Notez des films
Mon AlloCiné
    Silvio et les autres
    Bande-annonce Silvio et les autres
    31 octobre 2018 / 2h 30min / Biopic, Drame
    De Paolo Sorrentino
    Avec Toni Servillo, Elena Sofia Ricci, Riccardo Scamarcio
    Nationalités italien, français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,3 24 critiques
    Spectateurs
    2,8 391 notes dont 49 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Il a habité nos imaginaires par la puissance de son empire médiatique, son ascension fulgurante et sa capacité à survivre aux revers politiques et aux déboires judiciaires. Il a incarné pendant vingt ans le laboratoire de l’Europe et le triomphe absolu du modèle libéral après la chute du communisme.
    Entre déclin et intimité impossible, Silvio Berlusconi incarne une époque qui se cherche, désespérée d’être vide.
    Titre original

    Loro

    Distributeur Pathé
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 06/03/2019
    Date de sortie Blu-ray 06/03/2019
    Date de sortie VOD 18/02/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 147903

    Séances

    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (4.99 €)
    Location à partir de (4.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.99 €
    Silvio et les autres
    Silvio et les autres (DVD)
    neuf à partir de 14.88 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Silvio et les autres Bande-annonce VO 1:44
    Silvio et les autres Bande-annonce VO
    196 105 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Silvio et les autres CLIP VO "Clip de campagne" 1:31
    Silvio et les autres CLIP VO "Clip de campagne"
    2 245 vues
    Toni Servillo : "Berlusconi utilisait la scène politique comme une star de cinéma" 2:53
    Toni Servillo : "Berlusconi utilisait la scène politique comme une star de cinéma"
    1 120 vues

    Acteurs et actrices

    Toni Servillo
    Rôle : Silvio Berlusconi / Ennio Doris
    Elena Sofia Ricci
    Rôle : Veronica Lario
    Riccardo Scamarcio
    Rôle : Sergio Morra
    Kasia Smutniak
    Rôle : Kira
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ouest France
    • Première
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Express
    • Positif
    • Télérama
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Marianne
    • Rolling Stone
    • Voici
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Nouvel Observateur
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 451 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    3,0
    Publiée le 31 octobre 2018
    Silvio Berlusconi : satyre politique. Dix ans après "Il Divo", portrait sans concession de Giulio Andreotti, le fossoyeur de la démocratie chrétienne en Italie, Paolo Sorrentino se frotte au Cavaliere Berlusconi. Son film a la force de l'évidence. Que le peintre dépressif de la décadence de la société italienne, fasse le portrait de l'homme qui, pendant vingt années, en a vampirisé la vie politique allait de soi. Le film, d'une durée ...
    Lire plus
    remyll
    remyll

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 96 critiques

    3,5
    Publiée le 1 novembre 2018
    Un aperçu ultra fantasmagorique et caricatural de l'univers de Silvio Berlusconi. Dans la suite de LA GRANDE BELLEZZA Paolo Sorrentino dresse un tableau charnu, jovialissime et ... pitoyable des "autres" à savoir "loro" en italien , c'est à dire tous ceux qui - comme des moutons - ont admiré, écouté, profité avec des yeux illuminés et des narines bien encocaïnées du système hallucinant développé - avec succès - par Silvio. ...
    Lire plus
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 264 critiques

    3,5
    Publiée le 13 octobre 2018
    Après Moretti, Sorrentino propose un autre portrait au vitriol de Berlusconi. Si le film n’évite pas toujours le clinquant qu’il veut dénoncer, il n’en demeure pas moins passionnant et cohérent avec l’univers baroque du cinéaste. Toni Servillo compose son personnage avec un sens aigu de la caricature. C’est donc globalement une bonne surprise.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 556 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2018
    Comme je vais voir beaucoup de films et que j'apprécie beaucoup de genres, j'ai tenu à voir ce film là. Ni j'ai aimé, ni j'ai détesté. Disons que j'ai trouvé ce film très moyen et que je me suis copieusement ennuyé pendant 2 h 30. Heureusement c'est quand même regardable et les vingt dernières minutes sont bien, spoiler: notamment sa dispute constructive avec sa femme. Mais avant d'arriver aux vingt dernières minutes qui ...
    Lire plus
    49 Critiques Spectateurs

    Photos

    16 Photos

    Secrets de tournage

    Toni et Paolo, 5ème !

    Toni Servillo retrouve Paolo Sorrentino pour la 5ème fois de sa carrière après le premier film du réalisateur L'uomo in più (2001), Les Conséquences de l'amour (2003), Il Divo (2008), auréolé du Prix du Jury à Cannes et La Grande Bellezza, Oscar du meilleur film étranger.

