Mon AlloCiné
La Solitude des nombres premiers
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
La Solitude des nombres premiers
Date de sortie 4 mai 2011 (1h 58min)
Avec Alba Rohrwacher, Luca Marinelli, Martina Albano plus
Genre Drame
Nationalités français, italien, allemand
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,1 20 critiques
Spectateurs
3,1366 notes dont 80 critiques

Synopsis et détails

1984, 1991, 1998, 2007. Autant d'années qui séparent la vie de Mattia et d'Alice. Deux enfances difficiles, bouleversées par un terrible événement qui marquera à jamais leur existence. Entre leurs amis, leur famille et leur travail, Mattia et Alice sont malgré eux rattrapés par leur passé. La conscience d'être différent des autres ne fait qu'augmenter les barrières qui les séparent du monde, les menant à un isolement inévitable, mais conscient.
Titre original

La Solitudine Dei Numeri Primi

Distributeur Le Pacte
Récompenses 2 prix et 6 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD 07/09/2011
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 20/08/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 11 anecdotes
Budget -
Langues Italien
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
à partir de (7.99 €)
à partir de (9.99 €)
à partir de (3.99 €)
SFR
à partir de (2 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
La Solitude des nombres premiers
La Solitude des nombres premiers (DVD)
neuf à partir de 5.53 €
La Solitude des nombres premiers
La Solitude des nombres premiers (DVD)
neuf à partir de 25.05 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

La Solitude des nombres premiers Bande-annonce VO 1:37
La Solitude des nombres premiers Bande-annonce VO
531 708 vues

Acteurs et actrices

Alba Rohrwacher
Alba Rohrwacher
Rôle : Alice (adulte)
Luca Marinelli
Luca Marinelli
Rôle : Mattia Balossino (adulte)
Martina Albano
Martina Albano
Rôle : Alice enfant
Arianna Nastro
Arianna Nastro
Rôle : Alice adolescente
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Charlie Hebdo
  • Brazil
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • TéléCinéObs
  • 20 Minutes
  • Le Figaroscope
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Humanité
  • Libération
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Excessif
  • Le Monde
  • Positif
  • Le Nouvel Observateur
20 articles de presse

Critiques Spectateurs

Ashtray-Man
Critique positive la plus utile

par Ashtray-Man, le 13/09/2013

3,5Bien

Attention film spécial en approche ! Adapté du roman éponyme de Paolo Giordano, ce film d'auteur italien de presque 2 heures... Lire la suite

Adeline L.
Critique négative la plus utile

par Adeline L., le 24/02/2016

2,5Moyen

Le livre La Solitude des Nombres Premiers étant un chef-d'œuvre, je me suis tout naturellement tournée vers le film après... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
14% (11 critiques)
21% (17 critiques)
29% (23 critiques)
19% (15 critiques)
15% (12 critiques)
3% (2 critiques)
80 Critiques Spectateurs

Photos

13 Photos

Secrets de tournage

Adaptation littéraire

La Solitude des nombres premiers est adapté d'un livre du même nom, premier roman du jeune écrivain italien Paolo Giordano. Il a reçu pour celui-ci le prestigieux Prix Strega (sorte de Prix Goncourt italien) en 2008, devenant ainsi à 26 ans le plus jeune lauréat de la récompense.

Un drame d'horreur

S'il devait définir La Solitude des nombres premiers, Saverio Costanzo parlerait de "film d’horreur centré sur les sentiments, la famille et sur l’émancipation impossible du couple ".

Zoom sur Saverio Costanzo

Saverio Costanzo a commencé sa carrière de réalisateur par des docu-fictions dont Sala rossa, qui acquiert une certaine notoriété grâce à sa Mention Spéciale de la critique au Festival International du Film de Turin. Il a ainsi pu obtenir les financements nécessaires au tournage de son premier film de fiction Private, qui va quant à lui obtenir le Léopard d'Or du Festival International du Film de Locarno en 2004. Le réalisateur poursuit sur sa la... Lire plus
11 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Nelly M.

    Des moments envoûtants grâce aux exploits côté photo. Des temps forts dans ce qui arrive à ces deux emmurés. Mais on a du mal par moments à tenir le fil. Certaines scènes sont trop longues. Et puis la compassion s'en mêle, on a mal pour eux, on aimerait bien faire quelque chose, les secouer peut-être ? C'est un peu snob le discours sur le corps problématique, très dans l'air du temps. Bref, un avis partagé qui ne me fera pas sauter sur le bouquin. Il y a du Kubrick dans ces déambulations embrumées. Dommage que ce soit si tristounet, on a envie de leur faire boire un alcool fort pour les réveiller, d'autant que la dernière image laisserait entendre qu'ils se rendent, enfin !

