Mon AlloCiné
    La Lune de Jupiter
    La Lune de Jupiter
    Date de sortie 22 novembre 2017 (2h 03min)
    Avec Merab Ninidze, Zsombor Jéger, György Cserhalmi plus
    Genre Drame
    Nationalités hongrois, allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,8 23 critiques
    Spectateurs
    3,0 217 notes dont 43 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un jeune migrant se fait tirer dessus alors qu'il traverse illégalement la frontière. Sous le coup de sa blessure, Aryan découvre qu'il a maintenant le pouvoir de léviter. Jeté dans un camp de réfugiés, il s'en échappe avec l'aide du Dr Stern qui nourrit le projet d'exploiter son extraordinaire secret. Les deux hommes prennent la fuite en quête d'argent et de sécurité, poursuivis par le directeur du camp. Fasciné par l'incroyable don d'Aryan, Stern décide de tout miser sur un monde où les miracles s'achètent.
    Titre original

    Jupiter holdja

    Distributeur Pyramide Distribution
    Récompenses 1 prix et 11 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 03/04/2018
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 27/03/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Budget -
    Langues Hongrois
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 147633

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Cinemasalademande
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 20.06 €
    La Lune de Jupiter
    La Lune de Jupiter (DVD)
    neuf à partir de 15.07 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Lune de Jupiter Bande-annonce VO 1:42
    La Lune de Jupiter Bande-annonce VO
    128 790 vues

    Acteurs et actrices

    Merab Ninidze
    Rôle : Dr. Stern
    Zsombor Jéger
    Rôle : Aryan
    György Cserhalmi
    Rôle : László
    Mónika Balsai
    Rôle : Vera
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • La Voix du Nord
    • L'Express
    • Mad Movies
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Positif
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Gauthier G.
    Critique positive la plus utile

    par Gauthier G., le 27/11/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    Ce film génial nous interroge sur le fait que nous vivons qu'une vie horizontale , avec les yeux toujours à ...
    Lire la suite
    hommecinema
    Critique négative la plus utile

    par hommecinema, le 28/11/2017

    0,5Nul
    Le portrait du réfugié n'est qu'une petite bête sauvage qui sera éduqué par un mâle alpha hongrois. Ce dernier, si ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    9% (4 critiques)
    23% (10 critiques)
    30% (13 critiques)
    26% (11 critiques)
    9% (4 critiques)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur La Lune de Jupiter ?
    43 Critiques Spectateurs

    Photos

    14 Photos

    Secrets de tournage

    Un titre énigmatique

    La Lune de Jupiter mêle drame social et fantastique. C'est pourquoi le réalisateur a choisi un titre qui évoque la science-fiction tout en inscrivant son histoire dans un contexte précis : "La planète Jupiter a plusieurs lunes, qui ont été découvertes par Galilée, et l‘une d‘elles s‘appelle Europe. Il était important pour moi de considérer ce film comme une histoire européenne, ancrée dans une Europe en crise, notamment en Hongrie." Il ajoute : "... Lire plus

    Quand le cinéma est rattrapé par la réalité

    A l’origine, La Lune de Jupiter devait être une histoire de SF se déroulant dans le futur. Mais le temps de trouver les financements nécessaires, la situation des migrants racontée dans le film était devenue réelle, comme l'explique le réalisateur : "Nous avons débattu pendant longtemps sur la question de savoir si le sujet des réfugiés n‘était pas devenu trop actuel. Personnellement je me méfie des récits idéologiques qui s‘inscrivent dans une a... Lire plus

    Avoir la foi

    Si le héros de La Lune de Jupiter a la capacité de voler, ce qui intéressait surtout le réalisateur n’était pas tant de mettre en scène un conte fantastique mais de s’interroger sur la foi : "D‘une certaine façon, j‘ai toujours pensé qu‘il existe une foi plus grande, totale et universelle, au-delà de la foi relative dictée par une culture et une période données, une foi qui peut avoir un réel impact sur les gens, en particulier à une époque... Lire plus
    11 Secrets de tournage

    Dernières news

    La Lune de Jupiter "mixe les genres" selon Kornél Mundruczó
    NEWS - Interviews
    mercredi 22 novembre 2017
    A l'occasion de la sortie de "La Lune de Jupiter ce mercredi, AlloCiné a rencontré le réalisateur hongrois Kornél Mundruczó,...
    Madame, Mazinger Z, Le Brio... Les sorties de la semaine !
    NEWS - Sorties Ciné
    mercredi 22 novembre 2017
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    13 news sur ce film
    Films recommandés
    Thelma
    Thelma
    Les Bonnes Manières
    Les Bonnes Manières
    A Ghost Story
    A Ghost Story
    Mise à Mort du Cerf Sacré
    Mise à Mort du Cerf Sacré