    Toni et la politique

    Après avoir incarné le politicien Giulio Andreotti dans Il Divo, Toni Servillo se métamorphose à nouveau pour se glisser dans la peau d'une grande figure de la politique italienne, Silvio Berlusconi, dans Silvio et les autres. "Ces deux personnages ont demandé une préparation intense et une transformation physique. Ce sont des personnalités complètements différentes. Ils représentent 2 époques de l'histoire de la politique italienne qui... Lire plus

    La super-italianité

    Quand on demande à Toni Servillo pourquoi Berlusconi a exercé une telle fascination pour les italiens, ce dernier répond : "Je pense qu'il a su faire ressortir chez les italiens ce fantasme d'une « super-italianité ». Il a apporté à la politique une sorte de priapisme dont les italiens ont toujours eu une grande indulgence. Il occupait également la scène politique avec une extrême efficacité. Les médias italiens, quotidie... Lire plus

    Dernières news

    Best-of 2018 - Bohemian Rhapsody, Call Me By Your Name, Climax... Les meilleures chansons entendues au ciné cette année
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 30 décembre 2018
    AlloCiné a compilé 100 chansons entendues au cinéma en 2018... L'occasion de revisiter une année de films en musique. "Call...
    Sorties cinéma : Bohemian Rhapsody fait chanter Paris aux 1ères séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 31 octobre 2018
    Le biopic consacré à Freddie Mercury, "Bohemian Rhapsody", s'empare des premières séances parisiennes avec 2652 entrées,...
    11 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • titicaca120
      vu en deux films versions longues.il se fait désirer le Silvio avant d'apparaitre mais quelmonde parallèle autour de lui !!!!
    • Alex K
      quel vanité du réalisateur ... l'acteur qui joue berlusconi sauve ce film ....
    • defleppard
      Biopic qui prend son ampleur dès que Silvio Berlusconi fait son apparition avec son sourire d'escroc première classe......la plupart des scènes sont toujours dans la même villa....dommage....3 étoiles....!!!!
    • Sushi-Overdose
      Quel dommage de ne pas avoir distribué le film sous la forme pensée par le réalisateur, en deux films distincts. Il y a une rupture de ton et un changement dynamique au coeur du film assez nuisible. Sinon, c'est un portrait assez fascinant qui s'appuie judicieusement sur une part de fantasme. Ma critique : http://www.silence-action.c...
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Merci pour l'explication. Je n'ai vu qu'un film de Sorrentino, et c'est Youth. Avec votre vision des choses j'hésite à me lancer dans la Grande Belleza, son meilleur film d'après certains.En tout cas je comprends mieux votre premier commentaire maintenant, donc encore merci d'avoir pris le temps d'écrire ce second commentaire !
    • Victorlecastor
      Silvio Berlusconi incarne une époque qui se cherche, désespérée d’être vide oui alors non merci bonsoir au secours. Celui qui a écrit cette phrase moisira dans le dernier cercle des Enfers pour l'éternité et plus encore.
    • Maitre Kurosawa
      Mon commentaire est à prendre avec des pincettes dans la mesure où il est purement provocateur – quoique la bande-annonce semble confirmer mes craintes.Ce qui me gène avec Sorrentino, c'est sa manière de filmer la superficialité et la vacuité avec une mise en scène qui l'est autant.Sa réalisation outrancière, clipesque et publicitaire pourrait être intéressante si elle créait une distance avec le sujet; or, Sorrentino se prend terriblement au sérieux, se complaît dans une mélancolie factice (La grande bellezza) et ne propose que des banalités (Youth ne raconte rien de profond sur la vieillesse et sur l'art, alors que sa tonalité est solennelle).Et dans l'hypothèse d'une incompréhension des films de Sorrentino (à près tout, je passe peut-être à côté d'un grand cinéaste moderne), même s'il fallait avant tout considérer ses films comme des farces (ce que beaucoup de critiques disent), je trouverais alors celles-ci appuyées, artificielles et surtout jamais drôles – car ce qui frappe et qu'on ne relève pas assez c'est la pauvreté globale des dialogues.Quand je me confronte à un film de Sorrentino, j'ai un peu la sensation d'être en face d'un bric-à-brac clinquant, un objet persuadé de procurer de l'émotion alors qu'il est juste un peu bête.Bref, sans véritablement avoir de haine envers Sorrentino (aucune raison d'en avoir d'ailleurs), je pense avant tout qu'il est un petit cinéaste, sans aucune vision : un réalisateur qui fait des images et non des plans, pour reprendre la distinction chère à Godard.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Je vous ai connu moins incisif dans vos choix de mots...Vous détestez à ce point Sorrentino que vous parler d'un de ses films (que vous n'avez pas vu si j'ai bien compris) comme étant un navet ?D'où vient cette haine de ce réalisateur, si ça ne vous dérange pas de me répondre ?
    • ServalReturns
      Raté.
    • Charles-Antoine Bertaux
      SUPERBE bande-annonce ! Mon ATTENTE N°1 de cette fin d'année :D
    • Manuel M.
      Jt lis ds commentaires de français qui ne se rendent pas compte de l'importance de Andreotti et Berlusconi. Et avec le biopic ça n'a rien à voir.
    • Maitre Kurosawa
      On se prépare au navet de Sorrentino et au cabotinage exacerbé de Servillo.Ça sent une fois de plus la sélection cannoise pour cette escroquerie italienne.
    • random123
      Sorentino est génial mais bon, encore un biopic politique ça fait lourd, j'ai vraiment eu du mal avec Il Divo
    Voir les commentaires
    Back to Top