Mon AlloCiné
    Les Proies
    Les Proies
    Date de reprise 9 avril 2003 (1h 45min)
    Avec Clint Eastwood, Geraldine Page, Elizabeth Hartman plus
    Genre Drame
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    5,0 2 critiques
    Spectateurs
    3,8 639 notes dont 90 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    John McBurney est grièvement blessé à la jambe pendant les derniers jours de la guerre de Sécession. Amy, une sudiste de dix ans, le découvre gisant dans la forêt et parvient à le traîner jusqu'au pensionnat où elle est élevée. Toutes les élèves sont partagées entre leur peur du yankee et leur désir d'homme depuis le début de la guerre. Comprenant la situation, John s'exerce à séduire tantôt l'une, tantôt l'autre, mais, contraint par la menace, il cède à la plus entreprenante et se fait surprendre...
    Titre original

    The Beguiled

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1971
    Date de sortie DVD 22/08/2006
    Date de sortie Blu-ray 01/08/2017
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 09/04/2003
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 38525

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 7.99 €
    Les Proies
    Les Proies (DVD)
    neuf à partir de 5.29 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les Proies Bande-annonce VO 2:31
    Les Proies Bande-annonce VO
    17 231 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°795 - Les émasculations 2:52
    Top 5 N°795 - Les émasculations
    18 799 vues

    Acteurs et actrices

    Clint Eastwood
    Rôle : caporal
    Geraldine Page
    Rôle : Martha Farnsworth
    Elizabeth Hartman
    Rôle : Edwina Dabney
    Jo Ann Harris
    Rôle : Carol
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Les Inrockuptibles
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    2 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Davidhem
    Critique positive la plus utile

    par Davidhem, le 05/12/2010

    5,0Chef-d'oeuvre
    Donald Siegel et Clint Eastwood, c'est une longue histoire d'amitié, Siegel est le réalisateur américain qui a permis ...
    Lire la suite
    Marian88
    Critique négative la plus utile

    par Marian88, le 12/09/2016

    0,5Nul
    Film dérangeant d'une Amérique acceptant les scènes aux rapports explicites avec de jeunes filles mineures. Etonné ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    18% (16 critiques)
    49% (44 critiques)
    18% (16 critiques)
    11% (10 critiques)
    1% (1 critique)
    3% (3 critiques)
    Votre avis sur Les Proies ?
    90 Critiques Spectateurs

    Photos

    11 Photos

    Secrets de tournage

    Collaboration

    Avec Les Proies, Don Siegel et Clint Eastwood n'en sont pas à leur première collaboration. Ils ont déjà tourné ensemble dans Un shérif à New York, Sierra Torride, et par la suite L'Inspecteur Harry (leur plus grand succès), et L'Evadé d'Alcatraz.

    Un rôle étonant à l'époque

    Dans Les Proies, Clint Eastwood incarne pour la première fois un rôle tragique, ce qui attire à l'époque les critiques qui voient en lui de réels talents de comédien qu'il n'avait pas mis au premier plan dans ses rôles de justiciers.

    Premier pas

    Les Proies est le premier film de Bruce Surtees en tant que directeur de la photographie. Il tourne par la suite avec Don Siegel, L'Inspecteur Harry, Le Dernier des geants, et enfin L'Evade d'Alcatraz. Il est présent aussi sur d'autres films avec Clint Eastwood comme Josey Wales hors la loi, Firefox, l'arme absolue, Le Retour de l'inspecteur Harry, ou encore La Corde raide pour ne citer qu'eux.
    8 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "Nerve" et "Les Proies"
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 18 janvier 2019
    Les Proies, un chef-d'oeuvre vénéneux du duo Eastwood / Siegel à (re)voir
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 30 août 2017
    Alors que la nouvelle adaptation des "Proies" signée Sofia Coppola est sorti en salle, connaissiez-vous l'extraordinaire...
    Les Proies, rencontre avec Colin Farrell : "Parfois, certains remakes sont plus originaux que des films originaux"
    NEWS - Festivals
    mercredi 23 août 2017
    "Les Proies", de Sofia Coppola, sort en salles ce mercredi. Dans ce remake du film de Don Siegel de 1971 avec Clint Eastwood,...
    6 news sur ce film
    Films recommandés
    Network, main basse sur la télévision
    Network, main basse sur la télévision
    Patton
    Patton
    Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?
    Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?
    Rusty James
    Rusty James

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1971, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1971.

