Mon AlloCiné
    Souvenirs de Marnie
    Souvenirs de Marnie
    Date de sortie 14 janvier 2015 (1h 44min)
    Avec Kasumi Arimura, Sara Takatsuki, Nanako Matsushima plus
    Genres Animation, Drame, Famille
    Nationalité japonais
    Bande-annonce
    Presse
    3,6 22 critiques
    Spectateurs
    4,2 1630 notes dont 146 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A partir de 10 ans
    Anna, jeune fille solitaire, vit en ville avec ses parents adoptifs. Un été, elle est envoyée dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Dans une vieille demeure inhabitée, au coeur des marais, elle va se lier d’amitié avec l’étrange Marnie…
    Titre original

    Omoide no Marnie

    Distributeur The Walt Disney Company France
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD 01/07/2015
    Date de sortie Blu-ray 01/07/2015
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 141059

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.19 €
    Souvenirs de Marnie
    Souvenirs de Marnie (DVD)
    neuf à partir de 9.65 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Souvenirs de Marnie Bande-annonce VF 1:30
    Souvenirs de Marnie Bande-annonce VF
    313 708 vues

    Interview, making-of et extrait

    "Souvenirs de Marnie" : le nouveau film des studios Ghibli 6:01
    "Souvenirs de Marnie" : le nouveau film des studios Ghibli
    4 451 vues
    5 vidéos

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Le Parisien
    • Metro
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturopoing.com
    • Elle
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • L'Humanité
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 articles de presse

    Critiques spectateurs

    maximemaxf
    Critique positive la plus utile

    par maximemaxf, le 10/01/2015

    5,0Chef-d'oeuvre
    Et c’est parti pour ma première critique de cette année 2015 qui commence avec le second film de Yonebayashi à qui ...
    Lire la suite
    Nadine N.
    Critique négative la plus utile

    par Nadine N., le 05/04/2017

    1,0Très mauvais
    Magnifique film, très beau graphisme et superbes couleur. Histoire captivante. J'ai adoré, vraiment! Je recommande ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    25% (36 critiques)
    35% (51 critiques)
    24% (35 critiques)
    14% (21 critiques)
    2% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Souvenirs de Marnie ?
    146 Critiques Spectateurs

    Photos

    34 Photos

    Secrets de tournage

    Ça coule de source

    Le propriétaire des studios Ghibli n’est autre que le célébrissime Hayao Miyazaki. Au Japon, le réalisateur est probablement le plus populaire du pays. En Occident, beaucoup n'hésitent pas à le comparer à Walt Disney. Une véritable icône, donc. 

    A propos des studios Ghibli

    Souvenirs de Marnie est le 20ème long-métrage des studios Ghibli. Le tout premier d’entre eux,  Le Château dans le Ciel, est sorti en 1986. 

    Inspiré d’un roman

    Les studios Ghibli se sont inspirés de When Marnie Was There, classique de la littérature britannique de Joan G. Robinson paru à la fin des années 60, pour réaliser le film.
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    Annie Awards 2016 : Vice Versa et Le Voyage d'Arlo en tête des nominations
    NEWS - Festivals
    mercredi 2 décembre 2015
    Les nominations aux 43e Annie Awards viennent d'être dévoilées : Pixar domine avec deux de ses films en lice pour le Prix...
    Souvenirs de Marnie : "Dans le futur, il y aura toujours une demande de ce style d'animation"
    NEWS - Interviews
    mercredi 14 janvier 2015
    La dernière pépite du studio Ghibli sort aujourd'hui dans nos salles. A cette occasion, nous avons eu la chance de rencontrer...
    10 news sur ce film
    Films recommandés
    Le Conte de la princesse Kaguya
    Le Conte de la princesse Kaguya
    Lettre à Momo
    Lettre à Momo
    Le Royaume des chats
    Le Royaume des chats
    Le Garçon et la Bête
    Le Garçon et la Bête

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Animation, Meilleurs films Animation en 2014.

