Mon Allociné
Haramiste
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Haramiste
Date de sortie 1 juillet 2015 (0h 40min)
Avec Inas Chanti, Souad Arsane, Jean-Marie Villeneuve plus
Genre Comédie
Nationalité Français
Bande annonce Séances (0)
Presse 3,6 7 critiques
Spectateurs 3,247 notes dont 18 critiques

Synopsis et détails

On ne badine pas avec l’amour. Rim, dix-huit ans, rappelle à sa soeur Yasmina, dix-sept ans, qu'elle ne doit pas parler au garçon qui lui plaît. Mais à force de parler de tout ce qui est interdit, cela donne des envies. De rappels en conseils, Haramiste raconte l'histoire de ces deux soeurs au dress code voile - doudoune - basket, qui s'adorent, s’affrontent, se mentent, se marrent, se font peur, découvrent le frisson de la transgression et du désir amoureux.
Distributeur Les films de l'autre cougar
Voir les infos techniques
Année de production 2015
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Moyen-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 140901
Haramiste Bande-annonce VF 1:36

Acteurs et actrices

Inas Chanti
Inas Chanti
Rôle : Rim
Souad Arsane
Souad Arsane
Rôle : Yasmina
Jean-Marie Villeneuve
Jean-Marie Villeneuve
Rôle : L'avocat
Samira Kahlaoui
Samira Kahlaoui
Rôle : La mère
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Libération
  • Le Nouvel Observateur
  • 20 Minutes
  • Les Inrockuptibles
  • Cahiers du Cinéma
7 articles de presse

Critiques Spectateurs

Younes N.
Critique positive la plus utile

par Younes N., le 04/07/2015

3,5Bien

J'ai eu l'occasion de voir 2fois Haramiste, La seconde fois avec un esprit beaucoup plus critique la première fois, mais... Lire la suite

marem diamanka
Critique négative la plus utile

par marem diamanka, le 01/07/2015

?Nul

Franchement, de qui se moque t-on? Qui donne de l argent pour ca? C'est tout de même particuliérement faiblard en terme de... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
22% 4 critiques 44% 8 critiques 6% 1 critique 0% 0 critique 0% 0 critique 28% 5 critiques
18 Critiques Spectateurs

Photos

Haramiste : Affiche Haramiste : Photo Inas Chanti, Souad Arsane Haramiste : Photo Inas Chanti, Souad Arsane

Secrets de tournage

Origine du projet

Haramiste a vu le jour suite à la commande d'un producteur recherchant à faire une série de courts métrages sur l'amour moderne. Ici, le film dénonce principalement le manque de liberté des femmes, débat bien présent dans la société contemporaine.

Inspirations diverses

Lors de l'écriture du scénario, très rapide, le réalisateur Antoine Desrosières s'est inspiré de nombreuses oeuvres mais plus précisément du court métrage Une sale histoire de Jean Eustache.
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Un Soupçon de rose
Un Soupçon de rose
Ma meilleure amie, sa soeur et moi
Ma meilleure amie, sa soeur et moi
20 ans d'écart
20 ans d'écart
Parfum de printemps
Parfum de printemps
Voir plus de films similaires

Commentaires

  • Xavier_Bonastre

    Souad Arsane est la vraie bonne surprise de ce film. Sa puissance comique est immense et, si elle entend persévérer, je lui prédis un grand avenir dans le métier de comédienne.

  • marem diamanka

    Creux, débile, chiant, nullissime!

  • marem diamanka

    Comment Arte ou des festivals peuvent soutenir des films aussi lamentables?J'ai vu ce film il y a quelques mois et je viens de voir avec consternation qu'il est référencé dans "Allocine", donc mon sang frissonne...ça va sortir en salle ce truc? Ma mère étant voilée (pour des raisons que je respecte) et moi non, je suis parti voir ce film en mode neutre avec une copine voilée. Un peu suspicieuse car je ne me méfie que de trop des réalisateurs non-musulmans qui tentent de croquer la communauté musulmane avec leurs grilles de lecture a eux. C'est souvent la foire aux clichés post coloniaux et autres chimères. La, c'est presque du néo-orientalisme...c'est vraiment très gênant pour l'auteur. Qu'il se serve d'une espèce de caution vaguement féministe pour défendre sa camelote pourquoi pas (il n'a visiblement jamais lu Christine Delphy ou Ali Zahra)...mais la, ca sent le sapin. Personne n'est dupe en voyant le film : Antoine Desrosières représente ses propres fantasmes. Comme disait ma pote qui m'accompagnait a la projo : "bref, mais qu'est ce qui se cache donc derrière ce long voile...un string peut-être? Oh la la ca m'excite...". Sans commentaire. Je connais assez le sujet pour dire que les femmes qui portent le voile n'ont absolument pas de déficit de désir...pas besoin d'avoir lu Malek Chebel pour le savoir. Desrosières vend son truc comme si c'était une rareté. L'Islam et le sexe, c'est vieux comme le monde,loulou. Et ouèp, nous les mangeurs de couscous, on aime le sexe. Sauf que cela s'inscrit dans d'autres rapports a l'intimité, voila tout.Ce qui achève d'être ridicule dans le film, c'est que Desrosières se croit obligé de nous représenter la quintessence de l'interdit et du désir par...une éventuelle sodomie! On appréciera la finesse symbolique. Son "je représente des femmes musulmanes qui ont des désirs"...j'ai envie de lui dire en tant que musulmane : "euh oui...et donc?". On a fait pire en tentant d'ouvrir des portes ouvertes. Ce film va marcher, il est tout a fait dans l'air du temps : expliquer aux musulmans comment ils doivent penser, vivre et baiser. On retrouvera ce phénomène d'assimilation tortueux un peu partout, dans beaucoup de communautés acculés sur le côté qui doivent se conformer. Il y avait le "un bon indien est un indien mort" des yankee, et maintenant nous avons le "une bonne musulmane est celle qui se prend ma b... au cul". Faites une expérience...organisez une projo de "haramiste" avec des musulmanes voilées, je vous fais le pari qu'elles partent toutes sans exception avant la fin. Pourquoi? Pas parce qu'elles sont puritaines ou manqueraient d'autocritique...non non juste parce qu'elles ont un peu de dignité et de fierté. Moi quand on me regarde avec bassesse ou condescendance, je ne crache pas a la gueule, je me retourne et je m'en vais simplement. Et puis au dela de ça, la jeune étudiante en cinéma que je suis a fait un peu la tronche...aucune idée de cinéma, rien, le néant total. Il ne faut pas confondre sécheresse de la mise en scène et vacuité...
    Eustache doit se retourner dans sa tombe.