    Commentaires

    • Francois L.
      Le triomphe de la résilience féminine sur le mâle honi , fut il guerrier. Cette représentation fantasmée de la petite araignée sur le gros insecte emmailloté façon cocon est aujourd'hui plus que d'actualité . Sauf que l’araignée à pris du poids à coup de nourriture législative et ne ruse plus pour bouffer sa victime La présence de Clint , assez bon dans son rôle de mâle ,donne un relief particulier à l'histoire.
    • Victornoir V
      Drame de la solitude qui conduit des femmes frustrées à une folie destructrice.
    • bagam91
      J'te jure...
    • schumifan
      J'aime bien allocinê...il nous recommande de voir cette version dans un article publié aujourd'hui, tout en dévoilant la fin... Du travail de guignol!Du coup, je voulais voir aussi la nouvelle version mais j'imagine que c'est la meme fin... ah ca pour spoiler, ils sont forts!
    • Oyashiro-Sama
      Fan d'eastwood, je n'avais pas encore vu ce film. Je vois qu'il est plutôt apprécié.Au risque d'être le vilain petit canard, je l'ai trouvé assez moyen.Le principe est intéressant, mais le développement ne m'as pas satisfait. Cela aurai pu aller plus loin; je n'ai pas suffisamment ressenti de tension.Le fait que les filles succombent presque toutes, au charme du clint ,aussi vite m'a également dérangé, surtout la fillette (12ans avec un mec de 40ans).En revanche, le personnage de la femme esclave m'a plu, intelligente et ne tombant pas dans le panneau.La fin est plaisante. Eastwood joue un rôle différent.Je ne dois pas oublié que c'est un vieux film...3/5Hommage à la tortue.
    • allan-75
      Mortel ce film , un énorme Clint Eastwood et une Géraldine Page incroyable ... Une tension qui monte et qui monte tout le long du film 5/5 ...
    • FanAvatar09
      Clint à contre-emploi pour un très bon personnage dans un film très bien fichu et tendu.5/5
    • L_Ego
      Et ton synopsys, c'est un synopsis ou un résumé (donc du spoil), allocine ?
    • Raw Moon Show
      Tour de force. Meilleur film de Don Siegel, plus grand rôle de Clint Eastwood. Sur fonds de guerre de sécession qui fait rage dehors, la vraie guerre se déroule à l'intérieur... à l'ombre en apparence apaisante d'un couvent tenu par des femmes à l'inquiétante psychologie : la guerre des sexes, déjà. Le matriarcat n'aura jamais si bien porté son nom.
    • Noureddine B.
      je voudrais revoir ce film rien que par nostalgie svp
    • TommyDuke
      Les Proies est le meilleur film de Don Siegel, déjà réal de l'excellent Dirty Harry. Aidé par un scénario très bien écrit où tous les personnages sont bien développés, Siegel filme donc les mésaventures d'un soldat de la guerre de Sécession en proie non pas à la guerre...mais à une bande de femmes. C'est là tout l’intérêt de cette œuvre qui, plutôt que de raconter une guerre entre Nordiste et Sudiste, se sert du personnage interprété par Eastwood afin que ces femmes règlent leur compte avec elles-mêmes, à base de jalousies, de frustrations sexuelles, de passé morbide et d'envie castratrice. Les Proies raconte la guerre de ces femmes qui livrent à ce soldat une guerre des nerfs, psychologique et sentimentale. L'interprétation est brillantissime, l'atmosphère pesante, Don Siegel est au sommet.
    • beautifulfreak
      Grand film et grand Clint!
    • Cinemartrem18
      Les meilleurs films ne sont jamais basés sur des films "probables". La réalité n'est pas source de "bon". Ce film va bien plus loin que les "pulsions". Il se sert des pulsions des jeunes filles pour s'en faire des amies et échapper à cette prison si bien représentée par le corbeau attaché. Quand aux scènes... Je ne vois pas ce qu'elles ont de ridicules. Jusqu'où va l'homme pour sa survie... Un thème qui traverse les âges. Bravo.
    • onEyE
      Assez improbable cette histoire à dormir debout d'un militaire opposant qui se retrouve dans un collège de jeune fille dans lequel il ne pense qu'à assouvir ses pulsions sexuelles, et ou des scènes ridicules s'enchainent les une derières les autres (la tortue, les champignons, la jambe...) bref, ça reste agréable à regarder si on le remet dans le contexte seventies.
    • Chesterfield39
      C'est un film très dérangeant qui laisse mal à l'aise.Dur de se prononcer, mais quoi qu'il en soit c'est un bon film. Par contre, il est vraiment spécial et ce du début à la fin.En un mot : vénéneux.
    • Nelly M.
      N'enregistre aucune ride depuis sa sortie en 1971. Les deux sexes en prennent pour leur grade dans cette ode à la tentation, encore plus exacerbée car se déroulant en fin de guerre. Le spectateur s'identifie tour à tour aux pensionnaires et au blessé, ce dernier dépendant de leur bon vouloir, beau comme un dieu, voilà le drame, il guette le moment propice pour regagner son régiment puis se laisse aller à sa nature chaleureuse... Lors de sa virée nocturne, que n'eût-il choisi la porte de gauche ! Fatal parcours, de la séduction à la protection mutuelle, puis des rivalités à l'explosion... Tout commence pourtant par d'innocents champignons cueillis dans les bois (cette rose sentie juste après absorption du plat par la maîtresse de maison !). Une trame empoisonnée mais toujours digne d'intérêt, un scénario à rebondissements, des dialogues riches, une fine étude de caractères, des prises de vue pertinentes, une pointe de suspense. Mais la hache aurait mieux convenu à cette directrice de pensionnat mal remise d'un lien incestueux car "une scie, c'est long", surtout pour le spectateur. Ce film diabolique afficherait davantage d'anti-militarisme que de misogynie ? Chacun(e) peut garder un petit pincement au coeur en se remémorant l'apprivoisement et aussi, cruauté suprême, ces sueurs sous laudanum...
    • ZybaX
      Définitivement le meilleur film d'Eastwood "l'acteur". Merci, Don Siegel.
    Voir les commentaires
    Back to Top