Mon Allociné
Steak (R)évolution
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Steak (R)évolution
Date de sortie 5 novembre 2014 (2h 15min)
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalités Français, Britannique, Américain, Suédois, Espagnol, Japonais, Italien, Canadien, Brésilien, Belge, Argentin
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,6 15 critiques
Spectateurs 3,0 27 notes

Synopsis et détails

Steak (R)évolution parcourt le monde à la découverte d'éleveurs, de bouchers et de chefs passionnés. Loin des élevages intensifs et des rendements industriels, une révolution est déjà en marche; la bonne viande rouge devient un produit d'exception, voire luxe. Mais où se trouve le meilleur steak du monde ?
Franck Ribière et son boucher favori, Yves-Marie Le Bourdonnec, partent rencontrer les nouveaux protagonistes de la filière, généreux, attachants et écologistes, pour essayer de comprendre ce qu'est une bonne viande.
Les nouveaux enjeux du marché ne sont pas toujours là où on les attend.
Steak (R)évolution est un film gourmand et politiquement incorrect sur la viande "haute couture".
Distributeur Jour2fête
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Budget -
Langues Français, Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 133291

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Steak (R)évolution en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Steak (R)évolution
Définition standard
VOST
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (4 €)
  • Louer (5 €)
Steak (R)évolution
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
<strong>Steak (R)évolution</strong> Bande-annonce VF 1:45
Steak (R)évolution Bande-annonce VF
119 889 vues

Critiques Presse

  • Le Parisien
  • Le Monde
  • Studio Ciné Live
  • TF1 News
  • L'Humanité
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Croix
  • Télérama
  • Paris Match
  • Les Inrockuptibles
  • Les Fiches du Cinéma
15 articles de presse

Photos

16 Photos

Secrets de tournage

De la production à la réalisation

Steak (R)evolution est le premier long métrage documentaire que signe Franck Ribière. Mais le monde du cinéma ne lui est pas étranger pour autant. Avant de passer derrière la caméra, il produisait des films avec sa fidèle collaboratrice Vérane Frédiani. On lui doit notamment la production de Thelma, Louise et Chantal (2010), Balada Triste (id), et plus récemment Les Sorcières de Zugarramurdi.  

Un invité de marque

Pour assurer la narration de son long métrage, Franck Ribière a fait appel au titré « Meilleur Boucher de Paris » Yves-Marie le Bourdonnec, qui participe également au documentaire. 
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2014.

Commentaires

  • Jonafun

    J’espère qu'ils vont parler du désastre écologique que représente l'industrie de la viande ! Sinon, ce film est hypocrite.

  • OldMartini

    Le genre de film qui met en appétit !

  • Laurent delaVill'

    Je pense que tu as intérêt à aller voir ce film. J'ai le sentiment que tu découvrirais des choses!

  • Laurent delaVill'

    Oh et étonnemment Need for Speed (ou autre) ne parle pas de la pollution automobile!

  • JackFost

    Je suis d'accord avec toi. La consommation de viande étant une aberration en soi, je suis curieux de voir comment le lobby de la viande compte redonner aux français l'envie d'en manger. C'est sans doute d'une bêtise et d'une hypocrisie affligeantes mais le voir permettra aussi de le critiquer en connaissance de cause.

  • mexen

    "La consommation de viande étant une aberration en soi"
    Pour affirmer ça, je suppose que votre organisme digère la cellulose ?

  • JackFost

    Non, mon organisme ne digère pas la cellulose. Pourquoi supposer cela ?
    Si je me permets d'affirmer ça c'est pour plusieurs raisons dont les principales sont résumées dans cet article : http://www.huffingtonpost.fr/k...

  • denis D.

    Me suis régalé

  • Marceau G.

    Un film sur le Steak ? Il ne m'en faut pas plus pour me convaincre ! Seul hic, aucuns des cinémas de ma ville ne le projette...

  • Marceau G.

    Non, le film célèbre le Steak en lui-même, les différentes cuissons des différents pays, les différents savoir-faire... Mais il montre aussi qu'il FAUT réduire notre consommation de viande et en particulier de Boeuf, montrant par exemple comment les Japonais la cuisine.

  • Go with The Blog

    STEAK (R)ÉVOLUTION est un
    documentaire instructif, pertinent, et bien plus sérieux que ne le
    laisse croire son titre. Réalisé avec qualité et passion, Franck Ribière et Yves-Marie Le Bourdonnec nous entraînent à travers le monde dans un univers étonnant, déconcertant, mais surtout passionné .... http://gowith-theblog.com/crit...

  • mexen

    L'article que vous citez parle du problème sanitaire et écologique de l'élevage contemporain, situation que je déplore autant que vous. Mais je ne vois toujours pas le rapport avec le fait que consommer de la viande serait une "aberration", comme si c'était contre-nature.
    C'est pour cela que je vous demande si vous digérez la cellulose, car c'est normalement le cas des espèces végétariennes..

  • JackFost

    Consommer de la viande n'est pas contre-nature mais pose les problèmes décrits dans l'article. Notre niveau d'évolution et nos connaissances en matière d'alimentation nous permettent cependant de nous en passer puisque tous les nutriments que nous apporte la viande peuvent nous être fournis par des produits végétaux à l'exception de la vitamine B12 que l'on retrouve dans le lait et les œufs ou dans des compléments alimentaires produits par des bactéries (compléments donnés également aux animaux d'élevage). L'aberration vient donc du fait que l'on peut s'en passer et éliminer du même coup son impact négatif.

    Après, je suis d'accord sur le fait que c'est loin d'être le seul produit néfaste pour la planète mais chaque effort compte.

  • Igor R.

    On s'en fout de savoir si l'homme est une espèce végétarienne ou si elle digère de la cellulose, ce qui compte c'est qu'on est en excellente santé et sans carrences sans manger de viande et que l'industrie de la viande est une des plus néfastes pour la planète:
    http://www.viande.info/
    Tous les articles affichent leurs souces à la fin.

Voir les commentaires