  • WORDFARES

    ===>>> Comme d'habitude, ces dernières années et au lieu d'avoir une création artistiques destinés 100 % à nous émerveiller et nous divertir (style Hollywood)
    on a de plus en plus de films réactionnaires, qui se répètent et surtout qui tourne toujours autour de l'Islam (comme par hasard on parle jamais d'autre religion), pourtant les films réactionnaires traitent des peurs et fantasmes et comme c'est souvent loin de la réalité, alors il est destiné à un publique pas très avisé (cultivé), donc facile à duper et à faire émerveiller.

    Quant à ce film "Hramiste", c'est pire qu'un film réactionnaire, c'est plus un film dogmatique, en gros on a de l'argent publique (île de France, Poiteau Charente ...) refusent l'image des filles musulmanes (les vraies : pieuses, équilibrés et heureuses)
    et viennent nous imposer une image souhaitait (fantasmé) ... Franchement c'est ça le modèle de liberté que vous proposez aux jeunes filles (musulmanes ou Pas) !!??

    Faite plutôt un Film sur les filles musulmanes qui se respectent, respectent leurs croyance et qui ne vivent pas leurs quotidiens comme un soldat en permission, Non :
    - Elles se préservent, corps et âme pour une personne et une seule, (je dis ça aussi pour les hommes),

    - Elles n’arpentent pas l'avenue de la honte les Dimanches matin

    - Elles ne doutent pas des sentiments qu'elles reçoivent ou qu'elles offrent, car leurs mode de vie est toujours basé sur l'optimisme et la sérénité, donc leurs moments de bonheurs ne sont ni relatifs ni galvaudés ... C'est un bonheur réel et non exceptionnel.

    - Elles ne collectionnent pas les aventures et les échecs amoureux, donc une fois mariés, elles ne se basent pas sur leurs catalogues des EX pour faire un "comparatif", au contraire dans leur vie de couple, elles affrontent les problèmes comme un navire dans une tempête, et ne quittent pas ne change pas de navire à chaque secousse.

    ====>> Mais bon les producteurs de se film veulent créer et nous imposer une image erronée de la fille musulmane.

  • Hayd?e B.

    ce film est étonnant ! Frais, vivant, brut de décoffrage, servi par deux comédiennes bluffantes de vérité et de drôlerie. Il sidère par sa capacité à se jouer des stéréotypes et à mettre les pieds dans le plat... On y parle de la liberté sexuelle de deux adolescentes musulmanes, et la réussite du film est de nous y reconnaître au même âge, quelles qu'aient été nos interdits et nos désirs (religion, famille, amis, ...). UN GRAND BRAVO !

  • Mr Josephine

    Mortel !
    Ca fait du bien de voir un film un peu moins fabriqué que les autres, plus vivant. On est vraiment en présence de deux jeunes fille d'aujourd'hui, avec une authenticité étonnante. Dommage que les musiques soient pas très forte, on aurait envie de danser !

  • Gis?le W.

    UN GRAND BRAVO pour ce film qui est une bouffée d'air frais, 2 comédiennes à l'humour et au naturel décapant. On entre dans une petite bulle d'intimité hyper réaliste et on se prend d'affection pour ces jeunes femmes qui se questionnent à un âge où n'importe quel être humain le fait, quelque soit sa religion. Un thème que je n'avais jamais vu traité à l'écran et je suis ressortie de la séance plus qu'enthousiaste! LONGUE VIE A HARAMISTE!!!!

  • Sarah B.

    Comment les désirs de l'adolescence peuvent-ils être vécus par des
    jeunes femmes de religion musulmane dans notre société ? Ce film en
    montre un exemple avec beaucoup d'humour et de subtilité. Il est à voir
    pour le débat auquel il participe et pour le jeu des actrices
    principales qui sont formidables ! Merci pour ce bon moment de
    cinéma !

Voir les commentaires