Mon AlloCiné
    The Square
    The Square
    Date de sortie 18 octobre 2017 (2h 22min)
    Avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West plus
    Genre Comédie dramatique
    Nationalités suédois, allemand, danois, français
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    3,2 39 critiques
    Spectateurs
    3,4 2072 notes dont 251 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Palme d'or au Festival de Cannes 2017

    Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.
    Distributeur Bac Films
    Récompenses 15 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 27/02/2018
    Date de sortie Blu-ray 27/02/2018
    Date de sortie VOD 26/01/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais, Suédois, Danois
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145561

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 48.47 €
    neuf à partir de 9.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The Square Bande-annonce VO 2:18
    The Square Bande-annonce VO
    536 521 vues

    Interview, making-of et extrait

    "C'était important pour moi de soulever la question des valeurs humanistes au niveau individuel" 5:33
    "C'était important pour moi de soulever la question des valeurs humanistes au niveau individuel"
    3 648 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Claes Bang
    Rôle : Christian
    Elisabeth Moss
    Rôle : Anne
    Dominic West
    Rôle : Julian
    Terry Notary
    Rôle : Oleg
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • La Voix du Nord
    • Positif
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • CNews
    • Culturebox - France Télévisions
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Ecran Large
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Ouest France
    • Télérama
    • Voici
    • VSD
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Marianne
    • Première
    • CinemaTeaser
    • Le Monde
    • Libération
    • Studio Ciné Live
    • Sud Ouest
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Nouvel Observateur
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    39 articles de presse

    Critiques spectateurs

    mediterraneo
    Critique positive la plus utile

    par mediterraneo, le 18/10/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    extraordinaire !!! un très grand film !!! drôle et profond à la fois ! une Palme méritée et qui reste en tête ...
    Lire la suite
    Johan R.
    Critique négative la plus utile

    par Johan R., le 04/12/2017

    0,5Nul
    Beaucoup, beaucoup trop long et répétitif, avec une bande-son écoutable au début qui devient insupportable à force ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    12% (29 critiques)
    29% (72 critiques)
    23% (58 critiques)
    18% (44 critiques)
    13% (32 critiques)
    6% (16 critiques)
    Votre avis sur The Square ?
    251 Critiques Spectateurs

    Photos

    13 Photos

    Secrets de tournage

    Intentions

    Le cinéaste suédois Ruben Östlund revient sur ses intentions en lançant le projet The Square : "Tout comme Snow Therapy, The Square est un film dramatique et satirique. Je voulais faire un film élégant en me servant de dispositifs visuels et rhétoriques pour bousculer le spectateur et le divertir. Sur le plan thématique, le film aborde plusieurs sujets, comme la responsabilité et la confiance, la richesse et la pauvreté, le pouvoir et l’impu... Lire plus

    Genèse du projet

    Ruben Östlund explique les origines du projet The Square : "2008 a marqué l’apparition du premier « quartier fermé » en Suède, un lotissement sécurisé auquel seuls les propriétaires en ayant l’autorisation peuvent accéder. Il s’agit là d’un exemple extrême qui montre que les classes privilégiées s’isolent du monde qui les entoure. C’est également un des nombreux signes de l’individualisme grandissant dans nos sociétés européennes, alors que... Lire plus

    Signification du titre

    Ruben Östlund se confie sur le choix du titre de son film, The Square (le carré) :"Le titre du film, The Square, tient son nom d’un projet artistique que nous avons exposé au Vandalorum Museum, dans le sud de la Suède. Cette exposition qui illustre l’idéal de consensus censé gouverner la société dans son ensemble, pour le bien de tous, est devenue une installation permanente sur la place centrale de la ville de Värnamo. Si l’on se trouve à l... Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Dernières news

    The Square : Romain Duris aurait refusé de jouer dans la Palme d’Or 2017
    NEWS - Stars
    jeudi 30 août 2018
    Parfois, même les comédiens les plus chevronnés passent à côté d’une belle offre. C’est le cas de Romain Duris qui confesse...
    Ce soir à la télé : on mate "The Square" et "Astérix et Cléopâtre"
    NEWS - Films à la TV
    mardi 21 août 2018
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme...
    29 news sur ce film
    Films recommandés
    Le Redoutable
    Le Redoutable
    Que Dios Nos Perdone
    Que Dios Nos Perdone
    Les Étoiles Restantes
    Les Étoiles Restantes
    Good Time
    Good Time

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2017.