    Commentaires

    • TchangKou
      Yep je confirmes que cette bande annonce est nulle. Il ne faut surtout pas s'y fier. Après pour le film, restent les goûts et les couleurs de chacun. Pour ceux qui hésitent, tentez le coup car ça va être difficile de se faire un avis valable avant.
    • TchangKou
      Cooper n'a pas totalement tord. Le film m'a enchanté et je n'avais pas vu la bande annonce. Suite à ce commentaire, je l'ai vu et je dois dire qu'effectivement elle est vraiment pas terrible.. De nombreuses personnes doivent la voir et ne pas poursuivre pensant à un mélo larmoyant.Je pense qu'il parlait de bande annonce en parlant de promo.Le film n'est certes pas drôle mais je ne le qualifierai pas de sombre et triste. Les scènes fortes qui m'ont le plus marqué sont justement des moments de bonheur lorsqu'elles se retrouvent.Je pense qu'on peut généraliser à bien plus large que les studio Ghibli. Un très grand nombre d'anime visent un public d'enfant et les sujets sont traités de façon simple et naïf sans pour autant être idiot.Je me rappelle encore tout minot quand je regardais Dragon Ball Z à la télévision et que je devais me taper la Dorothé qui parlait comme une triso, c'était insoutenable. Certains dessins animés également. Ne pas prendre les enfants pour des débiles semble un concept trop compliqué pour certains ^^Le public visé n'explique pas tout non plus. Je suis un homme, la trentaine, et j'ai adoré Souvenirs de Marnie, alors que j'ai trouvé Le vent se lève tout juste regardable.Ce n'est pas la complexité qui m'a dérangé mais le manque d'émotions, même dans ses rêves, on a l'impression qu'il regarde un film. Et jusqu'à la fin, il poursuit sa vie comme de rien n'était, comme une IA mal programmée.
    • TchangKou
      C'est dingue, moi j'ai l'impression complètement inverse.Les drames à la française où tu es supposé sortir les mouchoirs, perso j'ai plutôt envie de sortir le fusils à pompe tellement c'est niais et convenus.Et je ne parles même pas des Julia Roberts et autres nullités américaines, vous savez ceux avec le gamin qui parle comme un adulte et dit tout le temps des trucks que jamais t'as entendu un gamin dire ça.. Le genre de film qu'on ose même pas appeler navet car c'est simplement trop cruel pour ce légume qui n'a rien demandé ^^Après les japonais sont capables d'être très niais également, leurs teen dramas vont loin dans le nullissime. Mais dans l'animation, je suis très rarement déçu à ce niveau là.
    • TchangKou
      Hum.. Intimes et tactiles, dis comme ça, ça fait quand même sexy ^_^
    • TchangKou
      No Identity, si je peux me permettre, essais de le revoir dans longtemps genre 10 ans.Perso ça m'est arrivé plus d'une fois de regarder un film en le trouvant bof et de le trouver bien après un bail. Mon plus gros exemple c'est celui de Fight Club que j'ai trouvé nul à 14 ans et qui m'a emmené sur une autre planète 5 ans plus tard.Hier j'ai vu le vent se lève pourtant très bien noté mais je n'ai pas accroché du tout, j'ai eu du mal à le finir.. Je le gardes sous le coude pour bien plus tard :))
    • TchangKou
      lol bien vu. Qualifier de sordide une relation car elle est potentiellement homosexuelle, c'est quand même hardcore homophobe.Après la nuance entre une relation fusionnelle et passionnée, et une relation amoureuse platonique entre deux ado, est tout de même assez subtile. Les êtres humains sont capables de sentiments extrêmement complexes, et c'est aussi difficile qu'inutile de les mettre dans des cases.
    • TchangKou
      Époustouflant !!J'ai trouvé le personnage d'Anna absolument savoureuse en ado tourmentée et mal lunée. Ca change justement des quantités d'ado pas crédibles qu'on peut voir ici et là.L'histoire en elle même ne cherche pas à faire dans l'exceptionnel mais parvient avec peu à maintenir scotché à l'écran, ce qui en soit est déjà une prouesse.La relation entre les deux filles amène une telle légèreté que la tristesse n'est jamais pesante. On pourrait croire à une certaine ambiguïté par moment, tellement leur amitié est forte qu'on ne peut que parler d'histoire d'amour.Les dessins sont de toute beauté, comme un rêve qui se déroule sous nos yeux. Même l'iceberg émotionnel que je suis n'a pas pu s'empêcher de lâcher quelques larmes.Loin des films kleenex qui cumulent les clichés les uns après les autres et les grosses scènes bateau triple dose de tristesse supplément violon, ici tout se fait dans la subtilité et la légèreté. C'est d'ailleurs la sensation que je conserve à la fin du film, celle de légèreté.5/5
    • David D.
      C'est impossible de résister au tombeau des lucioles, quel film dramatique. RIP Takahata.
    • Monotrema
