Mon AlloCiné
    Le Narcisse noir
    Le Narcisse noir
    Date de reprise 15 décembre 2010 (1h 40min)
    Date de sortie 20 juillet 1949 (1h 40min)
    Avec Deborah Kerr, Sabu (II), David Farrar plus
    Genre Drame
    Nationalité britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    5,0 3 critiques
    Spectateurs
    4,0 334 notes dont 52 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Sur les contreforts de l’Himalaya, une congrégation de nonnes s’établit dans un ancien harem avec l’intention de transformer le lieu en dispensaire. Dean, un agent anglais, est chargé de les aider à construire l’école qui servira à éduquer les enfants de la région, mais il se heurte rapidement à la sœur Clodagh qui trouve ses manières incorrectes. Au sein de la communauté, la solitude pèse de plus en plus sur les cœurs, et les tensions s’exacerbent…
    Titre original

    Black Narcissus

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1947
    Date de sortie DVD 30/01/2001
    Date de sortie Blu-ray 07/03/2012
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget 280 000 £
    Date de reprise 15/12/2010
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 7 602

    Regarder ce film

    En VOD
    Louer
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 3.58 €
    Le Narcisse noir - Édition Collector
    Le Narcisse noir - Édition Collector (DVD)
    neuf à partir de 3.54 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Narcisse noir Bande-annonce VO 1:41
    Le Narcisse noir Bande-annonce VO
    27 695 vues

    Acteurs et actrices

    Deborah Kerr
    Rôle : Soeur Clodagh
    Sabu (II)
    Rôle : Le jeune général
    David Farrar
    Rôle : Mr Dean
    Flora Robson
    Rôle : Soeur Philippa
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Brazil
    • Critikat.com
    • Paris Match

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques spectateurs

    titusdu59
    Critique positive la plus utile

    par titusdu59, le 06/01/2010

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un bon film, qui n'a pas pris une ride, et qui dresse une ribambelle de portraits tous très intéressants, notamment ...
    Lire la suite
    Philippe C
    Critique négative la plus utile

    par Philippe C, le 07/01/2010

    1,0Très mauvais
    Ce film qui devait être éblouissant en 1947 a de mon point de vue très mal vieilli et donne une impression de ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    25% (13 critiques)
    29% (15 critiques)
    23% (12 critiques)
    17% (9 critiques)
    6% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Narcisse noir ?
    52 Critiques Spectateurs

    Photos

    13 Photos

    Secrets de tournage

    Inspiration de la peinture

    Jack Cardiff avoue s'être inspiré des travaux du peintre Vermeer pour la lumière et les couleurs du film.

    Oscarisé

    Le film a reçu les Oscar de la meilleure direction artistique pour Alfred Junge et de meilleure photographie pour Jack Cardiff.

    L'Himalaya... en studio !

    La célèbre scène de l'Himalaya a été entièrement créée en studio, avec des miniatures.

    Dernières news

    Jack Cardiff, et la lumière fut...
    NEWS - Stars
    jeudi 23 avril 2009
    Décès de la comédienne Deborah Kerr
    NEWS - Stars
    jeudi 18 octobre 2007
    L'actrice écossaise Deborah Kerr, l'héroïne de "Tant qu'il y aura des hommes", est décédée ce mardi 16 octobre en Angleterre,...
    Films recommandés
    La Source
    La Source
    Les Fraises sauvages
    Les Fraises sauvages
    Le Poison
    Le Poison
    L'Avventura
    L'Avventura

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1947, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1947.

    Commentaires

    • benoit V.
      j'ai juste détesté....rien d'autre à dire,0,5/5
    • FanAvatar09
      Très belle photo et très bons acteurs.4,5/5
    • Pierre Fagalde
      J'ai aimé; Belle réussite d'image pour un film de 1947. Dean est costumé pour vraiment tenter le diable auprès de ces bonnes soeurs déjà bien isolées. Le doublage en français est bien fait. J'aime ces voix enregistrées dans les années 50. Ca fait partie du charme. Joan Collins est très belle, trop fugace peut -être...On est loin de "angel face"...Deborah Kerr est vraiment toujours émouvante en bonne soeur tourmentée...On pense à "dieu seul le sait".
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • quetedugraal
      Du mal à accrocher à ce film.
    • Nelly M.
      De savoir que des nonnes vont vivre dans un ancien harem, d'entendre la voix doucereuse de l'agent anglais dénommé Dean, de découvrir la beauté virginale de la Soeur Clodagh, on est vite au parfum de ce "Narcisse Noir" réédité et qui n'a pas pris une ride. Entièrement tourné en studio, on se croit parachuté sur les hauteurs himalayennes. L'illusion est totale, les couleurs tout droit sorties d'une palette de peintre, le contraste entre l'austère bâtisse très haut perchée, et son à pic au ras duquel on va sonner la cloche bien vertigineux, plus vrai que nature... Surtout que tout en bas, dans la vallée comme un vestige des frasques d'antan, attend Dean, l'anglais en short. Comme manière d'installer lentement toutes les pièces du puzzle, vient à l'esprit "Le Fleuve" de Jean Renoir (même auteure-scénariste), alors que, sur le fond, on dirait un érotique de l'amour courtois... Ces femmes envoyées loin de leurs racines doivent se démener tout en subissant les intempéries, mais sont réduites à appeler au secours le seul Tarzan de service... Semble veiller sur elles comme sur tout le reste, cet immobile, un Buddha qui aurait minci. Chacune sa spécialité, autour de la chef de mission, Clodagh qu'on sent solide parce qu'échaudée, beaucoup moins que Ruth prévue par la mère supérieure comme l'obstacle principal. On ne s'ennuie pas dans un tourbillon qui n'a de pieux que l'intention de début et de fin. Avec une économie de mots, défilent les différentes facettes féminines lors d'une fréquentation rendue obligatoire avec le sexe opposé. A déplorer la stridence de la bande-son fort heureusement rachetée par l'extrême élégance des toutes dernières images.
    Voir les commentaires
    Back to Top