

par Marceau G., le 28/12/2013

5,0Chef-d'oeuvre

"Les feux de la rampe" est l'un des meilleurs films de Charles Chaplin mais est pourtant un film oublié et sous-estimé...... Lire la suite

dougray
Critique négative la plus utile

par dougray, le 19/12/2016

2,5Moyen

Après l’accueil mitigé reçu par son pourtant très réussi "Monsieur Verdoux", Charlie Chaplin n’a pas décidé, pour autant,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
45% (37 critiques)
33% (27 critiques)
9% (7 critiques)
11% (9 critiques)
1% (1 critique)
1% (1 critique)
82 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

L'adieu à Charlot

Le personnage de Calvero n'est pas sans rappeler celui de Charlot qui n'apparaît pas dans ce film. Calvero, star déchue du music-hall qui meurt en sortant de scène, signe les adieux de Chaplin à Charlot et permet au comédien de se montrer sans le fard de Charlot, une seconde fois après Monsieur Verdoux.

Dernier film en Amérique

Ce film est le dernier tourné par Charles Chaplin aux Etats-Unis. Accusé d'être communiste en plein maccarthysme, il décide d'organiser la première des Feux de la Rampe à Londres le 16 octobre 1952. Profitant de son absence, Edgard Hoover lui fait supprimer son visa. Charles Chaplin rentre brièvement en Amérique pour repartir définitivement en septembre et s'installer en Suisse. Fait rarissime, Les Feux de la rampe obtiendront l'Oscar de la Meill... Lire plus

Chorégraphe et compositeur

A partir des années trente Charles Chaplin se met à composer les musiques de ses films (Les Temps modernes, Le Dictateur). Il a ainsi signé celle des Feux de la rampe tout en assurant la chorégraphie des passages dansés avec l'une des actrices du film : Melissa Heyden .
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1952, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1952.

Commentaires

  • Abderrahmane O.

    Ce genre de films reste dans la mémoire éternellement pour cette raison j'aime bien visionner

  • Docteur Jivago

    Du Cinéma avec un grand C, une très belle œuvre de Chaplin, émouvante et mélancolique... Superbe.

  • costello J.

    très franchement, jeff costello est embêté,il hésite entre "limeligth" et "monsieur verdoux",il n'arrive pas à faire un verdict...c'est comme même le plus grand metteur en scène de tous les temps dont on parle,donc ,il hésite...

Voir les commentaires
Back to Top