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • L'irrationnel
      Ben te presses pas, c’est pas le film d’un siecle, néanmoins c’est vrai que ses’ autres films ont l’air pas mal
    • Mr. Renton
      Décidément il faut vraiment que je me dépêche de le voir.
    • L'irrationnel
      Mec je viens de le voir Jupiter's moon, c'est un peu plus calme, et ça avance pas trop, néanmoins j'ai remarqué que t'aimes bien les films lents.Après c'est vrai que je vois ce que tu veux dire sur l'histoire des chiens, il fait pareil à travers un autre élément fantastique voir surnaturel (l'homme qui vole) et je trouve que c'est intéressant et bien maîtrisé, vu le contexte.
    • Mr. Renton
      White God était un bon film mais certains de ses messages étaient amenés a la truelle, ça se traduisait par une trop grande violence à mes yeux qui m'a instinctivement éloigné du propos, d'autant que j'ai horreur des films qui montrent de la violence envers les chiens. Ça reste malgré tout parfaitement maîtrise sur la forme et le fond reste assez solide pour tenir la route. En tout cas rien que pour ses plans-séquences, Jupiter's Moon me fait saliver!
    • AM11
      Kornél Mundruczó a toujours fait des films différents et originaux, mais ce Jupiter holdja est particulièrement étonnant. Un film entre le drame social sur la question migratoire et le film de genre voire de superhéros avec ce réfugié doté du pouvoir de voler. Le début est surprenant, mais une fois la mise en place effectuée, le réalisateur peine à raconter autre chose que cette course-poursuite entre Gabor et Aryan, et les autorités. C'est un film hybride et original qui parle de nombreuses choses, mais l'histoire m'a clairement laissé sur ma faim à cause d'enjeux très flous. Le mélange des thèmes et des histoires affaiblit le propos de base et finit même par l'effacer. Le film est peut-être un peu trop long ce qui empêche de se plonger totalement dans cette intrigue ponctuée de fausses pistes et de courses en tout genre qui pour la plupart ne mènent à rien. Le film est quand même réussi en grande partie grâce à la mise en scène dynamique de Kornél Mundruczó qui utilise de nombreux plans-séquences. On assiste à de nombreuses séquences haletantes et immersives qui sont très réussies et divertissantes ou encore de très jolies scènes comme quand Aryan prend son envol. J'ai préféré White God, mais ce film est pas mal. 3/5
    • L'irrationnel
      Je ne sais pas ce que tu entends par géré plus subtilement, mais selon moi Jupiter’s moon est réussi, et s’apparente nettement à White god, pour son somptueux mélange entre fantaisie et crises sociales. La mise en scène est sympa, et c’est bien filmé, donc techniquement le film n’a pas à rougir, d’autant plus que souvent à Cannes cette caractéristique peut faire pitié
    • gentilbordelais
      une idée de départ assez fascinante car dans un genre fantastique. mais l'ensemble reste laborieux, l'intrigue s'égare et le message (divin?) est confus sur un fond (concret), de crise migratoire. pas toujours bien filmé, sans véritable final, trop d'incohérences dans le réel et de défauts pour marquer de son empreinte le 7ème art!
    • Henri Mesquida
      Formidable mise en scène!Kornél Mundruczó souhaite clairement parler du traitement réservé par son pays – et plus, l’Europe, terre de renouveau – aux réfugiés. Le titre, Jupiter’s Moon, rappelle d’ailleurs Europa, satellite de la grande rouge supposément capable d’abriter la vie. Une scène de poursuite électrisante (comme celles qui la suivront) amorce le sujet d’entrée de jeu, avec la clé de nombreuses victimes. Les survivants sont à la merci du bon vouloir de l’accepter de faire passer, moyennant argent. L’autre versant de son propos, sur une figure christique venue redonner aux gens le cœur de lever à nouveau les yeux vers le ciel, est plus obscur, mais fortement inspiré.Au-delà de son message, Jupiter’s Moon recèle des trésors de mise en scène. Chaque scène de lévitation, en particulier, est un petit bijou qu’on aimerait admirer un peu plus longtemps, et qui ferait presque oublier quelques lenteurs par ailleurs.
    • elriad
      Véritable coup de cœur pour cet OVNI venu de Hongrie et présenté à Cannes en sélection officielle. Tant par la réussite formelle due à une caméra fluide et des plans parfaitement maîtrisés, légers dans la verticalité, que sur le synopsis sur le papier à priori imbitable, et qui se révèle d'une efficacité redoutable. Ancré dans une réalité pourtant bien triste pour ne pas dire sordide, le réalisateur réalise un tour de force en offrant une fable onirique bouleversante. En Hongrie, pays profondément conservateur et nationaliste, le film ouvre sur une scène réaliste de traque aux migrants, pour ensuite très vite développer son scénario avec une fable forte et humaniste, portée par des comédiens impeccables. Les défenseurs d'une laïcité dictatoriale n'y verront qu'un ramassis de bondieuseries insupportable alors qu'il n'en est rien, les autres, dont je fais partie, ne pourront que se laisser porter par la sensibilité et la générosité d'un film subtil au scénario ambitieux. Tout ce qu'on attends d'un cinéma complexe loin des sentiers battus. Une pépite !
    • Christoblog
      Captivant : http://www.christoblog.net/...
    • stanley
      Film assez décevant après le superbe White dogs. N'avez vous remarqué dans ce film l'obsession du cinéaste envers les filles aux gros seins (miam) et sa lubie de filmer leurs derrières ?
    • L'Info Tout Court
      Une œuvre surnaturelle ancrée dans la réalité. Une histoire fantastique sous fond de crise migratoire européenne et de terrorisme dans une Hongrie quasi apocalyptique… Mundruczó aborde des sujets difficiles tels notre capacité à croire en l’impossible ou les différences de perspective en fonction de là où on regarde. En soi, il réalise une œuvre extrêmement dense – discutable sur sa philosophie religieuse – et qui pose plus de questions qu’elle n’en répond.Notre avis complet : http://bit.ly/2pTe1Wc
    • Kao-BB
      Par le réalisateur de White God, j'ai bien l'intention de voir son nouveau film !
    • Mr. Renton
      Extrêmement prometteur. A voir si le film sera géré plus subtilement que le précédent film de Mundruczò, White God. En tout cas rien qu'au niveau de la mise en scène Jupiter's Moon a tout de la claque que j'attend
    • tarantino44la
      Critique sur https://boulevardducinema.com/
    • MTXOS
      Pas ouf. Avis par ici : http://mtx-os.blogspot.fr/2...
    Voir les commentaires
    Back to Top