Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Aigle des frontières
    L'Aigle des frontières
    27 mai 2015 en DVD / 1h 55min / Western
    De Allan Dwan
    Avec Binnie Barnes, Edward Norris, Randolph Scott
    Nationalité américaine
    Spectateurs
    3,2 8 notes dont 3 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A l'époque de la ruée vers l'or, Wyatt Earp accepte le poste de sherif de Tombstone. Il ne prend pas très au serieux sa nouvelle tache, jusqu'au jour ou il est rossé par des bandits. Des lors, il leur repondra par la violence et ramenera le calme dans la ville.
    Titre original

    Frontier Marshal

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1939
    Date de sortie DVD 27/05/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Mono
    Format de projection 1.37 : 1
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    L'Aigle des frontières - Édition Spéciale
    L'Aigle des frontières - Édition Spéciale (DVD)
    neuf à partir de 12.63 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Binnie Barnes
    Rôle : Jerry
    Edward Norris
    Rôle : Dan Blackmore
    Randolph Scott
    Rôle : Wyatt Earp
    Nancy Kelly
    Rôle : Sarah Allen
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 2 522 critiques

    4,0
    Publiée le 2 février 2016
    Magnifique de vitalité avec deux femmes étonnantes dont une vraie méchante, une amitié virile entre Cesar Romero et Randolph Scott, des péripétie permanentes et des acteurs très nombreux. Ce court western aurait pu être un grand film avec un peu plus de durée et d’application. Dwan concentre trop de sujets sans nous laisser le temps de les apprécier, c’est un avantage pour capter notre attention mais un inconvénient pour le ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 4 juin 2012
    Voilà une transposition intéressante relative à la légende de Wyatt Earp que je n'avais jamais visionné avec un Randolph Scott (Wyatt Earp) égal à lui-même et un Doc Holiday (César Romero) plutôt distingué et inhabituel. Quant à la belle Binnie Barnes, elle joue un double rôle, amoureuse du Doc mais haïssant le marshal. Cette version de 1939 reste ultra classique, certes, mais elle préfigure les bons westerns des années 40-50. A ...
    Lire plus
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 538 critiques

    2,5
    Publiée le 13 février 2017
    Adapté du livre de Stuart N. Lake, FRONTIER MARSHAL relate l’histoire mythique du GUNFIGHT AT THE OK CORAL, qui sera le titre du film de John Sturges réalisé vingt ans plus tard. Le film est montré comme une tragédie s'appuyant sur les règles du théâtre classique : unité de lieu, de temps et d’action, en se déroulant essentiellement la nuit, dans un décor folklorique où le saloon est juste à côté du fameux Coral OK, ...
    Lire plus
    3 Critiques Spectateurs

    Photo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1939, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1939.

    Commentaires

    • Sinefil44
      Voilà une transposition intéressante relative à la légende de Wyatt Earp que je n'avais jamais visionné avec un Randolph Scott (Wyatt Earp) égal à lui-même et un Doc Holiday (César Romero) plutôt distingué et inhabituel. Quant à la belle Binnie Barnes, elle joue un double rôle, amoureuse du Doc mais haïssant le marshal. Cette version de 1939 reste ultra classique, certes, mais elle préfigure les bons westerns des années 40-50. A part le plan séquence partiel de la diligence qui sent le studio à plein nez, l'ensemble du scénario est de bonne facture avec des acteurs qui offrent une bonne prestation. Ce film reste cependant en-deçà de la version de John Sturges en 1957.
    Voir les commentaires
    Back to Top