Mon AlloCiné
    Parce que j'étais peintre
    Parce que j'étais peintre
    Date de sortie 5 mars 2014 (1h 45min)
    Avec acteurs inconnus
    Genre Documentaire
    Nationalités français, allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,3 12 critiques
    Spectateurs
    3,3 11 notes dont 2 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Ce film mène une enquête inédite parmi les oeuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et avec les conservateurs de ces oeuvres : des émotions qu'elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l'horreur et de l'extermination.
    Surtout peut-être, il contemple longuement les dessins, croquis, lavis, peintures, conservés dans les fonds en France, en Allemagne, en Israël, en Pologne, en Tchéquie, en Belgique, en Suisse...
    Dans ce voyage parmi ces fragments d'images clandestines et les ruines des anciens camps, il propose une quête sensible entre visages, corps et paysages, pour questionner la notion d'oeuvre et interroger frontalement l'idée de beauté. L'enjeu en est dérangeant, mais peut-être pourrons-nous mieux nous figure ce que furent ces camps, appréhender les possibles de l'art et éprouver ce qu'est l'honneur d'un artiste - aussi infime et fragile que soit le geste de dessiner.

    Distributeur Jour2fête
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 27/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget -
    Langues Français, Polonais, Allemand, Hebreu
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 128731

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    Parce que j'étais peintre Bande-annonce VO 1:55
    Parce que j'étais peintre Bande-annonce VO
    79 493 vues

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Première
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Fritz L
    Critique positive la plus utile

    par Fritz L, le 01/11/2014

    4,5Excellent
    C’est une thématique très complexe qu’a choisie Christophe Cognet pour son 1er long métrage documentaire. Peut-on ...
    Lire la suite
    Andelle.
    Critique négative la plus utile

    par Andelle., le 19/03/2014

    4,0Très bien
    Ce documentaire nous propose une rencontre très émouvante avec des survivants des camps de la mort qui, comme ils ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    0% (0 critique)
    100% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Parce que j'étais peintre ?
    2 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Premier long métrage

    C'est le premier long-métrage pour Christophe Cognet après plusieurs réalisations de courts et moyens-métrages. Il signe ici sa onzième réalisation.

    Un triptyque ?

    Parce que j'étais peintre est la troisième réalisation que Christophe Cognet signe à propos des peintres dans les camps. Ses films "L'Atelier de Boris" en 2004 et "Quand nos yeux sont fermés" en 2005 avaient déjà pour thème les peintures clandestines des artistes déportés à Buchenwald.

    Un projet de longue haleine...

    Il aura fallu dix longues années à Christophe Cognet pour parvenir à réaliser son film. Parce que j'étais peintre est également le premier film à se concentrer sur ces oeuvres clandestines mêlant témoignages d'anciens déportés et restaurateurs de ces oeuvres qui témoignent de l'horreur vécue. Le film se veut être un questionnement sur la notion de beauté dans l'horreur.
    10 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2013.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top