    Commentaires

    • Szerelem
      Si la mise en scène est éclatante de maitrise, le propos bien qu'interessant, est tristement vide. Vide vide vide. 2h30 c'est long quand on s'ennuie.
    • kevin K.
      Je me suis laissé tenté en voyant les commentaires et la palme d'or et bien c'était une terrible erreur. Probablement un des plus mauvais film que j'ai vu , et pourtant j'en regarde un paquet. 2h20 d'ennui garanti ! C'est simple il y a rien, palme d'or ? Gros navet d'or ouais. Et pourtant je suis bon public , c'est rare que je trouve un film nul, mais alors là... un conseil, si au bout de 20 minutes vous n'accrochez pas, ne continuez pas en espérant qu'il se passe quelque chose , un coup de théatre , un miracle... Non il n'y aura rien !
    • dinosaur jr
      Le film est à l'image de l'art contemporain dont il se moque. Vide et vaniteux
    • defleppard
      On a hâte que cela se termine.................................................................2 étoiles...............................!!!!!!!!!!
    • AM11
      Alors qu'il promeut la confiance, la bienveillance et l'altruisme avec la future œuvre d'art de son musée, le directeur des lieux va entrer en totale contradiction avec les valeurs qu’il défend. Ruben Östlund fait une critique acerbe et ironique du milieu de l’art contemporain avec comme miroir celle de la société. À travers de nombreuses séquences qui mettent en scène un large panel de la population, le réalisateur tourne en dérision de nombreuses situations pour en montrer l'absurdité. Il y a une histoire fil rouge, mais ensuite, le film n'est plus ou moins qu'une succession de scènes avec chaque fois une sorte d'expérience sociologique. Ou alors s'agit-il dans certains cas de la recherche d'une performance parce que certaines scènes pouvaient très bien être des caméras cachées pour voir la réaction des gens qu'ils soient acteurs ou spectateurs de ces moments parfois très particuliers. Un peu comme dans un film à sketchs, tout ne se vaut pas, mais il y a de très bons passages. La mise en scène du réalisateur est soignée tandis que son humour à la limite de l'absurde fait souvent mouche.Il n'y a que la conclusion qui est un peu décevante, mais sinon, c'est un bon film plaisant, intéressant et amusant. 3,5/5
    • Bob D.
      Et moi forcé de constater que ta grammaire touche le fond.
    • omar A.
      Déçu par ce film qui a pourtant remporté la palme d’or au festival de cannes . Film qui je pense est censé renvoyé vers des valeurs d’aide et sur d’altruisme a travers The SQUARE , n’arrive pas a convaincre . Une unique scene arrive a retenir l’attention dans ce film de 2h20 tres long . A vous de voir .
    • Demky
      J'ai adoré le début, mais je ne sais pas, le film a pris en longueur et au bout d'une heure j'ai commencé a regretter qu'il soit aussi long.
    • elriad
      La métaphore distillée avec finesse tout au long du film est plus que jamais d'actualité dans notre société verrouillée de plus en plus par une police de pensée, le politiquement correct . Quand doit-on arrêter la provocation ? La censure se situe où ? A quel niveau devons-nous mettre des garde-fous à notre humour ? Le thème de l'exposition en construction, l'empathie pour les communautés fragiles et particulièrement ici les SDF, donne lieu à un scandale lorsque la boite de Com. qui doit faire la publicité pour l'expo. réalise une vidéo trash devenue virale. Truffée de scènes très drôles, le film en rebutera certains par ses plans séquence qui s'étirent à l’extrême, d'autres par une fin un peu abrupte, mais l'originalité et le thème en font un film à part qui pour ma part aura retenu mon attention.
    • Mr. Renton
      Après le terriblement lent, long, inintéressant et pompeux Force Majeure, j'avais très peur de ce que donnerais The Square. C'est simple, j'ai ADORÉ! Ruben Ostlund gère parfaitement son cadre, la photographie est sublime, les acteurs excellentissime, le scénario passionnant, riche, bien construit malgré la longueur (2h30!). The Square a pour lui en plus de tout ça de proposer une véritable réflexion sur l'Art et la Société actuelle, Suédoise évidemment mais dans sa globalité également. Et je dis bien une réflexion, Ostlund ne se contente pas de montrer les dérives sociales, il les remet en question et donne des solutions. Et tout ça avec humour!Clairement, Plame d'Or totalement mérité en ce qui me concerne, j'ai adoré The Square et j'espère que Ruben Ostlund continuera sur sa lancée.
    • Newstrum
