Mon AlloCiné
Nuits Blanches Sur La Jetée
Nuits Blanches Sur La Jetée
Date de sortie 28 janvier 2015 (1h 34min)
Avec Astrid Adverbe, Pascal Cervo, Geneviève Montaigu plus
Genre Drame
Nationalité français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,8 12 critiques
Spectateurs
2,940 notes dont 6 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5

Synopsis et détails

Un noctambule se promène chaque nuit sur la jetée du port où il passe une année sabbatique. Il rencontre là une jeune femme qui attend l’homme de sa vie. Quatre nuits, tant réelles que fantasmées, passées avec elle à discourir sur la vie, vont révéler l’amour que cet homme a pour cette femme.
Distributeur Shellac
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD 06/10/2015
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 06/10/2015
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 138861

Regarder ce film

En VOD
à partir de (3.99 €)
à partir de (13.99 €)
SFR
à partir de (4 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 16.99 €
Nuits blanches sur la jetée
Nuits blanches sur la jetée (DVD)
neuf à partir de 14.90 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

Nuits Blanches Sur La Jetée Bande-annonce VF 2:06
Nuits Blanches Sur La Jetée Bande-annonce VF
9 003 vues

Acteurs et actrices

Astrid Adverbe
Rôle : Natacha
Pascal Cervo
Rôle : Fédor
Geneviève Montaigu
Rôle : Maria
Paul Vecchiali
Paul Vecchiali
Rôle : Le Vieux
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Culturopoing.com
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Télérama
  • Transfuge
  • Critikat.com
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
12 articles de presse

Critiques spectateurs

TTNOUGAT
Critique positive la plus utile

par TTNOUGAT, le 29/01/2015

4,0Très bien

Paul Vecchiali depuis ''les ruses du diable'' signe ses films, il est reconnaissable grâce à sa mise en scène, sans doute... Lire la suite

mem94mem
Critique négative la plus utile

par mem94mem, le 03/02/2015

2,5Moyen

Film extrêmement exigeant. Ce ne sont que des dialogues filmés, de nuit essentiellement, en extérieur, mis à part une scène... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% (1 critique)
17% (1 critique)
17% (1 critique)
50% (3 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Nuits Blanches Sur La Jetée ?
6 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Direction la Suisse

Paul Vecchiali, le réalisateur de Nuits blanches sur la jetée a été nominé au Festival International du Film de Locarno en 2014 et remporta le prix de la critique indépendante et celui du meilleur réalisateur.

La Russie à l'honneur

Nuits blanches sur la jetée est une adaptation de la nouvelle "Nuits Blanches" de Fedor Dostoiëvski écrite en 1848. Cependant, deux romans du même auteur ont été une source d'inspiration, "Les Carnets du sous-sol" (1863) et "L'idiot" (1868). De plus, une phrase a été tirée de Souvenirs de la maison des morts. Toutes ces références avaient pour but de réaliser une sorte de portrait de l'auteur Fédor Dostoiëvski.

Sans caméra

Deux scènes de Nuits blanches sur la jetée ont été tournées par Paul Vecchiali à l'aide de son Iphone.
6 Secrets de tournage

Dernières news

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

Commentaires

  • Charly L.
    Un remake de "Nuits Blanches" de 1957 ? Quel intérêt ?
  • Robert L.
    Non Charly, il y a méprise. "Nuits Blanches sur la Jetée" n'est absolument pas un remake du film de Visconti mais une nouvelle adaptation de la Nouvelle originale de Dostoïevski. L'approche cinématographique des deux films est on ne peut plus opposée : Visconti, c'était une sorte de néo-réalisme poétisé ; avec Vecchiali, c'est beaucoup plus resserré (en terme de moyens et d'épure cinématographique) et il y a un ton... à la fois grave et respectueux, et, dans le même temps très facétieux, qui n'appartient qu'à Paul Vecchiali. Donc oui, ça a un véritable intérêt, sauf à considérer que faire un film après Visconti est un blasphème ! Dans ce cas, Robert Bresson et James Gray sont les premiers fauteurs ! A mon sens, le travail de Vecchiali est l'adaptation la plus fidèle des trois, sans être pour autant scolaire, très loin de là. Après, le reste est une question de goût, ou de sensibilité, par nature plus subjectifs...
Voir les commentaires
Back to Top