  • oualpul

    Le livre est vraiment bien... pas vu le film

  • naboo23

    lventriloque , je sais pas pour le film mais c'est pas ce qui ressort du livre.

  • chawouine

    Beaucoup trop long et lent...c'est dommage parce que le début du film est très intéressant,prometteur mais ca s'enlise et ca gâche tout!

  • apfelsaft

    L'histoire de deux êtres différents, que tout sépare, mais dont les destinés sont irrémédiablement liées. Un superbe OVNI à ne pas mettre entre toutes les mains. Ma critique complète ici

  • teklow13

    C’est le récit d’une reconstruction. Un puzzle dont il s’agirait d’assembler les pièces une à une. Certaines s’emboitent parfaitement, d’autres s’accrochent.
    La première pièce posée, celle qui donne le ton et la couleur au cadre, celle qui ouvre le film, est une séquence placée sous un fantasme Argentien. On y voit un spectacle scolaire d’enfants, une pièce de théâtre. Tout y évoque le maître du giallo, de l’utilisation du son, et de la musique (tirée directement d’un de ses films), le montage, la saturation des couleurs.
    On est dans Suspiria, dans Profondo Rosso, dans Phenomena (surtout plus tard).
    La dernière pièce posée, celle qui remplie le cadre, la dernière scène, évoque elle Antonioni, l’Avventura.
    Partir d’Argento pour finir sur Antonioni relève d’un fantasme de cinéma.
    Pourtant le film est tout sauf un bête fantasme de copieur. Le choix de ces séquences préétablies se justifient et permettent de donner au film sa peau et sa chair. Le film peut effectivement se voir comme la rencontre entre ces deux grands cinéastes. Il démarrerait avec l’enfance, ses peurs et ses blessures, morales, physiques, durables, douloureuses. Des thèmes empruntés à Argento. Le réalisateur l’évoquant aussi sous formes de figures et d’effets de style chers au cinéaste. Le regard, la peur de l’arme blanche, celle qui glace et tranche la chair.
    Et le film se conclurait sur un thème purement Antonionien, l’incommunicabilité.
    Ce puzzle que tente de reconstruire les deux personnages, Mattia et Alice, mais également le spectateur, se découvre au milieu du film. Comme un point d’orgue, Isabella Rossellini, la mère de Mattia, emballe un paquet cadeau. C’est un puzzle, encore un, pour un ami de Mattia. A ce moment du film où assez de pièces ont été disposées pour permettre d’en apercevoir l’image générale, l’idée d’offrir indirectement au spectateur et à Mattia ce cadeau, cette « surprise » s’accompagne d’un effet d’une atroce cruauté. La cruauté de l’enfance, qui reste et marque à jamais.
    Ce portrait de deux électrons libres, décrochés du noyau, qui s’attirent et se repoussent, de l’enfance à l’âge adulte est assez bouleversant. Le film déborde, tente, propose, tout en restant juste et fin. C’est d’une grande force de cinéma et c’est peut être un grand film.

  • beautifulfreak

    Des moments de grâce malgré quelques longueurs. Le rythme est volontairement lent et reflète l'apathie des personnages. Les emprunts musicaux à Argento sont judicieux, et les rajouts de mike patton à la B.O vont dans ce sens. Les comédiens assurent également.

  • Anouk B.

    Est-ce une histoire d'Amour ?

  • Jeanne C.

    Un peu septique sur la nécessité d'adapter le bouquin (par ailleurs très bon) a priori mais belle surprise à l'arrivée.

  • taudier

    sublime. de l'émotion, du suspense, un grand film.

    la fin est trop triste... en fait c'est sans fin, ils porteront cette douleur jusqu'à leur mort

    mes remarques :

    les musiques sont parfois intrusives.

    la ressemblance des personnages à travers les ages n'est pas flagrante, au début je confondais michaelia enfant et alice ado.

    je m'attendais à ce que le coté "nombre premier" du titre soit d'avantage développé (pas un reproche, juste un regret, peut être que dans le livre on en parle +).

    la scène du mariage totalement embrumée assez étrange.

    casser un miroir pour récupérer un truc coupant pour taillader Viola c'est pas très crédible.

    tout cela doit représenter à peine 5% du film :)

  • florian a.

    Film sombre et terriblement réaliste. Je pense que beaucoup de gens peuvent s'identifier en le visionant. Une image superbe et une b.o excelente qui rapellera des souvenirs à certains (frankie knuckles, Kim carmes, the goblin...) Qui a dit que le ciné Italien était mort ????

  • defleppard

    D'un ennui , d'une lenteur . Inintéressant . 1 étoile .

  • marcfieldfr

    Mortellement ennuyeux. A éviter

  • dianalys

    Taudier: tu en dis trop...!!..On a pas besoin de savoir que la fin est triste à ce point, ça peut couper l'envie de le voir!!!!