      Trouve moi autant de niaiserie dans une production non japonaise.
    • Mr.Allegor
      En gros une ode au fait que ce film ne vous a pas plu ;)A la façon que vous avez de caricaturer le personnage, on sent que vous n'avez peut être pas connu des situations similaires.L'adolescence est un âge difficile pour certains, surtout quand la santé n'est pas au meilleur point et qu'on a connu des drames familiaux. Les cicatrices s'ouvrent et on en fait profiter les autres malgré nous, des crises que tous ne connaissent pas forcément à cet âge apparaissent. Perdre le contrôle de soi et hurler en plein milieu d'une séance de sport, avoir des hallucinations, des douleurs oppressantes dans la poitrine, et si à côté de ça tout parait normal, c'est un handicap auprès des autres, de la façon d'être en société.Ici cette jeune fille se réfugie dans un univers rassurant, issu de ses souvenirs de sa grand mère, car le reste n'est qu'angoisse de ne pas être aimée par sa mère adoptive etc.C'est peut être niais pour certains, en attendant cela est emprunt d'une réalité qui est très vive pour ceux qui savent se laisser voguer au grès de cette histoire.Et ne confondons pas fantasy et fantastique.Le fantastique c'est quand il est difficile de faire la différence entre le réel et le surnaturel, ici on est en plein dedans.Le Voyage de Chihiro, Ponyo sur la Falaise, Mon Voisin Totoro, sont des films fantastiques.Le Château dans le ciel, le Château ambulant, Arrietty, sont des films de fantasy.
    • Mr.Allegor
      propre à l'animation japonaise. Qu'est ce qu'il faut pas lire comme âneries.
    • Mr.Allegor
      L'ambiguïté existe, mais une relation passionnelle existe aussi en dehors d'une relation amoureuse... des amies qui sont tout le temps ensemble, dansent, jouent, se racontent des choses intimes et sont tactiles ne sont pas nécessairement homosexuelles.
    • Mr.Allegor
      La question qu'on peut aussi se poser est si on serait autant choqué de cette ambiguïté évoquée si Marnie avait été un garçon... Je ne le pense pas. Certains ont été jusqu'à parler de sordides sous entendus.Comme je l'ai dit plus haut, ce film revisite le Conte de Cendrillon, et c'est une histoire romantique.La passion qui naît de l'amour entre deux personnes n'est pas très différente d'une relation amoureuse ou d'une amitié puissante, surtout à cet âge. Donc la confusion n'est pas à blâmer, d'autant que les indices étaient volontairement disséminés un peu partout dans le film de manière à induire le spectateur en erreur ou de l'orienter sur le bonne piste.Perso le coup des reflets bleu dans les yeux d'Anna a fait mouche ^^
    • Mr.Allegor
      En quoi les comportements ne sont pas crédibles ?
    • Mr.Allegor
      Le Tombeau des Lucioles c'est normal, c'est une histoire tellement tragique... et surtout emprunte de l'absurdité de la guerre faisant des victimes parmi ces petits êtres aussi innocents que des enfants...
    • Mr.Allegor
      L'ambiguïté est compréhensible.Après tout le conte de Cendrillon qui est ici remanié comporte un thème romantique.La chaussure perdue, le déguisement en marchande de fleur, la frontière entre rêve et réalité, le bal, le carrosse représenté par la barque...La jalousie d'Anna quand elle voit son amie danser avec un garçon.Perso j'avais déjà anticipé le lien de parenté assez tôt dans le film, mais le doute peut exister et rend le dénouement plus intéressant en laissant le spectateur suivre une histoire incertaine.Et puis l'inverse, une histoire du même genre avec un garçon qui se révélerait être son grand père, je ne suis pas sur que vous auriez parlé de sordides sous entendus hétérosexuels je me trompe ? ;)
    • Mr.Allegor
      Très beau film, un cendrillon revisité qui parle de choses que nous avons pu vivre étant plus jeunes.
    • steffany25
      Tout simplement magnifique, J'ai juste adoré. Il faut se laisser transporter et vivre cette histoire comme on nous la propose, et la revivre une fois l'intrigue révélée. Que d'émotion... et par pitié ne gâchez pas cette magnifique histoire de maladie, de souvenirs, d'amour par de sordides sous-entendus homosexuels. L'homosexualité est un amour indéniable mais une relation fusionnelle et passionnée entre deux personnes du même sexe n'est pas nécessairement une relation amoureuse homosexuelle
    • Adrien F.
      La première fois que j'ai pleuré sur un ghibli, c'était le tombeau des lucioles, mais j'étais pas dans une bonne phase. Mais pleurer deux fois sur Marnie, alors là, chapeau bas ghibli !!!! Je l'enregistre la semaine prochaine.
    • Maximemaxf
      Revisionné en Blu-Ray, le plaisir n'en était que meilleur par rapport à la première fois :) 5/5
    Voir les commentaires
    Back to Top