      Non, car je crois que mon interprétation est la bonne. :) L'aspect satirique du film me parait évident. Bref, je n'ai rien de plus à dire de ce film que je n'ai guère aimé que ce que j'en ai déjà écrit dans ma critique.
    • Cyphre14
      Donc tu reconnais que la vision satirique que tu prêtes au film est en réalité la tienne.
    • Newstrum
      En effet, c'est mon interprétation, qui tient au fait que je ne considère pas des tas de pierre comme une oeuvre d'art, tout comme le balayeur. Je pense qu'on peut voir dans cette scène une manière d'évoquer, directement ou indirectement, la difficulté que soulèvent certaines oeuvres d'art contemporain quant à la définition de l'art : où commence l'art, où s'arrête-t-il, qu'est-ce que nous dicte notre bon sens ? Sinon, la scène est hors champ pour d'évidentes raisons : le hors champ renforce le comique, réduit la durée du film (déjà bien trop long), et la scène de destruction/nettoyage n'aurait eu aucun intérêt cinématographique et narratif.
    • Cyphre14
      Je ne suis pas d'accord, rien dans la mise en scène ne permet de le dire. Selon moi, cette scène ne se moque ni du balayeur ni de l'auteur de cette oeuvre d'art, c'est d'ailleurs pour cette raison que qu'aussi bien le nettoyage/destruction que la reconstitution ne sont pas montrés et restent dans le hors-champ. Cet incident permet simplement d'en rajouter dans la démonstration de la difficulté et du côté parfois absurde du métier de conservateur de musée.
    • Maitre Kurosawa
      Pas sûr du tout que ce soit le point de vue de Ostlund, sachant qu'il a lui-même participé à cette exposition d'art contemporain.
    • Newstrum
      Non, il montre que ces tas de pierre sont si ridicules que le bon sens est de les balayer.
    • L'irrationnel
      Ne vas pas le voir c'est pas terros et y'a aucunes images à voir indispensablement au cinéma
    • rosebud3
      Je n'ai vu qu'un film sur la lâcheté humaine ... Incompréhensible cette récolte de prix ... !
    • Fran?ois T.
      Un sujet sur les mutations de société en Suède (et pas seulement là-bas). Le film commence avec l’icône de la précédente société stable et bien ordonnée, une statue de bronze devant le musée qui est le lieu de l’exposition « The Square », laquelle est déboulonnée de façon très maladroite et se brise. A son emplacement une meuleuse à disque commence à trancher dans les pavés (image de violence) pour tracer le carré qui représentera la nouvelle société, thème de l’exposition qui va s’ouvrir. C’est le lieu où tout le monde se croise, où chacun peut aider l’autre s’il se trouve dans ce périmètre de 4 m sur 4 m, ou bien rester indifférent. Théorie somme toute assez mécaniste des rapports humains dans l’espace. Christian, le conservateur du musée et organisateur de l’exposition, se retrouvera pris à son propre piège. Lui aussi subira la loi de cette société d’aliénation, avec ses problèmes familiaux et ses rapports faussés avec autrui. Le cercle rassemble et réunit, alors que le carré divise en séparant des espaces et des volumes. Cette thématique géométrique est maintes fois reprise dans le film, ainsi les prises de vue en plongée dans les cages d’escalier, à la fois du domicile de Christian, large et désignant un beau quartier, et de l’immeuble où doit résider le voleur de son mobile et le jeune garçon qui incarne la vérité de son déni social qui lui revient à la figure, désignant le quartier des « pauvres ». Ainsi également les prises de vue dans l’appartement de Christian avec les ouvertures entre les volumes et aussi un cadre constitué de carrés superposés et concentriques visible en arrière-plan. Ce film est un traitement original d’un sujet social et philosophique, sur une nouvelle forme de totalitarisme, le conformisme démocratique. On y décèle aussi le ridicule d’une certaine forme d’art, dit « contemporain », prisé par les bobos et joliment rendu par la « sculpture » en tas de graviers qui occupe l’une des salles du musée et qu’un agent d’entretien vient malencontreusement aspirer.
    • Genevi?ve B.
      Film subtil, parfois trop moralisateur - c'est normal chez les luthériens- qui replace l'art dans son contexte social, un art conceptuel très à la mode chez les bien pensants de la peinture moderne et dont il se moque efficacement. Le contexte social est bien représenté par les immigrés qui en Suède comme ailleurs sont mis à l'écart de la bonne société, mais on est loin de Bergman. Une scène, centrale et mise en exergue sur l'affiche est époustouflante et vaut à elle même toute la qualité du film et donne son message avec une puissance des images fantastique.
    Voir les commentaires
    Back to Top