  • OhmNic

    Comment peut on prétendre être cinéphile et accepter de regarder une pareille merde en entier? Pas d'histoire, pas de dialogue... Et même pas de bétisier! Sérieusement, faudrait voir à radier de la ligue des cinéastes l'auteur d'un tel fiasco!

  • Raphael Péré

    Je me suis fait chier du début a la fin, j'ai continuer a regarder en me disant qu'il y aurais quelque chose a un moments mais rien RIEN !!!! c'est vide pas d'émotion, ni d'action, ni de beauté enfin bref Chiant
    Pourtant je regarde vraiment de tout !

  • Angela Wyss

    Le livre est magnifique. Malgré les avis négatifs que je vois, je vais quand même regarder le film.

  • lucie blondel

    J'ai adoré le livre, et je vais regardé le film...
    même s'il n'est pas terrible, je conseille le livre, une pure merveille

  • diapree

    Superbe film sur la solitude de deux êtres liés par un traumatisme terrible dans l'enfance.
    Beaux, admirés, intelligents, ils avaient tout.
    Une vie brisée, la difficulté à vivre leurs émotions, à aimer pour se reconstruire à deux.
    J'ai été prise d'un bout à l'autre d'une réalisation brillante et intense.

  • Lucie B.

    Je suis assez choquée par les commentaires négatifs, en particulier celui de Nicolas T disant que le film est une "merde". Aucune raison d'être aussi vulgaire, chacun ses goûts et un peu de respect pour ceux qui ont fait le film ? Personnellement j'ai adoré. Malgré des séquences de flou/brume parfois un peu longues, le film est magnifique. L'histoire est très émouvante, très belle. Pour ceux qui disent qu'il n'y a pas d'action je comprends leur impression, à mon sens c'est un film qiu analyse les sentiments humains, le mal etre de gens "à part" et cette analyse est excellement portée à l'écran. Enfin, je tiens à saluer la prestation des acteurs, qui sont tous bluffants, autant les enfants que les adultes. Ce film fait partie de mes films cultes !!

  • Floriane B.

    Le gros problème de ce film c'est qu'à mon sens, l'histoire ne peut être racontée qu'en livre - lequel est d'ailleurs une pure merveille. Je l'ai d'abord lu, puis vu (même pas vu en entier, j'avoue j'ai abandonné vers 1h30) et les 2 n'ont rien à voir. C'est impossible de recréer à l'écran toutes les pensées des personnages, les non-dits, ce "lien invisible" qui unit les deux personnages sans que pour autant ils se touchent vraiment... bref. Lorsque l'on retire tout cela, il ne reste qu'une maigre intrigue, sans parler des flash-back et des ellipses qui m'ont un peu dérangée. C'était cependant une belle tentative de la part du réalisateur, et les acteurs (surtout enfants) m'ont bien plu.

  • angelabassompierre

    prenant, j'aime bien et en DVD je peux avoir le son en français, c'est pas mal... les personnages et le lien entre eux.

  • Katye C.

    Putin c'était nul nul nul !!! aucune action !!! en plus le film il dure deux heures !!

  • angelabassompierre

    c'est à la fois un film fantastique et très intérieur... plus un film d'auteur et du goût étrange, le lien particulier entre deux êtres si différents des autres... mattia et la tragique fin de sa soeur... Alice, enfant et préado rejetée par ses pairs et elle aussi un peu spéciale................. pas banal, lent, long et intellectuel.

  • Luscorpia -

    Je décerne le prix Nobel de la connerie à Looping, qui dans sa critique (mauvaise) dit que c'est un film Français...Vaudrait mieux se documenter et arrêter de voir les films en VF ;)

  • fol

    Très beau film qui parle de façon juste de la différence des êtres différents parce qu'honnête. Inadaptation sociale, incapacité à comprendre l'hypocrisie, c'est ce qui les rapproche.
    La jalousie de ceux qui ont quitté ce monde sincère leur vaut la curiosité puis toutes les méchancetés d'autres. Quelque part, ils veulent les faire entrer dans le monde ordinaire.Et quand ils s'aperçoivent que c'est impossible, ils sont capable du pire.
    C'est une retranscription très vraie de la réalité du monde.

  • Captain fantastic

    Film vraiment trop spécial pour être abordable !! Le sujet était pourtant intéressant (des ados mal dans leur peau qui vivent l'enfer au collège) mais le film est trop un OVNI et il ne se passe vraiment rien du tout !! les relations entre les personnages ne sont pas réalistes et il y a parfois 10 à 15 minutes sans dialogues !!! C'est trop long, vraiment trop long !!!

  • angelabassompierre

    non les âmes esseulées, malheureuses.
    Classé en drame et en film indépendant sinon c'est noté romance...

Voir les commentaires
Back to Top